skip to Main Content
Menu

Re:Monster Jours 11-20

<< Précédent <<    >> Suivant >>


Traduction: Tzakar ; Prqmwa ( 11 à 13)

Check: Spawned


Corrections terminée : 20/20 jours

Édit: MrCrisis

Check: MissX


 

Jour 11

 

Bien que le résultat de la chasse du jour ne se résume qu’à un seul type d’espèce, les chauves-souris arc-en-ciel, nous en avions abattu trente.

Ce jour-là nous sommes entrés dans une des caves que nous avions découvertes durant notre exploration pour voir s’il y avait quelque chose à l’intérieur. La grotte menait vers une vaste salle haute et sombre avec des chauves-souris arc-en-ciel entassées au plafond, quand…

… Oui, nous avons été sauvés par [Détection de présence] et [Mauvais Œil], capacités que j’ai obtenues en mangeant des Vipères nocturnes.

Si je n’avais pas prévu leurs mouvements avec [Détection de présence] et réduit leurs mobilités avec [Mauvais Œil], je n’aurais pas eu le temps de donner mes instructions à Gobumi et Gobukichi, ainsi, je suis sûr que nous serions morts.

La vérité, même désagréable, est qu’en étant plus faibles que nous et parce que leurs nombres étaient au moins dix fois supérieurs à nous, elles avaient l’avantage. Cette bataille m’a fait comprendre que les chiffres sont très importants.

Cependant, nous nous en sommes sortis sans blessures majeures telles que la perte d’un membre ou autre.

Même si nous étions incapables de compter le nombre de blessures mineures que nous avions reçues. Nous avions pu survivre grâce aux nouvelles armures que Gobumi et moi portions, mais aussi grâce au solide bouclier que transportait Gobukichi.

Eh bien, je pense qu’il est important que nous améliorions nos armes.

Quoi qu’il en soit, mettons de coter ces difficultés passagères. Bien que la majorité ait réussi à fuir, je démembrais les trente chauves-souris arc-en-ciel que nous avions tuées afin de stocker leurs crocs et ailes. Une fois cela fait, nous avons mangé leur viande.

Alors que je la mangeais, la viande semblait fondre dans ma bouche, c’était délicieux.

Chacun d’entre nous a reçu dix chauves-souris arc-en-ciel, il y avait tant et tant de viande que nos estomacs gonflaient au fur et à mesure que nous mangions.

Capacité [Écholocation] apprise.
Capacité [Maîtrise du sang] apprise.
Capacité [Vampirisme] Apprise

Le résultat fut l’acquisition de ces trois capacités. Trois hein, je pensais bien que j’obtiendrais quelque chose si j’en mangeais autant.

Avec ceci, j’avais acquis toutes les compétences que je pouvais obtenir des chauves-souris arc-en-ciel. Comme je ne peux plus renforcer mon corps ou mes capacités en les mangeant, on dirait qu’à partir de maintenant ils ne peuvent plus m’être utiles autrement qu’en remplissant mon estomac.

Étant donné que le taux de croissance est mauvais parce que les chauves-souris arc-en-ciel sont faibles, je pense qu’il n’est pas nécessaire de me forcer à les chasser à l’avenir. Cela étant dit, j’en mangerais quand l’envie me viendra, car ils sont délicieux.

Quoi qu’il en soit, il est utile à notre niveau d’avoir découvert leurs nids. Leurs capacités vont m’être très utiles.

[Écholocation] est une bonne capacité pour comprendre et déplacer mon corps dans mon environnement en plus d’utiliser mon sens de la vue. Encore mieux, il semble que soit un bon moyen de prévenir les attaques surprises.

Dans la nature, la lutte pour la survie est extrême, cette capacité me sera sûrement très utile.

 

Jour 12

 

Comme d’habitude, nous sommes partis chasser pour obtenir de quoi manger.

Aujourd’hui, nous chassions des Vipères Nocturnes et des lapins cornus, nous avons aussi chassé avec succès un Tanuki blindé. Alors que le soleil déclinait, nous sommes rentrés à la grotte comme à notre habitude.

Contrairement aux humains, les gobelins sont nés avec [Vision Nocturne], donc l’obscurité elle-même n’était pas un souci.

Si nous l’avions voulu, nous aurions pu continuer notre chasse plus tard, même de nuit. Cependant, la nuit il y a de nombreuses espèces bien plus fortes et plus féroces que nous autres, c’est donc assez dangereux.

Eh bien, les gobelins sont une espèce faible.

Ceux-ci incluent les espèces suivantes :

« Ours rouge » un ours brun avec une fourrure rouge.

« Cheval Tricorne » un monstre semblable à un cheval. Son corps est recouvert d’écailles brunes claires et il a trois cornes alignées sur le front.

« Araignée démoniaque » une araignée d’environ soixante centimètres de diamètre. Elles ont une ligne jaune caractéristique sur leurs carapaces noires qui semblent être plus solides que l’acier.

« Slime vert » un monstre mineur comme le gobelin, mais pour une raison que j’ignore il semble posséder [Annulation des Attaques Physiques] comme capacité.

Etc…

Je n’ai aucune envie de les tuer …  la probabilité d’être tué serait bien plus élevée que d’habitude.

Dans ma situation actuelle, je serais probablement incapacité en peu de temps avec un poison d’assez haut niveau.

Voilà pourquoi nous rentrions chez nous avant la nuit et ne sortions pas le soir.

Cela étant dit, nous sommes rentrés à notre grotte, un endroit apparemment sûr.

C’est alors que je fus attaqué dans mon sommeil.

J’étais en mesure d’éviter l’attaque au dernier moment tout en sortant de mon lit, je n’avais subi aucune blessure. Cela était dû à ma capacité [Détection de présence], constamment active.

Les principaux attaquants étaient des Gobelins de ma génération.

Ils étaient six et avaient une certaine logique, car ils avaient récemment imité mon groupe et commencé à utiliser des branches d’arbres comme armes.

Je dors toujours dans le même coin de la grotte, je le revendiquais à chaque fois. La nature n’est jamais douce, même s’ils ont attaqué leur propre espèce avec des branches d’arbres. Alors qu’ils étaient surpris de l’échec de leur attaque-surprise sur moi, je n’ai pas raté ma chance de contre-attaquer.

Au final j’ai retourné la situation.

J’ai tué sans le vouloir un des gobelins à cause d’une erreur dans la création et l’utilisation du poison qui coulait de mes armes grâce à ma capacité [Venin]. Comme ils étaient les attaquants, ils ne pouvaient pas se plaindre.

Pour le reste des assaillants, j’ai créé et appliqué avec succès un poison immobilisant afin de stopper leurs mouvements. Tout comme je l’avais fait avec Gobukichi, je les ai battus avec une branche d’arbre, cependant je ne les ai pas tués. Au final, ils se roulaient de douleur autour de moi.

J’expliquerai les circonstances de leur attaque demain. Étant sous l’effet d’un poison non létal, ils devraient aller mieux à ce moment. Je devais trouver pourquoi ils m’avaient attaqué à ce moment-là.

En ce qui concerne les gobelins, vu que nous grandissons dans la nature notre capacité d’autoguérison est élevée.

Il était déjà trop tard pour l’un d’entre eux. Je vais le dire encore une fois, je n’y pouvais rien.

À cause de l’agitation, les gobelins qui dormaient à poings fermés ont commencé à se réveiller. Forcément, tous les habitants de la grotte ont commencé à être inquiets.

Je pensais qu’ils allaient dire quelque chose, mais Gobujii, le chef des anciens gobelins, pensait simplement que la survie du plus apte prévalait. Ils ont simplement regardé les corps avec un regard apitoyé.

Je pensais être puni pour avoir tué un membre de mon espèce donc je leur étais reconnaissant de ne pas me blâmer pour sa mort.

Gobumi n’a pas compris la situation et était la plus effrayée de toutes.

Même si je la contraignais au calme par la force, je ne pouvais pas rire de la situation parce que je devais sauver les gobelins qui m’avaient attaqué. Dans le même temps, je pensais : « Non ! La structure du squelette d’un gobelin ne laisserait pas tourner le bras de cette façon ! Il se briserait ! » et « Leur cou ne peut pas tourner plus ! Cela arracherait leur tête ! »

Oh, en passant, Gobukichi dormait profondément durant tout ce temps. Eh bien, on dit que le sommeil aide un enfant à grandir. En fait, il est physiquement plus grand que la plupart des autres gobelins de notre génération. Il a même dix centimètres de plus que moi ??

Parce que je pouvais compter sur lui comme avant-garde, je pensais ignorer le fait qu’il ait effrontément continué à dormir. En plus de cela, je n’étais pas favorable à voir le nombre de gobelins blessés augmenter suite à son réveil.

Quoi qu’il en soit, j’ai calmé l’agitation de Gobumi de la manière suivante :

J’ai créé et appliqué un poison soporifique, que je libérais par mes orteils. Après qu’elle ait perdu conscience, je l’ai délicatement porté jusqu’à son lit.

Suite à cela, j’ai porté le cadavre à l’extérieur de la grotte.

Il était désagréable de laisser près de sa chambre un corps de son espèce dans une mare de sang… ou alors c’est juste parce qu’il avait commencé à sentir mauvais…

Grâce à ma force deux fois plus élevée par rapport à mon niveau actuel renforcée par la capacité [Maîtrise du sang] que j’ai obtenu des chauves-souris arc-en-ciel hier, il m’a été étonnamment facile de déplacer un cadavre qui avait un physique presque identique au mien.

Gobujii m’a demandé de placer le cadavre suffisamment loin vu que des monstres viendraient certainement le manger. Il m’a aussi demandé de revenir rapidement après l’avoir fait.

Cependant, une fois avoir porté le cadavre à bonne distance, je me suis caché et l’ai mangé. Je l’ai fait, car je me posais des questions.

Mes retours ? Bof… il n’était ni délicieux ni désagréable non plus.

C’était la première fois que je ne trouvais pas quelque chose délicieux. Je penchais la tête sur le côté et réfléchissais. Je conclus que le bras était plus que suffisant, je partis en laissant les restes comme prévu.

Eh bien, cela étant dit, la journée m’ayant exténué, je suis allé dormir.

 

Jour 13

 

Ce jour-là nous explorions une montagne située un peu plus loin dans la forêt, lorsque nous avons découvert une espèce de cochon à demi-humain qui marchait avec une pioche à l’épaule.

 

Orc

Brun de peau et le ventre bien dodu, cependant je pouvais dire à partir de son aspect légèrement musclé qu’il était entraîné dans une certaine mesure. En outre, ses vêtements n’étaient que légèrement mieux par rapport à ceux des gobelins. Il portait ce type de vêtement à la fois sur la partie supérieure et inférieure de son corps.

Cela m’a grandement agacé. Après tout, les Gobelins n’ont en guise de vêtement qu’un simple pagne !

Le magnifique objet qui se balançait à sa taille était trop gros et je veux à tous prix prendre l’objet que l’on peut voir ressortir de ses vêtements

Oui, je voulais le broyer.

Il est probable que j’ai découvert un Orc, un monstre dont la puissance est équivalente à celle d’un gobelin.

Contrairement au gobelin, qui a le physique d’un enfant d’école primaire, sa hauteur est de 170 cm… Ou peut-être même plus ? Merde ! En le comparant à mon corps actuel, l’orc est énorme !

Si l’on est malchanceux, il y aura environ quarante à cinquante centimètres de différence de hauteur.

Après l’avoir observé pendant un certain temps, je conclus que l’orc que nous avions trouvé était quelque chose que nous pouvions vaincre, même si nous lancions une attaque frontale seule. Mais le problème vient de leurs nombres.

Les orcs semblent être une espèce plus forte que les gobelins, et leurs morphologies sont très différentes. En ce qui me concerne, je pense pouvoir m’en occuper en un contre un, par contre je ne serais pas en mesure de protéger Gobukichi et Gobumi si nous sommes exposés à plusieurs attaquants.

Si le rapport de force change, même moi je ne sais pas ce qui se passera. Je ne pouvais pas ignorer la possibilité que nous ne soyons pas en mesure de nous échapper, advienne que pourra[1] !

Cela dit, quand nous l’avons découvert, il semblait qu’il était seul.

Juste au cas où, j’utilisais [Thermographie] pour vérifier notre environnement, mais je devais faire attention, car mes yeux deviendraient inutiles si je regardais le soleil. Il est gênant que ce soit si difficile à utiliser en pleine journée, donc j’utilisais [Écholocation] pour vérifier soigneusement la zone.

Aucun signe d’autres orcs dans la région, nous avons alors décidé de lancer une attaque brutale contre lui.

Dans un premier temps, nous avons réduit la distance avec lui en restant à couver dans l’épaisse brousse. Puis, Gobumi a utilisé son lance-pierre pour tirer une pierre recouverte de venin à l’œil de l’orc. Son habilité avec les attaques à distance s’était récemment améliorée ainsi la pierre a frappé sa cible, de ce fait le poison envahissait son corps à travers son œil.

J’étais inquiet au sujet de l’utilisation de ces pierres qui avaient été trempées dans un poison semblable à un poison de mort instantanée.

Cependant, il m’était impossible de mettre fin au combat juste avec ceci, pour le moment je ne pouvais pas rendre mes poisons suffisamment toxiques pour un orc. Mais, comme en plus de la douleur il avait perdu la vue, il était incapable de garder son sang-froid.

Gobukichi qui avait alors adapté son timing avec Gobumi brisa son bâton à l’avant du genou de l’orc avec toute sa force, ce qui avait provoqué un bruit sourd, tordant le genou de l’orc dans un angle impossible.

L’orc roulait sur le sol tout en hurlant, sa tronche de porc devenant encore plus laid.

Vu que depuis que nous avions commencé à chasser Gobukichi avait complètement ignoré sagesse et intelligence, il était probablement en mesure d’écraser le corps de l’orc car sa physiologie actuelle soulignait ses capacités offensives et défensives. Cet incident a confirmé qu’il lui était possible de briser les os, très bien.

Gobukichi… Ce mec produit des résultats au-delà de toutes mes attentes.

Cependant, c’est un idiot (ce qui est un compliment).

Cela étant dit, j’augmentai la force de mes jambes avec [Maîtrise du sang] pour piétiner le dos de l’orc qui se roulait par terre, l’empêchant de se débattre. À l’aide des deux cornes, je le poignardais dans une zone où je pensais toucher ses reins si son dos était comme ceux des humains.

L’orc inspirait pour se préparait à demander de l’aide.

Mais Gobukichi balança son bâton sur son crâne avant qu’il ne puisse crier et un son désagréable s’en est suivi en dépit du fait qu’il n’ait pas écrasé son crâne. Après cela, le sang de l’orc recouvrait son bâton alors que l’orc était pris de spasme.

Au final, il n’a pas été en mesure de crier.

Quant à moi, après avoir méthodiquement poignardé ses organes internes avec ma corne, je lui ai injecté un relaxant musculaire tout en le poignardant jusqu’à sa mort.

C’est de cette manière que nous avons chassé avec succès notre premier orc.

Bien sûr, nous l’avons mangé.

Gobumi avait les deux bras et la jambe gauche, Gobukichi avait le bas du corps, et moi je mangeais tout le reste.

Quant au goût, c’était comme du porc. Du porc de très haute qualité même.

Les orcs sont délicieux. Le porc c’est délicieux !

Capacité [Libido] apprise.
Capacité [Langue Orc] apprise.
Capacité [Analyse] apprise.

Sont les capacités que j’ai pu acquérir de lui.

J’ai eu de la chance d’obtenir [Langue Orc] et [Analyse]. [Libido] me permettrait d’être remarquablement performants, mais, je dois choisir un moment et une partenaire pour l’utiliser, laissons cela de côté pour l’instant.

À partir de maintenant avec [Langue Orc] il semblerait que je sois en mesure de parler l’orc. Vu l’existence de cette capacité, si je pouvais acquérir l’équivalent humain je serais en mesure de traiter avec eux.

Nous arrivons maintenant à [Analyse], qui semble me décrire les capacités d’un objet que j’ai examiné (limité aux bénéfiques), mais cela dépend également du niveau de la capacité. Lorsque je l’ai utilisé sur un fruit à proximité, j’ai été surpris que cela m’affiche si oui ou non c’était toxique.

Ouais, on dirait que je suis en mesure d’obtenir des capacités super utiles.

Les mecs, c’était vraiment un coup de bol d’avoir pu manger un Orc. Cependant, pourquoi possédait-il une capacité aussi pratique que [Analyse]… mystère.

Oh c’est vrai. Je ne l’ai pas dit avant, mais j’ai également récupéré la pioche que l’orc avait. Elle nous sera probablement utile pour quelque chose.

Après cela, nous avons chassé plus de Vipère nocturne, Tanuki blindé et Lapin cornu que d’habitude. Alors que le soleil commençait à descendre, nous sommes rentrés à la grotte.

Nous avions tellement l’habitude de les dépecer que je pouvais le faire les yeux fermés, de ce fait, nous avons été en mesure de terminer les préparatifs rapidement. Les résultats de la chasse du jour n’ont pas été simplement partagés entre Gobukichi, Gobumi et moi-même. J’ai également laissé une large part aux gobelins chétifs de la grotte qui ne pouvait pas se déplacer, car ils étaient affamés.

C’est déplaisant, mais la raison de l’attaque d’hier semble être due à la réserve alimentaire des gobelins de ma génération.

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne les auteurs de l’attaque, ils voulaient aider les gobelins de ma génération qui n’avaient pas mangé quelque chose de décent depuis plusieurs jours vu qu’ils manquaient de force ou de sagesse pour trouver de la nourriture, même s’ils avaient cherché dans les environs. Il y avait plus de femmes que d’hommes parmi eux.

Cependant, mes attaquants étaient à peine en mesure d’obtenir suffisamment de nourriture pour eux-mêmes et n’ont pas été capables de les soutenir.

Par conséquent, comme j’étais en mesure de profiter des repas les plus intéressants, ils ont voulu me soumettre. Ensuite, ils avaient prévu de me faire recueillir de la nourriture pour les autres. Un certain nombre d’entre eux partaient en quête de nourriture et ils ont pensé que cela pourrait être bien si c’était moi qui le faisais. Une idée simple, vraiment simple.

Bien que je sois capable d’en rire et d’ignorer de tels actes, ce serait gênant si cela arrivait à nouveau. Comme ils comptaient sur nous pour manger, les aider un peu ne pouvait pas nous faire de mal.

J’ai envie de faire comme si je ne connaissais pas ceux qui n’arrivent pas à obtenir de la nourriture seuls, mais d’après ce que m’a dit Gobujii, ils sembleraient qu’il y ait des gobelins ineptes[2] comme eux à chaque génération. Comme on pouvait s’y attendre, il semble que la plupart d’entre eux meurent, ils sont si pathétiques… et dire qu’ils sont de la même espèce que moi.

Ce sera mon seul et dernier acte de compassion.

Cela dit, ils ont exprimé de la gratitude à mon égard. Ils pleuraient en me remerciant.

Puisque je n’avais pas besoin de leurs remerciements, je leur ai dit de me rembourser en attrapant leurs propres proies pour se nourrir.

Par la suite j’ai donné à ces gars pitoyables un cours qui explique la bonne méthode pour chasser les lapins cornus.

J’ai vu certains d’entre eux former des groupes, après avoir bloqué la corne du lapin avec une branche je leur ai conseillé d’appuyer de tout leur poids sur sa colonne vertébrale. C’était une technique rudimentaire, mais je pense que je les ai assez aidés.

Quoi qu’il en soit, cette méthode sera testée en combat réel le lendemain. En échange, quand ils le pourraient, ils devraient rapporter la part de nourriture qu’ils avaient mangée ici aujourd’hui.

Ce fut probablement la première fois depuis leur naissance qu’ils eurent la possibilité de manger de la viande.
Même si ce n’était que les bases je leur ai aussi appris comment chasser.

Si ma bonté est remboursée par de l’ingratitude, alors je ne n’hésiterais pas à les utiliser comme des pions sacrificiels. Pour être plus précis, je peux les utiliser comme leurres pour attirer quelque chose dans un piège pour regarder comment je peux la vaincre sans être blessée. Je vais attendre ce moment-là, sans trop attendre d’eux.

En plus, les cinq gobelins qui m’avaient attaqué sont déjà devenus mes subordonnés. Ils me sont naturellement complètement soumis, alors je leur avais assigné des tâches au quotidien.

Les produits qu’ils m’apportèrent étaient cinq lapins cornus, que je distribuais par la suite aux gobelins affamés.

Quant à l’expression « survie du plus fort », c’est agréable quand c’est vous qui êtes l’un des plus forts.

Après avoir terminé la distribution de la nourriture, j’ai été pris d’une grande fatigue, alors je suis allé dans mon lit qui avait été amélioré avec des ailes de chauve-souris arc-en-ciel et ai fermé les yeux.

Je me suis mis à somnoler presque instantanément.

Votre niveau a dépassé les valeurs minimales requises.

Les conditions spéciales « Amélioration des capacités » et « Comportement Unique » ont été réunies, il est possible de monter de rang pour devenir [Hobgoblin – déviant].

Voulez-vous monter de Rang ?

« OUI » / « NON »

Bien que j’avais le sentiment que c’était affiché dans mon esprit, vu mon état de fatigue, je choisis « OUI » tout de suite et me suis endormi.

Goburou a obtenu [Protection Divine du Grand Dieu dirigeant « Le commencement et la fin »].

 

Jour 14

 

Lorsque je me suis réveillé, mon corps avait tellement changé qu’il était incomparable à celui que j’avais avant de me coucher.

Les modifications apportées à mon corps m’ont choqué, j’ai sérieusement pensé à ce que j’avais entendu hier avant d’aller me coucher. Je vois, c’est donc une Montée en Rang, hein. Les mystères de ce monde me font frémir.

Non, non, je peux comprendre à partir de ma propre expérience. Toutefois, les lois naturelles de ce monde sont tellement incroyables que c’est assez effrayant.

Hier, après avoir tué et mangé un Orc, mon corps, qui avait précédemment la taille d’un enfant de 7-9 ans, s’est changé en une nuit en un corps d’être humain de taille moyenne. Ma force physique, ma vue et mon ouïe ont augmenté de façon spectaculaire, même les capacités que j’avais gagnées avant-hier sont elles aussi, devenues plus puissantes, vous comprenez ?

C’est effrayant. Même si mon corps avait grandi d’une façon ridiculement spectaculaire, je n’avais aucun sentiment d’inconfort par rapport à ma nouvelle forme. Un tel changement devrait m’avoir rendu fou, pourtant rien ne s’est produit. Même si mon corps avait énormément grandi, je n’ai ressenti aucune douleur musculaire, au contraire, je sentais une énergie débordante qui était incomparable par rapport à avant, comme un sentiment temporaire de toute-puissance. Sérieusement c’est bizarre, non ?

Maintenant, si j’étais un gars ordinaire, j’aurais probablement été si heureux que je me serrais lancé dans des actes stupides avant que ce sentiment ne se dissipe, cependant, la réalité est que je suis loin d’être aussi puissant que ce que laisse paraître ces premières impressions, et c’est là le piège.

C’est pourquoi les règles de ce monde sont effrayantes. Maintenant, cela mit de côté.

Il était intéressant de voir Gobukichi, qui avait aussi grandi, rester là avec un regard confus.

Il semble qu’il soit également passé au-dessus du niveau 100 après la bataille d’hier avec l’Orc, l’obligeant ainsi à subir une Montée en Rang. Toutefois, contrairement à la mienne, sa peau ne s’est pas noircie. En fait, on ne pouvait pas voir de différence dans la couleur de sa peau, elle était toujours du même vieux vert.

Eh bien, mettons aussi cela de côté.

Ce qui m’intéressait le plus était son visage.

Il ne ressemblait plus à un gobelin laid comme il avait l’habitude de l’être. Son regard naïf lui procurait par quelque aspect une certaine attractivité. Ses oreilles étaient toujours pointues, et son nez semblait quelque peu crochu. Néanmoins, il ressemblait énormément à un être humain. Avoir une peau verte pourrait ne pas être un trait Humain, néanmoins, son regard se rapprochait de celui-ci.

Alors, vous vous demandez ce qu’il en est de moi ? J’ai vérifié mon reflet avec le couteau d’obsidienne.

Ce que j’ai vu était mon visage de quand j’étais jeune avant que je ne sois réincarné, la seule différence étant que ma peau est complètement noire… Ouais, comme on pouvait s’y attendre j’étais complètement abasourdi, il m’a fallu un certain temps d’adaptation pour me faire à l’idée. Pour l’instant, je suis allé contre le mur près de notre lieu de couchage, j’ai attrapé un mystérieux insecte ressemblant à une chenille, et ai commencé à le grignoter.

Après m’être calmé, je suis allé à la recherche de l’Ancien (Gobujii) avec Gobukichi.

C’est parce que si je ne faisais pas usage des connaissances de l’Ancien dans des moments comme celui-ci, son existence n’aurait aucun intérêt.

Juste au cas où, parce que cela semble risqué, je ne parlerais pas de [Fin et l’Origine] et de [protection divine du Grand Dieu] que j’ai également reçue. J’ai appris les choses suivantes :

1 : Avec mon évolution en Hobgobelin, mon corps et mon apparence sont devenus presque humains. La raison en est inconnue. C’est un des mystères de ce monde. Apparemment en raison de l’apparence humaine des Hobgobelins, ils pourraient même vivre dans les villes humaines. Cependant, il y a un long passé de gobelins esclaves, et la plupart de ceux qui coexistent avec les humains sont encore des esclaves. Ceux avec un beau regard sont devenus esclaves sexuels pour des humains pervers.

2 : La différence de couleur entre la peau de Gobukichi et la mienne est parce que je suis une sous-espèce. Les sous-espèces sont généralement plus fortes et ont des capacités spéciales par rapport à la version standard. A part si des conditions particulières sont accomplies, vous ne pouvez pas devenir une sous-espèce, c’est pourquoi ils sont rarement vus, donc apparemment je suis assez inhabituel.

3 : De plus, ma couleur de peau est noire. Le noir est la couleur symbolique du plus ancien dieu du monde, celui qui contrôle le début et la fin de toutes choses. Même parmi les sous-espèces, la mienne est la plus rare tout en étant la plus forte, et avec de l’entraînement, ils sont capables d’apprendre la plus puissante des magies. Aussi, pour les croyants de ce dieu, je suis un peu comme une idole vivante, un objet de culte. Si ce n’était pas le cas, les parties de mon corps seraient considérées comme des matériaux utilisés dans les rituels de communication avec Dieu, donc je dois être très prudent quand il est tard dans les villes et d’autres choses. La religion est effrayante, peu importe dans quel monde vous êtes.

4 : Comment devrais-je le dire, devenir un Hobgobelin en moins d’un mois est apparemment très étrange. Le vieil homme qui est toujours un Gobelin l’a dit, donc c’est probablement vrai. Par ailleurs, parmi les Gobelins qui ont quitté la grotte pour travailler loin de la maison (apparemment exactement 40 Gobelins), seulement trois avaient évolué en Hobgobelins.

5 : Aussi, comme Gobukichi et moi étions devenus des Hobgobelins avant que nous ne quittions la grotte, nous avons été autorisés à utiliser librement les femmes de la grotte et d’en faire ce que l’on voulait. Nous avons également reçu le droit de prendre des choses de l’entrepôt.

Oh, c’est comme cela ?

… Bon, comme c’était un peu long j’ai ignoré une grande partie de ce qu’il a dit, du coup je répétais certains de ses mots pour lui faire croire que j’étais attentif. Particulièrement autour du point 3, et la raison est évidente. Comme je l’ai dit avant, peu importe dans quel monde on est, la religion est effrayante. D’autant plus maintenant que j’ai obtenu avec ma Montée de Rang les caractéristiques [Fin et l’origine] et [protection divine du Grand Dieu]. Cela me fait penser que ça va probablement se transformer en beaucoup d’ennui. Je pense que c’est quelque chose que je devrais cacher le plus longtemps possible.

Comme prévu, nous n’avons même pas envisagé d’aller à la chasse aujourd’hui. J’ai pratiqué les arts martiaux avec Gobukichi afin de nous habituer à nos nouveaux corps, le combat était particulièrement intense. La puissance de Gobukichi était trop grande pour qu’il puisse se maîtriser, ça lui donnait un air plutôt féroce.

Bien que moi, qui ai eu un intérêt dans les différentes formes d’arts martiaux, je n’ai jamais perdu, je pourrais conclure que le pouvoir de Gobukichi était au moins un peu plus fort qu’il ne l’était avant. Comme prévu, il semble que ses capacités soient spécialisées pour l’avant-garde.

Il n’était pas très intelligent ou rapide, mais sa puissance offensive et défensive avait considérablement augmenté, faisant de lui un tank et un attaquant puissant, un caractère hybride. Une fois que nous avons conclu notre séance d’arts martiaux, l’après-midi a été consacrée à remplacer nos vieilles armures devenues trop petites.

Depuis que j’ai grandi, la corne et le couteau d’obsidienne dont je me servais sont devenus trop petits pour être efficaces. Cependant je devrais le supporter pour aujourd’hui, mon venin par lui-même est une arme adéquate, de sorte que pour le moment je peux surmonter ce handicap.

C’est pourquoi le plan d’aujourd’hui est d’utiliser les matières stockées des tanukis blindés, des vipères nocturnes et de divers autres monstres pour créer de nouvelles armures.

Nous avons utilisé la coque du tanuki blindé, et de la peau de serpent de vipère nocturne, pour créer de nouveaux équipements. J’étais assez satisfait du résultat, l’armure que nous avons créée était légère, flexible et très robuste.

Pour le dire simplement, c’était une armure principalement faite de cuir. Nous n’avons pas fait des manteaux, mais comme cela ressemblait à un vêtement de cuir brun clair, avec des manches longues et des pantalons longs, ça devrait bien se passer. Des coques métalliques ont été placées dans des endroits stratégiques, ce qui augmente encore plus sa capacité défensive. Nous avons pensé à notre liberté de mouvement lors de sa création, alors quand nous l’avons essayé, c’était beaucoup mieux que prévu. Elle nous gênait à peine.

Nous avons même fini la création de l’armure de Gobumi-chan que nous ne pouvions pas terminer plus tôt en raison de l’insuffisance de matériaux.

Comme elle est principalement faite de chauve-souris arc-en-ciel, elle est un peu voyante. Cela me donne le sentiment que c’est le costume national d’un certain pays.

Par ailleurs, la nourriture de ce soir a été préparée à partir de lapins cornus capturés par les autres Gobelins.

Le repas n’était pas suffisamment copieux, mais c’était toujours mieux que rien. Puis comme ça avait bon goût, je les pardonne.
 

[1] Quoi qu’il puisse se passer, la décision est prise

[2] Qui fait preuve de sottise, d’absurdité

  

Jour 15

 

Notre première chasse depuis notre évolution en Hobgobelins.

Comme nous faisions étalage de la puissance de nos nouveaux corps pour la première fois, j’étais un peu nerveux.

Aujourd’hui, la première proie que nous avons rencontrée était un être humanoïde avec la tête d’un chien et de la fourrure sur tout le corps. Je ne sais pas où il les avait eues, mais il portait une armure rouillée et une épée longue, elle aussi rouillée. J’ai décidé de nommer ce monstre « Kobold ». Après observation, il semble que les Kobolds soient d’un rang plus élevé que les Gobelins et environ de même rang que les Orcs.

Si l’on inclut l’équipement, et qu’on le compare à l’Orc que nous avons mangé, il est probablement d’un rang encore plus élevé. En termes de force pure, l’Orc serait plus puissant, mais le Kobold serait supérieur en termes de vitesse et d’agilité.

Ces deux traits sont innés chez le Kobold.

Si c’était le « nous » d’avant, nous aurions battu en retraite immédiatement, ou plus probablement, nous aurions utilisé nos capacités afin d’éviter complètement la lutte. Gobumi-chan utiliserait sa précision pour nous soutenir avec des pierres couvertes de poison tandis que Gobukichi et moi irions affronter les Kobolds de face.

À l’exception de moi-même, qui ait évolué pour devenir une sous-espèce, la capacité de combat de Gobukichi a augmenté de manière significative grâce à ses équipements. Sa masse a été renforcée par des morceaux de carapaces coupants tandis que son bouclier a été refait en carapace. Le Kobold n’avait que son armure rouillée alors que Gobukichi avait différentes armures de carapaces pour l’aider. Gobukichi a attaqué directement le Kobold.

La Montée en Rang est effrayante, n’est-ce pas ?

Quelqu’un qui était encore faible peut se transformer en un grand guerrier en une journée.

Gobukichi eut quelques blessures mineures et Gobumi-chan a dû les traiter en utilisant certaines de nos herbes médicinales. Plus tôt l’ancien nous a enseigné la base du soin à base d’herbes médicinales.

Pendant qu’ils faisaient cela, j’en ai profité pour dépouiller le Kobold de ses biens. Sur sa taille étaient accrochées trois pierres. Grâce à ma capacité [Analyse], j’ai découvert que c’étaient des « Pierres d’Esprits de Feu ». Apparemment des esprits de feu inconscients de bas niveau habitent dans ses pierres. Je les ai mises en poche puis ai continué en le dépouillant de son armure. J’ai accroché l’épée longue légèrement rouillée avec deux livres que j’avais à ma taille.

Du cadavre, j’ai pris le cerveau, le cœur et le bras droit. Gobukichi et Gobumi-chan ont décidé de couper le reste en deux parts égales.

Il laissait un désagréable sentiment en bouche, car il avait une texture étrange. Bien que le goût soit subtil, il était toujours délicieux.

Capacité [Langue Kobold] apprise.
Capacité [Prévoyance] apprise.

Comme je le pensais, les Kobolds sont plus forts que le Hobgobelin moyen. La raison pour laquelle Gobukichi a pu gagner était à cause de l’énorme différence de qualité de l’équipement. D’autre part, je pouvais gagner en raison de mes nombreuses compétences et de mon expérience de combat.

Aussi, après avoir mangé les trois pierres d’Esprit de Feu,

Capacité [Pyrokinésie] apprise.

J’ai acquis la capacité de produire du feu. Dans le monde naturel, il est difficile de surmonter cette différence. Avec ceci, je peux enfin faire du yakiniku[3] pensais-je alors…

Et c’était le résultat de la bataille.

Après cela, nous avons chassé des lapins cornus, puis nous sommes rentrés.

Aujourd’hui, le tribut que mes subordonnés Gobelins m’ont donné était des lapins cornus mélangés avec des tanukis blindés, ce qui m’a étonnamment surpris. « Ces gars-là, ils commencent enfin à grandir… » Je me suis mis à pleurer. Je pense que je vais donner des boucliers aux gobelins qui s’occuperont des tanukis blindés à l’avenir. Pour le repas du soir, j’ai grillé la viande que les autres ont apportée, et nous avons eu une fête de yakiniku.
 

[3] Le Yakiniku est une méthode japonaise de cuisson des viandes et des légumes au charbon de bois, au gaz ou sur une plaque chauffante.

 
 

Jour 16

 

Aujourd’hui, les autres Gobelins de notre génération m’ont supplié tout en se prosternant : « S’il vous plaît, enseigne-nous l’art de tuer ». Les Gobelins à l’intérieur de la grotte qui se prosternaient formaient une rangée. C’était une scène surréaliste à regarder.

Vous voyez, les Gobelins qui m’ont apporté de la nourriture avaient réussi à survivre en tuant des lapins cornus, comme prévu… Cependant, ils avaient aussi des vipères nocturnes comme opposants. Vu que nous avons été en mesure de les tuer, les Gobelins veulent que nous, ou devrais-je dire que je leur apprenne à survivre contre les vipères nocturnes.

« Que gagnons-nous de tout cela ? » avons-nous demandé, ils nous ont alors dit qu’ils nous offriraient des tributs.

Eh bien, ce n’est pas une grande perte pour nous, avant que le soleil n’ait atteint son zénith, la plupart des Gobelins survivants, avec Gobukichi et Gobumi-chan, ont eu une séance d’entraînement.

C’est un monde impitoyable, de sorte que, dès le début, je vais inculquer à leurs corps que je suis supérieur à eux. Peu importe si l’adversaire est un mâle ou une femelle. En outre, puisque faire face à des insurrections est gênant, je vais faire en sorte que m’obéir devienne instinctif, même si je dois les frapper un nombre infini de fois.

J’arrête l’entraînement à la dernière minute pour m’assurer qu’ils n’aient plus d’énergie, tout en empêchant leurs corps et leurs esprits de se briser.

Le résultat était que tout le monde, y compris Gobumi-chan et Gobukichi, n’a pas eu assez de force pour se déplacer.

Pour les gobelins qui se sont entraînés et ont travaillé au point de s’effondrer, je comptais sur l’utilisation du tribut qu’ils ont rassemblé pour leur faire quelque chose.

J’ai eu la motivation pour faire quelque chose, mais c’est probablement mieux si je ne fais rien d’absurde. Après tout une fois que vous mourrez c’est la fin.

… Gobumi-chan était épuisée et tremblait parmi les autres femelles, avec une extrême fierté montrant son armure et son collier, mais nous allons prétendre que je n’ai pas vu cela. Dans l’après-midi, je suis allé seul à la chasse pour la première fois depuis ma réincarnation.

Je ne sais pas comment c’était au début, mais maintenant je peux me déplacer autour de cette forêt comme si c’était mon propre territoire, et quand j’ai réussi en quelque sorte à me procurer assez de nourriture pour tous ceux qui ne pouvaient pas se déplacer, j’ai conclu la chasse du jour.

Ce soir, je suis allé dans les parties inférieures de la grotte, où les femmes humaines sont en captivité. Depuis que j’ai évolué en un Hobgobelin, je suis devenu plus proche en apparence d’un être humain, alors j’ai pensé qu’avoir une conversation pourrait être possible.

Eh bien, le résultat était que je ne pouvais pas avoir une conversation avec elles. Elles ont été complètement brisées. Leurs yeux étaient tout à fait morts, et elles bavaient sans s’en rendre compte. Il y avait une légère odeur de cadavres autour d’elles.

Par rapport à la façon dont elles étaient la dernière fois que je les ai vues, elles étaient dans un état bien pire encore. En outre, depuis cette fois-là, la plus jeune des filles était tombée enceinte. Même si c’était un événement inévitable, j’ai ressenti beaucoup de pitié pour elle. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’une fille aussi mignonne qu’elle aurait pu épouser quelqu’un d’une bonne famille, et pourtant, elle a fini ici pour être violée à toute heure du jour ou de la nuit.

Je ne voulais pas que cela continue, j’ai donc demandé :

« Voulez-vous mourir ? »

Si c’était le « moi » d’avant, j’aurais juste joint mes mains pour offrir une prière, mais maintenant que j’ai évolué en Hobgobelin… Je serais capable de tuer ou d’aider ces filles si elles me le demandaient. Surtout que même si j’étais découvert, ma sécurité était garantie. Cependant, ma question est restée sans réponse. Il y avait un certain mouvement ; ses petites et faibles lèvres bougeaient légèrement, comme si elle venait de se rappeler comment faire, une larme tomba de ses yeux. Ayant compris les intentions des femmes, j’ai pris de ma poche une petite bouteille remplie de liquide que j’avais obtenue de la chasse des Kobolds, et l’ai laissée sur le sol. Après leur avoir donné le choix, je suis reparti à ma chambre sans me retourner.

 

Jour 17

 

Je me suis réveillé tôt et je suis allé à l’intérieur de la grotte. Les femmes capturées étaient toutes mortes. Elles étaient toutes couchées comme si elles étaient endormies. D’après la scène, les filles avaient bu du poison et étaient mortes dans leur sommeil. Où avaient-elles obtenu le poison ? C’était un mystère. Vraiment, un mystère.

Après avoir pris la petite bouteille vide qui était posée près d’elles et l’avoir stockée dans le sac pendu à ma taille, étant celui qui les a découverts, je suis allé faire mon rapport à Gobujii.

Gobujii se précipita et après avoir vu cela, il pleura amèrement le deuil de ces belles femmes, cependant, je m’en moque.

Pour les cadavres des jeunes filles, j’ai pris la responsabilité de m’en occuper, et comme cela aurait été dommage de simplement laisser les animaux sauvages se nourrir d’elles, j’ai décidé de les incinérer. En guise de paiement pour mon travail, j’ai pris un cœur, un estomac, un sein et un utérus.

Comme la capacité [Pyrokinésie] que j’ai obtenue l’autre jour n’était pas suffisante, j’ai pensé à ce que je ferais habituellement, donc j’ai rassemblé un tas d’ [Herbe grasse] pour bien faire brûler, un tas de brindilles a été utilisé pour assurer que la chaleur reste constante.

Après avoir utilisé [Pyrokinésie] pour allumer le feu, j’ai prié pour le bonheur des filles dans l’autre monde, tout en regardant le pilier de flammes flamboyantes.

« Namu Amida Butsu ».

Parmi les filles, il semblait y en avoir certaines avec des compétences d’aventurière. Beaucoup d’entre elles en fait.

Ce groupe de travailleurs nomades était peut-être plus fort que prévu. Ils pourraient seulement être vus comme faibles parce qu’ils ont été capturés.

Capacité [Langue Humaine] apprise.
Capacité [Déchiffrage Alphabet Continental] apprise.
Capacité [Cartographie Mentale] apprise.
Capacité [Job-Magicien] apprise.
Capacité [Job-Épéiste de Lumière] apprise.
Capacité [Job-Druide] apprise.
Capacité [Job-Artisan] apprise.

C’est inhabituel pour moi, mais je n’avais aucune envie d’apprendre ces nouvelles capacités. Après l’entraînement du matin, vu que je n’étais pas d’humeur j’ai envoyé Gobukichi et Gobumi-chan à la chasse. Pendant ce temps j’ai essayé de faire un bouclier à base de carapace, une armure et une épée avec les matériaux accumulés jusqu’à ce jour.

Dernièrement, l’artisanat est devenu un peu un passe-temps…

Ah, il semble que ma nouvelle compétence [Job-Artisan] est utilisable dans l’immédiat.

Les biens que j’ai fabriqués étaient beaucoup mieux qu’avant. La capacité, comme son nom l’indique, a corrigé les erreurs.

En parlant de cela, le bouclier et l’armure ont été confectionnés avec succès, l’épée à base de carapace s’est soldée par un échec.

Quant à mon repas, Gobukichi et Gobumi-chan ont partagé une partie de ce qu’ils avaient chassé, en plus du tribut qui a augmenté depuis hier.

Ah, cela pourrait être un peu tard, mais Gobumi-chan avait également évolué en Hobgobelin aujourd’hui.

Elle est devenue très mignonne, c’était intimidant.

La différence de quand elle était un Gobelin est remarquable.

Parce que son ancien équipement est devenu trop petit pour elle, je lui ai prêté mes pièces de rechange.

Elle a fait une expression subtile, heureuse et insatisfaite à la fois, j’ai donc décidé de faire son matériel flambant neuf à une date ultérieure. La vérité est que je l’aurais volontiers fait aujourd’hui, mais il n’y avait tout simplement pas assez de temps.

 

Jour 18

 

Après avoir terminé l’entraînement de ce matin, nous sommes tous les trois partis à la recherche de Kobolds pour la chasse d’aujourd’hui.

Cette fois, il y avait trois d’entre eux, dont deux équipés comme les précédents avec des armures et des épées longues, cependant le dernier avait un arc court et un carquois.

Tout en pensant « Est-ce la deuxième journée consécutive pour renforcer Gobumi-chan ? », j’ai vérifié les environs pour voir s’il n’y avait pas d’ennemis supplémentaires, afin de prendre une décision.

Cela étant fait, j’ai choisi de commencer l’assaut.

Le Kobold qui pouvait attaquer à distance avec l’arc et les flèches étant la menace la plus sérieuse, une attaque sournoise avec une pierre empoisonnée lancée avec la fronde de Gobumi-chan, serait l’action décisive.

Avec la pierre empoisonnée frappant le Kobold droit dans les yeux, nous mettions hors-jeu le Kobold maniant l’arc.

Sans perdre de temps, tandis que les autres Kobolds complètement paniqués étaient pétrifiés, Gobukichi et moi avons engagé le combat avec les deux Kobolds qui possédaient de longues épées et qui semblaient de meilleure qualité par rapport à celle obtenue plus tôt.

Ma longue épée était peut-être usée, mais pour mon corps actuel elle avait la taille parfaite, et comme je me suis habitué à mon corps maintenant, séparer la tête d’un Kobold de son corps était chose simple.

En ce moment, la corne que j’utilisais avant est plus comme un couteau, ce qui me fait d’autant plus sentir la différence.

Gobukichi a violemment cassé tous les os de son adversaire, ce qui était un peu répugnant à regarder.

Gobumi-chan, avec le pseudo-couteau, que je lui avais donné plus tôt, fait de pierre ressemblant à de l’obsidienne, trancha la gorge du Kobold qui maniait l’arc puis lui donna le coup de grâce.

Apparemment, la direction de l’évolution de Gobumi-chan était dans le cerveau et la vitesse.

Pour utiliser intelligemment des armes, l’intelligence est nécessaire après tout.

Après cela, nous avons travaillé dur pour dépouiller les corps. Nous avons recueilli l’armure, Gobumi-chan a eu l’arc court et le carquois, et j’ai pris l’épée longue légèrement meilleure pour moi.

Parce qu’il n’y avait pas de butin approprié pour Gobukichi, il devra attendre la prochaine fois.

Bien que ces Kobolds, malheureusement, n’aient pas de pierres d’Esprits de Feu, ma collection de petits sacs a augmenté de trois.

Un que j’ai gardé pour mon propre usage, et les deux autres, je les ai donnés aux autres gobelins pour mettre les plantes médicinales. Maintenant, si quelque chose devait arriver, je suis sûr qu’ils seront d’une grande utilité. Et ainsi, chaque Gobelin a obtenu un corps à manger.

Je n’ai pas eu de nouvelles capacités, et alors que je sentais, qu’avec juste un peu plus de viande, j’aurais gagné quelque chose de nouveau, la capacité que j’avais déjà [Prévoyance], est devenu un peu plus forte. [Prévoyance] me permet de voir la trajectoire des attaques de mes adversaires sous forme de traînée rouge, donc durant la bataille, c’est incroyablement pratique. Après cela, nous avons chassé tout ce que nous avons rencontré, après quoi nous sommes rentrés à la grotte pour dormir.

 

Jour 19

 

Après avoir terminé l’entraînement du matin, je ne suis pas allé à la chasse. À la place je suis allé fouiller dans l’entrepôt qui se trouve dans les parties inférieures de la grotte. Depuis que certaines des filles capturées avaient des capacités semblables à celles d’aventuriers, il m’est venu à l’esprit que l’équipement relatif à ces capacités pourrait avoir été emmené en même temps que les filles.

Même un génie comme moi ne pouvait pas savoir s’il était utile de conserver ou non un objet juste en le regardant, cependant, grâce à la capacité [Analyse] que j’ai reçue de l’Orc, je pouvais maintenant voir les détails concernant les articles.

En outre, comme chaque utilisation apporte de l’expérience à la compétence, même les analyses ratées n’étaient pas une perte de temps.

Avec un tel état d’esprit insouciant il semble que j’aie trouvé un trésor, ou pour être plus précis, un grand nombre de trésors.

Goburou a obtenu [Arme — Bâton] Bâton de Magicien débutant.
Goburou a obtenu [Arme — Bâton] Bâton de Gui Béni.
Goburou a obtenu [Arme — Épée] Longue Épée de Fer x3.
Goburou a obtenu [Arme — Dague] Couteau Bowie x4.
Goburou a obtenu [Arme — Hache] Hache de Bataille en Fer x2.
Goburou a obtenu [Armes à distance] Arbalète x2.
Goburou a obtenu [Armes — consommables] Flèches à pointe de fer x50.
Goburou a obtenu [Protection — Bouclier] Bouclier rond en fer x2.
Goburou a obtenu [Protection — Armure] Plastron endommagé.
Goburou a obtenu [Protection — main] Gantelet solide de fer forgé.
Goburou a obtenu [Médecine] Potions de Santé périmée x6.
Goburou a obtenu [Potions médecine] Potions de Mana périmée x8.
Goburou a obtenu [Médecine] Bouteilles d’eau bénite de la foi d’Enrique x3.
Goburou a obtenu [Stockage] Sac à dos x2.
Goburou a obtenu [Stockage] Besace x3.
Goburou a obtenu [Livre] Premier volume du « Journal itinérant du Monde : De la capitale impériale aux régions inexplorées ».
Goburou a obtenu [Livre] Deuxième volume de « Introduction à la magie – sorcellerie de base ».
Goburou a obtenu [Livre] « Prière de la nature de Dieu : Scène de la Réception ».
Goburou a obtenu [Livre] « Guide recommandée pour l’alphabet du Continent d’Erietta ».

En y repensant, j’ai trouvé des trésors les uns après les autres.

À première vue, le monticule d’objets semble être composé entièrement de ferraille inutilisable, mais en dessous de la couche supérieure, reposaient beaucoup de choses utiles. Ouais, il semble que ce lieu soit vraiment une salle aux trésors. Bien qu’il n’y ait pas de grande différence entre les estocs que j’ai trouvés et la longue épée que je porte actuellement, vu que les estocs étaient dans un meilleur état, j’ai décidé d’échanger.

En comparant le couteau d’obsidienne, que j’avais utilisé jusqu’à présent, avec les couteaux Bowie, leurs lames étaient plus longues et les bords des lames plus aiguisés. La lame est à simple tranchant, tandis que la pointe de celui-ci est à double tranchant, je soupçonne qu’il soit destiné à être utilisé comme couteau de chasse, j’ai donc décidé de le prendre. Quatre couteaux pourraient être beaucoup, mais vu que la production de couteaux de poche a déjà commencé, il n’y a pas vraiment de problème.

J’avais hâte de pouvoir démonter les couteaux pour savoir comment ils étaient faits.

Après cela, sauf pour l’estoc que j’ai pris et l’épée longue contre laquelle je l’ai troquée, j’ai mangé le reste des épées.

Capacité [Taillade] apprise.
Capacité [Perforation] apprise.

J’ai appris [taillade] en mangeant l’épée longue, et [perforation] en mangeant les estocs.

Pour que le lecteur arrive à comprendre cela, je vais vous parler de ma Capacité [Absorption].

J’apprends des capacités en consommant des êtres vivants, mais je peux aussi apprendre des capacités via l’utilisation d’un objet. Toutefois, pour les éléments en dessous d’un certain niveau, la qualité de l’article reflétera la puissance de la capacité. Pour que les capacités se gravent dans mon esprit, je dois utiliser des objets un certain nombre de fois. Si ce n’est pas le cas, manger l’objet serait alors inutile, de ce fait, je dois continuer à me demander, « Je me demande si c’est bon maintenant », j’ai dû entraîner ma perception pour trouver le moment opportun. Même si je fais une erreur, je la surmonterais, me suis-je dit en me donnant le courage de continuer à essayer.

Atteindre le sommet est vraiment agréable.

Pendant que je faisais cela par moi-même, Gobukichi et Gobumi-chan sont venus. Apparemment, ils trouvaient étrange le fait de ne pas me voir, du coup ils sont partis à ma recherche. Ils sont vraiment venus au bon moment. J’avais pris des potions et diverses autres choses que l’on pouvait accrocher à la ceinture ou mettre dans une besace. J’en ai fourré autant que j’ai pu dans le sac à dos. Le reste de ce que je ne pouvais pas prendre, j’ai demandé à Gobukichi et Gobumi-chan de le porter pour moi.

Par la suite Gobukichi a reçu une hache de bataille rustique à la place de sa massue couverte de tranchants, et un bouclier rond en fer à la place de son bouclier en bois avec la carapace cousue dessus. Vu qu’il y avait un trou dans le milieu du bouclier rond, nous n’avions pas vraiment le choix et avons donc fait une retouche impromptue en attachant un morceau de carapace.

Après que je lui ai fait équiper le plastron fabriqué pour lui il y a deux jours au lieu de l’armure de carapace renforcée de cuir. Avec le casque-carapace que j’ai fait pour lui il y a deux jours également, la défense de Gobukichi était la plus élevée, et de loin parmi nous trois.

Il ressemblait vraiment à un soldat d’infanterie lourde.

Il a gardé le bâton qu’il avait utilisé jusqu’à aujourd’hui attaché sur son dos comme arme de rechange.

À Gobumi-chan, j’ai donné deux arbalètes et 50 flèches. En outre, je lui ai donné le couteau d’obsidienne que j’utilisais jusqu’à maintenant, en plus de l’un des couteaux Bowie à utiliser comme arme de rechange. Quand on regarde le poids de l’étoffe qu’elle portait, c’était sa limite.

Néanmoins, de nous trois, celui avec la puissance offensive à distance la plus élevée était elle, de plus avec sa manipulation habile des deux couteaux, son potentiel offensif ne devrait pas être prise à la légère.

Pour son apparence, l’impression qu’elle donnait, était celle d’un chasseur ou d’un archer.

Et pour finir, concernant mon équipement, deux longues épées ont été remplacées par un estoc, avec un petit bouclier renforcé par des plaques comme celui de Gobukichi. Ce bouclier a été fait de sorte qu’il pourrait être fixé au bras droit, et il me permettait encore de bouger mon poignet sans problèmes.

Pour protéger ma main gauche, je me suis équipé du gantelet forgé en fer massif. Le gantelet avait moins de puissance défensive que le bouclier rond, mais le but était simplement de détourner les attaques alors cela devrait être suffisant.

De cette façon, j’ai eu une défense raisonnable, sans trop gêner ma capacité de mouvement. En plus de cela, avec les effets de la capacité [Job-Épéiste de Lumière], j’ai l’impression d’avoir gagné en agilité.

Et aussi, puisqu’aujourd’hui, les Gobelins ont collecté une quantité impensable de nourriture par rapport à avant, nous leur avons donné le reste. Je ne pouvais pas tout manger, c’était beaucoup trop.

 

Jour 20

 

La matinée a été entièrement consacrée à l’entraînement. Par rapport à quand nous avons commencé, les expressions des Gobelins avaient changé. Oui, comme les gobelins arrivent à maturité rapidement, si la formation se fait sérieusement des changements surprenants peuvent être vus même dans un court laps de temps.

Ça vient peut-être du fait que s’ils ne s’adaptent pas rapidement à leur environnement, ils meurent.

Dans l’après-midi, nous avons chassé. Nous avons pris 10 vipères nocturnes, 14 tanukis blindés et 5 Kobolds. Cette réussite est probablement due à notre équipement qui est d’un tout autre niveau. Ou alors elle provient de la combinaison mortelle de tir de Gobumi-chan, que ce soit avec son arbalète, puissante et précise, ou de son arc court, rapide et tout aussi précis. Comme Gobukichi et moi agissions comme son bouclier, c’est devenu encore plus brutal. Pour terminer la bataille, Gobukichi a utilisé sa forte défense et sa hache pour décapiter les survivants.

Avec mes multiples capacités que j’ai utilisées pour faire varier en continu mon schéma d’attaque et la direction de la bataille, les opposants comme les Kobolds ne posaient pas le moindre danger pour nous. Peut-être qu’avec les choses telles qu’elles sont, même si les Kobolds étaient deux fois plus nombreux, nous n’aurions probablement pas de problèmes.

Seulement, ce que je voulais vraiment manger était des Orcs. C’était dans le but de renforcer la capacité que j’ai reçue de l’Orc l’autre fois, mais après cette fois-là, nous n’avions pas vu un seul Orc.

Je voulais rapidement trouver plus d’Orcs. Cependant, aujourd’hui, je suis retourné plus tôt à la grotte pour lire des livres.

Eh bien, avoir la capacité [Job-Magicien] c’est sympa et tout, mon pouvoir magique a aussi augmenté du fait que je sois une sous-espèce, c’était aussi très agréable, cependant comme je n’avais pas la moindre idée de ce qu’est la magie, je ne pouvais pas réellement l’utiliser. C’est pourquoi, de cette manière, je lisais « Introduction à la magie – sorcellerie de base » jusqu’à ce que le jour se lève le lendemain.

On peut dire que j’avais une difficulté surprenante à comprendre cela, ce qui est, en fait, une épreuve assez dure. Ou plutôt, je sens qu’il y a une limite à combien je peux comprendre par la lecture de livres. Et qui plus est, j’ai commencé à partir du deuxième volume sur trois !

Si seulement, je pouvais voir quelqu’un utiliser la magie au moins une fois !

Le temps, sans écouter mes protestations, a continué de s’écouler.

<< Précédent <<    >> Suivant >>

error: Contenu protégé
Back To Top