skip to Main Content
Menu

Chapitre 21 : L’Aîné des disciples


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX et Strike
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 21


     Le vent de la montagne soufflait fortement. Linley et Castro traversaient plusieurs centaines de mètres à chaque enjambée.

Nous sommes huit à vivre sur le Mont Tonnerre. Notre senior apprenti vit aussi dessus, dit Castro avec émotion.

Linley n’écoutait pas réellement. Il était toujours en train de repenser au combat qui avait dû avoir lieu entre César et l’aîné des disciples personnels du Dieu de la Guerre, mille ans plus tôt.

– Castro, sais-tu comment s’est passé le duel entre votre senior apprenti et César ? demanda Linley.

Castro répondit, semblant d’une certaine manière envieux,

– Lorsque le duel a eu lieu, je n’avais pas encore été accepté dans l’Université du Dieu de la Guerre. J’ai cependant entendu plusieurs condisciples en parler. César était extrêmement puissant et extrêmement rapide. La vitesse de notre senior apprenti est la plus rapide d’entre nous et pourtant, il n’était capable que d’égaler celle de César.

 À quel point étaient-ils rapides ? Linley était aussi spécialisé en vitesse.

Castro rit calmement.

– Je ne sais pas non plus. Je n’avais, après tout, pas pu assister au duel. Mais je pense… ils devaient être bien plus rapides que toi et Olivier.

Linley n’avait aucune difficulté à le croire. Il était, après tout, toujours au neuvième rang dans sa forme humaine. Il avait encore une grande marge de progression possible. C’était donc tout à fait normal qu’il ne soit actuellement pas du tout de taille face à eux.

.

Le Mont Tonnerre.

Le sommet de la montagne possédait un espace dégagé qui faisait quelques dizaines de mètres de large. Quelques arbres robustes nains ainsi que de l’herbe sauvage parsemaient la zone. À côté des vieux arbres nains se trouvaient deux maisons de pierres.

Et au sommet exact de la montagne, un homme se tenait là, regardant vers le bas.

Linley regarda attentivement cet homme. Il était vêtu d’une simple robe bleue. Il était assez maigre, mais son dos était droit comme un piquet. Ses cheveux courts étaient bleus. Juste en le regardant, on pouvait sentir que cet homme possédait un air vaillant et résolu.

– Senior condisciple, le salua respectueusement Castro.

L’homme aux cheveux bleus se tourna pour les regarder. Lorsque son regard se posa sur Linley, ce dernier sentit soudainement son âme trembler sous son regard.

Était-ce là une attaque ?

Linley fut immédiatement effrayé. Il était certain que contre des guerriers ordinaires, le simple regard de cet homme aurait très probablement pu détruire leur âme. Il était heureux qu’il possède lui-même l’énergie spirituelle d’un Grand Mage du neuvième rang.

– Pas mal. L’homme révéla un petit sourire et hocha la tête, approbateur. Tu es Linley ?

– C’est moi, répondit Linley en hochant la tête à son tour.

– Je m’appelle Fain [Fa’en]. L’homme sourit. Maître m’a demandé de t’accueillir. Tu as bu du sang de dragon pour obtenir la capacité de te transformer, je ne me trompe pas ? Tu n’es pas un pur Guerrier Dragonblood, c’est bien ça ?

– Hum ? Linley fronça les sourcils.

– Après avoir entendu parler de ton apparence lorsque tu assume ta forme de Corps de Dragon, j’en ai déduit cela. J’ai déjà rencontré d’autres Guerriers Dragonblood de ton clan Baruch, tu sais, dit Fain avec un léger rire.

– Qu’est-ce que ça fait si j’ai bu du sang de dragon ? répondit Linley.

L’aîné des disciples, Fain, soupira avec émotion.

– D’après ce que je sais, les Guerriers Dragonblood purs possèdent un potentiel énorme, alors que les autres Guerriers Dragonblood, ceux qui ont bu du sang de dragon ont un potentiel légèrement plus faible. Si tu étais un pur Guerrier Dragonblood, en atteignant le sommet de ton pouvoir, tu aurais probablement eu une chance contre moi.

– Même le potentiel d’un simple Guerrier Dragonblood est probablement déjà supérieur au tien. Linley n’appréciait pas le ton que l’homme employait.

Fain fronça les sourcils.

Il était une personne d’un grand statut. Même le soi-disant « plus puissant Saint » du monde, l’Épée Monolithique Sainte, Haydson, n’était rien d’autre qu’un jeune à ses yeux, pas même digne de son attention. Il n’avait pas apprécié la manière dont Linley venait juste de lui parler.

Mais lorsqu’il repensa aux instructions que le Dieu de la Guerre lui avait données, Fain sourit simplement, se calmant instantanément.

– En effet. Les Guerriers Suprêmes, même ceux qui ne sont pas purs, possèdent un potentiel supérieur aux personnes normales, accepta Fain en souriant, avant d’avoir un sourire à l’attention du Castro. Condisciple, tu peux repartir maintenant. Pour l’instant, je vais m’occuper de Linley.

– Bien, senior, dit Castro avec respect. Il regarda ensuite longuement Linley droit dans les yeux semblant lui dire qu’il ne devait pas être trop arrogant. Il quitta ensuite la montagne.

Linley prit une profonde inspiration. Lui aussi comprenait qu’ici, à l’Université du Dieu de la Guerre, il valait mieux être un peu plus humble.

– Linley, asseyons-nous et discutons un peu. Avec un petit mouvement de la main, Fain fit voler deux chaises en bois vers eux, et elles atterrirent devant chacun d’eux.

En voyant cela, Linley fut extrêmement surpris.

Quelle était la technique que Fain venait juste d’utiliser à l’instant ? Linley ne l’avait pas senti utilisé la moindre once de Dou Qi.

– J’ai entendu dire que tu avais refusé l’offre du Seigneur Hodan ? Demanda Fain en souriant. Même Fain était extrêmement respectueux envers Hodan. Ce dernier était après tout, un expert de niveau Divin.

– En effet, acquiesça Linley.

– C’est plus prudent, lui dit Fain en riant. Linley, nous devrions être très reconnaissants d’être nés ici, sur le continent Yulan.

– Oh ? Linley était un peu confus.

Fain continua,

– De nombreux Saints sont apparus depuis la naissance de notre continent et nombre d’entre eux ont apprécié tout ce qu’il y avait à apprécier ici. Au fur et à mesure leur famille sont mortes de leur belle mort. Sans plus d’attaches émotionnelles ici, un grand nombre d’entre eux sont partis vers les Plans Supérieurs.

Linley acquiesça. Il comprenait cela.

Un jour ou l’autre, toute personne finissait par se lasser de ce que le plan matériel avait à offrir. Après le passage des siècles, tous les membres de la famille qui n’avaient pas atteint le niveau Saint seraient morts depuis longtemps. Il était donc très naturel pour eux de finalement décider de s’en aller vers les Plans Supérieurs.

– Mais ce que ces personnes ne comprennent pas, c’est que de nombreux experts des Plans Supérieurs souhaiteraient venir ici, sur le plan du continent Yulan. Un léger sourire était visible aux coins des lèvres de Fain. Linley, il y a cinq mille ans, de nombreux experts venant de différents plans sont descendus sur le continent Yulan. As-tu entendu parler de cette affaire ?

– En effet, j’en ai entendu parler, acquiesça Linley.

– Je ne m’attendais pas à ce que tu sois au courant, dit Fain avec surprise. Tous ces innombrables experts sont arrivés sur le continent Yulan. Naturellement, c’était parce qu’il y avait quelque chose ici qui les attirait.

Fain secoua la tête et soupira.

– Mais beaucoup de Saints choisirent de fuir vers les Plans Supérieurs, là où les experts sont aussi communs que les nuages. Ils ont abandonné ce qui était proche d’eux pour quelque chose de lointain.

– Linley, laisse-moi te dire cela. Ne sois pas trop pressé de partir vers les Plans Supérieurs. Reste là. Un jour ou l’autre, tu sauras finalement les énormes bénéfices que ce plan peut t’offrir. Quant aux secrets cachés de notre continent Yulan, pour l’instant, je ne peux te les dévoiler, dit Fain en riant.

Linley regarda Fain avec interrogation.

– Pourquoi me raconter tout ça ?

De nombreux Saints n’étaient pas au courant de cela. Pourquoi avait-il décidé de lui dire ?

– Maître m’a demandé de le faire, répondit Fain.

– Le Dieu de la Guerre ? Linley ne comprenait vraiment pas.

C’était la seconde fois que le Dieu de la Guerre l’aidait. La première fois, il avait ordonné à l’Empereur Johann de choisir Wharton, et cette fois, il avait demandé à Fain de lui dire ces secrets.

Fain dit soudainement,

– Linley, j’ai entendu dire que tu es plutôt puissant. Échangeons quelques coups. Qu’en dis-tu ?

Les yeux de Linley s’illuminèrent. Il accepta immédiatement.

S’entraîner avec quelqu’un du niveau de Fain serait définitivement bénéfique pour lui. Avec un petit mouvement de poignet, Linley récupéra son épée flexible Sang-Violet. Il sauta immédiatement en arrière, tandis qu’au même moment, ses écailles noires couvrirent son corps, ses féroces piques pointues apparurent aussi sur son corps.

Regardant les yeux froids et impitoyables de Linley, noirs cerclés d’or, Fain soupira d’admiration.

– Ta forme de Corps de Dragon semble assez spéciale. Viens. Tu es prêt ?

Linley murmurait déjà les mots du Sort de Pas d’Ombre.

Quelques instants plus tard…

– Prêt, acquiesça Linley.

En regardant Linley, Fain se rappela des instructions de son maître. Il ne put s’empêcher de pousser un soupir résigné. La raison pour laquelle il avait proposé de se battre contre Linley était aussi pour faire suite à une requête du Dieu de la Guerre.

D’après ce dernier, il était temps pour Linley d’avoir une idée de la puissance que pouvait posséder les véritables experts du continent.

– Linley, je suis extrêmement rapide. Fais attention, dit Fain avec un sourire. De facto, Linley avait choisi d’utiliser Sang-Violet justement parce qu’il avait entendu dire que Fain était rapide.

Sang-Violet pouvait atteindre une vitesse absolument stupéfiante lorsqu’elle était utilisée correctement.

– Allons-y. Les yeux de Fain se mirent à briller.

* Swish !* Une lumière azure jaillit soudainement du corps de Fain, si puissante qu’elle semblait craquer et exploser.

Fain bougea soudainement.

Linley sentit seulement un éclair azur foncer droit sur lui, au moins deux fois plus rapide que la vitesse maximum d’Olivier. Cette vitesse terrifiante rendit Linley absolument incapable de l’éviter.

– C’est terrifiant !

Linley sauta de nouveau en arrière tout en transformant Sang-Violet en une tornade de mouvements, créant d’innombrables flashs de lumière violette qui attaquèrent tous cet éclair azur.

Profondes Vérités du Vent : Tourbillon de Vent !

Linley n’osa pas utiliser d’autre technique. S’il utilisait les « Tempos du Vent » à la place, il n’aurait probablement même pas été capable de toucher son adversaire. Ce n’est qu’en utilisant cette technique extrêmement rapide qu’il pouvait tout juste se défendre.

*Bam !* Une force terrifiante frappa la pointe de Sang-Violet.

Et soudain, Linley put clairement sentir cet éclair azur se transmettre à travers Sang-Violet, et s’écraser contre ses écailles noires.

*Bang !*

C’était comme si un lourd marteau de guerre venait de frapper l’âme de Linley. Il vola en l’air, avant de s’écraser immédiatement au sol, tout son corps tremblant, alors que l’éclair azur continuait d’onduler à travers son corps.

Il pouvait sentir que tout son corps était paralysé. Linley pouvait sentir que ses muscles avaient perdu toute puissance, et qu’il était à peine capable de rester conscient.

Après un long moment, Linley reprit finalement ses esprits, et le contrôle sur ses quatre membres. Ses muscles commencèrent de même à regagner peu à peu leur puissance d’origine. Ce n’est qu’après cela que Linley se leva, et regarda Fain avec incrédulité.

Lorsqu’il s’était battu contre Olivier, Linley s’était cru au sommet du rang Saint, ce qui signifiait qu’il n’aurait dû y avoir que très peu de personnes dans le continent capables de le vaincre.

Mais maintenant, après un échange avec Fain, il venait de réaliser que la différence entre lui et Fain était extrêmement vaste.

Fain était deux fois plus rapide que lui. Bien que cela ne semble pas beaucoup, lorsqu’il était question d’un combat de vitesse, même un petit avantage en vitesse signifiait que le plus rapide l’emportait. Deux fois plus rapide… c’était un fossé insurmontable.

Il n’avait aucun moyen de contre-attaquer.

De plus, cette attaque éclaire avait paralysé son âme même. Fain s’était en réalité retenu d’utiliser toute sa puissance, car il ne voulait pas blesser Linley.

– Quoi, tu ne peux pas y croire ? Fain se rassit sur son siège en bois, en riant gaiement.

L’esprit de Linley était en plein chaos.

– Même si je savais que vous étiez fort, Monsieur Fain, je ne m’attendais pas… à ce que je ne puisse absolument pas résister. Monsieur Fain, avez-vous atteint le niveau Divin ?

– Non. Je suis toujours au sommet du niveau Saint, répondit Fain en secouant la tête.

– Je suis aussi au sommet du niveau Saint. Mais… Linley ne comprenait pas.

En s’esclaffant, Fain regarda Linley, puis soupira avec émotion.

– Linley, ne sois pas trompé par les quatre mots, « sommet du niveau Saint ». Aux yeux des experts comme nous, le soi-disant « sommet du niveau Saint » n’importe pas. La seule chose qui compte est à quel point tu comprends les Lois.

– Si tu comprends même la plus petite portion des Lois, alors tu es au « sommet du niveau Saint » aux yeux des gens ordinaires, dit Fain avec dédain.

Linley était surpris.

En effet. C’était effectivement le cas. Lorsque les compétences de Linley avec l’épée avaient atteint le niveau « impose », il ne faisait qu’emprunter la « force imposante » des cieux et de la terre. Cela n’avait rien à voir avec les Lois.

Mais les techniques qu’il avait développées avec les Profondes Vérités de la Terre et les deux techniques qu’il avait développées avec les Profondes Vérités du Vent, les techniques du Tourbillon de Vent et les Tempos du Vent, étaient en effet basées sur ce qu’il avait lui-même compris des Lois.

– D’après ce que Maître a dit, les Lois Élémentaires sont aussi vastes et infinies que l’océan. Si tu n’as compris qu’une seule goutte de cet océan, tu es au sommet du niveau Saint. Et si tu as compris une centaine de gouttes, tu es toujours au sommet du niveau Saint. Mais pourtant, il existe une énorme différence entre les deux !

Un soupçon de solitude put se voir sur le visage de Fain.

– Les Lois Élémentaires sont vraiment vastes et infinies. Apparemment, ce n’est qu’après avoir maîtrisé 1 % d’une Loi que l’on peut atteindre le rang de Demi-Dieu.

– Quant à toi et Olivier, vous n’avez même pas atteint 0.01 %. Fain rit tout en regardant Linley. Dis-moi. Bien que vous ayez gagné quelques idées, peuvent-elles se comparer à celles que possèdent ceux d’entre nous qui se sont entraînés depuis des milliers d’années.

Linley comprit.

Peu importe à quel point il était un génie. Il avait passé moins de dix ans à méditer sur les Lois Élémentaires.

Et Fain ? Il avait fait la même chose pendant des milliers d’années. Même si Fain n’était pas aussi talentueux que lui, comment sa compréhension des Lois pouvait-elle être inférieure à celle de Linley ?

– Linley, la plupart des Saints connus du monde, comme l’Épée Monolithique Sainte, Haydson, sont tous devenus connus durant le dernier millénaire. Les vrais experts qui s’entraînent depuis des milliers d’années ne se préoccupent plus de la gloire. Ils sont tous en train de méditer et de s’entraîner tranquillement en privé.

Linley était stupéfait.

L’Épée Monolithique Sainte avait après tout la réputation d’être le Saint le plus puissant du monde.

– Les listes et les rangs dont tu as entendus parler ne sont rien de plus que ce dont la plupart des gens ont connaissance. Sais-tu la puissance que possèdent les experts que tu ne connais pas ? Tous les chanceux survivants des guerres d’il y a cinq mille ans se sont entraînés en secret depuis ce temps-là. Je refuse de croire qu’ils souhaitent quitter le plan du continent de Yulan.

Un léger sourire était visible sur le visage de Fain.


Cet article comporte 15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top