skip to Main Content
Menu

Chapitre 13 : L’arrivée de Caylan


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko, Zareik et Strike
Edité par : MissX
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 13


       La nuit tomba.

À Channe, la capitale impériale de l’Empire O’Brien, la plus grande puissance militaire de Yulan, la vie suivait son cours. Hormis quelques rues animées d’une vie nocturne, la ville était calme et paisible.

Channe Est. Rue de la Roche.

Après avoir reçu d’innombrables carrosses ces derniers jours, le manoir du Comte Wharton regagnait graduellement son calme.

Dans une des salles du manoir.

Linley, l’intendant Hiri, Hillman, Barker et ses frères, Zassler, et les autres membres principaux de l’équipe s’étaient réunis.

Ils parlaient de la Septième Princesse.

– Si Sa Majesté choisit Blumer, alors j’agirai selon ton plan, grand frère. Wharton n’avait pas d’hésitation.

Hillman acquiesça gravement.

– Les soldats de l’empire sont connus pour leur courage, et la Septième Princesse vit au fond du palais.

Si quelqu’un était découvert s’infiltrant dans le palais… même s’il arrivait à se frayer un chemin vers l’extérieur, aucun doute qu’il y aurait d’innombrables morts.

À son arrivée dans l’Empire O’Brien, Hillman avait été étonné par l’esprit et l’aura de l’Empire.

Puissant ! Martial !

L’empire entier vénérait le Dieu de la Guerre, et c’était la seule divinité à laquelle ils vouaient réellement un culte. Les puissants étaient vénérés. On pouvait facilement le ressentir rien qu’aux réactions des spectateurs dans le Colisée le jour même.

Les lâches étaient eux méprisés par l’Empire.

– Oncle Hillman, si nous allons chercher la Septième Princesse, nous ne pouvons définitivement pas envoyer qu’une seule personne. Même si les soldats de l’Empire sont forts, pour autant que je sache, ils ne devraient pas être une menace pour nous. La seule difficulté serait qu’il y ait des experts du niveau Saint vivant dans le palais.

L’Empereur n’avait pas la capacité de demander à ce que des experts du niveau Saint fassent partie de sa garde personnelle, mais le Dieu de la Guerre pouvait en avoir placé à l’intérieur du palais pour le défendre.

La valeur des objets dans le trésor impérial était plus importante que l’Empereur lui-même. Bien entendu, ils devraient être protégés. Or, si quelqu’un osait faire irruption dans le palais impérial pour kidnapper une princesse, ces experts du niveau Saint interviendraient sûrement.

Linley était confiant dans sa capacité à s’occuper de ces combattants Saints par lui-même, mais s’il devait prendre avec lui une personne ordinaire comme Nina, cela serait plus difficile.

Linley regarda Bébé, qui se reposait sur ses jambes.

– Bébé, quand le moment viendra, nous compterons sur toi.

Bébé releva immédiatement la tête, bondissant sur la table.

– Hm ? Sur moi ?

Bébé roula des yeux tout en regardant Wharton.

– Petit Wharton, ne t’inquiète pas. Moi, Bébé, te ramènerai définitivement ta femme indemne.

– Bébé ira ?

Wharton était étonné.

– Petit Wharton, tu n’as pas confiance en moi, Bébé ?

Bébé levait fièrement la tête, défiant Wharton d’affirmer le contraire.

Wharton secoua vivement la tête.

– Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en toi. Mais… il y aura définitivement des combattants de niveau Saint au palais impérial. Si vous devez combattre, Bébé arrivera-t-il vraiment à assurer la sécurité d’une personne faible comme Nina ?

– Wharton, étant donné la puissance de Bébé, emmener la Septième Princesse en dehors du palais impérial ne devrait pas poser de problèmes.

Linley était plutôt confiance dans les capacités de Bébé.

– La vitesse de Bébé est la plus rapide que j’ai jamais vue.

– La plus rapide ? Grand frère, es-tu en train de dire qu’il est plus rapide que toi ou Olivier ? Dit Wharton surprit.

– La vitesse de Bébé est la plus rapide que je n’ai jamais vu chez une Créature Magique. La Panthère des Ténèbres, Haeru, prit soudainement la parole de sa position sur le sol.

– Bien sûr qu’il est plus rapide qu’Olivier.

Linley rit tout en caressant la petite tête de Bébé.

– Wharton, laisse-moi te dire que la vitesse et la défense de Bébé sont les meilleures que j’ai jamais vues. Dans le passé, quand nous étions à l’Institut Ernst, Bébé était encore en pleine croissance et avait le pouvoir d’une créature magique du septième ou huitième rang. Pourtant lorsqu’un Wyrm Cuirassé au sommet du neuvième rang l’avait frappé avant de mourir, il n’avait subi qu’une grave blessure.

C’était la première fois que Wharton entendait parler de cela. C’était aussi la première fois pour Zassler et les autres.

– Comment est-ce possible ?

Ils étaient tous ébahis.

Un Wyrm Cuirassé était l’une des plus terrifiantes créatures magiques draconiques qui existaient.

– Quand j’ai rencontré Haeru dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, il fut incapable de blesser Bébé avec ses attaques. Or, à ce moment, Bébé n’avait été qu’au début du neuvième rang. Et pour finir de vous convaincre, dites-vous que les attaques d’Haeru pouvaient me blesser, même si j’avais les capacités défensives d’un expert au sommet du neuvième rang une fois transformé.

Bébé leva encore plus la tête en écoutant les éloges de Linley, regardant tout autour de lui comme un général victorieux.

– Je peux vous dire ceci. La vitesse de Bébé est définitivement supérieure à celle d’Olivier. Qui plus est, même si Olivier était capable d’attaquer Bébé, il ne pourrait sûrement pas passer sa défense. Linley rit.

La puissance défensive du pelage de Bébé était tout simplement terrifiante.

– L’Épée de l’Aurore ne pourrait sûrement pas passer à travers sa défense ?

Wharton, Hillman et les autres se turent.

Cette banale petite Souris Fantôme que Linley avait acquise dans sa jeunesse était devenue si puissante.

Bébé secoua sa tête.

– Ha ha ha ! La défense du grand Bébé est naturellement puissante. Cela va de soi. Bon, après… Je n’ai pas vraiment confiance dans ma capacité à résister aux Profondes Vérités de la Terre du boss.

Les Profondes Vérités de la Terre de Linley ignoraient toutes défenses.

L’unique chose qu’une défense ferait, serait d’atténuer légèrement la force des vibrations lors de leur passage.

– Étant donné la vitesse de Bébé, faire sortir la Septième Princesse puis fuir à grande vitesse du palais impérial ne devrait pas poser de problème. Les experts du niveau Saint dans le palais n’auront probablement pas le temps de le rattraper.

– Hé hé. Boss, confie-moi juste cette mission.

Bébé était extrêmement excité.

Il semblait vouloir aller libérer la Septième Princesse de suite.

– Ne sois pas impatient. L’Empereur Johann n’a pas encore annoncé qui il choisira après tout.

En ce moment, Linley était préparé pour chacune des éventualités.

Il ne serait pas pris au dépourvu.

………

Wharton et Blumer passèrent les prochains jours à s’inquiéter.

Beaucoup des nobles du palais impérial étaient aussi secrètement en train d’essayer de deviner lequel des deux allait se marier avec la Septième Princesse.

Dans le palais impérial.

L’Empereur était en pleine réunion avec un homme d’âge moyen aux cheveux bleus.

Il y avait devant eux un jeu de stratégie militaire.

Ces jeux étaient plutôt populaires chez les militaires, et l’Empereur Johann aussi aimait souvent jouer à ce jeu.

– Votre Majesté impériale, Vous avez élevé une fille remarquable. Elle a attiré tant de prétendants, y compris mon cadet, dit doucement l’homme d’âge moyen aux cheveux bleus en riant.

Cet homme était le grand Premier Ministre de Gauche, Judd Darryl.

Judd et Johann s’entendaient très bien, et en privé ils étaient aussi proches que des frères.

– Judd, arrête de me taquiner.

Face à Judd, Johann parlait de lui sans utiliser le Nous royal.

On pouvait voir rien que par cela à quel point les deux hommes étaient proches.

Mais bien sûr, il ne le faisait que lorsqu’il n’y avait personne d’autre.

– Tu ne le sais pas, mais cela m’a donné des migraines. Blumer et Wharton n’étaient pas le problème. L’un ou l’autre aurait été un excellent choix. Mais leurs grands frères … soupira l’Empereur Johann.

– Olivier et Linley sont tous les deux absolument terrifiants.

Judd acquiesça.

– Effectivement. J’ai également vu cette stupéfiante bataille aérienne au-dessus du Colisée. Olivier et Linley ont chacun révélé qu’ils étaient au sommet du niveau Saint dès le début. Je ne pensais pas que la force qu’ils avaient initialement révélée n’était que la partie émergée de l’iceberg. Ils avaient tous deux leur propre attaque ultime, et Olivier a même osé défier l’Épée Monolithique Sainte, Haydson.

Johann acquiesça.

– Olivier et l’Épée Monolithique Sainte se sont déjà affrontés dans le passé. La dernière fois, Olivier avait perdu. Mais en dépit de cela, et même en sachant pertinemment à quel point l’Épée Monolithique Sainte est puissante, il ose tout de même le défier ouvertement une nouvelle fois ? Cela signifie qu’il a définitivement quelque chose qui le rend aussi confiant.

– J’ai le sentiment qu’Olivier et Linley seront des personnes au même niveau que l’Épée Monolithique Sainte dans le futur.

Johann soupira.

– Le pire est que ces deux hommes sont extrêmement protecteurs envers leurs petits frères. Judd. Dis-moi. Comment ne puis-je pas avoir mal au crâne ?

Judd commença à rire.

– Votre Majesté impériale, avez-vous pris votre décision ?

Judd regarda Johann.

Celui-ci acquiesça.

– J’ai pris ma décision.

– Qui ?

Judd était très curieux.

Johann, résigné, dit :

– J’admets que Linley est la personne la plus brillante qu’il m’est arrivé de rencontrer de toute ma vie. Il est stupéfiant quel que soit l’aspect. Mais comparé à lui, Olivier n’est pas bien inférieur. Si ce n’était à cause d’autres facteurs, je choisirais probablement Wharton.

– Alors votre Majesté impériale, vous voulez dire que … vous avez choisi Blumer ?

Judd pouvait comprendre ce que l’Empereur Johann voulait dire.

– Oui, Johann acquiesça. Je n’y peux rien. Blumer est après tout le disciple personnel du Dieu de la Guerre. Tu devrais savoir à quel point le Dieu de la Guerre est influent dans l’Empire. De plus … plus de quatre de ses camarades sont venus s’entretenir avec moi. Tous pour Blumer, dit l’Empereur Johann, impuissant.

– Quatre d’entre eux ?

Judd était également choqué.

– J’ai entendu dire que les disciples personnels du Dieu de la Guerre agissaient rarement. Je n’imaginais pas que dès qu’il deviendrait un disciple, quatre autres viendraient en son nom. Judd, tu dois savoir qu’en principe, je possède la plus grande autorité dans l’Empire, mais en réalité… le Dieu de la Guerre reste toujours la plus grande puissance de cette terre.

L’Empereur Johann avait, en fin de compte, décidé de s’allier avec l’Université du Dieu de la Guerre.

……

Dans le manoir du Premier Ministre impérial de Gauche.

Un jeune homme extraordinairement beau aux cheveux bleus longs et gracieux se promenait tranquillement sur les allées de pierre au sein de la demeure de sa famille.

Chaque fois qu’il croisait quelqu’un, même les domestiques, il leur souriait et leur faisait un signe. Il s’agissait de Caylan Darryl, un magicien de génie.

– Tout compte fait, sa Majesté impériale a choisi Blumer ? Soupira Caylan en secouant la tête.

Son père, Judd, gâtait sévèrement son fils Caylan.

Il lui avait même parlé de cette affaire.

– Pourquoi ? Pourquoi sa Majesté impériale ne pouvait-elle pas prendre en compte les sentiments de sa fille ?

Dans son cœur, Caylan était en vérité mécontent des clans nobles et de la famille impériale au vu des manières froides et pragmatiques dont ils géraient leurs affaires.

Il gardait toujours à l’esprit que chacun devait bien s’occuper de l’autre.

Si deux personnes étaient ensemble, cela devrait être dû au fait qu’elles s’aiment mutuellement.

L’Empereur Johann aurait dû prendre en compte la position de Nina.

– Cette fille, Nina.

En se rappelant les moments qu’ils passaient à jouer ensemble lorsque Nina et lui étaient jeunes, Caylan prit une décision.

Il partit du manoir du Premier Ministre de Gauche.

La seule chose qu’il dit à l’intendant quand il le croisa était :

– Je sors me promener.

Caylan se dirigea directement vers le manoir du Comte Wharton dans la Rue de la Roche.

Le moment était venu de prendre une décision.

Il devait informer Wharton de cette affaire.

….

À la tombée de la nuit, Wharton s’entraînait toujours dans le terrain d’entraînement du manoir.

À côté de lui, Linley méditait paisiblement.

À cet instant, un serviteur courut dans leur direction.

– Maître, le Seigneur Caylan de la maison du Premier Ministre de Gauche vous attend.

– Caylan ?

Wharton s’arrêta.

Dans son cœur, Wharton se sentait redevable envers son ancien rival amoureux.

Après tout, Caylan avait volontairement abandonné l’idée de poursuivre Nina.

S’il ne l’avait pas fait, cela n’aurait été que plus compliqué.

– Caylan est venu ? Wharton, je vais t’accompagner.

Linley était en réalité plutôt curieux à propos de ce jeune homme qui avait volontairement arrêté de poursuivre Nina.

Linley et Wharton se dirigèrent tous deux vers la salle des invités.

Quand ils virent Caylan, la première impression qu’eût Linley de lui fut que c’était une personne très aimable et avec qui l’on s’entendait facilement.

– Wharton.

Voyant Wharton, Caylan sourit, puis regarda Linley.

– Et ce doit être ton grand frère, Maître Linley. J’ai entendu parler de vous il y a fort longtemps Maître Linley.

Linley lui sourit également.

– Caylan, Assieds-toi s’il te plaît…

Wharton était très amical envers lui.

Caylan secoua sa tête.

– Non merci, je suis juste venu aujourd’hui vous dire quelque chose. Dès que j’aurai fini, je repartirai.

Le visage de Caylan s’assombrit.

– Que veux-tu me dire ? demanda Wharton perplexe.

Caylan dit, résigné :

– Wharton, d’après les informations que j’ai reçues, le 15 mars, Sa Majesté impériale va plus probablement choisir Blumer, et non toi. Mais bien sûr… comme nous ne sommes pas encore le 15 mars, rien n’est sûr. Cependant, cette information est au moins sûre à 90%.


Cet article comporte 22 commentaires
  1. Aïe!
    c’était pas la bonne décision ça, Monsieur l’Empereur!

    PS: Je l’aime bien ce Caylan finalement ^^
    PPS: ça va être un vrai massacre
    PPPS: Merci pour le chapitre

  2. Hypothèse je pense que l’empereur va bel et bien choisir blumer, linley va mettre son plan à éxécution il va tuer beaucoup de niveaux saints sa va attirer l’attention du dieu de la guerre qui va venir tuer linley et son groupe mais à ce moment la césar va arriver ce qui est très problablement l’événement qui va secouer la capitale qu’on a lus il y a plusieurs chapitres.
    ps:ceux qui se demandent pourquoi césar se déplacerait eh bien il a une relation d’amitié on va dire avec les frères barker.
    Sinon merci pour le chap.

  3. Johann a de la merde dans les yeux en quoi Olivier est l’égal de Linley, le mec est juste un guerrier de génie mais Linley aussi en plus il est plus jeune et encore un mage de génie et pour couronner le tout Linley et aussi l’égal de Proulx
    Juste parce que Blumer est un disciple personnel mais bon au moins grâce à sa on va avoir du lourd dans la suite

    Merci pour ce chapitre

  4. L’empereur va regretter son choix après que linley ait éliminé les disciples du dieu de la guerre .

    ps: Olivier va surement se faire tuer à cause de son frère.

    pps: Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top