skip to Main Content
Menu

Chapitre 4 : La Lame nommée « Massacreur »


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 4


         Linley tourna la tête pour regarder son jeune frère. Il dit avec un sourire,

 Wharton, ce Blumer sait à quel point tu es puissant et pourtant il te lance un défi. Il semble confiant.

Wharton répondit avec confiance,

– Ne t’inquiète pas grand frère. Depuis quand craignons-nous, nous, Guerriers Dragonblood, quiconque du même rang que nous ?

– C’est exactement le type de confiance que tu devrais avoir.

Linley jeta un coup d’œil rapide au dos de Blumer qui disparaissait.

– J’ai remarqué l’épée que ce Blumer portait. Elle semblait particulièrement spéciale.

– C’est le cas. L’épée de Blumer est extrêmement rapide. Lorsqu’il a participé à la compétition pour devenir un disciple honorifique, la rapidité de son épée l’a fait se remarquer. Mais les épées rapides ne sont généralement pas très puissantes. Il a peut-être été capable de vaincre des opposants ordinaires du neuvième rang mais avec ma défense, même s’il me touche, il ne sera très probablement même pas capable de m’égratigner. Wharton était extrêmement confiant en lui. Si la position de disciple honorifique avait été choisie sur la base d’un tournoi avec un seul vainqueur possible, le vainqueur n’aurait très probablement pas été lui.

Tout en souriant, Linley posa la main sur l’épaule de Wharton.

– Assez. Un disciple honorifique de l’Université du Dieu de la Guerre ? Pffft. Allons-y. Il est temps de rentrer.

En tant que descendants du grand clan des Guerriers Dragonblood, Linley et Wharton possédaient tous les deux, une certaine fierté.

Blumer informa peu de temps après l’Empereur Johann de leur duel et ce dernier envoya immédiatement quelqu’un demander à Wharton si c’était effectivement le cas. Une fois qu’il fut sûr, Johann lança immédiatement l’ordre à ses subordonnées de préparer le Colisée pour le duel entre les deux génies.

Tous les habitants de la capitale devinrent excités en entendant l’annonce du duel.

L’un était le disciple personnel du Dieu de la Guerre, un guerrier du neuvième rang, Blumer.

L’autre était le descendant du clan des Guerriers Dragonblood, le génie de l’Académie O’Brien, Wharton !

Plus important…

Ces deux génies souhaitaient obtenir la main de la Septième Princesse Impériale. Étant donné la grande propension des gens à discuter des derniers ragots, de nombreuses personnes se mirent à dire que les deux génies allaient se battre pour les beaux yeux de la Septième Princesse. Toutes sortes de rumeur se mirent à apparaître dans les rues et les allées de la capitale sur Wharton, Blumer et Nina.

.

À l’est de Channe. Dans le manoir du Comte Wharton, dans la rue de la Roche. Au sein de son terrain d’entraînement.

Linley et Wharton se tenaient chacun d’un côté du terrain. L’intendant Hiri, Hillman, Barker et les autres regardaient depuis le côté.

Le duel qui aurait lieu le 4 février était un duel que Wharton ne pouvait pas se permettre de perdre.

Linley regardait son frère directement.

– Wharton, puisque Blumer est connu pour ses attaques rapides avec son épée, je vais me battre avec toi en utilisant aussi des attaques rapides. N’hésite pas. Utilise ta force maximale pour te battre contre moi.

– Oui, grand frère. Wharton, qui était torse nu, commença immédiatement à se transformer.

Des écailles azurs se mirent à recouvrir le corps de Wharton, incluant ses bras et ses jambes, tandis que ses ongles commençaient à s’allonger et à s’effiler. Une queue de dragon se mit à émerger de son coccyx et une unique corne s’allongea sur son front.

Ses yeux étaient toujours de la même couleur malgré une lumière dorée qui brillait par intermittence à l’intérieur d’eux.

– C’est la réelle et authentique forme de Corps de Dragon de notre clan. En voyant la transformation de son petit frère, Linley se sentit touché. Il dit immédiatement, – Wharton, attaque-moi avec toute ta force. Maintenant !

– Compris.

Les yeux de Wharton s’étrécirent et il s’élança du sol de toute sa puissance, faisant trembler la terre. Wharton devint une silhouette floue tandis qu’il chargeait à grande vitesse vers Linley, ses mains fermement serrées autour du pommeau de la lame de guerre « Massacreur ».

– « Manier quelque chose de léger comme si c’était lourd ! » Sang-Violet, entre les mains de Linley, portant une force titanesque, s’envola à une vitesse qui semblait très lente à la rencontre de la lame de guerre. Elle réussit presque miraculeusement à bloquer « Massacreur » d’une manière très étrange.

Linley évita facilement Wharton, d’une torsion de son corps.

*Swish !*

Neuf flashs violets apparurent. C’était la vitesse d’attaque ordinaire de l’épée divine Sang-Violet. D’après Linley, même si l’épée de Blumer était très rapide, il n’était probablement capable d’atteindre au mieux que ce niveau de vitesse. Ce n’aurait donc pas été plus productif qu’il augmente encore la vitesse de sa lame.

Wharton s’aida de la pointe de son pied pour bondir en arrière pour éviter les attaques de Linley tout en utilisant sa lame pour bloquer les attaques restantes.

Mais bien qu’il réussisse à bloquer six des attaques, les trois dernières tombèrent sur son corps. Ces attaques étaient toutefois des attaques ordinaires de Linley dans sa forme humaine.

*Clang !* *Clang !* *Clang !*

Trois sons métallique se firent entendre tandis que trois légères lignes blanches apparaissaient sur les écailles bleues-azures de Wharton.

– Haha… Wharton, il semblerait que si je n’utilise pas un peu de pouvoir, je serai incapable de te blesser du tout. Linley rit mais en réalité, il était très content.

Dans sa forme humaine, Linley n’était qu’un combattant au début du neuvième rang.

Mais à cet instant, Wharton était déjà au sommet du neuvième rang avec sa forme de Corps de Dragon. En termes de force, de Dou Qi et de défense, il surpassait largement Linley.

– Seigneur, si vous continuez à vous retenir, j’ai bien peur que Wharton vous foute une raclée, cria Gates depuis le côté.

En riant, Linley secoua la tête.

– Wharton, fais attention.

Linley devint sérieux et il se mit soudainement à bouger bien plus rapidement. L’espace complet autour d’eux sembla instantanément se remplir d’un vent sauvage tandis que le corps de Linley atteignait une vitesse terrifiante.

*Whoosh !* Sang-Violet descendit vers Wharton, semblant utiliser tout l’espace pour le presser contre le sol.

Impose !

Wharton sentit une incroyable pression arriver sur lui, mais face à cette dangereuse situation, les dracocytes présents dans son corps se mirent à bouillir. Wharton laissa échapper un profond grognement avant d’exploser de Dou Qi, laissant sa force sauvage se canaliser autour de sa lame de guerre.

*Swoooosh.*

L’espace gelé autour de lui se retrouva coupé et la lame de guerre rencontra directement l’épée divine Sang-Violet de Linley.

Mais la lame de Linley ne fit que trembler légèrement avant de se transformer immédiatement en six épées fantomatiques. À cette distance l’un de l’autre, Wharton était totalement incapable d’utiliser sa lame pour les bloquer.

– Haaaargh ! Wharton serra son poing gauche qui se retrouva soudainement couvert d’une lumière azure avant de l’écraser contre la lame fantomatique la plus proche.

*Bam !* *Bam !* *Bam !* *Bam !*

Les six épées fantomatiques se rassemblèrent de nouveau pour ne former plus qu’une forme, celle de Sang-Violet qui perça vers Wharton avec un pouvoir de pénétration si terrifiant qu’elle fit même trembler Wharton.

Manier quelque chose de léger comme si c’était lourd ! Aussi rapide que l’éclair !

En un clin d’œil, Linley avait frappé quatre fois à un endroit bien précis du corps de Wharton. Ces coups répétés traversèrent le Dou Qi de Wharton et ses écailles protectrices avant d’entrer en contact avec sa chair.

Dès qu’il perça les écailles, cependant, Linley retira immédiatement sa lame avant de bondir en arrière.

Wharton resta debout, stupéfié, avant de lever la tête pour regarder Linley. N’y croyant pas, il dit,

– Grand frère, comment peux-tu être aussi rapide ? Il n’avait même pas eu la possibilité de réagir. De ce fait seul, il était facile d’imaginer à quel point la période de temps pour attaquer avait été très courte. Et pourtant, Linley avait eu le temps d’attaquer quatre fois pendant cette microseconde.

– Tu appelles ça rapide ? Si j’atteignais ma limite, dans une situation similaire, j’aurais pu attaquer au moins six autres fois. Je n’ai fait que me reposer complètement sur la vitesse et non sur des mystères ou une compréhension plus profonde. Si j’avais utilisé la technique de Tourbillon de Vent… Une pointe de sourire était présente sur les lèvres de Linley. – J’aurais alors pu, en un clin d’œil, exécuter plus d’une centaine d’attaques, voire plus !

Quel que soit l’endroit où le vent se trouvait, son épée pouvait apparaître.

Le pouvoir de sa technique de Tourbillon de Vent reposait sur un simple mot : « Rapide ». Si rapide que cela ressemblait à de la téléportation. Mais pour que sa vitesse atteigne un tel niveau, cela signifiait que chacun de ses coups n’était pas extrêmement puissant. Mais lorsqu’une centaine de coups se combinait ensemble, alors la force totale devenait extraordinairement grande.

– Plus d’une centaine d’attaques ? Wharton était choqué. Mais… c’est une bonne chose que l’épée de Blumer soit largement plus lente que la tienne. S’il était aussi rapide, je ferai mieux d’admettre tout de suite ma défaite.

– Ne base jamais tes espoirs sur la chance, le reprit froidement Linley. Wharton, es-tu sûr que tu connais la limite absolue de la vitesse de Blumer ?

– Non, pas du tout. Wharton secoua la tête.

– Utilise ta plus puissante attaque contre moi, dit sérieusement Linley.

– D’accord. Wharton devint solennel. Cette attaque que j’ai développée est basée sur ma compréhension du niveau de « manier quelque chose de lourd aussi facilement que si c’était léger ». Le nom de cette technique est « Coup Unique d’Exécution ». Wharton agrippa sa lame de guerre avec ses deux mains et une lumière aux reflets métalliques se mit à apparaître à l’extrémité de la lame de « Massacreur ».

Une pointe de sourire était visible sur le visage de Linley.

– C’est un nom assez brutal dis donc. Linley tenait Sang-Violet, nonchalamment, d’une main.

*Whoosh !* Wharton accéléra pour arriver au maximum de sa vitesse avant d’apparaître quasiment immédiatement devant Linley. Sa lame de guerre sembla danser dans ses mains, aussi agilement qu’une feuille portée par le vent. *Swish !* Elle descendit vers Linley.

Bien qu’elle donne l’impression de bouger assez lentement, la lame arriva en un clin d’œil devant Linley. Ce dernier pouvait même sentir l’aura meurtrière et sanglante qui émanait du coup tellement celui-ci était proche.

Linley ne s’autorisa pas un seul instant à être négligeant.

*Clang !* *Clang !* *Clang !*…

Linley sembla se transformer en un soleil qui irradiait de millions de flashs violet. Ces rayons violets convergèrent tous à la rencontre de la lame de guerre de Wharton. Le terrifiant pouvoir d’attaque possédé initialement par la lame fut alors lentement puis totalement annulé par la force des innombrables rayons violets.

*Bang !* La lame de guerre fut même renvoyée en arrière et Wharton se retrouva lui-même frappé d’innombrables flashs violets qui le projetèrent dans les airs.

Wharton toussa deux fois tout en massant sa poitrine tandis qu’il se relevait.

– Pas mal. C’est assez puissant, dit Linley avec approbation. Il a fallu dix… non seize coups de mon épée pour annuler ton attaque. Lorsqu’il utilisait la technique de Tourbillon de Vent, chacun de ses coups était en réalité assez faible.

En réalité, si Linley avait attaqué au maximum de sa force, chacun de ses coups aurait porté environ 25% du pouvoir du coup de Wharton.

Linley aurait donc dû être capable d’annuler l’attaque avec seulement quatre coups.

– En principe, il ne devrait pas y avoir d’expert du neuvième rang qui t’égale, à moins qu’il soit aussi un Guerrier Suprême auquel cas ce serait compliqué pour toi, dit Linley en souriant.

– Aussi. Linley regarda Wharton. Tu as besoin d’apprendre à contrôler de manière plus fluide ton Dou Qi. Tu ne devrais pas non plus laisser ton opposant te frapper plusieurs fois au même endroit.

Wharton hocha la tête.

– Seigneur. Un serviteur accourut avant de s’incliner avec respect. Seigneur, il y a une personne nommée Reynolds qui dit être venue vous voir, Seigneur Linley.

– Reynolds ? Les yeux de Linley s’illuminèrent.

Linley ne continua pas plus longtemps à parler avec son petit frère, et s’élança immédiatement vers l’extérieur du manoir. Il n’avait pas vu son quatrième frère, Reynolds, depuis neuf ans.

En atteignant la fin de la cour, les pas de Linley ralentirent.

Lorsqu’il vit la silhouette devant les portes, Linley se sentit de retour dans le passé. Lors de sa jeunesse joyeuse et sans inquiétudes qu’il avait passée avec ses frères adorés. Le temps où les quatre jeunes hommes allaient au Paradis de l’Eau de Jade pour boire et s’amuser.

Ces jours lointains avaient été si heureux.

Et maintenant, le Reynolds actuel…

Reynolds portait une longue robe simple. Mais sa taille était maintenant bien droite. Ses longues années dans l’armée avaient donné à Reynolds le maintien d’un homme militaire. Et maintenant, Reynolds faisait presque 1.90m.

– Quatrième frère !

Reynolds, qui avait été en train d’attendre à la porte, se retourna en entendant l’exclamation de Linley. Ses yeux s’écarquillèrent et son sourire s’agrandit. Linley avait changé aussi. Le génie éblouissant était maintenant devenu plus réservé et plus composé.

– Troisième frère !

– Haha…

Les deux frères s’étreignirent vigoureusement dans une chaleureuse embrassade.

– Je ne m’attendais pas à ce que tu rejoignes l’armée, quatrième frère. Cela va faire huit ou neuf ans maintenant, n’est-ce pas ? Quand je t’ai vu à la porte, je n’étais pas immédiatement sûr que ce soit toi. Je me suis d’abord demandé pourquoi un officier militaire était venu nous voir ? Se moqua Linley.

Reynolds frappa chaleureusement la poitrine de Linley.

– Troisième frère, bon sang, je n’ai pas eu le choix. Mon vieux m’a forcé. Qu’est-ce que j’étais censé faire ?

– Heureusement, cette fois, lorsque j’ai pris ma permission, Yale m’a informé que tu étais arrivé dans la capitale impériale. J’en ai donc profité pour vous rendre visite à ton petit frère et toi avant de rentrer reprendre du service. Et tu vois ? Me voilà.

– Haha, viens à l’intérieur pour qu’on puisse discuter tranquillement.

Maintenant qu’ils s’étaient réunis après cette longue séparation, ces anciens frères de dortoirs avaient d’innombrables choses à se raconter. Ils ne s’étaient pas vus pendant neuf ans. Et maintenant, après neuf ans, les deux jeunes étaient tous deux devenus des jeunes hommes accomplis.


Cet article comporte 16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top