skip to Main Content
Menu

Chapitre 2 : Une percée de l’Énergie Spirituelle


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 2


        Six experts de niveau Saint dans un même groupe était tout simplement trop choquant. Ce n’est qu’après un long instant que Wharton et les autres réussirent finalement à calmer leur excitation nerveuse. Mais même après s’être calmés, leurs cœurs étaient toujours emplis d’une joie immense.

Ils s’étaient inquiétés depuis tellement de temps sur quoi faire pour aider Wharton et Nina.

Le statut de Blumer en tant que disciple personnel du Dieu de la Guerre et en tant que cadet d’Olivier les avait soumis à une grande pression. Mais maintenant, ils avaient toute confiance dans le fait de pouvoir rivaliser avec lui.

Le visage de Wharton était illuminé d’un grand sourire. Son grand frère avait ramené tant de puissants experts. Wharton pouvait presque déjà visualiser la scène de son mariage avec Nina.

– Grand frère, merci. Santé. Wharton leva sa coupe de vin.

Linley leva son verre à son tour en riant.

Wharton avait toujours adulé Linley, et cela depuis son enfance. Un mage sortant du village de Wushan qui avait été accepté à l’Institut Ernst était déjà quelque chose d’incroyable. Mais maintenant, quelque dix-sept années plus tard, Linley était en possession de deux créatures magiques de Niveau Saint, et était suivi par trois experts de niveau Saint.

– Grand frère, dans quelques jours, ce sera de nouveau le festival de Yulan. Tu as presque déjà vingt-sept ans maintenant. Quand est-ce que tu as prévu de te marier ? Demanda Wharton en se penchant et en murmurant à l’oreille de Linley sans pouvoir s’empêcher de ricaner.

– Gamin va. Linley rit. Ne discutons pas de ça pour l’instant.

– Oh. Wharton hocha la tête docilement.

Bien qu’il soit maintenant un Comte Impérial et un géant de 2m20, devant Linley, il agissait comme par le passé, lorsqu’ils étaient jeunes.

– En fait, Leena et les autres filles sont toutes plutôt pas mal, murmura doucement Wharton.

Linley lui donna une légère calotte.

– C’est bon, c’est bon, j’arrête. Allez, buvons, buvons ! S’exclama rapidement Wharton.

L’intendant Hiri et Hillman, en voyant Linley et Wharton discuter ainsi, sentirent une joie infinie emplir leurs cœurs. Après avoir échangé un regard, ils se mirent à rire ensemble.

Linley et son petit frère furent extrêmement heureux durant les quelques jours qui suivirent l’arrivée de Linley et de son groupe. Cependant, Linley avait déjà prévenu son frère que même s’il avait le droit de parler du fait que lui et Haeru étaient au niveau Saint, le fait que Bébé et trois des frères Barker avaient aussi atteint le niveau Saint devait rester secret.

Barker, ses frères, et Bébé étaient une force cachée importante pour Linley.

De plus, dans tout l’Empire O’Brien, il n’y avait quasiment personne qui pouvait savoir que Barker et ses frères étaient des guerriers Undying. Aussi, maintenir leur secret était assez aisé.

La simple présence de deux niveaux Saints, Linley et sa créature magique, Haeru, était amplement suffisante pour terrifier les autres.

.

An 10 008 du calendrier Yulan. Le 30 décembre. C’était la veille du festival de Yulan. Il neigeait ce jour-là, et tout l’Empire O’Brien était couvert de neige, comme si le monde entier était devenu blanc.

Dans la rue de la Roche. Dans les terrains d’entraînement du Comte Wharton.

Bien que des flocons de neige tombaient du ciel, Linley était tout de même assis en position de méditation au milieu de l’herbe. Quant à Wharton, un homme aussi puissant que lui ne se préoccupait pas d’un peu de neige.

*Whoosh* Le torse nu de Wharton irradiait de puissance et de chaleur. Il posa à côté de lui la lame de guerre « Massacreur », et se prépara à se reposer. Mais alors qu’il se tournait pour jeter un regard à Linley qui était non loin…

– Hum ?

Wharton remarqua, à son grand étonnement, que bien que la neige tombe partout, à chaque fois qu’un flocon de neige s’approchait de Linley, il l’évitait, et tombait à côté de lui en suivant une spirale. C’était comme s’il y avait une tornade invisible autour de Linley. Pas un seul flocon de neige ne semblait capable de le toucher.

– Qu’est-ce que c’est que ça ? Wharton était un peu choqué.

Linley, qui avait été en train de méditer, ouvrit soudainement les yeux.

– Que regardes-tu Wharton ?

Bien que Linley ait été en méditation profonde, lorsque quelqu’un le fixait du regard, ou tournait son attention vers lui, il le remarquait.

– Grand frère, la neige… comment ? C’est ça le niveau « impose » dont parlent les archives de notre clan ? Demanda Wharton avec ébahissement.

Souriant, Linley lui répondit,

– Wharton, après avoir atteint le niveau « impose », il est vrai que tu peux empêcher la pluie ou la neige de tomber sur ton corps. Par contre, ça nécessite que tu te concentres de toutes tes forces pour utiliser la « force imposante » qui existe autour de toi. Et c’est impossible de faire ça au niveau « impose » tout en méditant et en ne se concentrant pas dessus.

Juste à l’instant, Linley n’avait pas intentionnellement empêché les flocons de tomber sur lui. Cependant, tout ce dont il avait eu besoin était d’une pensée, et les flocons ne s’approchaient plus de lui.

– Qu’est-ce qui existe au-delà du niveau « impose » alors ? Wharton admirait vraiment son grand frère de tout son cœur.

Wharton s’était entraîné dur pendant de longues années, et avait reçu les meilleurs enseignements de l’Académie O’Brien. Mais à ce jour, Wharton n’avait atteint que le niveau de « manier quelque chose de lourd comme s’il était léger » qui était décrit dans les archives du clan.

En réalité, il n’y avait aucun besoin pour Wharton d’être trop modeste. La raison pour laquelle Linley avait été capable de s’améliorer autant, mis à part grâce à son talent naturel, était aussi due à son affinité élémentaire exceptionnelle qui l’assistait grandement.

Pour des personnes ordinaires, l’affinité élémentaire ne représentait que le fait qu’un mage puisse rassembler plus ou moins rapidement de la force magique. Mais pour un expert, cela représentait aussi le fait de réussir plus ou moins facilement à fusionner avec la nature, et à comprendre ainsi les Lois du monde.

– C’est une petite partie des « Profondes Vérités du Vent » que j’ai comprise, expliqua Linley en riant calmement. C’est juste une simple application de ça.

– Les Profondes Vérités du Vent ? Les yeux de Wharton se mirent à briller.

– Continue à t’entraîner, lui dit Linley, avant de fermer de nouveau les yeux et de retourner à sa méditation.

En fait, lors des derniers jours, Linley ne passait pas trop de temps à sculpter, à moins d’être saisi d’une envie soudaine. Lorsque cette envie le prenait, Linley rentrait plus facilement dans l’état d’esprit idéal, et les bénéfices qu’il en tirait étaient meilleurs aussi.

Maintenant, les effets de sculpter normalement étaient devenus les mêmes que si Linley se contentait de méditer.

C’était parce que maintenant, avec la compréhension qu’avait Linley des Lois du Vent et des Lois de la Terre, lorsqu’il méditait, il pouvait aisément ne faire plus qu’un avec la nature, ce qui lui donnait les mêmes bénéfices que s’il sculptait normalement.

Cette sorte de méditation sur les différentes Lois aidait aussi à améliorer l’énergie spirituelle de Linley de manière constante.

..

Au crépuscule.

Linley, qui avait été en train de méditer silencieusement, révéla soudainement un léger sourire sur son visage qui était jusque-là impassible. Et alors, les lèvres de Linley bougèrent légèrement. Peu de temps après…

*Swish !*

Linley, qui était assis, bougea soudainement à une vitesse terrifiante. Au même instant, neuf Linley différents semblèrent apparaître tous en même temps à différents endroits du terrain d’entraînement.

Après que les neuf images floues aient disparu, Linley réapparut de nouveau assis en position de méditation sur le sol.

Ce n’est qu’à ce moment qu’il ouvrit les yeux.

– Le sort du vent du neuvième rang « Ombres du Vent », connu comme étant le sort le plus puissant en support de vitesse, mérite bien sa renommée. Grâce à lui, je suis capable, dans ma forme humaine, d’atteindre la vitesse d’un niveau Saint.

En effet !

Un sort du neuvième rang !

Quasiment un an et demi après que Linley soit entré dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, il avait atteint le huitième rang en tant que mage. Mais entre le huitième et le neuvième rang de mage, la quantité nécessaire d’énergie spirituelle était stupéfiante. Même les plus brillants génies avaient besoin d’au moins dix ans pour franchir le pas.

Mais grâce à ses constantes méditations, l’énergie spirituelle de Linley avait grandi à un rythme rapide.

Après seulement sept ans, il avait finalement percé et avait atteint le niveau d’un Grand Mage du neuvième rang.

– Demain, ce sera le festival de Yulan. La veille du festival, j’ai atteint le niveau d’un Grand Mage du neuvième rang, hein ? Aaaah… Linley se sentait extrêmement heureux.

Les mages possédaient des attaques extrêmement puissantes. Si vous laissiez suffisamment de temps à un mage, celui-ci pouvait définitivement utiliser ses sorts pour vaincre un guerrier du même niveau. Les grands sorts de zone des mages étaient particulièrement impressionnants.

– Demain, j’aurai vingt-sept ans. Un Grand Mage double-éléments du neuvième rang de vingt-sept ans. Ça doit être une première dans l’histoire. Un air de confiance était visible sur le visage de Linley.

C’était incroyable.

Un Grand Mage double-éléments du neuvième rang de vingt-sept ans. C’était là un record terrifiant qui n’était encore jamais apparu dans toute l’histoire du continent de Yulan. Le précédent détenteur du record avait atteint le neuvième rang et était devenu un Grand Mage seulement après avoir eu ses trente ans.

– La magie du Vent comprend le sort de la Tempête Sauvage, qui peut aisément s’occuper d’une armée d’une centaine de milliers de soldats. Quant à la magie de la Terre, le « Château de Terre » peut être considéré comme un sort de zone de défense… Linley se devait de reconnaître que plus un mage était puissant, plus les applications de leurs sorts étaient orientées vers le combat, et plus elles devenaient pratiques.

Les mages possédaient aussi des sorts très puissants en combat individuel.

– Le sort du neuvième rang du vent, l’« Extermination du Vide ». À ce qu’il paraît, tant qu’un mage possède suffisamment de force magique, ce sort individuel peut même tuer des experts de niveau Saint. C’est vraiment monstrueusement puissant. Linley ne put s’empêcher de soupirer d’admiration.

La magie du Vent était très vaillante et puissante. L’« Extermination du Vide » en était un exemple parfait. Cette technique d’attaque était la plus puissante parmi tous les sorts possibles du neuvième rang, quelle que soit la discipline. Le sort de « Lame Dimensionnelle » était, à son tour, le sort d’attaque le plus puissant qui existe parmi tous les sorts interdits.

La magie de la Terre, quant à elle, était légendaire pour ses capacités défensives, que ce soit pour une protection individuelle ou une protection de zone.

Lorsqu’un mage de Terre du neuvième rang utilisait le « Champ de Super-Gravité », il pouvait faire exploser le cœur et les veines de ses adversaires, les faisant ainsi mourir instantanément. Après tout, bien que certaines personnes possèdent des puissants muscles, leur cœur et leurs vaisseaux sanguins n’étaient pas forcément aussi résistants.

– Cependant, pour moi, le sort le plus utile reste quand même le sort d’« Ombres du Vent ». Le sort de support de vitesse le plus puissant !

Sous sa forme humaine, Linley possédait moins de la moitié de la vitesse qu’il avait sous sa forme de Corps de Dragon. Mais en s’aidant de la technique des « Ombres du Vent », sa vitesse humaine pouvait rivaliser avec celle de son Corps de Dragon. C’était terrifiant !

.

Le jour du festival de Yulan. Le soleil brillait haut dans le ciel, illuminant de sa lumière les arbres et les toits recouverts de neige, qui étincelaient de tous feux. Toute la capitale impériale semblait encore plus brillante qu’à son habitude.

En ce jour, la capitale impériale organisait aussi des grands événements.

À l’intérieur d’un carrosse.

Les yeux fixés sur les festivités, Wharton et Linley partageaient un carrosse tout en discutant de Nina, et de ce qu’il faudrait faire pour elle.

– Wharton, dans deux jours, amène-moi voir l’Empereur, dit directement Linley.

– Tu veux rendre visite à l’Empereur ? Wharton regarda Linley avec stupéfaction.

Linley lui répondit avec un léger rire,

– Je n’ai aucune rancune à l’égard de l’Empire O’Brien. Si l’Empereur accepte que Nina se marie avec toi, cela ne me dérangerait pas de m’installer ici, dans l’Empire O’Brien.

Wharton regarda son grand-frère. Dans son cœur, il comprenait ce que Linley voulait dire.

– Mais si l’Empereur ne sait pas reconnaître ce qui est bien pour lui, et qu’il insiste pour que ce soit Blumer qui se marie avec la Septième Princesse, alors nous devrons utiliser le plan de secours. Nous enlèverons Nina, et vous pourrez tous les deux vous enfuir pour vous marier. Linley regarda Wharton. Est-ce que tu seras prêt à accepter cela ?

Wharton resta silencieux pendant un moment.

– Bien sûr que je le suis. Je ne me sens pas trop loyal à l’Empire O’Brien. Mais Nina…

– La Septième Princesse refuserait ? Demanda Linley.

C’était un problème majeur.

Wharton secoua la tête.

– Non, je la connais. Lorsque je me battais avec Caylan pour sa main, Nina a dit une fois que si l’Empereur essayait de la forcer, elle s’enfuirait avec moi. Mais Nina a peur qu’on n’en soit même pas capable.

– Tu n’as pas besoin de t’inquiéter de ça, à moins que le Dieu de la Guerre n’intervienne personnellement bien sûr, dit calmement Linley.

Il savait qu’avec son statut, le Dieu de la Guerre ne s’impliquerait pas dans ce genre de problème mineur. Ce n’était que si l’Empire traversait une crise majeure qu’il se montrerait.

Normalement, le Dieu de la Guerre ne s’impliquerait pas, même si un Empereur était assassiné.

Le Dieu de la Guerre avait d’innombrables descendants. Si un Empereur mourrait, un autre lui succéderait. Tant que rien ne menaçait la fondation même de l’Empire, une divinité telle que lui n’interviendrait pas.

Trois jours plus tard, un carrosse arriva devant les portes du palais impérial. Un grand jeune homme vêtu d’un habit de gentleman, ainsi qu’un jeune homme vêtu d’une longue robe noire, sortirent du carrosse.

– Comte Wharton, qui est-ce ? Demandèrent les gardes du palais. Étant donné leurs yeux attentifs, ils pouvaient clairement remarquer que la personne à côté du Comte Wharton n’était pas une personne ordinaire.

Avec un léger rire, Wharton répondit,

– Voici mon grand frère. Je voudrais le présenter à Sa Majesté Impériale.

Les gardes du palais ne leur posèrent pas de problèmes, et les laissèrent immédiatement entrer. En réalité, il n’était en général pas trop compliqué d’obtenir le droit d’entrer dans le palais. N’importe qui avec un certain statut pouvait emmener des personnes à l’intérieur.

C’était à cause de la taille du palais en lui-même, qui était énorme. Cependant, si cette personne voulait ensuite entrer dans l’une des zones plus importantes du palais, alors les gardes étaient beaucoup plus restrictifs.

– Stop ! Crièrent deux gardes. Comte Wharton, qui est cette personne à vos côtés ?

– Veuillez transmettre un message. Voici mon grand frère, Linley. Je l’emmène pour rencontrer Sa Majesté Impériale, annonça directement Wharton.

– Veuillez patienter ici tout d’abord, cria un des deux gardes, avant de se tourner et de courir à l’intérieur de la cour.

Il y avait de nombreux experts à l’intérieur de cette cour. Sans la permission formelle de l’Empereur, les différents nobles n’osaient pas rentrer. Peu de temps après, le garde revint en courant.

– Sa Majesté Impériale vous autorise à entrer.

– Il y a vraiment un certain nombre d’experts ici. Tout en s’avançant dans la cour, Linley pouvait clairement sentir les emplacements des différents experts en fonction des courants d’essence élémentaire du vent.

Après avoir marché pendant quelque temps et avoir pris quelques chemins détournés, ils arrivèrent dans un bureau classique et raffiné.

– Votre Majesté Impériale, le salua Wharton d’une voix puissante.

– Haha, Wharton, j’ai entendu dire que ton grand frère Linley est arrivé ? Viens, vite ! La voix claire et joyeuse de Johann retentit depuis le bureau.

Souriant, Linley s’avança dans le bureau.


Cet article comporte 23 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top