skip to Main Content
Menu

Chapitre 6 : Le Duel


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 6


     Que ce soit l’Empereur ou le disciple du Dieu de la Guerre, Kenyon, tous les deux se levèrent en souriant pour accueillir Haydson. Ce dernier agit de manière très amicale et salua l’Empereur et Kenyon en retour.

Les trois juges s’assirent.

Derrière les juges se trouvaient de nombreux sièges, tous occupés. Les occupants étaient principalement des personnes de la famille impériale, l’Impératrice, ainsi que les princes et les princesses de l’empire

– Nina. Wharton aperçut Nina qui faisait partie de la foule des personnes.

Celle-ci vit aussi Wharton. Durant tous ces derniers jours, l’Empereur lui avait interdit de quitter le palais, et Wharton et Nina ne s’étaient donc pas vus depuis un mois. Avec la profondeur de l’affection qu’ils avaient chacun pour l’autre, même trois jours sans se voir leur semblait durer trois ans. Ces trente jours sans se voir avaient été une véritable torture.

Wharton et Nina échangèrent un regard. Ils pouvaient sentir dans le regard de l’autre l’amour et l’affection qu’ils se portaient tous les deux.

– Hrmph. En voyant cela, Blumer ne put s’empêcher de renifler avec une moue dédaigneuse. Une personne ordinaire n’aurait peut-être pas été capable de voir clairement à une distance de plusieurs centaines de mètres, mais la vision de Blumer était simplement trop bonne. Il pouvait clairement voir l’expression présente dans les yeux des deux personnes.

Parfois, avoir une bonne vue n’était pas nécessairement une bonne chose.

Le vieil homme regarda l’Empereur et les juges. L’Empereur Johann hocha la tête et le vieil homme aux cheveux argentés rit. D’une voix puissante, il annonça,

– S’il vous plaît, un peu de calme. Le duel entre les deux génies de l’Empire O’Brien s’apprête à débuter. Tout d’abord, présentons le challenger, le disciple personnel du Dieu de la Guerre… Blumer !

Le challenger était toujours le premier à être présenté tandis que la personne défiée était la seconde présentée. C’était la règle.

Blumer, son épée longue sur le dos et habillé avec un habit de guerrier bleu, bondit de plusieurs mètres dans les airs pour atterrir sur la plate-forme de duel.

– BLUMER !

– BLUMER !

Bon nombre des 80 000 spectateurs se mirent à crier à toute voix. Il y avait clairement beaucoup de supporteurs pour Blumer présents ce jour-là. Dans le cœur de nombreuses personnes, le grand frère de Blumer, Olivier, était la fierté de l’Empire O’Brien.

– Un peu de calme s’il vous plaît. Le vieil homme sourit. Et ensuite, voici Wharton, du clan des Guerriers Dragonblood.

*Tremblement…* Wharton déchira son haut avant de révéler son torse musclé, faisant crier de nombreux spectateurs d’excitation.

– Hrmph. En voyant cela, Blumer laissa échapper un reniflement froid de dédain.

Après avoir pris la lame de guerre « Massacreur » entre les mains, Wharton sauta directement sur la plate-forme de duel. Avec ses 2m20 de stature, sa massive lame de guerre et son torse nu…

Wharton rayonnait d’une aura héroïque.

Héroïque !

Son aura fit crier de nombreux spectateurs. « WHARTON ! » « WHARTON ! ». Le nombre de partisans de Wharton n’était pas inférieur à ceux de Blumer.

– Qu’est-ce qui est si impressionnant chez Blumer pour qu’il ait été capable de devenir le disciple personnel du Dieu de la Guerre ? Aujourd’hui, nous allons tous le découvrir ensemble, annonça le vieil homme aux cheveux d’argent. Quant aux légendaires Guerriers Dragonblood, acclamés comme des Guerriers Suprêmes, nous aurons aujourd’hui tous la chance d’en voir un en action aussi !

– J’annonce maintenant…

La voix du vieil homme s’éleva progressivement.

– Que le duel commence !

En un clin d’œil, le corps de Wharton se couvrit d’écailles draconiques azures. Une corne apparut sur son front et sa queue draconique bleue sortit aussi. L’audience se mit à trembler. Les écailles, frappées par les rayons du soleil, irradiaient d’une lumière éblouissante.

– Ooooooooh.

Une exclamation collective de surprise résonna au sein de l’arène. Aucune des personnes présentes n’avaient jamais vu de Guerriers Dragonblood se transformer. La transformation de Wharton et son Corps de Dragon les avaient totalement stupéfaits.

Mais après un bref moment de stupeur, tout le monde se mit à exploser avec des acclamations de joie.

– Un Guerrier Dragonblood ? Les yeux des trois juges s’éclairèrent. Haydson regarda Wharton avec intérêt. Ce serait merveilleux s’il était au niveau Saint.

Les légendaires Guerriers Dragonblood de niveau Saint étaient des experts dans le royaume des combattants Saints.

Et il était lui-même, l’Épée Monolithique Sainte Haydson, un expert parmi les niveaux Saints. Cela faisait très longtemps qu’il n’avait plus goûté à la défaite. Et pourtant, s’il lançait un défi à l’un des combattants de niveau Divin, il perdrait forcément. Face à la force absolue, il n’y avait rien que Haydson ne pouvait faire non plus.

Il espérait vraiment qu’apparaîtrait un combattant de niveau Saint capable de le vaincre.

Peut-être qu’ainsi, il obtiendrait quelques éclairs de compréhension supplémentaires et briserait soudainement la barrière du royaume des combattants Saints, pour atteindre le niveau Divin.

– C’est donc ce qu’est un Guerrier Dragonblood ? demanda un enfant de douze ans qui tenait les mains de Nina. Nina regarda la silhouette qui se trouvait sur la plate-forme de duel et hocha la tête.

– En effet. C’est l’un des légendaires Guerriers Suprêmes.

Étant donné la relation entre les deux, Wharton avait depuis longtemps montré sa forme de Corps de Dragon à Nina.

– Haha, belle transformation. Pas mal. Blumer regardait Wharton tout en commençant à rire. Mais mon clan Akerlund n’a jamais cru que les Quatre Guerriers Suprêmes étaient si forts.

Blumer regardait froidement Wharton tandis qu’il sortait son épée longue de derrière son dos.

L’épée longue semblait avoir été forgée d’une seule pièce de glace. Sous la lumière du soleil, la lame brillait des couleurs de l’arc-en-ciel. Blumer regarda Wharton avec confiance avant de dire fortement,

– Voici l’épée précieuse que mon grand frère m’a offerte : Rêve Glacé.

Wharton retira le fourreau de « Massacreur ». D’une voix froide, il dit,

– Cette lame de guerre, « Massacreur », est l’héritage ancestral de notre clan Baruch. Elle a été l’arme personnelle du premier Guerrier Dragonblood.

– Oh ? Blumer eut un petit rire moqueur.

Tous les spectateurs devinrent silencieux. Ils regardaient avec les yeux grands ouverts le duel entre les deux génies. Ils ne voulaient pas en rater une miette.

*Whoosh !*

En un clin d’œil, Blumer sembla soudainement disparaître tandis qu’une violente bourrasque apparaissait de nulle part sur la plate-forme de duel. C’était une bourrasque créée par la vitesse de Blumer.

Le vent frappait le visage de Wharton mais celui-ci se tenait debout sans bouger.

– Hrm ? Wharton remarqua soudainement Blumer du coin de son œil gauche. Juste au moment où Wharton se tournait pour se préparer à attaquer, il sentit soudainement une autre bourrasque le prendre en embuscade depuis sa droite.

En effet.

Le corps réel de Blumer était à sa droite.

En riant froidement, Blumer regarda Wharton tout en frappant sans merci avec sa lame Rêve Glacé. Mais Wharton, dont le dos faisait face à Blumer, bougea soudainement sa queue de dragon, tel un fouet.

*BONG !* La queue s’écrasa violemment contre la lame de Blumer avant de s’enrouler autour pour frapper aussi son corps.

*BAM !*

Le corps de Blumer fut projeté dans les airs par le coup, comme s’il n’était rien qu’un sac de sable. En plein air, Blumer se récupéra d’un magnifique saut périlleux avant de retomber avec seulement un genou à terre sur le bord de la plate-forme.

Tous les spectateurs retenaient leur souffle, n’osant ni chanter, ni crier.

– Ugh. Blumer cracha une petite quantité de sang avant de regarder sa poitrine, à l’endroit où la queue draconique l’avait touché. Ses vêtements avaient été déchirés. Bien que sa poitrine ait été protégée par son Dou Qi, celui-ci avait été pénétré. Une blessure était visible sur son torse et du sang en sortait lentement.

Ce n’est qu’à ce moment que Wharton se retourna pour regarder Blumer avec ses yeux froids et noirs. Une lumière dorée y brillait par intermittence.

– Quelle force puissante, dit Blumer dans un murmure.

Sans l’ombre d’un doute, aucun guerrier du même niveau ne possédait la même force ou le même pouvoir d’attaque qu’un Guerrier Dragonblood. Juste un balayage de la queue de Wharton avait été suffisant pour blesser Blumer.

Ce dernier comprenait maintenant complètement qu’en combattant Wharton, il ne pouvait pas se permettre d’être touché. Juste le bout de la queue l’avait touché et cela avait été suffisant pour le blesser. Si cela avait été un coup franc, il n’aurait probablement pas été seulement blessé légèrement.

*Boum !*

D’une poussée monstrueuse, Wharton s’élança de sa position, faisant trembler la barrière magique posée au sol. Il devint flou et en un clin d’œil, Wharton traversa la distance d’une centaine de mètres qui les séparait.

– Haaaargh !

Massacreur s’abattit avec une force incroyable sur Blumer. Celui-ci l’évita immédiatement, sans hésiter. De son côté, Wharton fit un tour sur lui-même et frappa violemment de ses deux jambes vers Blumer tout en abattant son arme.

Blumer n’osa pas essayer de le bloquer et continua de battre en retraite à toute vitesse.

*Wrap !* Mais, malgré sa grande vitesse, la queue draconique de Wharton s’élança de nouveau vers lui et Blumer se dépêcha de lever Rêve Glacé pour la bloquer avec précipitation.

*Bam !* Toutefois, la protection de son arme ne suffit pas et la force du coup envoya Blumer voler juste devant l’espace des spectateurs du Colisée. Les personnes qui se tenaient dans les premiers rangs des spectateurs se levèrent rapidement pour s’éloigner avant que Blumer ne retombe.

*Bam !* La pierre au sol de l’arène s’ouvrit, envoyant des débris dans toutes les directions et couvrant la zone de poussière.

Tous les spectateurs eurent un hoquet de stupeur. Les Guerriers Dragonblood étaient tout simplement trop puissants. Grâce à leurs terrifiantes écailles draconiques, ils pouvaient frapper directement avec toutes les parties de leur corps contre une arme sans pour autant se blesser.

C’était un énorme avantage.

– Aaaaaaargh ! Avec un cri sauvage, Blumer bondit à l’extérieur du nuage de poussière. Il ne chargea pas immédiatement vers Wharton ; à la place, il chargea vers l’autre extrémité de la plate-forme de duel.

En trois bonds massifs, Blumer arriva de l’autre côté.

– Blumer, tu vas définitivement perdre, dit froidement Wharton.

Le corps de Blumer était couvert de traces de sang, mais il se tenait toujours droit.

Blumer ne regardait plus Wharton mais seulement sa longue épée.

– Je voulais initialement te vaincre en utilisant la technique d’épée que j’ai personnellement développée. Mais il semblerait que je vais devoir utiliser la technique d’épée qui m’a été enseignée par mon grand frère.

– Une technique d’épée de son grand frère ?

Haydson pouvait clairement entendre tout ce qui se disait sur l’arène.

– L’Épée du Clair-obscur d’Olivier ? Je me demande à quel point il maîtrise la technique d’Olivier.

Linley fronça aussi les sourcils.

La technique d’épée d’Olivier ?

– Souviens-toi, la technique qui t’aura vaincu se nomme l’Épée du Clair-obscur ! La voix froide de Blumer résonna dans le Colisée. Et soudain, la lame de Rêve Glacé se couvrit d’une couche de lumière dorée.

*Gronde…*

La chose la plus étrange était que, soudainement, Blumer venait de se séparer en deux personnes avec chacune l’épée entre les mains. Mais alors, ces deux ombres se séparèrent de nouveau…

Un devint deux. Deux devinrent quatre. Quatre devinrent huit.

Cette vision était tout simplement trop hallucinante.

– Quelle vitesse extraordinaire. À son niveau, Linley pouvait voir que Blumer s’appuyait sur son extraordinaire vitesse pour atteindre cet effet.

– Sa vitesse est même légèrement plus rapide que celle que j’ai dans ma forme humaine. Linley était secrètement impressionné.

Wharton gardait une garde prudente et concentrée. Il se sentait entouré d’ombres de Blumer. Ce dernier était très rapide, largement plus que lui. Même plus rapide que son frère, lorsqu’il s’était entraîné avec lui.

– C’est sûr que tu perdras.

La voix froide qui résonnait dans l’arène semblait être sortie de toutes les ombres en même temps.

Juste au moment où Wharton resserrait de plus en plus sa garde, les ombres illusoires disparurent tandis que Blumer apparaissait devant lui.

*Slash !*

Wharton n’avait simplement pas le temps d’utiliser sa lame de guerre pour bloquer et il ne put donc que lever son bras, comptant sur lui pour bloquer le coup.

*Clang !* Le son du métal frappant le métal se fit entendre. Rêve Glacé n’avait laissé qu’une fine trace blanche sur les écailles de Wharton et, au même moment, la queue de Wharton…

*Swish !*

La queue draconique bondit… mais Blumer avait de nouveau disparu.

Dès que son attaque avait échoué, Blumer avait immédiatement battu en retraite.

– Que se passe-t-il ? Wharton était choqué. Comment a-t-il fait pour apparaître aussi soudainement devant moi à l’instant ?

Linley avait clairement vu ce qu’il s’était passé et avait compris.

– En utilisant les effets illusoires de sa technique Clair-obscur, il peut s’approcher de son adversaire sans que celui-ci le remarque et alors, avec une vitesse extraordinaire, apparaître juste devant lui sans qu’il ait une chance de réagir.

Linley aurait été capable d’utiliser sa compréhension du vent pour facilement déterminer l’endroit où son adversaire se trouvait afin d’annuler sa technique.

Wharton, quant à lui, n’avait cependant aucune affinité avec le vent.

– Pourquoi y a-t-il tant d’ombres ? Les 80 000 spectateurs étaient stupéfaits. Ils voyaient seize Blumer sur la plate-forme de duel. Lorsqu’une lumière brillait, un des corps de Blumer apparaissait à un endroit, puis à un autre.

Le nombre total d’ombres restait toutefois le même, seize.

À chaque fois qu’une ombre disparaissait, une autre prenait sa place à un endroit différent. Chaque fois qu’il y avait un changement, il y avait un flash de lumière doré.

C’était très étrange.

Et d’une certaine manière, captivant.

Wharton regardait avec attention. Lorsqu’une nouvelle lumière dorée flasha, la vision de Wharton fut momentanément floue et, juste à ce moment, la longue épée de Blumer apparut devant lui. Blumer ne visait pas n’importe quoi, il visait les yeux de Wharton.

La lame dorée de l’épée était déjà arrivée devant les yeux de Wharton.


Cet article comporte 16 commentaires
  1. Blumer est rien sans son frère : l’épée est à son frère, il utilise la technique de son frère mais bon la suite va être énorme

    Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top