skip to Main Content
Menu

Re:Monster Jours 41-50

<<Précédent<< >> Suivant >>


Traducteurs: Tzakar et SamiHuunter (41-45)
Editeur : (41-43) Magycio
Checkeur: Ptit Lu


Jour 41

Alors que le soleil matinal se levait, je suis sorti seul, cherchant des proies que je n’avais jamais mangées à des endroits que je n’avais pas encore visités. Je marchais dans les régions vierges de ma carte mentale que j’ai décidé d’appeler la Zone Inexplorée.

Les opportunités de prendre en charge l’entraînement du matin devenaient moindres, et cela a atteint le point où Gobukichi peut prendre le relais quand je suis absent.

En d’autres termes, j’ai maintenant du temps libre le matin.

N’ayant personne pour m’entraîner avec, la quantité de temps libre que j’ai est, honnêtement, importante.

Bien qu’il serait problématique si quelque chose venait à arriver, comme quelqu’un se blessant par exemple. Pour le moment, j’ai pensé à une bonne alternative en passant le temps à faire des entraînements basiques, confectionner des sacs de couchage ou à travailler sur les habits et armures inachevés. Malheureusement, les vêtements et armures aussi bien que les sacs de couchage fait de carapaces ont déjà été distribués, donc mon ingénieux plan est maintenant tombé à l’eau.

Ce qui m’a amené à décider que, pour l’instant, obtenir de nouvelles Capacités serait un effort digne d’intérêt.

La première proie du jour fut uneArgiope de deux mètres, avec une carapace distinctive qui avait une très belle couleur dorée.

Produisant un bruissement lorsqu’en en mouvement, l’araignée était capable de rapide mouvement et le fil qu’elle tirait imprudemment était aussi solide qu’abondant. Sa carapace dorée était tellement plus dure qu’elle ne se comparait pas à celle de l’Araignée Démoniaque.

J’avais des difficultés avec ces trois menaces, mais j’ai riposté avec mes propres fils, la brûlant avec mon feu et finalement parvenant à la mettre à terre en transperçant à travers la carapace de l’Argiope avec mon bras en argent.

Quand finalement l’araignée mourut, je l’ai dépouillé de sa carapace à l’aspect coûteuse puisqu’elle pourrait être utilisée pour marchander ou en artisanat et j’ai mangé le reste.

J’ai trouvé et dévoré huit de ces bestioles au total.

CapacitéCréation de Fil Doré apprise
CapacitéCarapace d’Araignée Ferme apprise

Comme résultat, les Capacités absorbées ont accru ma défense personnelle et la solidité de mes fils.

Cette Capacité produit d’extrêmement beaux fils — et le nom de cette Capacité, est-elle dû à la couleur dorée ou ces fils sont-ils eux-mêmes en or ?

C’est assez tape-à-l’œil — j’ai donc pensé que je pourrai offrir à Gobumi et à la Rousse un cadeau à partir de ça.

Tout de même, je doute que créer des vêtements dorés à partir de ces fils soit de bon goût, donc il serait plus convenable que je confectionne des accessoires ethniques comme ceux que j’avais précédemment faits pour Gobumi.

Ma proie suivante fut unCerf Rouge possédant quatre yeux et quatre oreilles et arborant une armure qui semblait être faite de quartz rose.

Il semble que leCerf Rouge à un sacré tempérament. Ses deux bois tranchants et élégants trônant sur sa tête, s’enfonçant dans les arbres sur son chemin, les déchiquetant comme un foret, mais j’ai cloué sa tête au sol utilisant le bras en argent indestructible et injectant du poison par le bout de mes doigts.

La bouche duCerf Rouge commença à se couvrir d’écume blanche et il mourut en quatre secondes.

À l’exception de ses bois qui avaient l’air de pouvoir se vendre à un prix élevé grâce à leurs beautés, le reste de sa fourrure, qui ne présentait aucun dommage, semblait pouvoir être utile, donc je l’ai rapidement dépecé et rangé la peau avec la ramure dans mon Item Box, après cela j’ai mangé sa chair. Malheureusement, je n’ai pas pu recevoir de Capacités, mais après avoir mangé deux ou trois morceaux, il y a eu quelque chose comme une réaction un peu ressemblante à l’apprentissage d’une nouvelle Capacité, parce que j’étais capable d’endurcir mon corps, donc disons que c’est OK.

Après ça, j’ai rencontré une magnifique femme,Dryade, qui vivait dans les bois. Toutefois, je n’ai pas tué la fille presque nue au corps de statue grecque et aux formes généreuses qui est apparue devant mes yeux, donc oui, je n’étais pas sûr de vouloir la manger.

Pour l’instant, disons juste qu’après avoir expérimenté toute sorte de choses, maLibido a enfin fleuri. Dans mon état actuel, il n’y aurait aucun problème même si je ne l’avais pas utilisé, mais comme il semble que Dryade-san à la Capacité RacialeAbsorption, j’ai essayé de la contrer à l’aide de mon infatigableLibido.

Ce fut un moment très agréable.

De plus, elle s’est allongée sur moi et m’a murmurée suavement « Reviens bientôt~ » à l’oreille, c’était extrêmement sexy la manière dont son expression aguicheuse m’était adressée.

[Goburou] obtientGui d’Amour et de Bénédiction de [Dryade]

Eh bien, c’était comme ça.
Quand je me suis séparé de Dryade-san et que j’y suis retourné à nouveau, j’ai trouvé une rivière de taille moyenne.
Quand, pour aucune raison particulière, je l’ai suivi en remontant le courant, j’ai découvert une grande cascade. J’ai alors décidé de nettoyer mon corps dans le petit lac en dessous, ma peau étant couverte de sueur et émettant une odeur unique liée à l’acte.

J’ai enlevé mes vêtements pour nager dans le lac d’une taille décente, où j’ai été encerclé par des Hommes-Lézard aux écailles vertes qui s’étaient approchés en restant sous l’eau.

Le fait que j’ai été négligent est un facteur, mais avec mon niveau actuel deDétection de Présence, apparemment si l’ennemi est dans l’eau la réaction sera légèrement plus lente.

Me rendre compte de leurs présences maintenant était purement de la chance.

Grâce à cela, je me suis enfin rendu compte que je faisais face à des ennemis puissants à qui je ne pouvais pas faire face de front. Des frissons me parcouraient l’échine.

Eh bien, laissant de côté les événements passés, je me suis immédiatement concentré sur le moment présent. Sur la base de leurs apparences, j’ai décidé d’appeler les hommes-lézards me faisant faceLézards Verts.

LesLézards Verts tenaient chacun un fauchon restauré — un sabre à la lame recourbée et au contre-tranchant droit — comme arme. Aussi, chacun avait un bouclier similaire à un bouclier rond qui semblait utilisable malgré les petits dommages évidents.

Contrairement aux Orcs et aux Kobolds, ils ne portaient aucune armure en cuir ou en métal, au mieux, ils ne portaient que des habits légers aux tissus épais qui couvraient leurs entrejambes.

LesLézards Verts n’avaient aucune armure, mais les écailles vertes superposées ensemble couvrant leurs corps en entier n’étaient peut-être pas différentes d’une armure, peut-être sont-elles plus efficaces qu’il le semble, et je ne peux pas prendre à la légère leurs attaques venant de mes angles morts utilisant leurs ongles effilés et épais.

Je devrais considérer leurs queues comme un troisième bras. Et puisqu’elles sont sous l’eau, elles représentent un danger additionnel puisqu’il est difficile de les repérer.

Il y avait huitLézards Verts, ce qui est beaucoup, et ils semblaient habitués à chasser en groupe.

De plus, ils claquaient leurs langues et leurs fauchons inutilement en faisant des bruits incompréhensibles comme « hyaccahahecchizo~ go~ gyakutterowigya~ janbettenvachurua~ », mais je pouvais lire l’atmosphère qui était chargée d’intention meurtrière.

Parce que cette chasse était une action solitaire visant à m’habituer à mon bras en argent et confirmer ses capacités, je n’avais aucune assistance ni aucun allié. Ils avaient également un autre avantage du fait que le bas de mon corps était restreint en étant sous l’eau. Peut-être pensaient-ils « Même si c’est un Ogre, on peut le tuer. » — ce qui me rappelle, en y repensant, même si c’est un peu tard, Gobuji (Papy Gobelin) n’avait jamais rien mentionné à propos de l’existence de [Rare Variant]. Je lui demanderai quand j’en aurai la chance — , ouais, il n’y eut aucune question à ce propos.

Avec l’accumulation de Capacités activée, j’ai agi.

Avec le bas du corps toujours dans l’eau, je peux me propulser facilement en utilisantMain Aqueuse, dans un premier temps, la force de ma jambe qui était renforcée par l’accumulation de Capacités m’a permis de me déplacer rapidement dans l’eau en dépit de la forte résistance de l’eau.

J’ai gagné une pointe de vitesse impressionnante en contrôlant l’eau et, avec l’aide du courant, j’étais capable de donner un coup de pied à l’ennemi profondément dans sa poitrine en un instant. Je joignis mes deux mains et, avec plus de force que d’habitude, lui défoncer la figure.

LeLézard Vert réagit correctement, utilisant son bouclier pour parer le premier coup de mon bras en argent au dernier moment, mais le bouclier se fracassa en un clin d’œil et le monde compta une vie en moins.

Le coup de mon bras en argent envoya le bras du Lézard Vert ainsi que son bouclier voler en pièce, ne perdant pas mon élan, j’ai frappé son corps. Son corps n’a pas fait mieux que son bras, avec des écailles broyées, la chair déchirée et les os brisés, résultat du bras en argent ayant pénétré à les corps sur son chemin.

Incidemment, mon bras de chair et de sang fut stoppé après avoir brisé les écailles, broyé la chair et écrasé les os. C’était un coup magnifique, mais incomparablement plus faible que le bras en argent.

Bon, je dirais que c’était à prévoir.

Frappant du poing de manière répétée et occasionnellement du pied, ça n’a même pas pris trente secondes pour tuer lesLézards Verts. J’ai attrapé ceux qui essayaient de s’enfuir avec mes fils et mes éclairs plus tôt, donc aucune proie affaiblie ne m’échappa de manière inattendue.

Après avoir tué lesLézards Verts, j’ai mis leurs armements dans mon Item Box, et puisque leurs corps sont difficiles à découper, je les ai mangés en entier.

CapacitéAquatique apprise
CapacitéLangage des Lézards Verts apprise

La chair et les os desLézards Verts avaient un goût et une consistance inhabituelle, c’était plutôt délicieux.

Voulant en manger plus, mais étant incapable de trouver plus de ces Lézards à proximité, j’ai renoncé pour le moment.

J’ai marché vers la Zone Inexplorée de ma Carte Mentale qui était automatiquement créée par ma CapacitéCartographie Mentale.

Après avoir marché un peu, je suis sorti de la forêt, et de là j’ai trouvé une grande étendue herbeuse, une énorme prairie.

C’était la première fois depuis ma réincarnation que je voyais quelque chose d’autre que forêt, montagne ou rivière. Le vent qui soufflait était plaisant.


Alors que j’avais de telles pensées relaxantes, j’ai noté une vache chargeant sur moi. J’ai décidé d’appeler cette vache au visage humain avec deux cornes tranchantes Bicorne.

« Pour la charge droite de la Bicorne, je n’utiliserais rien de moins que le Jolt Counter !! » En pensant ça, j’ai frappé sa tête avec mon bras d’argent, et ça s’est enfoncé complètement jusqu’au coude, laissant la Bicorne comme un cadavre désarticulé.

(NDT : Jolt Counter, référence à Hajime no Ippo)

Ouais, aujourd’hui j’ai eu assez de confirmation sur l’utilité du bras en argent. Peu importe le nombre de fois que je remercie Velvet, de qui j’ai reçu le bras d’argent, ça n’est pas assez.

« Namu/Amen ». Je lui ai encore offert une prière.

Il n’y avait qu’uneBicorne, et même si je l’ai mangé jusqu’à en devenir rond, je n’ai pas gagné de Capacité, mais j’étais satisfait en ayant un barbecue pour moi tout seul en plus de voir mon corps renforcé.
En plus, le corps entier de laBicorne à un goût délicieux.

J’ai décidé d’organiser un barbecue avec tout le monde en utilisant laBicorne que j’ai tuée dès que je serais rentré.

Après ça, puisque c’était juste le bon moment, j’ai chassé quelquesVipères Nocturnes comme souvenir, je suis rentré, j’ai mangé et je me suis endormi.


 

JOUR 42

Parmi mes cinq sous-fifres Hobgobelin, j’en ai trouvé deux qui avaient les qualités pour devenir Mages.

Je les ai immédiatement transférés de sous mon commandement direct au groupe de « Magiciens » de Hobusei afin qu’ils débutent leur entraînement.

En les accompagnant par curiosité, j’ai découvert que Hobusei avait plein de livres sur la magie dans sa chambre. D’après ce que j’ai entendu, il semblerait qu’ils aient tous été collectés laborieusement parmi les biens pillés jusqu’à maintenant.

D’après son histoire, il semblerait que même Hobusei ne connaissait pas au début trois types de magie comme elle le sait maintenant.

Les individus avec des capacités magiques ont eu le sort pour le type de magie de base le plus adapté à eux – pour moi c’était [Néant], pour Hobusei, il semblerait, que c’était [Feu] – inscrit dans leur tête, comme moi, et quand leur niveau augmente, ils gagnent des sorts supplémentaires, mais seulement des versions supérieures des sorts qu’ils ont eus au départ ; ils ne peuvent pas contrôler les sorts pour d’autres types de magie.

Il fallait s’en douter, puisqu’ils ne pouvaient pas connaître le sort.

Cependant, à force d’étudier les livres qu’elle a collectés, Hobusei a étendu le rayon des types de magie qu’elle peut utiliser. C’est un vrai bourreau de travail.

Ensuite, il m’a semblé que Hobusei était contente car c’était la première fois qu’elle avait des apprentis, donc elle était vraiment excitée en apprenant aux deux Hobgobelins les bases de la magie, et je me suis pris quelques livres et me suis allongé pour lire afin de ne pas gêner leur apprentissage.

« Hm hm, oh, je vois~ », dis-je en étudiant les manières de contrôler d’autres types de magie, comme la magie de [Feu], la magie d’ [Eau], en plus de la magie de [Néant] que j’utilisais jusqu’à maintenant pour créer des lances aux pouvoirs destructeurs impressionnants.

En fait, il semblerait que la capacité [Origine] que je possède est utile puisqu’elle me permet d’immédiatement utiliser d’autres types de magie. Avoir une mauvaise affinité avec un type de magie et seulement être capable de l’utiliser à la moitié de sa puissance voir pas du tout, les autres auraient, sans exception, ce genre de problèmes, mais moi, je peux le faire facilement. Il semble aussi que ça renforce ma mémoire, alors ouais, c’est facile pour moi.

Enfin, mettons, passons les détails. Puisque je peux l’utiliser tout de suite, je ne vais pas me plaindre. [Pyrokinésie] et [Maîtrise électrique] sont probablement meilleur, parce qu’il y a un avantage à être capable de les utiliser sans prérequis contrairement à la magie, il peut être inutile de se souvenir des sorts.

Cependant, ce n’est pas un problème puisqu’avoir un large choix de magie n’est pas une mauvaise chose.

Après environ trois heures, j’ai pris un nouveau livre de la collection de Hobusei et ai commencé à le lire, j’ai finalement trouvé une utilité à ma capacité [Job-Enchanteur].

En fait vous voyez, [Job-Evêque] est légèrement différent de [Job-Druide] mais il y avait beaucoup de potions similaires donc j’ai rapidement été capable de l’utiliser, mais [Job-Enchanteur] est complètement différent comparé à [Job-Magicien] donc je ne pouvais pas parfaitement l’utiliser.

C’est pour ça que je l’ai un peu négligé jusqu’à maintenant.

[Magicien] est fondamentalement une technique qui libère quelque chose dans ce monde, tandis que [Enchanteur] est un art qui intervient sur la matière.

Ouais, c’est comme ça, tandis que les magiciens peuvent faire des choses similaires aux enchanteurs comme renforcer des matériaux, laissant de côté le problème du soutien, les enchantements d’un magicien sont bien plus faibles que ceux des enchanteurs, mais en échange, les enchanteurs sont complètement inutiles en combat.

Ouais, pour l’instant je pense que je ferais mieux de le traiter différemment de la magie.

Laissant de côté la partie difficile pour un moment. Pour l’instant, je peux utiliser la capacité [Enchanteur]. Puisqu’elle a eu des expériences précédentes avec ça, je suis allé voir la Forgeronne.

Dès qu’elle a vu mon visage, elle a fait une petite moue qui m’a légèrement embrouillé, puis elle m’a laissé m’entraîner sur différentes choses qu’elle avait faites.

J’ai enchanté des couteaux faits de Pierres d’Esprits et d’autres faits de fer.

En résultat, les couteaux faits de Pierre d’Esprit de Feu pouvaient générer un feu plus puissant, ceux de Pierres d’Esprit d’Eau pouvaient faire jaillir plus d’eau, tandis que la force et le tranchant de ceux en fer avaient incroyablement augmenté.

Ouais, j’ai été surpris que [Enchanteur] soit aussi facile à utiliser. On peut faire des armes puissantes plus facilement, bien plus vite qu’en les faisant de manière artisanale.

Enfin, l’envers du décor, il y a eu, quand même, beaucoup de prototypes détruits à cause d’enchantements ratés…

Le taux de succès est faible si l’enchanteur n’est pas habitué à enchanter.

Après j’ai vaqué à d’autres occupations. La journée s’est écoulée, je suis allé chasser, manger et puis dormir.


Jour 43

Ces temps-ci, Gobumi a l’air dans la lune. Ça a commencé il y a deux jours environ, je m’en suis rendu compte quand je suis rentré de ma chasse en solitaire.

Pourquoi cela ? J’ai demandé à Gobukichi à propos de ça et il a juste incliné la tête en disant qu’il ne savait pas, quand j’en ai parlé à Gobue, elle m’a dit que je savais ce que j’avais fait, et quand j’ai demandé à Hobusato et Hobusei, elles ont juste dit « Comme c’est beau d’être jeune~ » et ainsi, à la fin, tout le monde a esquivé la question.

Quand je suis allé voir la Rouquine puisque je ne sais vraiment pas pourquoi, elle a gonflé ses joues de façon mignonne puis est partie. Forgeronne m’a aussi dit qu’elle était dans la lune quand je suis allé la voir, « J’y pense aussi depuis hier, pourquoi ? » dès que j’ai demandé ça, elle a fait une tête choquée et légèrement en colère puis est partie quelque part.

Pendant que je m’inquiétais, j’ai essayé d’aller voir dans la salle où étaient les Sœurs, elles m’ont forcé à manger un truc mélangé à un peu de poison en disant, « Ceci est un essai culinaire, vous voulez bien le goûter ? » Sans hésitation, quand je l’ai avalé, c’était juste délicieux — juste pour vous rappeler, le poison ne fonctionne pas sur moi — donc je les ai surprises en disant d’en refaire.

Je me demande pourquoi.

Devenant vraiment inquiet à propos de ça, je suis allé voir Alchimiste et lui ai dit comment je me sentais, elle m’a expliqué la raison tout en ayant l’air choqué.

Et ouais, il semblerait que la cause soit la jalousie. En fait, quand j’ai eu mon affaire avec Dryade, elle m’a laissé un suçon dans le cou et quand elles (les filles) l’ont remarqué, elles sont devenues gênées.

Puisque ce n’était pas dangereux, je ne m’en faisais pas trop.

Donc c’est pour ça, ayant résolu la question j’ai acquiescé mais Alchimiste m’a soudainement enlacé fermement et embrassé langoureusement.

Passionnément, nos langues se sont enlacées~ attend quoi, on est en train d’échanger de la salive ?! pensais-je. Après un moment je fus relâché.

« Ceci est un remerciement pour m’avoir sauvé et une preuve de mes sentiments pour toi. » a-t-elle dit. « C’est donc ça ? » répondis-je, en hochant la tête. Elle me regarda un moment, les larmes aux yeux et les lèvres frémissantes, puisqu’elle perdait son équilibre, je l’ai serrée contre moi, en me demandant si je devrais la toucher aussi, je me suis mis dans l’ambiance et la situation a chauffé.

Donc pour ne pas la blesser, j’embrasse tendrement son corps et dès qu’on a commencé à flirter de manière plus explicite, Gobumi est rentrée à toute vitesse.

J’avais l’air d’un mari trompant sa femme vu la manière dont j’ai paniqué, mais étonnamment j’ai été embrassé à la place.

Puis elle a dit « Fait le avec moi aussi ! »

Comparé à quand elle était un Gobelin, dès qu’elle s’est transformée en Hobgobelin elle est devenue très mignonne alors mes sentiments pour elle ne seraient pas un problème, quand j’étais sur le point de faire ceci et cela, des intrus sont entrés les uns à la suite des autres !!

En fait, je ne veux pas expliquer ce qu’il s’est passé exactement après ça, honnêtement je ne peux pas. Qu’importe, Forgeronne, la Rouquine et les sœurs qui se sont introduites ont décidé de passer la nuit ensemble en une orgie.

Utiliser [Métamorphose] et [Contrôle des fluides corporels] a été une grande réussite. Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurai jamais imaginé utiliser ainsi mes sortes de tentacules comme ça depuis ma réincarnation.

Et je n’aurai jamais cru le faire sur autant d’individus à la fois.

Après ça, je ne m’attendais pas à pouvoir utiliser [Contrôle des fluides corporels] pour les changer en aphrodisiaques.

Au passage, j’ai isolé tous les passages de la salle avec mes toiles afin d’éviter que d’autres Gobelins viennent espionner ; et utilisé [Maîtrise sonore] afin d’essayer que les voix ne s’échappent pas de la chambre.

Mes pensées :

Ouaip, c’était une nuit satisfaisante qui s’est affreusement bien passée.

C’est juste que, à cause de mon incroyable endurance, je ne me suis pas senti plus fatigué qu’importe le nombre de fois où j’ai joui, et par-dessus tout, c’était si puissant que si je n’avais pas utilisé [Métamorphose] je les aurais détruites.

« Malgré tout, ce fut très intense », pensai-je.

Maintenant, j’ai des personnes très importantes à protéger.

Hmm… Je n’avais absolument rien prévu de tout ça. Enfin, ce qui est fait est fait. Il n’y a aucun doute sur le fait que je sois content de ça.


Jour 44

J’ai senti quelque chose avec mon [Détecteur de Présence].

Parce que le niveau de la Capacité a récemment augmenté, le nom des espèces — bien que ce ne soit que les noms provisoires que je leur ai donnés — sera affiché si je les ai rencontrées au moins une fois, si je connais leurs vrais noms, alors ce nom sera affiché. De plus, cela affichera s’il s’agit d’un ennemi ou d’un allié. C’est vraiment une Capacité commode.

Basé sur ça, il semble que ceux qui viennent par ici sont Gobukichi et deux de ses subordonnés, j’ai commencé à me lever en me demandant si quelque chose s’était passé, puis je me suis rendu compte des êtres allongés en train de me câliner fermement.

Parce que je ne pouvais pas me résoudre à réveiller les filles qui dormaient profondément à cause de la fatigue de l’intense orgie de la nuit dernière, je me suis glissé à travers en utilisant [Métamorphose] pour éviter de les réveiller.

Puis je suis sorti de la chambre faite à partir de fil et ai eu une discussion avec Gobukichi. D’après son histoire, il semble que trois humanoïdes aux longues oreilles étaient venus se pavaner à l’entrée de la cave.

Qu’il s’agisse d’attaquer et de les tuer ou de les inviter dans la cave était une importante décision qui nécessitait d’être prise par moi qui suis au sommet. Parce qu’ils ne pouvaient pas encore prendre une décision, ils avaient fait patienter les étrangers à l’extérieur.

C’était une bonne idée, le résultat de leur éducation portait ses fruits. Si c’était avant, ils n’auraient pas réfléchi à deux fois avant de les attaquer.

Pour le moment j’ai sorti une bouteille (rempli avec l’eau du lac de l’autre jour) de mon [Sac d’Inventaire], je me suis rapidement lavé avec l’eau dedans pour me donner une apparence un minimum présentable et puis je suis allé les rencontrer, ils étaient des [Elfes “nom provisoire”], un homme et deux femmes armées qui ressemblait à son escorte.

Les trois avaient assez belle allure, autant le costume cérémonial de l’homme que les armures légères en métal des deux femmes étaient des produits de qualité supérieure. Leurs goûts et autres choses à part, c’était facile de deviner leurs statuts sociaux respectifs.

À en juger par leurs apparences, les rapières suspendues aux hanches des deux femmes en retrait étaient des objets de classe [Rare], autre que cela elles avaient également des objets comme des bagues magiques et des bracelets magiques, tous étaient de classe [Rare].

À moins d’avoir le statut social approprié, collecter des équipements de cette qualité est impossible.

D’ailleurs, bien que j’ai pensé “Les aventuriers avaient de bons équipements la dernière fois, hein ?”, la plupart de leurs équipements de haute qualité sont des objets obtenus dans les donjons, pour cette raison, c’est inévitable que pour des aventuriers de haut niveau, leurs équipements soient aussi de haute qualité.

Mais pour ceux qui ne s’aventurent pas dans les donjons, il est nécessaire de faire cela grâce au pouvoir financier, c’est comme ça que ça marche.

Aussi, leurs attitudes relativement autoritaires sont l’un des facteurs principaux. Bon, il s’agit peut-être d’un trait racial.

Refoulant les remarques violentes comme “Pour quelqu’un venu sans faire de rendez-vous, ils agissent vraiment de manière pompeuse, allons les réduire en pièce et mangeons-les” au fond de mon cœur, j’ai demandé la raison de leur visite, il semblerait que nous soyons tombés sous leur juridiction bla bla bla…

Mettant dans l’ordre ce qu’ils ont dit au long de la longue conversation, il semble que le point essentiel était qu’il voulait que moi et mes adeptes devenions leurs subordonnés — ce qui semble signifier leurs esclaves, d’après la manière dont ils parlent.

Aussi, “Il y a des nouvelles à l’appui au sujet des humains inférieurs qui préparent une attaque bientôt visant à obtenir le trésor des elfes, et pour faire quelques préparations, nous voulions quelques pièces solides”

Ils ont conclu que moi, qui avait tué “Ours Rouge” le Seigneur de la Montagne original — ça semble être devenu une rumeur récemment. Bon, un Ogre noir portant une armure faite de la fourrure d’Ours Rouge se démarquerait — qui avait à son tour chassé les chasseurs elfique était le plus approprié.

La récompense qu’ils offraient était une grande quantité de nourriture à partager entre les gobelins, et un objet magique de classe [Unique] ou deux beautés elfiques pour moi.

Ceci est une récompense exceptionnelle pour un ogre (à ce qu’il paraît. Selon Gobuji en tout cas).

Acheter un objet magique de classe [Unique], même le pire d’entre eux, coûterait plus de dix millions de pièces d’or. Et bien sûr, le prix varie énormément en fonction de ses capacités. Il semble que certains sont des objets valant plus que trente millions de pièces d’or.

La récompense n’est pas un [Artefact] comme prévu, mais c’est quand même très coûteux.

Les deux jeunes elfes que j’ai vues devant moi, elles étaient vraiment magnifiques. C’est mal de ma part de dire ça, mais elles étaient certainement plus belles que la Rousse et compagnie. Préférences personnelles mises de côté, la beauté est purement dans les yeux du spectateur.

J’étais quelque peu surpris par leurs récompenses, mais ce n’est pas dur de voir par rapport au fait qu’ils étaient prêts à offrir tant ils étaient désespérés. Tandis qu’à la surface ils semblaient calmes, peut-être perdaient-ils énormément lors qu’il s’agit de force de combat. Vraiment, c’est juste une autre histoire typique.

Par la suite, la royauté elfique serait asservie, ce n’est pas une plaisanterie.

La violence est certainement une question de chiffres. Même avec des individus possédant un pouvoir écrasant, il y a trop de précédents dans les histoires où ils sont écrasés par les masses.

J’aurais sauté sur l’occasion avec cette histoire si c’était quelques jours plus tôt, mais comme nous avons déjà hérité d’objets de meilleure qualité et magiquement plus puissants de Velvet, mon cœur n’a pas été affecté.

C’est dommage à propos des deux filles elfes, mais bon, je dis ça maintenant, je n’ai pas besoin d’espion ou de traîtres.

Alors que l’apparence est bien sûr précieuse, mais pour des interactions sur le long terme, c’est ce qui est dedans qui est vraiment important.

À la fin, j’ai clairement refusé l’offre des elfes.

Laissant de côté la raison officielle, j’ai conclu l’affaire en disant “Pourquoi devrais-je me soucier de votre situation.”

Les êtres humains inférieurs bla bla bla ne sont pas une préoccupation pour moi et j’avais des intérêts et des idées différentes, donc je ne prends parti dans aucun conflit qui éclate. Mais indépendamment de la bonté ou de la malfaisance de la guerre, c’est certainement pratique pour moi parce que ce serait une bonne opportunité d’obtenir un tas de capacité, et les récompenses n’étaient pas mal, je suppose.

Ils avaient beaucoup de marchandises de qualité, il n’y avait que quelques inconvénients.

Mais être unilatéralement ordonné avec une telle attitude condescendante, qui ne le détesterait pas ? D’autant plus que le boulot requiert de risquer sa vie. Je voulais crier haut et fort “Montre-nous un peu de sincérité !”

Au moins, vous pourriez vous en aller avec humilité”, les ai-je avertis intérieurement, pensée sans aucune signification particulière.

Quelques secondes après, le visage de l’elfe mâle s’est changé en une expression stupide. Apparemment pensant qu’il ne serait pas refusé. Utilisant des métaphores pour nous traiter d’idiots, pensant que je ne le relèverai pas — un ogre commun a des muscles à la place du cerveau, pensant que je suis pareil. Peut-être… — avec un air condescendant inoubliable.

Repassant — utilisant ce qui serait une quantité de temps fatale sur un champ de bataille — le tout depuis le début, mettant en ordre ce qu’il avait vu et entendu pour comprendre leurs significations, l’elfe mâle devint rouge de colère, avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit je l’ai fixé silencieusement.

J’ai activé en même temps [Mauvais Œil du Serpent] et [Regard Intimidant] et enfin [Intimidation du Puissant], ils ont parfaitement fonctionné.

Ouaip, c’est inattendu que l’on ne soit pas capable de respirer jusqu’à ce que je désactive [Intimidation du Puissant].

Enfin en mesure de respirer au final, son visage pâlit de terreur me faisant sourire méchamment, l’effrayant encore plus.

À cause du visage effrayant d’un ogre. Et d’autres choses.

Le rendre si nerveux me donna un sentiment de satisfaction. J’ai ensuite attrapé l’elfe par le cou avec mon bras d’argent et je l’ai soulevé brusquement, allant rapidement dans le champ de vision de l’escorte, je l’ai traîné jusqu’à la vue de son escorte secrète et leur ai ordonné d’abaisser leurs arcs. Une flèche s’est envolée en direction de ma tête au même moment, que j’ai intercepté en l’attrapant avec mes dents.

J’ai produit des craquements en mangeant la flèche, je leur ai donné un regard qui disait que s’ils avaient encore une réaction je briserais son cou. Bon, j’ai juste eu un rictus et souris.

Ils m’ont appelé avec une voix quelque peu faible, mais je les ai juste ignorés en disant “Ouais, ouais, c’est ça” en resserrant mon étreinte pour envoyer un message. J’ai de nouveau souris à l’elfe mâle qui donnait bruyamment des ordres en étant confus, et j’ai confirmé que l’escorte qui s’était cachée et m’avait visée de leurs flèches avait agi conformément aux ordres en utilisant mon [Champ de Vision Elargie] et [Prédiction], puis, sans le relâcher, j’ai lentement mis en garde l’elfe dans son oreille.

Je ne me sens pas de prendre part à votre “demande” donc je la rejette cette fois, mais bon, s’il s’agit de votre foyer se faisant envahir par les humains, alors je ne serai pas réticent à coopérer. Puisque l’on vit dans la même forêt après tout, j’irai m’en occuper en conséquence. J’ai donc décidé d’en faire autant.”

Mais si vous pensez à une quelconque revanche pour ça et qu’un seul de mes sbires ou personnes importantes est blessé, vous allez être mangé. Toi et tes alliés serez tous tués et mangés.” Utilisant [Intimidation du Puissant] une fois encore, j’ai enfoncé ça dans leurs crânes.

Et pour montrer clairement que j’étais capable de cette violence j’ai sorti [Kazikli Bey] de mon sac/inventaire, j’ai planté le sol avec la lance rouge, et utilisé la Capacité [Forêt de Pals Sanglants] contenue dedans.

(Kazıklı/Kaziklu veut dire Empaleur et Bey est un titre qui peut se traduire par seigneur… donc le tout est plus ou moins correct, même s’il faudrait employer voyvoda avec Kazıklı puisqu’il s’agit de turc, m’enfin je dis ça je dis rien puisque je parle pas la langue XD)

Ce faisant, des lances rouges apparurent soudainement devant les yeux de tous les elfes qui étaient venus aujourd’hui. Même ceux qui étaient supposés être cachés.

Après avoir exposé mes capacités, les expressions sur les visages des elfes changèrent, en les regardant retourner chez eux précipitamment, j’ai regardé la lance rouge dans ma main.

Je ne comprends pas comment ça marche, mais je peux faire apparaître des lances rouges sur n’importe quoi qui se fait planter par cette Kazikli Bei et tout dans un rayon de cent mètres autour de l’endroit planté. Ce n’est que la seconde fois que j’ai utilisé cette capacité, mais voir des lances sortir de terre et des arbres semble quelque peu surréel.

Bon, son tranchant et sa longueur sont bons, c’est pratique pour moi qui suis un ogre de m’en servir, il n’y a pas de mécontentement parce que c’est une arme tactique optimale qui est spécialisée dans “percer et poignarder”.

Cependant, il y a beaucoup d’autres objets magiques capables de la même chose et même plus, ce monde est vraiment dur à comprendre.

D’après le contenu de mes petites discussions avec la Rousse et compagnie, si j’y pense comme un monde fantastique où j’ai fait un soupçon de progrès, c’est évident avec l’existence de telles choses et de technologies avancées, ce monde est sérieusement tordu.

Certains disent que les [Artefacts] sont des reliques des dieux, mais je sens toujours que c’est complètement hors de la balance avec la civilisation actuelle.

Mettant ça de côté pour le moment, en en ayant fait autant, je doute qu’ils considèrent une quelconque revanche. C’est peu probable, mais c’est dur de dire qu’il y a une probabilité de zéro pour cent. Donc, n’y pensons que quand ça arrivera.

Ah, ouais.

En plus, l’elfe mâle que j’ai menacé est l’un des candidats pour le prochain chef de clan, ça semble très approprié.

Le Village des elfes est dans les profondeurs de la Zone Inexplorée qui a n’a pas encore été cartographié. Maintenant, aller le voir cette fois-ci pourrait être intéressant.

J’étais capable de deviner et déduire leurs significations jusqu’à un certain point avec [Langage des Orcs].

C’est une capacité pratique à utiliser avec des races dont la manière de parler est grandement différente de la nôtre comme les Lézards Verts, mais il y a des races d’humanoïdes qui comprennent les langues similaires comme les ogres, les gobelins et les humains, même si je ne l’avais pas, c’est quand même possible d’avoir des conversations avec eux.

C’est comme ça que j’ai été capable de comprendre le discours des elfes. Je n’ai pas encore leur capacité de langage puisque je n’ai pas encore mangé d’elfe, bien que je sois en mesure de communiquer. Mais ça serait certainement plus facile avec, ouais, la capacité m’aiderait à comprendre les particularités de leurs mots — à savoir leurs significations dans leurs phrases.

Par exemple, “Grand/génial” devient “tiring/Fatiguant” et “Effrayant” devient “tiring/Fatiguant”

Ouais, ce genre d’impression.

Après avoir chassé les elfes, je suis parti chassé comme à l’accoutumée, cette nuit sera aussi chaude et intense.


Jour 45

Début de la matinée, aujourd’hui je suis allé flâner seul dans la forêt.

Allant dans la Zone Inexplorée de ma carte mentale, j’ai découvert un [Slime Gris (nom provisoire)] qui ressemblait à une sous-espèce supérieure de Slime Vert. La raison pour laquelle son nom provisoire est celui-là était à cause de sa couleur grise, sa taille est le double de celle du Slime Vert que j’ai rencontré, la vitesse générale de ses mouvements et de ses tentacules est différente, de même pour le pouvoir digestif de ses liquides corporels quand ils se dispersent.

Dès que je l’ai combattu, je me suis rendu compte qu’il était plutôt résistant comparé aux Slimes Verts. Plutôt, c’est assez étrange.

Me souvenant finalement qu’ils sont pareils, je l’ai attaqué avec une magie basée sur le feu mais le premier coup n’a pas été très effectif puisqu’il n’est pas mort, “Alors, que dirais-tu de [Pyrokinésie] ?” quand je l’ai essayé en pensant ça, il est mort assez facilement.

D’après ce fait, il semble que les Slimes Gris sont résistants à certaines magies de l’élément Feu. J’ai ramassé le noyau gris qui roulait et je l’ai mis dans mon inventaire, puis j’ai commencé à chercher plus de Slime Gris. Je me demande quel genre de caractéristiques ils ont, une enquête approfondie est nécessaire fut ce que je me suis dit.

Après environ une heure, j’avais chassé plus ou moins vingt Slimes Gris.

Les choses se sont éclaircies, je ne peux pas utiliser aucun système magique efficacement autre que [End].

Basé sur ça, les Slimes Gris ne sont pas juste résistants à la magie de Feu mais résistants à la magie elle-même, sauf si ça atteint un certain niveau, tout en dessous serait neutralisé. Aussi, si on ajoute sa capacité à annuler les attaques physique ça fonctionne parfaitement ensemble.

La capacité basique du Slime [Réduction des Dommages Physiques] qui peut réduire considérablement ou annuler considérablement les attaques physiques directes sous un certain niveau, et les espèces de Slimes est supposée être faible contre la magie mais ces gars ont gagné une petite résistance à son encontre. Avec sa vitesse correcte et son pouvoir digestif important, un ennemi normal est devenu un formidable adversaire.

Même si c’est bizarre, je me demande pourquoi ils meurent si rapidement quand j’utilise les flammes de [Pyrokinésie] et les éclairs de [Maître Electrique].

Ils ne sont pas considérés comme de la magie ? Je suis ignorant sur ce sujet, je n’ai pas pu vraiment comprendre les “faits essentiels, manières de tuer”, donc ce n’est pas si important que ça puisque je m’en fiche.

J’ai pris la vingtaine de noyaux gris dans mon inventaire et les ai mangés tous en même temps. Le noyau est comme un bonbon avec un diamètre de cinq centimètres. Même si ça n’a pas de goût, ça ressemble vraiment à des friandises en les éclatant dans ma bouche et en les faisant rouler sur ma langue.

Capacité [Résistance aux Dommages Physiques] apprise

Capacité [Réplication de Soi] apprise

Capacité [Restauration Liquide Infusé] apprise

Il semble que la capacité que j’ai obtenue des Slimes Gris n’était pas [Réduction des Dommages Physiques] mais une version supérieure appelée [Résistance aux Dommages Physiques]. J’étais persuadé, ça semblait efficace.

Au fait, il semblerait qu’un Slime se multiplierait en augmentant son volume jusqu’à un certain point et qu’il se diviserait en deux. Non, j’étais capable de comprendre ceci dès que j’ai appris [Réplication de Soi].

J’ai mordu mon doigt et laissé le sang couler, peu après que le sang se soit mis à se tordre et à se tortiller, j’ai créé une version miniature de moi couleur carmin. Et il semble que moi et mon autre petit-moi sommes connectés à l’autre à un certain degré puisque le nom de la capacité est [Réplication de Soi], je peux partager autant mes pensées que ma vision avec.

J’ai partagé une vision avec le petit-moi que je peux voir dans mon champ de vision, tandis que le moi original peut être vu dans le champ de vision du petit-moi, c’était une situation étrange.

La sensation de la peau et le sens du toucher est peut-être impossible à partager comme je m’y attendais, mais c’est une bonne capacité puisqu’elle est très pratique, même moi je pense que c’est de la triche.

Ce n’est pas un genre de capacité à prouver sa valeur immédiatement, donne-lui assez de temps pour se multiplier et son utilité sera démontrée. Ça peut être utilisé pour recueillir des renseignements ou pour déterminer la force de combat facilement.

Le matériel semble être mon sang, même s’il est facile de le reconstituer puisque je peux sucer le sang des autres.

Pour finir sur une note positive, je suis parti chasser et j’ai mangé des animaux tels que des Araignées Démoniaques, des Argiopes et des Chevaux Tricornes.


Jour 46

Aujourd’hui, au lieu d’aller chasser, j’ai prévu d’offrir des cadeaux à Gobumi, la Rousse, l’Alchimiste, la Forgeronne et aux Sœurs.

Pas des armures, mais de beaux habits pour pouvoir voyager serait mieux d’après moi. Je vais d’abord mesurer leur taille dans un premier temps. Bien que j’aie déjà vu les moindres recoins de leurs corps, je peux seulement estimer leur mensuration. Je ne connais pas vraiment les mesures exactes.

Ça ne doit pas être trop voyant afin de ne pas attirer les regards pervers des voyageurs quand nous irons en ville, mais je ne pense pas que le design doit être trop simple non plus. Ils doivent aussi être capables de protéger au cas où quelque chose arriverait, donc j’ai tricoté une belle étoffe (avec des matériaux de premier choix) avec du fil normal.

En plus de cela, j’ai créé secrètement un clone de moi-même avec mon sang et l’ai apposé aux dos des vêtements. Il me préviendra en cas d’urgences et pourra aussi servir de diversion avant mon arrivée.imgpsh_fullsize

J’ai fait des vêtements avec du fil et des doublures qui sont plus solides comparé aux armures de faible qualité d’avant. Je pensais que ce n’était pas assez jovial donc j’ai ajouté des bracelets et des accessoires avec les bois en quartz rose du Cerf Rouge et les carapaces des Araignées Démoniaques comme matériaux. Ils ne sont pas vraiment magnifiques, mais ils sont quand même très beaux.

Elles étaient ravies, les voir si heureuses montre que l’effort en valait la peine.

Cette nuit fut plus intense que les dernières.

Après cela, Gobumi et la Rousse ont porté tous les jours ces vêtements que ce soit pendant la chasse ou l’entraînement, bien que je pense qu’elles ne devraient pas, car elles pourraient les abîmer. Enfin, je pense que ça ira.


Jour 47

 

Quand je me suis réveillé, comme à son habitude [Intuition] s’est déclenché.

Je sens que je dois rester dans la grotte et me cacher sans faire de bruit, et que si je bouge je le regretterai.

J’ai donc activé [Dissimulation], qui était boostée par [Job-Assassin], et [Effacement de Présence] en même temps alors que je me dirigeais vers le fond de la grotte où la Forgeronne, les Sœurs, l’Alchimiste, et la Rousse s’étaient installées.

Je me relaxai tout de suite, dernièrement, compléter les espaces inexplorés de ma carte mentale est devenu mon passe-temps. Hier, j’ai créé une réplique de moi-même, avec ma chair et mon sang, qui m’arrivait à la taille. La capacité totale est réduite de moitié, vu qu’il a une conscience, il a aussi sa propre volonté. Je l’ai donc envoyé dehors.

La réplique a la capacité [Restauration par Absorption de Liquide] que j’aie obtenu par le Slime Gris, ce qui fait que s’il reçoit des dommages à ses membres ou est transpercé, il peut se soigner seul jusqu’à un certain degré en absorbant assez d’eau, ce qui est la raison pour laquelle j’ai tenté de le faire.

Son habilité à combattre est assez faible par rapport à moi, mais il est tout de même assez fort, donc il ne se fera pas tuer si facilement. Il peut aussi courir très vite.

En utilisant [Métamorphose], la réplique a changé son apparence pour celle d’un grand Loup et est sortie en sprintant. Après l’avoir vu partir, je suis retourné à l’intérieur.

J’ai assigné quelques Gobelins de ma génération du groupe de support logistique « Patri » pour aider la Forgeronne, car cela serait dur pour elle de tout faire seule vu que nous allions faire une nouvelle cuisine pour les Sœurs. Ensuite, j’ai analysé les vieux remèdes qui pour une quelconque raison ne s’étaient pas dégradés du tout et que nous avions ramenés de l’héritage laissé par Velvet jusque chez l’Alchimiste. Après avoir fait toutes ces choses, le temps est vite passé.

Et ensuite ça s’est produit.

L’endroit où Gobukichi et les autres s’entraînent est relié à l’entrée de la grotte, c’est appelé le Grand Hall. C’était le plus grand endroit de la mine. Gobukichi, Gobumi, la Rousse, et les autres s’entraînaient dur ici, avec des épées en bois.

À ce moment, [Détection de présence] détecta quelques ennemis approchant de l’entrée. Le nom de race affiché était « Elfe ». De plus, le nom de l’Elfe mâle que j’ai chassé la dernière fois est parmi eux. Même moi, je n’avais pas prévu qu’ils reviennent aussi vite.

Rapidement, j’ai appelé les Gobelins à l’intérieur et ai commencé les préparations. Heureusement, vu que nous étions en plein entraînement, ils portaient déjà leurs équipements, donc ils furent vite prêts.

Après une courte inspection de l’équipement, nous nous sommes cachés dans les tranchées que nous avions faites auparavant près du Grand Hall. Nous avons simplement attendu dans un endroit où il est facile de lancer une attaque-surprise contre les envahisseurs Elfes. J’ai demandé à Gobue de continuer à creuser pour l’instant, le son de sa pioche qui peut être entendu dans toute la grotte sera utilisé comme couverture.

Un court laps de temps plus tard, le groupe d’Elfes armés entra dans la cave.

Malgré les Hobgobelins comme Gobukichi, que les Gobelins gagnent contre vingt-cinq Elfes silencieux et vifs mais néanmoins avides de sang armés avec des armes spécialisées, même à trois contre un, serait très difficile à réaliser.

L’air était déjà empli d’intention hostile, mais tout de même, je devais les capturer et écouter leur histoire d’abord.

Seul, je suis sorti des tranchées tout en utilisant « Rugissement Intimidant » et « Hennissement de Cheval à Écailles » ensemble et les ai fait reculer, de plus j’ai immédiatement activé « Regard Intimidant » et « Mauvais Œil du Serpent » ce qui m’a donné l’opportunité de les capturer avec mes fils.

Après avoir aligné les Elfes captures, j’ai roué de coups l’Elfe à côté du futur chef de clan (il a aussi d’autres titres mais passons) avec ma lance pourpre alors que nous avions une petite discussion.

Ouais, on dirait que j’ai vraiment heurté sa fierté la dernière fois.

Après que deux jours soient passés, sa peur envers moi s’est un peu estompée. Une fois qu’il fut capable de réfléchir calmement, il décida qu’il n’avait pas d’autre choix que de tuer ceux qui les regardaient de haut, en pensant « Pourquoi un Elfe Noble comme moi blabla…, je ne suis pas effrayé… », donc il choisit des Elfes d’élite parmi ses subordonnés, autorisant ses émotions à prendre le contrôle et attaqua. Finalement, ils se sont retrouvés dans cette situation.

J’ai pitié des autres Elfes qui doivent travailler sous les ordres d’un tel chef. Les deux femelles Elfes de l’autre jour baissaient aussi la tête devant mon regard. J’étais un peu curieux et j’ai donc essayé de leur parler, mais elles ont refusé de m’écouter.

La douleur que les subordonnés devaient supporter pour le bien d’un chef incompétent a touché une corde sensible chez moi, donc comme attendu, les tuer comme ils étaient ne me correspondait pas, et donc j’ai fait les choses suivantes plus ou moins par sympathie.

  1. Abandonner le futur chef de clan, il est mort.
  2. Combattre dans un duel avec des Gobelins et Hobgobelins autre que moi. Sans tuer votre adversaire, les faire s’évanouir ou les rendre incapables de continuer. Si vous réussissez, vous gagnez.
  3. Si vous gagnez le duel, vous ne serez pas tué, si vous perdez, vous serez tué et mangé.

C’était l’idée générale.

Alors que je finissais d’expliquer, je défaisais les liens de tout le monde à l’exception du candidat au poste de futur chef de clan

Quand j’eus fini, un Elfe très loyal tenta de me tuer, mais j’ai cassé son menton avec un coup de poing ce qui résulta en une commotion. Ensuite, j’ai attrapé l’Elfe titubant par sa tête et ses épaules, et l’ai tué en tordant son cou jusqu’à ce qu’il casse.

J’ai dit à la Rousse, la Forgeronne, et aux autres filles de rester à l’intérieur jusqu’à ce que je revienne. J’ai dévoré le corps encore frais, le cœur et tout le reste.

Compétence “Langage des Elfes” apprise

Les Elfes n’arrêtaient pas de trembler.

Vu que leurs corps étaient immobilisés par la peur, j’ai dit “la bataille avec les Humains est proche, et pourtant vous êtes d’accord de mourir de manière si inconvenante dans un endroit comme celui-ci ? Ne voulez-vous pas vivre ? », afin de leur redonner un peu de combativité.

C’étaient mes propres mots, pourtant ils sonnaient effrontés.

Cependant, pour le moment ça a eu un effet, tout le monde était motivé.

Ensuite, les duels commencèrent.

Le résultat final, sur les 23 Elfes qui participèrent aux duels, 17 ont survécus.

J’ai dû présenter mes condoléances à ceux qui combattaient Gobukichi, Gobumi, et Hobusato. Entre un Elfe et un Hobgobelin ordinaire, c’était généralement les Elfes qui gagnaient 9 fois sur 10, mais la force de Gobukichi et des autres qui continuaient de s’entraîner dépassait déjà grandement celle d’un Hobgobelin moyen.

Bien que ce soit regrettable pour les vaincus qui suppliaient pour leurs vies, il n’y aura aucune pitié envers ceux qui sont venus nous tuer, je les ai tués après avoir dit ça.

C’est dommage, mais c’est la guerre. De plus, c’était eux qui avaient déclenché tout cela. Il n’y avait pas place pour de la sympathie.

Les six qui ont perdu étaient tous des mâles. Non, c’est devenu le cas uniquement après que j’aie truqué les matchs car tuer intentionnellement une beauté est désagréable.

Capacité “Habitant de la Forêt” apprise

Capacité « Élémentaire » apprise

Capacité « Maîtrise de l’Archerie » apprise

Capacité “Traque” apprise

Capacité “Camouflage” apprise

 

Une fois que j’eus fini de manger les perdants, je me suis tourné vers les Elfes gagnants qui me regardaient avec un regard vide, après avoir mis tous leurs équipements magiques dans un endroit, je les ligotais à nouveau.

Ils se plaignirent de ne pas être relâchés, mais je n’ai jamais dit qu’ils seraient relâchés

J’ai simplement dit qu’ils ne seraient pas tués, ce n’est pas ma faute s’ils ont mal compris. Bien que j’aide ceux qui sont oppressés comme la Rousse, je n’ai aucune pitié pour un « ennemi » qui a attaqué.

Je fais déjà preuve de pitié en les épargnant.

C’est ainsi… en tout, il y a dix mâles et sept femelles, coopérons pour qu’ils y en aient plus. Oh, j’ai dit que je détestais le faire en utilisant la force, et je ne le ferai d’ailleurs jamais. C’est la vérité.

Mais je leur ai administré à tous un aphrodisiaque fait à partir des fluides corporels. Je les ai fait jeter en prison et ai ordonné qu’ils ne soient pas touchés à moins qu’ils ne le veuillent.

Vu qu’ils pourraient se soulager entre eux s’ils étaient dans la même cellule, ils avaient chacun leur propre cellule.

Bien que les Elfes mâles ne peuvent pas porter d’enfants, eh bien, ils peuvent toujours être utilisés pour déstresser. Ils sont assez beaux de toute façon.

Mais bon, je suis plutôt reconnaissant de leur arrivée. Les Gobelins de ma génération et les plus anciens ne pouvaient plus se contenter des femelles gobelins, et beaucoup de stress s’est accumulé. À cause de l’entraînement spartiate que nous avons fait jusqu’à maintenant, ils avaient un peu oublié ce problème, mais ils se sont habitués à l’entraînement et leur limite approche à grands pas.

C’est pourquoi je suis reconnaissant.

… vous vous dites que j’agis comme un méchant ? Non, ça m’ennuie que vous vous fassiez de fausses idées. En premier lieu, c’est eux qui ont commencé.

Ils ont perdu alors qu’ils essayaient de nous tuer, et pourtant vous nous dites, à nous les victimes, de les relâcher ? C’est tout simplement impossible. Nous avons été attaqués sans raison, donc si nous contre-attaquons, nous ne pouvons pas être considérés comme les méchants de l’histoire.

Nous n’avions aucune règle regardant les prisonniers de guerre, donc faire cela n’est pas un problème. Ce que quelqu’un fait avec eux dépend son propre ressenti. (NT : un peu de mal avec la dernière phrase… sooorrrrryyy)

Aussi, bien que je me juge moi-même, laissez-le-moi dire ceci d’abord. Je crois tout de même avoir créé des règles relativement équitables.

Face à cela, le meneur des Elfes commença à dire quelque chose, mais je l’ai ignoré.

Après que les 17 Elfes furent emmenés en cellule, le dernier Elfe laissé derrière est devenu un matériau pour de nombreuses choses. De nouvelles méthodes de tortures, et des recherches sur les organes vitaux des humanoïdes.

Bien sûr, il termina dans mon estomac.

Capacité “Surfacturation” apprise

Capacité “Ristourne” apprise

J’ai mangé pas mal d’Elfes. Les capacités individuelles de ceux que j’ai mangés étaient hautes et en plus de cela, ils avaient des doublons de capacités utiles que j’avais déjà ce qui me permit de les améliorer. Ouais, j’étais si content que je pourrais même prier pour eux.


Jour 48

Aujourd’hui je suis sorti chasser à la recherche de Kobolds, d’Araignées Démoniaques, d’Ours Rouges, d’Argiopes, et d’autres créatures ; c’était un véritable buffet de monstre.
Ça faisait un moment que je n’avais pas eu un jour aussi paisible et ordinaire. Bien sûr, durant la nuit…

Jour 49

Quand je me suis réveillé, Gobukichi avait atteint le niveau maximum et c’était changé en Ogre.

C’est parce qu’il a récemment tué un Ours géant à lui tout seul, je pensais que cela arriverait bientôt et je comme je m’y attendais, il n’est pas devenu un ogre normal mais un variant.

La couleur de sa peau était « rouge foncé métallisé ».

La couleur de peau était similaire à celle de l’Ours Rouge. Dans la plupart des cas, avoir cette couleur de peau et la preuve que vous avez été béni par [la bénédiction du demi-dieu du feu].

Quand j’ai demandé s’il pouvait souffler du feu, il souffla du feu comme s’il était un lance-flamme.

Il se transforma probablement dans une sous-espèce à cause de l’utilisation habituelle des armes avec des capacités de feu comme [la Hache du feu lunaire] incrusté de pierre de feu et plus tard, l’énorme hache de bataille à double tranchant qui était grande comme lui-même, un objet magique de l’héritage de Velvet nommé [Hache décapitante du feu démoniaque].

En outre, sa peau brille avec un éclat métallique, ce qui semble être à cause de la [Bénédiction du Demi-dieu de la guerre], en plus de [La bénédiction du Demi-dieu du feu], dit alors Gobuji. Son bras répond avec un bruit métallique lorsqu’il est légèrement frappé.

« Être soutenu par deux protections divines est génial n’est-ce pas ? », demandai-je à Gobuji. « C’est sûr que c’est inhabituel, pas autant inhabituel que toi cependant. », à t-il fait remarquer.

Ah, le talent n’est ce pas ?

« Alors Gobukichi, que dirais-tu d’un petit combat ? », lui ai-je demandé avec un sourire qui était en quelque sorte charmeur en dépit d’être un ogre. Le résultat de son évolution : Gobukichi était vraiment trop musclé.

Il fait 2 m 80, 30 cm de plus que moi, avec la peau shakudou (alliage décoratif d’or et de cuivre, de couleur jaune-rougeâtre) et un corps musclé, ses caractéristiques de base, sans capacités, surpassent facilement ma force physique et mon endurance.

J’ai augmenté les capacités de mon corps en utilisant [Absorption] et en plus de cela, je suis un variant rare, donc je ne pense pas que je perdrais face à Gobukichi qui est une espèce inférieure, mais ouais, il semblerait que j’ai moins de force en raison de mes répartitions.

Pour faire simple, si j’étais un type polyvalent avec mes points répartis à parts égales entre ma force physique, l’endurance et l’intelligence, alors Gobukichi était un spécialiste de type agression qui concentre ses points de stats liés aux combats.

C’est aussi évident si vous regardez ses muscles.

Cela dit, je le surpasse encore en termes de techniques de corps-à-corps. Ce fut un match serré, Gobukichi est incontestablement un rival digne.

Pour conclure ce combat, on s’est donné une poignée de main amicale et avons parlé en face à face.

Gobukichi que j’avais initialement jugé comme un pion jetable avait tellement augmenté, il est à vrai dire bien au-delà de mes attentes.

En ce moment, il est mon bras droit et un compagnon proche, il est quelqu’un sans qui je n’aurai rien pu faire.

Pour le féliciter de son évolution, je lui ai préparé certains équipements.

Son arme principale n’a pas changé depuis sa géante hache de bataille magique [Hache décapitante du feu démoniaque], mais par rapport à quand il était Hobgobelin, où elle était trop lourde s’il ne la tenait pas avec les deux mains, en devenant un ogre il peut manier la [Hache décapitante du feu démoniaque] d’une main alors qu’elle pèse plusieurs dizaines de kilos, donc je l’ai une fois de plus équipé d’un bouclier.

Le bouclier que je lui ai donné était un énorme bouclier de fer-noir non raffiné ressemblant à un mur connu sous le nom de [Billot de l’ogre noir].

Il était l’un des objets magiques de l’héritage de Velvet comme la hache de guerre, son rang est également [Ancien].

Ses capacités sont [Réduction du poids], [Durable] et [Réflexion d’impact] et il est extrêmement robuste. Si Gobukichi est équipé de ces éléments, percer ses défenses serait très difficile, même pour moi.

Son armure a été faite à partir de mes fils, de la fourrure d’ours géant et quelques autres trucs que Gobukichi lui-même avaient chassé, ceux-ci sont à nouveau remplacés par une partie des armures métalliques de rang [Unique] venant de l’héritage de Velvet, personnalisés en fonction de Gobukichi.

Ouais, il a une grande force. En fait, il a une force ridiculement grande.

Malgré la grande hache à deux mains et à double tranchant qu’il tenait facilement à une main comme si elle n’était qu’une branche d’arbre, il avait encore l’apparence d’un soldat expérimenté capable de le gérer habilement.

Il est facile d’imaginer un bouclier noir, énorme, et robuste qui couvre les trois quarts d’un corps gigantesque bloquant les attaques ennemies, avec des objets magiques comme support, un long manteau que je fis en combinant la fourrure durable d’un ours géant avec l’armure d’objets magiques qui n’a rien à envier à celle de l’Ours Rouge, sur un Ogre, ouais, il était devenu une existence que je ne voudrais vraiment pas combattre ni rencontrer, si j’étais humain.

L’intensité d’un Gobukichi entièrement armé était incontestablement plus élevée que moi quand je suis devenu un ogre. Mais même sans l’équipement, il avait quelque chose de féroce. Bon, il y a aussi le fait qu’il est difficile de comparer à moi-même.

Néanmoins, après l’avoir examiné pendant une heure, c’est comme si c’était une machine de guerre venue d’ailleurs, hum. Même moi, je devais regarder vers le haut pour croiser son regard, et donc si c’était un humain normal, comment sont-ils censés réagir. C’est facile à deviner.

Je passai le reste de la journée à l’intérieur à faire divers petits boulots.

Les Elfes n’ont pas encore succombé à l’aphrodisiaque, ils sont donc toujours en prison. Cela devrait être à cause de leur sentiment de fierté qui supprime leur désir, ou peut-être est-ce un trait racial d’avoir une résistance au désir lui-même, ou peut-être les deux ?

« Voilà pourquoi Gobuji arrête de venir ici toutes les heures… »

 

Jour 50

 

J’ai fait un rêve.

C’était un rêve plutôt étrange.

Un vieil homme qui me semble familier était là à dire quelque chose comme : « déso… merc… » « … une faveur… » « c’est le… je t’en prie… ».

Quand je me suis réveillé, je me sentais comme si j’avais oublié quelque chose, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est quelque chose de très important. N’est-ce pas ce qu’on appelle un « évènement » ?

Je relevai ma tête essayant de me rappeler de tous les détails, mais rien ne me revenait. Je me sens comme si quelque chose m’empêchait de me souvenir.

Comme je ne pouvais pas me rappeler, j’ai décidé de me concentrer sur d’autres choses. Le matin, j’avais un entrainement avec Gobukichi, et dans l’après-midi Gobumi et moi avions prévu d’aller à la chasse pour quelques heures, mais nous avons flirté dès que nous sommes sortis.

Après ça j’ai vérifié comment s’en sortaient les Gobelins du corps de soutien logistique, qui étudiaient la forge et la cuisine.

Aujourd’hui je me suis amusé avec tout le monde et me suis directement endormi.

Goburou a obtenu [??? Parenté]

Hum ? Il semblerait que quelque chose ai surgi avant que je ne m’endorme…

Ma conscience s’est effacée quand je me suis rendormi.

 

 


<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 24 commentaires
      1. Juste une petite question pour Re:Monster vous avez arrêté la traduction et les mise en ligne? Ca fait plus de 4 mois que vous n’avez rien publié donc je demande pour sinon pouvez le déplacer dans la catégorie trad arrêtées car 4 mois sans chapitres je pense que ça passe dans cette catégorie

        1. Bonjour,
          L’histoire n’a plus avancé sur le site depuis 4 mois, en effet. Mais sur le forum, l’histoire a continué d’avancer et il y a 10 jours de plus de traduis. Ils doivent être mis en ligne prochainement. C’est MrCrisis qui s’occupe de la relecture. 😉
          Si tu vas sur le forum, c’est dans la section « essayez de traduire »

          C’est la raison pour laquelle nous ne l’avons pas passé dans les traductions arrêtées.

    1. C’est qui Chap ? Et oui, sinon, je pense que tu peux te proposer pour traduire la suite.
      Suffit d’envoyer un mail avec tes trads pour les prochains chaps à eden@empiredesnovels.fr ou de les poster sur le forum.
      On est toujours preneur de traducteur (tant qu’ils traduisent en français ! ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top