skip to Main Content
Menu

Chapitre 23 : La Garde Pulsante


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX et Strike
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 23


     Le manoir du Comte Wharton était très calme. Zassler était dans sa chambre, en train de s’entraîner, tandis que Barker, ses frères, et Wharton s’entraînaient tous dans la grande cour d’entraînement située au fond du manoir. Rebecca, Leena, et Jenne discutaient quant à elles avec la Septième Princesse, Nina.

– Pfiou.

Après avoir fini de s’entraîner, Wharton prit une douche et se changea. Satisfait et heureux, Wharton se mit à marcher dans son manoir. Il ne s’était jamais senti aussi heureux qu’en ce moment.

Il était avec son frère et il allait se marier avec Nina. Comment aurait-il ne pas pu être comblé ?

Papi Hiri et Hillman appréciaient eux aussi la vie tranquille et confortable des nobles qu’ils vivaient aux côtés de Wharton depuis son anoblissement par l’Empereur.

– Père, Mère, si vous deux étiez encore en vie, vous seriez définitivement très heureux. Wharton se sentait extrêmement satisfait et très reconnaissant envers son grand frère, Linley, qui l’avait soutenu pour que tout cela soit possible.

Linley était le pilier du clan.

Si ce n’était pas grâce à Linley, l’Empereur lui aurait-il vraiment donné la main de sa fille ? Si ce n’était pas grâce à lui, il n’aurait été qu’une personne ordinaire parmi les nobles, au mieux, il aurait été considéré comme un génie, mais c’est tout.

Wharton jeta un regard à Papi Hiri, au loin, qui se prélassait dans une chaise, en sirotant un jus de fruit.

– Papi Hiri, où est mon frère ? demanda Wharton en allant vers lui.

L’intendant Hiri leva la tête et sourit.

– Oh, Wharton. Le jeune maître Linley est parti tôt ce matin.

– Il n’est toujours pas rentré ? demanda Wharton avec surprise.

– Vous n’avez rien à craindre. Votre grand frère est un expert de niveau Saint. Jeune maître Wharton, vous devez vous entraîner aussi dur que lui, lui conseilla Hiri en gloussant.

– C’est sûr, acquiesça Wharton.

– Papi Hiri, le mois prochain, il y aura le duel entre Olivier et l’Épée Monolithique Sainte. Viendras-tu regarder ? demanda Wharton en riant.

– Naturellement. Comment pourrais-je manquer un duel entre deux experts de niveau Saint ? Les yeux de l’intendant brillaient. L’Épée Monolithique Sainte était un expert parmi les Saints. Ce duel sera définitivement très excitant.

Les yeux de Wharton étaient eux aussi remplis d’excitation.

– Un jour, je serai comme mon frère, Olivier, et Haydson, décida intérieurement Wharton.

Au même moment, des bruits de pas se firent entendre.

Linley apparut dans la cour. En voyant son grand frère, le cœur de Wharton se réchauffa. Il se dépêcha d’aller l’accueillir.

– Grand frère, qu’est-ce qui t’a pris tant de temps pour revenir ? Barker et moi, nous avons fini notre entraînement. On allait bientôt prendre le dîner.

– J’ai été voir quelques personnes, répondit Linley en riant.

Il n’expliqua pas à son frère qu’il avait été sur la Montagne du Dieu de la Guerre. Tel que le voyait Linley, il valait mieux ne pas informer son petit frère de certaines affaires du continent Yulan. Lorsqu’il atteindrait le niveau Saint, il aurait amplement le temps de lui raconter tout cela.

À l’intérieur de l’arrière-cour, se trouvait la résidence de Linley au sein du manoir. Le terrain d’entraînement était extrêmement grand, mais Wharton, Barker, et ses frères avaient tous besoin de grands espaces eux aussi. C’est pourquoi Linley s’entraînait habituellement seul.

*Whoosh* *Whoosh* Le vent soufflait, et faisait voleter et danser les feuilles. Les cheveux de Linley flottaient doucement dans le vent.

Il tenait entre ses mains son épée lourde en adamantine, la pointe tournée vers le sol.

– J’ai déjà réussi à générer 128 ondes d’attaques vibratoires des Profondes Vérités de la Terre. Durant les cinq années qu’il avait passé au village de Toit-de-Nuages, Linley avait déjà maîtrisé les Ondes Centuples lors de sa quatrième année d’entraînement.

Linley avait progressé assez rapidement lorsqu’il avait commencé, de trois à dix, puis de dix à cent.

Mais après avoir atteint cent ondes, la vitesse d’amélioration de Linley avait commencé à chuter. Malgré tout ce temps passé, Linley n’avait atteint que 128 ondes.

À chaque nouvelle percée, Linley n’arrivait à augmenter le nombre d’ondes que d’une ou deux.

– Je me demande quelle est la limite absolue du nombre d’ondes… Linley s’assit en position méditative.

*Pouuuuuum* *Pouuuuuum*

Le bruit de la pulsation rythmique du monde résonna dans l’esprit de Linley. Cet unique rythme possédait une cadence hypnotisante, permettant aux personnes de s’y intégrer inconsciemment.

Les muscles de Linley se contractaient et se détendaient successivement, alors qu’ils vibraient constamment, et le vent se leva d’un seul coup autour de Linley. Lorsqu’il méditait, Linley avait déjà remarqué que ses muscles absorbaient l’essence élémentaire de la terre à une vitesse encore plus grande lorsqu’ils vibraient en rythme avec le pouls de la terre, permettant à son corps de gagner en force plus rapidement.

– Ah !

Linley se leva soudainement, les yeux brillant d’une lumière terrifiante.

– Le pouls rythmique du monde. Le pouls rythmique du monde… Linley se rappela soudainement la technique que l’Épée Monolithique Sainte, Haydson, avait utilisé pour le bloquer ainsi qu’Olivier.

Le corps d’Haydson avait été instantanément entouré de plusieurs couches d’ondes de particules élémentaire de couleur terre qui s’étaient abattues par vagues sur Linley, le forçant à reculer.

– À cet instant, j’avais eu le sentiment que la défense d’Haydson me semblait familière. Mais je ne l’avais pas compris à ce moment, et je n’avais pas eu le temps de l’analyser. Mais maintenant…

Linley avait un sentiment particulier, semblable à la vue d’une pleine lune qui avait été cachée derrière un voile brumeux et qui se dévoilait peu à peu.

– Le pouls du monde n’est pas seulement des ondes vibratoires. Il peut aussi devenir invisible, et peut être transmis par le Dou Qi. C’était comme s’il y avait eu un filtre opaque qui recouvrait cette réalisation. Ayant percé ce filtre, Linley commençait maintenant à comprendre.

– Utiliser des pulsations pour la défense, haha… la magie de terre possède le sort interdit de « Garde Pulsante ». Il semblerait que ce soit basé sur le même principe. Cependant, ma « Défense Pulsante » ne serait utile que pour me défendre moi-même.

Le Dou Qi azur-noir de Linley commença à emplir la zone autour de lui.

– Non, ça ne marche pas comme ça.

Linley ferma les yeux, permettant à son cœur de fusionner avec le pouls rythmique du monde, tout en accordant son Dou Qi Dragonblood au même tempo. Il comprenait déjà les principes généraux, mais il devait encore les appliquer, et ce n’était pas une mince affaire.

Linley se tenait debout au milieu de la cour, tandis que des vagues de Dou Qi azur-noir emplissaient la zone autour de lui.

Le principe était en réalité assez simple. Par exemple, un morceau de papier pouvait être aisément déchiré en deux, mais s’il était replié six fois sur lui-même, ce morceau de papier pouvait être capable de supporter une force de cisaillement d’une centaine de kilonewtons. 1

Un même matériau, une fois replié de nombreuses fois sur lui-même, pouvait supporter des quantités de force bien plus grandes.

Le Dou Qi fonctionnait de la même manière lorsqu’il était utilisé en défense.

Le même Dou Qi, utilisé de manières différentes, pouvait résister à dix, voire cent fois la même force d’attaque.

Le « Pouls Rythmique du Monde » que Linley essayait d’utiliser n’était que l’une des voies des Lois de la Terre.

Il avait déjà atteint un niveau de compréhension assez élevé dans cette voie. Tout ce qu’il avait à faire maintenant était de transformer cette compréhension et d’utiliser les mêmes principes pour créer une Défense Pulsante propre à lui. Comme il comprenait déjà les principes de base, une fois qu’il les appliquerait, il avancerait assez rapidement.

– Grand frère, c’est l’heure de manger. Wharton arriva vers sa cour, avec Barker et ses frères derrière lui. Ils venaient tous les cinq de finir de s’entraîner et s’étaient douchés.

Mais lorsqu’ils poussèrent les portes de la cour de Linley, ils découvrirent…

Linley était entouré d’un Dou Qi azur-noir, qui roulait sur lui-même, comme des vagues de brume. Linley était caché au sein de ces vagues de Dou Qi azur-noir.

– Grand frère ?

– Seigneur ?

Wharton, Barker, et les autres se regardèrent tous les uns les autres. Bien que s’entraîner était important, se reposer l’était tout autant.

– Ne dérangez pas le Boss, leur dit Bébé, qui était allongé dans un coin de la cour.

– C’est l’heure du dîner. Grand frère devrait se reposer. Tout en disant cela, Wharton s’avança vers Linley. Bébé et Haeru se regardèrent, mais ne l’arrêtèrent pas.

Linley avait déjà ordonné à Bébé et Haeru de ne pas s’approcher de lui, car ils risquaient de se blesser sur ces vagues.

– C’est le moment de donner une petite leçon à ce grand dadais, se dit intérieurement Bébé en souriant.

Wharton restait sur ses gardes. Le Dou Qi autour de Linley était assez dense, mais il se trouvait encore assez loin de Linley et le Dou Qi à cet endroit restait assez dispersé. Comment Wharton aurait-il pu s’inquiéter d’une si petite quantité de Dou Qi ?

Mais dès qu’il atteignit les bords de ce Dou Qi azur-noir, Wharton sentit soudainement une étrange poussée d’énergie le frapper.

*Bang !*

Wharton fut envoyé voler au loin. Il avait eu la sensation d’avoir été frappé des dizaines de fois en un instant, et à chaque fois, il avait eu l’impression que c’était une météorite qui venait de le frapper.

– Wharton. Gates fut le premier à se précipiter pour rattraper Wharton.

– Wharton, ça va ? lui demanda Gates.

– Ça va, Wharton posa la main contre sa poitrine. Il sentait le goût du sang dans sa bouche. Il fixa son frère, incrédule. Grand frère émet du Dou Qi, mais je n’ai touché que le périmètre extérieur. Comment son pouvoir peut-il être aussi intense ?

Wharton n’en revenait pas. La densité de son Dou Qi était bien plus élevée à l’approche de son corps, et elle devait donc être très probablement encore bien plus dangereuse à cet endroit.

– Wharton, le Seigneur Linley ne s’est toujours pas arrêté malgré ce qu’il vient de se passer. Il doit clairement être à un point critique de son entraînement. Il vaut mieux que nous ne le dérangions pas, dit Barker avec sérieux.

Wharton acquiesça.

– Je vais ordonner aux gardes d’empêcher toute personne de le déranger.

– Pas besoin. Haeru et moi allons le surveiller, dit Bébé avec dédain. Vous pouvez y aller maintenant. Si le Boss n’a pas fini de s’entraîner, ne le dérangez pas.

Wharton, Barker, et les autres se regardèrent, puis quittèrent la cour.

L’instant d’après, Wharton et Barker demandèrent à tout le monde de ne pas déranger Linley durant son entraînement. Ce soir-là au dîner, Jenne, Nina et les autres étaient toutes stupéfaites de l’ardeur que mettait Linley à s’entraîner.

– Il s’entraîne si dur qu’il ne vient même pas dîner. Grand dadais, ton grand frère est vraiment un maniaque de l’entraînement, murmura Nina.

Mais étonnamment, le deuxième jour, Linley continua de s’entraîner comme cela. Le troisième jour, pareil… et juste comme ça, un jour après l’autre s’écoula.

En l’espace d’un clin d’œil, plus de dix jours s’écoulèrent. Le mois de mai était arrivé.

– Dans quelques jours, il y aura le duel entre Olivier et Haydson. Mon grand frère ne serait pas trop absorbé par son entraînement qu’il irait jusqu’à le manquer, si ? demanda Wharton à Barker et ses frères.

Wharton, Barker, et ses frères se tenaient tous devant les portes de la cour de Linley.

Chaque jour, après avoir fini de s’entraîner, ils allaient voir Linley. Mais ce dernier n’avait pas changé, et il était toujours entouré de ce Dou Qi azur-noir. Seulement, par rapport aux dix derniers jours, le Dou Qi semblait avoir un peu rétréci en taille.

– Je me demande comment l’entraînement de grand frère progresse. Wharton n’arrivait tout simplement pas à comprendre ce qu’il voyait.

Barker et ses frères secouèrent la tête en dénégation. En compréhension, Barker et ses frères n’étaient pas bien meilleurs que Wharton, et n’étaient pas capable de comprendre plus de choses sur les Lois Élémentaires.

– Fiou. Le son d’une expiration.

Wharton et les frères Barker, qui étaient sur le point de partir, se tournèrent tous pour regarder derrière eux. Effectivement, le Dou Qi azur-noir était retourné dans le corps de Linley, et ce dernier était en train de sourire tout en s’étirant.

– Wharton, tu es là, toi aussi, s’exclama Linley en riant.

– Grand frère, tu as enfin fini de t’entraîner, dit Wharton avec excitation.

– Ah oui, tiens, Wharton, j’ai passé combien de temps à m’entraîner ? demanda Linley en riant.

– Presque quinze jours ! Aujourd’hui, nous sommes le 1er mai. Et dans trois jours, ce sera le 4 mai. Cette nuit, Olivier et Haydson se battront en duel, dit rapidement Wharton.

– Quinze jours ?

Linley fut légèrement surpris. En réalité, il avait été totalement concentré sur ses sensations du « Pouls Rythmique du Monde », et avait constamment modifié et amélioré sa technique de « Défense Pulsante ». Il n’avait absolument pas vu le temps passer.

Étonnamment, après avoir fermé les yeux, quinze jours s’étaient écoulés.

– Bien que j’aie déjà une grande compréhension du Pouls Rythmique du Monde, et que j’ai déjà compris les principes généraux derrière la « Défense Pulsante », il m’a fallu quinze jours pour vraiment développer cette technique.

Mais Linley était intérieurement assez satisfait.

Auparavant, son « armure de Dou Qi » avait été basée sur une utilisation assez rudimentaire de son Dou Qi. Sa « Défense Pulsante » actuelle utilisait la même quantité de Dou Qi, mais était des douzaines de fois plus résistante.

– Mais il semblerait que ma défense soit différente de celle d’Haydson.

Lorsqu’il était en train de développer sa technique, Linley avait pensé que leurs techniques étaient les mêmes. Mais après avoir fini sa technique, Linley avait réalisé… que la défense d’Haydson était en réalité une manière simple d’utiliser le « Pouls Rythmique du Monde ». La compréhension du Pouls Rythmique du Monde d’Haydson n’était définitivement pas aussi profonde que celle de Linley.

Cependant, la défense d’Haydson était tout de même effroyablement puissante.

Car le « Pouls Rythmique du Monde » n’était qu’une partie supplémentaire de la défense d’Haydson. Son véritable pouvoir devait très probablement résider dans un mystère différent des Lois de la Terre.

– Je me demande si ma technique de « Défense Pulsante » peut égaler la défense d’Haydson, se demanda intérieurement Linley.

– Grand frère, à quoi tu penses ? Allons manger, l’appela Wharton.

– J’arrive.

Linley se tourna pour regarder Bébé et Haeru.

– Bébé, Haeru, allons-y.

Il pouvait deviner que ni Bébé, ni Haeru ne l’avaient quitté durant ces quinze derniers jours.

– Et moi qui avais pensé que le Boss nous avait oublié. Bébé sauta sur les épaules de Linley, puis fit une moue. Mais Boss, je dois dire, même si nous n’avons jamais quitté la cour, ne serait-ce qu’une seule fois durant ces dix derniers jours, les serviteurs nous ont tout de même apporté de la nourriture tous les jours. Mais hélas, ce soir, personne ne viendra m’apporter mon repas. Moi, Bébé, je devrai aller personnellement me chercher à manger. La vie est dure…

Linley, Wharton, Barker et ses frères ne purent s’empêcher de tous éclater de rire.


  1. Le newton, noté N, est l’unité du Système Internationale (SI) pour exprimer une force. Le préfixe kilo- est là pour indiquer qu’il est exprimé en N.10^3
Cet article comporte 10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top