skip to Main Content
Menu

Chapitre 9 : Olivier


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 9


        La caravane d’une centaine de personnes qui voyageait sur une route semblant sans fin, n’avançait pas très rapidement. Tous les gardes maintenaient un regard vigilant en direction de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

Il y avait deux sources majeures de danger sur cette route. La première était les créatures magiques de la chaîne de montagnes. La seconde était les bandits. Comme cette longue route de plusieurs centaines de kilomètres n’était contrôlée ni par l’Union Sacrée, ni par l’Empire O’Brien, il y avait naturellement de nombreux bandits à cet endroit.

*Grince. Grince.* Les roues des chariots grinçaient en rythme et Linley qui était allongé, sirotait un alcool fort dans une gourde.

– Cela fait trois ans que je n’avais pas touché à de l’alcool. Cette liqueur grossière donne pourtant l’impression d’être encore meilleure que les vins exquis que nous avions pu boire dans le Paradis de l’Eau de Jade. Bien qu’il en riait, Linley soupirait intérieurement. De son côté, Bébé, se goinfrait de morceaux de viande grillée.

Le plus vieux des deux soldats avec qui Linley partageait le chariot dit,

– L’ami, je m’appelle Lowndes [Lang’si]. Quant à mon jeune ami, c’est Luther [Lu’de].

Linley fut légèrement pris par surprise. Il comprenait que les deux souhaitaient connaître son nom, mais Linley savait que celui-ci était déjà sur la Liste Rouge de l’Église de Lumière, dans la liste des personnes à tuer à vue.

– Vous pouvez m’appeler ‘Ley’ et me tutoyer, dit Linley avec un sourire.

– Merci. Ley, quel est le niveau de ta panthère ? demanda immédiatement le plus jeune des deux soldats, avec enthousiasme. Sa fourrure est si douce. Chevaucher une telle créature magique doit être formidable ! Je pense que ça doit être au moins une créature magique du septième rang.

– Tout ce que vous avez besoin de savoir est que c’est une créature magique de haut rang, dit nonchalamment Linley.

La Panthère Ténébreuse, Haeru, qui somnolait jusque-là dans le chariot, fixa soudainement Luther avec ses yeux froids. En voyant le regard d’Haeru, Luther fut immédiatement si effrayé qu’il ne put que faire un maigre sourire en réponse.

Tous les habitants du continent Yulan savaient que les créatures magiques possédaient une intelligence qui n’était pas inférieure à la leur. Ils ne pouvaient donc définitivement pas les traiter comme des animaux domestiques. Et si certains essayaient, le résultat était souvent désastreux.

– Vous appartenez tous les deux à l’Union Sacrée ? Ou à l’Empire O’Brien ? demanda Linley.

Il ne connaissait que très peu de choses sur l’Empire O’Brien et c’était l’occasion pour lui d’en savoir plus.

– Nous venons tous les deux de l’Empire O’Brien, dit Lowndes avec un léger reniflement. Ley, qu’en est-il de toi ?

– C’est mon premier voyage jusqu’à l’Empire O’Brien. J’ai depuis longtemps entendu que l’Empire O’Brien avait un esprit militaire fabuleux, mais je n’en ai jamais fait l’expérience moi-même, dit calmement Linley.

Que ce soit Luther ou Lowndes, tous les deux vivaient de leur lame. Ils possédaient de bons instincts et pouvaient facilement dire que Linley était une personne extrêmement puissante. Après tout, pour pouvoir soumettre une puissante créature magique, il fallait être capable de la dominer complètement par son propre pouvoir au préalable. Ce n’est qu’une fois cela fait, qu’elles pouvaient se soumettre.

– Ley, nous qui sommes citoyens de l’Empire O’Brien, révérons les puissants combattants. Quel que soit l’endroit où tu iras, tu seras reçu avec grande courtoisie au vu de ton pouvoir, dit Lowndes avec un gloussement. Ley, si c’est ta première visite de l’empire, que sais-tu de lui ?

– À part que l’Empire O’Brien possède sept provinces administratives et qu’il a le Dieu de la Guerre, je n’en sais pas plus, sourit Linley.

L’Empire O’Brien ayant la puissance militaire la plus importante des Quatre Grands Empires, était aussi celui qui avait le plus important territoire parmi les 6 pouvoirs majeurs. Chacune de ses sept provinces était significativement plus grande qu’un royaume.

– Ley, laisse-moi t’expliquer. Notre empire possède un grand nombre d’experts. Même les combattants du neuvième rang n’osent pas être arrogants dans la Capitale Impériale. L’Université du Dieu de la Guerre est, après tout, installée au sommet de l’une des montagnes situées juste à l’extérieur de la Capitale Impériale, expliqua avec enthousiasme Lowndes.

– L’Université du Dieu de la Guerre ? Linley n’avait aucune idée de ce que c’était.

À côté de lui, Luther dit précipitamment,

– Ley, tu dois absolument savoir ça. L’espace d’entraînement le plus haut et le plus sacré de l’empire est cette Université du Dieu de la Guerre. Tous les cents ans environ, ou parfois toutes les quelques centaines d’années, le Dieu de la Guerre accepte un seul disciple qu’il entraîne alors personnellement. Le nombre de ses disciples directs n’est pas très élevé mais quatre-vingts pourcents à quatre-vingt-dix pourcents des personnes qui sont acceptées par le Dieu de la Guerre en tant que disciple deviennent des combattants de niveau Saint.

En entendant cela, Linley fut réellement stupéfait.

Il avait jusque-là eu l’impression que l’Académie O’Brien était l’académie la plus renommée qui existait, mais il était maintenant clair que cette Université du Dieu de la Guerre était bien supérieur à elle.

– Mais c’est vraiment très, très difficile d’être accepté en tant que disciple personnel du Dieu de la Guerre. Même le nombre de disciples honorifiques qu’il n’entraîne pas personnellement n’augmente que d’une personne tous les deux ans environ, soupira Lowndes.

Un seul disciple tous les un ou deux ans et seulement disciple honorifique en plus.

Le taux d’acceptation était bien plus bas que celui de l’Institut Ernst. Mais c’était quelque chose de facile à comprendre. Après tout, c’était lié au fait que le Dieu de la Guerre était l’un des professeurs et maîtres. Le Dieu de la Guerre… une entité qui avait surpassé le niveau Saint depuis plus de cinq mille ans.

– C’est pourquoi, Ley, si dans le futur, tu rencontres qui que ce soit de l’Université du Dieu de la Guerre, tu dois faire attention. Même s’ils décident de tuer quelqu’un, habituellement personne n’interfère, lui apprit Lowndes.

Linley comprit.

Le Dieu de la Guerre était l’Empereur fondateur de l’Empire O’Brien. Bien qu’il ait abdiqué depuis longtemps, son influence sur l’empire était bien plus élevée que celle de l’Empereur régnant. Le Dieu de la Guerre O’Brien était la colonne vertébrale et le pilier central de tout l’empire.

– Bien. Et avez-vous entendu parler de génies qui sont récemment apparus dans l’Empire O’Brien ? demanda soudainement Linley. Dans sa tête, il se disait : La densité des dracocytes présentes dans les veines de Wharton était bien plus élevée que la mienne, c’est pourquoi il pouvait naturellement devenir un Guerrier Dragonblood. Son potentiel devrait être plus haut que le mien. Wharton doit maintenant avoir dix-sept ans, il devrait être connu dans l’Empire O’Brien.

Étant donné la vitesse à laquelle un guerrier Dragonblood s’entraînait…

Normalement, en quelques dizaines d’années, ils pouvaient atteindre le niveau Saint. S’ils s’entraînaient dur, ils pouvaient même atteindre le neuvième rang en moins de vingt ans et le huitième en moins de dix.

Le talent inné de Wharton avait dû définitivement stupéfier l’empire.

– Des prodiges ? Parles-tu d’Olivier, l’Épée Sainte Prodige ? demanda Lowndes.

– L’Épée Sainte Prodige, Olivier ? Linley n’avait jamais entendu ce nom auparavant. Pourquoi est-ce que cet Olivier est connu sous ce nom-là ?

À côté de lui, Luther dit précipitamment,

– Ley, si dans l’empire, quelqu’un t’entends dire que tu ne connais pas l’Épée Sainte Prodige, ils vont te rire au nez. Sais-tu quel âge avait le Seigneur Olivier lorsqu’il a atteint le niveau Saint ?

C’était un combattant de niveau Saint ?

– Quel âge ? Linley était actuellement extrêmement calme. Il était un membre du clan des Guerriers Dragonblood qui n’avaient besoin généralement que de quelques dizaines d’années pour atteindre ce rang. Habituellement parlant, ces soi-disant prodiges avaient au moins besoin d’une centaine d’années.

– Quarante-sept ! Dit Luther avec ferveur. Le Seigneur Olivier était un combattant du neuvième rang à trente ans et à l’âge de quarante-sept ans, il est entré dans le monde des combattants Saints. Il y a trois ans, l’année où l’Union Sacrée et la Sombre Alliance ont souffert, lors du « Jour de l’Apocalypse », Olivier a atteint le niveau Saint.

Linley hocha légèrement la tête.

Il semblait que le cataclysme qu’ils avaient vécu, ait été nommé « Jour de l’Apocalypse ».

– Pas étonnant que je n’ai jamais entendu parler de lui. Linley comprit à ce moment. Lorsque la renommée de cette personne avait commencé à se répandre, il était déjà entré dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques et s’était déjà embarqué dans ses trois années d’entraînement.

Ce Luther vénérait clairement l’Épée Sainte Prodige, Olivier. Il dit précipitamment,

– Ley, laisse-moi te raconter quelque chose. Lorsque le Seigneur Olivier a atteint le neuvième rang, le Dieu de la Guerre a été le voir pour l’inviter à devenir l’un de ses étudiants. Mais le Seigneur Olivier a refusé. Il souhaitait marcher sur sa propre voie d’entraînement.

Linley ne put s’empêcher d’admirer cet Olivier. Le Dieu de la Guerre, qui avait surpassé le niveau Saint depuis très longtemps, l’avait voulu comme disciple et il avait refusé. Il n’y avait en effet qu’un homme avec une confiance énorme en lui qui pouvait faire une chose pareille.

– C’est la première personne de l’histoire à avoir refusé l’invitation du Dieu de la Guerre, dit Luther avec ferveur. Ley, au début, de nombreuses personnes pensaient qu’Olivier était fou et l’ont insulté. Mais… le Seigneur Olivier ne faisait pas que se vanter. Trois ans plus tard, lorsqu’Olivier atteint le niveau Saint, il lança immédiatement un défi à l’Épée Sainte Stellaire, Dillon.

– Dillon ? Linley fronça les sourcils.

Il pouvait encore se souvenir du combat qui s’était déroulé dans les cieux au-dessus du village de Wushan. L’un des deux combattants Saints avait été L’Épée Sainte Stellaire, Dillon. L’autre avait été un Archimage de niveau Saint, Rudi. Ces deux noms avaient été gravés à jamais dans l’esprit de Linley.

– En effet. Le Seigneur Dillon, l’Épée Sainte Stellaire, qui était connu depuis de nombreuses années et était un combattant Saint depuis près d’une centaine d’années. Olivier venait juste d’entrer dans le niveau Saint et il a pourtant immédiatement mis au défi Dillon. De nombreuses personnes pensèrent qu’Olivier était trop arrogant et précipité. Mais le jour de leur duel…

Les yeux de Luther étaient remplis d’admiration et de vénération.

– En trois échanges, l’Épée Sainte Stellaire, Dillon, fut vaincu. Le fait qu’il ait été capable de vaincre Dillon dès son entrée dans le niveau Saint, stupéfia tout le monde. Ce n’est qu’à ce moment qu’il fut alors lui-même reconnu comme un génie.

Linley était, lui aussi, rempli d’admiration.

Dans le passé, il avait souvent parlé des puissants combattants avec son Papy Doehring. Il savait donc très bien… qu’il y avait une large différence entre les Saints des premiers stages, les Saints de milieu de stage, les Saints de fin de stage et les Saints au sommet de leur rang.

Dillon avait atteint le niveau Saint depuis une centaine d’années, mais il avait été vaincu en seulement trois échanges contre l’Épée Sainte Prodige, Olivier. Linley se devait d’admettre que cet Olivier semblait incroyablement puissant. Qui plus est, il n’avait que quarante-sept ans à ce moment.

Pour qu’une personne ait atteint le niveau Saint à quarante-sept ans et soit si puissant…

Même les Guerriers Suprêmes n’auraient pas fait mieux.

.

En discutant avec les soldats qui voyageaient souvent, Linley apprit de nombreuses choses sur l’Empire O’Brien, lui permettant ainsi d’avoir une bonne idée de la région.

À la nuit tombée, la caravane s’arrêta de nouveau.

Des feux de camps furent allumés partout et toutes sortes d’assiettes de viande cuite se mirent à circuler. Linley suivit Luther et Lowndes jusqu’à un feu de camp, où ils se mirent à cuir un cuissot de viande.

Tout à coup, Linley se tourna pour regarder en direction d’Haeru. Juste à ce moment, un jeune noble habillé d’un fin vêtement se tenait juste au-dessus de la Panthère Ténébreuse et la regardait avec excitation.

– Quelle belle panthère. Les yeux du jeune noble brillaient comme des gemmes tandis qu’il la regardait. Il avança même sa main avec l’intention de la toucher.

La Panthère Ténébreuse était toutefois une créature magique au sommet du neuvième rang. Elle était extrêmement fière. Comment aurait-elle pu permettre à une personne ordinaire de la toucher ?

Haeru tourna soudainement la tête avant de fixer de ses yeux froids le jeune homme. Mécontent, il laissa échapper un grognement menaçant. *Rooaaar.*

– Ah !!! Terrifié, le jeune homme battit rapidement en retraite avant de tomber en arrière dans sa précipitation. Son visage était blanc de peur.

– Haha. Luther, Lowndes et Linley se mirent tous les trois à rire.

À ce moment, la porte décorée d’un carrosse, qui se trouvait non loin, s’ouvrit et une jeune femme habillée d’une robe violette en sortit, effrayée.

– Keane [Ji’en], Keane, que s’est-il passé ?

En voyant la jeune femme, les yeux de Linley s’illuminèrent.

Sa robe longue était assez légère et révélait sa taille fine, mettant ainsi encore plus en valeur sa poitrine. Tandis qu’elle courait en direction dudit Keane, ses longs cheveux se mirent à voler derrière elle.

Ce visage tendre était l’un des trois plus jolis que Linley n’ait jamais vu. Et au vu de son apparence, elle devait avoir entre dix-sept et dix-huit ans.

– Grande sœur, grande sœur ! Le jeune noble prit la jeune femme dans ses bras. Il tremblait de terreur.

Haeru, la Panthère Ténébreuse, laissa échapper un autre grognement d’insatisfaction à l’adresse du jeune noble. Cela terrifia tant le jeune noble que son visage devint encore plus blanc.

– Ne soyez pas effrayé. Haeru ne vous blessera pas, lança Linley, en riant.

– Haha, Mademoiselle Jenne, vous devriez prendre soin de votre petit frère. Cette créature magique n’est pas l’un de vos animaux de compagnie. S’il l’embête trop, il pourrait se faire manger. Hahaha ! Lowndes se mit à rire bruyamment.

Ses mots firent blanchir encore plus les visages de Jenne et du jeune noble.

Jenne remit le jeune homme sur ses pieds avant de s’incliner rapidement en excuse.

– Désolée, désolée.

– Pas besoin de vous excuser auprès de nous. Cette panthère noire est celle de Ley. Vous pouvez vous excuser auprès de lui. Luther se joint à la situation aussi.

Jenne jeta un regard à Linley. Elle n’était clairement pas très bonne pour interagir avec les personnes. Son visage devint immédiatement rouge en le regardant.

– Seigneur Ley, vraiment désolée.

– C’est bon. Dans le futur, faites juste attention à ce que votre jeune frère n’irrite plus Haeru, sourit Linley. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas rencontré une jeune fille qui devienne aussi facilement embarrassée.

Jenne tira immédiatement le jeune noble par la main dans la direction de leur carrosse.

– Amusant, amusant. Linley rit avant de lever la gourde de vin pour prendre une nouvelle gorgée.


Cet article comporte 13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top