skip to Main Content
Menu

Chapitre 8 : Quitter les Montagnes


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par :


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 8


         Quasiment tous les mages savaient comment engager un lien d’âme. Mais pour en mettre réellement un en place, cela nécessitait plusieurs conditions. L’une d’entre elles était la force spirituelle. Généralement parlant, ce n’est qu’après avoir atteint le septième rang que les mages avaient suffisamment de force spirituelle pour pouvoir créer un lien d’âme.

Un pentagramme presque transparent flottait dans les airs.

Puis la formation magique en forme de pentagramme vola jusqu’à la tête de la Panthère Ténébreuse qui ne résista absolument pas et laissa la formation magique entrer dans son esprit. Soudain, Linley et la panthère noire et blanche purent sentir leurs esprits s’interconnecter.

Ce n’était pas le même lien que la ‘relation d’égale’ que Linley et Bébé avaient partagée.

Dans la ‘relation d’égale’ entre Linley et Bébé, leurs deux âmes étaient devenues, d’une certaine manière, mélangées. Toutefois dans cette formation magique de lien d’âme qui n’avait été formée que par l’énergie spirituelle de Linley, celui-ci devint le maître dès que la Panthère Ténébreuse accepta le contrat de lien d’âme.

– Maître. La Panthère Ténébreuse était extrêmement respectueuse.

Linley regarda la panthère.

– Comment t’appelles-tu ? Linley savait que certaines créatures magiques de haut rang avaient leur propre nom. C’était par exemple le cas du Wyrm Cuirassé que Linley avait rencontré dans la Vallée Embrumée qui s’appelait Sartius.

La voix de la Panthère Ténébreuse résonna dans l’esprit de Linley

– Maître, je m’appelle Haeru [Hei’lu].

– Haeru ? Linley mémorisa le nom.

– Haeru, parle-moi de tes capacités de transformation. Linley était très intéressé et très intrigué par ce sujet.

La Panthère Noire hocha la tête.

– Maître, mes transformations viennent du fait que je suis une créature magique double-élément de l’obscurité et du vent. J’ai dans mon crâne deux cores magiques ; l’un est de l’élément de l’obscurité et l’autre est de l’élément du vent. Je suis normalement dans ma première forme où ma défense, mon pouvoir offensif et ma vitesse sont égales.

– Lorsque j’utilise essentiellement l’énergie de mon core magique de l’obscurité, mon corps grandit et mon pouvoir d’attaque augmente tandis que ma vitesse diminue. Lorsque j’utilise plutôt l’énergie de mon core magique de vent, je suis dans cette forme où ma vitesse est la plus grande, mais ma défense devint alors plus basse, dit honnêtement la Panthère Noire, Haeru.

Linley comprenait maintenant mieux la raison de ces transformations.

Les Panthères des Ténèbres étaient donc des créatures magiques double-élément du vent et de l’obscurité et sa forme actuelle correspondait à sa forme de vent. La forme géante était sa forme de l’obscurité et seule sa forme originelle était sa forme « normale ».

– Et dire que je pensais à l’origine que la seconde forme de Haeru était sa forme normale. Linley se moqua de lui-même.

Il suspectait que la personne qui avait rapporté les informations qu’il avait lues concernant les Panthères des Ténèbres n’avait vu que cette seule forme et l’avait donc considérée comme étant la seule forme à disposition des Panthères Ténébreuses.

– Grrr ! Bébé accourut avant de gronder à voix basse vers la panthère noire et blanche.

Celle-ci se mit aussi à discuter avec lui.

– Il semblerait que notre voyage va devenir encore plus intéressant dans le futur. Une pointe de sourire était présente sur le visage de Linley.

.

Linley, en compagnie de ses compagnons magiques, Bébé et Haeru, continua son régime d’entraînement quotidien. Il s’immergeait continuellement dans la pratique de l’épée et il en était récompensé régulièrement par de nouvelles découvertes sur la manière d’utiliser son épée lourde.

L’été s’en alla et l’automne arriva.

En un clin d’œil, une autre année était passée.

Avec l’hiver de cette seconde année qui arrivait, la température descendit extrêmement bas.

Linley était assis en tailleur sous un vieux chêne. Il s’entraînait. Le Dou Qi Dragonblood de son corps se mit soudainement à bouillir, faisant de nouveau changer ses vaisseaux sanguins et son corps.

En plus de cela, à l’intérieur du dantian de Linley, son Dou Qi Dragonblood s’était aussi mis à changer. Excité, Linley laissa échapper un rire. Il avait finalement brisé la barrière du septième rang et atteint le huitième rang. Il était devenu un guerrier du huitième rang !

En tant que guerrier du huitième rang, une fois en forme de Corps de Dragon, le pouvoir de Linley se trouvait maintenant au sommet du neuvième rang.

Or, la différence était significative entre un guerrier du neuvième rang au sommet de son rang et un guerrier de début de rang.

– Lorsque j’étais à Hess, il était difficile pour moi de briser ne serait-ce que l’armure d’une créature magique ordinaire du neuvième rang. Mais maintenant, même sans l’épée en adamantine, je peux m’occuper sans souci de la plupart des créatures du neuvième rang. Linley était extrêmement confiant.

Un Guerrier Dragonblood au sommet du neuvième rang pouvait définitivement vaincre une créature magique au sommet du même rang.

Il n’y avait maintenant plus personne qui pouvait le menacer en dessous du niveau Saint.

– Par contre, le niveau supérieur de l’épée lourde, le soi-disant niveau « Impose »… qu’est-ce que c’est ? Linley se mit à froncer les sourcils. Il avait maintenant complètement maîtrisé la technique de « manier quelque chose de lourd aussi facilement que si c’était léger » mais il n’avait jusque-là trouvé aucun indice sur le niveau suivant.

Il se releva et se remit sur ses pieds nus.

Linley continua son entraînement, s’harmonisant continuellement avec la pulsation de la terre et les flux indistincts du vent. En retour, l’esprit de Linley se purifia grâce à la nature et il devint plus agile et plus gracieux.

.

L’hiver arriva.

Ce matin-là, un grand blizzard était descendu, couvrant le monde d’une couverture de neige. Debout au milieu de cette tempête de neige, Linley regardait les flocons tomber du ciel. Son cœur était paisible.

Soudain, Linley s’assit en tailleur avant de placer son épée d’adamantine en travers de ses jambes. Son torse était nu et il était toujours habillé du même pantalon en lambeaux.

La neige s’entassait sur ses épaules, mais Linley ne le remarquait absolument pas.

Le temps passa. La neige continua de tomber du matin jusqu’à la tombée de la nuit, couvrant toute la zone d’une couche de neige d’une trentaine de centimètres d’épaisseur.

Bébé et Haeru s’était cachés, de leur côté, derrière un large pin. Ils regardaient Linley.

– Impose.

Les yeux de Linley s’ouvrirent. On pouvait y trouver une pointe de sourire. Il leva la tête et regarda devant lui. Il vit que la neige avait cessé de tomber. Bien qu’il fasse presque nuit, le monde entier était peint d’une couleur blanche par la neige.

– Rooooaaarrr ! Au loin, le rugissement d’une créature magique était audible.

Un Lion des Glaces avançait dans la neige. Il avait apparemment découvert Linley et il s’en approchait pas à pas. Linley, qui regardait le Lion des Glaces se rapprocher, ne sembla pas réagir du tout.

*Swoosh !* D’un bond majestueux, le Lion des Glaces rejoignit Linley.

Linley le regarda arriver. Il attrapa nonchalamment son épée lourde en adamantine qui reposait jusque-là sur ses genoux et frappa de taille directement en direction du Lion des Glaces.

*Grondement !* Au moment où Linley balança son épée lourde, l’espace lui-même sembla soudainement se faire compresser dans toute la zone autour de l’épée.

Terrifié, le Lion des Glaces voulut s’enfuir mais la zone entière était complètement compressée par la force émise par l’épée. Il n’avait nulle part où s’enfuir.

Face à l’épée lourde, il n’avait d’autre choix que de se prendre l’attaque de plein fouet.

*Bam !*

L’épée lourde s’écrasa contre le corps du Lion des Glaces. Le corps de celui-ci trembla momentanément avec de se désintégrer soudainement en une masse de sang et de chair.

– Donc ‘impose’ se réfère au fait d’imposer à quelqu’un la volonté des cieux et de la terre, au point où l’espace lui-même est utilisé pour compresser quelqu’un. Haha… Linley se mit à rire.

Après avoir fait l’expérience de cet énorme blizzard, Linley était finalement entré dans le troisième niveau du maniement des armes lourdes ; le niveau ‘impose’. Ce n’est qu’à ce moment qu’il comprit qu’il venait à peine de commencer à comprendre ce niveau.

– Je dois vraiment remercier mon entraînement de sculpteur de pierre ainsi que mes connaissances de mage qui m’ont vraiment beaucoup aidé à toucher du doigt ce niveau ‘impose’. Linley se sentait vraiment heureux.

Parce qu’il était un mage, l’âme de Linley pouvait sentir de manière plus claire la pulsation de la terre ainsi que le flot du vent. Son âme était maintenant capable de s’unir avec la nature. En plus de cela, tout ce temps, Linley avait été extrêmement concentré sur son entraînement et avait accumulée une grande quantité d’expérience. Cela avait permis à Linley de finalement surpasser la barrière initiale du niveau de ‘impose’ du maniement des armes lourdes.

En termes de pouvoir, le niveau ‘impose’ était bien plus terrifiant que le niveau de ‘manier quelque chose de lourd comme si c’était léger’. C’était aussi beaucoup plus profond et mystérieux.

.

L’été. L’année 10 003 du calendrier Yulan. L’extrémité nord de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques n’était qu’à quelques kilomètres de la Mer du Nord. En réalité, il était même possible de voir l’étendue d’eau vaste et infinie, connue sous le nom de Mer du Nord, depuis le point le plus au nord de la chaîne de montagnes.

Entre la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques et la Mer du Nord, se trouvait un passage qui reliait l’Union Sacrée à l’Empire O’Brien. Chaque jour, un nombre important de personnes empruntait cette large route.

Quasiment tous, que ce soit les marchands de l’Empire O’Brien, les marchands de l’Union Sacrée ou les autres, passaient par ce passage.

Cependant, les citoyens de l’Empire O’Brien ressentaient un sentiment de supériorité naturel face aux citoyens de l’Union Sacrée. Ce sentiment venait du fait que l’Empire O’Brien était l’empire le plus puissant de tout le continent Yulan. Qui plus est, il possédait le ‘Dieu de la Guerre’. Dans cette nation amoureuse de la guerre, quasiment tous les citoyens étaient fiers d’appartenir à cet empire.

À cet instant, dans le large passage, se trouvait une caravane de marchand d’une centaine de personnes qui campaient et se reposaient. Un grand nombre d’entre eux mangeaient.

– Vieux Hett [Hei’te].

Un jeune homme qui se tenait sur un chariot fit un petit sourire à l’homme enrobé à côté de lui.

– Tu t’es fait une vraie fortune lors de ton dernier échange.

– Haha. L’obèse d’une quarantaine d’année sourit de contentement. Pétrie [Pi’te’li], tu es quelqu’un d’intelligent. Si tu continues à travailler pour moi, d’ici trois ans, tu devrais être capable de t’acheter un manoir dans ta ville natale puis de t’acheter quelques magnifiques servantes ainsi que quelques belles femmes de chambre. Tu seras capable de vivre l’heureuse vie de propriétaire d’une demeure.

– Trois ans ? Putain, d’ici trois ans, j’aurais probablement déjà perdu ma vie, jura le jeune. Une nouvelle personne comme moi est toujours assignée aux plus dangereuses tâches. Aller… dans un an, je retournerai chez moi et m’achèterai une belle fille pour profiter de la vie. Propriétaire d’une demeure ? Cela dépendra de si oui ou non, j’ai de la chance.

L’obèse se mit à rire.

– Tu es un nouveau. C’est normal que les plus dangereuses tâches te reviennent. Cependant, cela signifie que tu obtiens les plus grosses parts aussi. Oh, au fait. Pétrie, cette fois dans notre caravane, il y a une très belle jeune fille. Comme nous nous dirigeons dans la même direction, nous l’escortons.

– Parles-tu de Mademoiselle Jenne [Zhan’en] ? Les yeux du jeune homme s’illuminèrent instantanément. Si j’avais une femme comme ça, je serais prêt à travailler pour dix ans de plus. Cette aura. Oh, mon dieu, miam…

– Mais c’est clairement une noble et sa vieille servante n’est pas faible non plus, gloussa l’obèse.

– Ne puis-je pas au moins fantasmer ? Demanda le jeune, mécontent.

L’obèse se mit à rire avant de regarder soudainement vers le sud.

– Hrm ? Pétrie, regarde. Quelqu’un vient de sortir de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Pétrie suivit immédiatement du regard la direction pointée par son compère.

Un homme portant une épée lourde dans le dos et habillé d’un uniforme ordinaire bleu de guerrier sortait en marchant de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Ses longs cheveux bruns arrivaient au niveau de ses épaules. D’après ce qu’ils voyaient, il devait faire près de deux mètres.

À ses côtés se trouvait une panthère noire quasiment aussi grosse que lui et sur le dos de cette panthère, une Souris Fantôme noire.

– Qu’est-ce que c’est que cette panthère noire ? demanda Pétrie avec surprise.

L’obèse qui l’observait avec les yeux écarquillés dit,

– Ne te fais pas remarquer ! J’ai entendu dire que toutes les créatures de type panthère ou lion sont très puissantes. En général elles sont toutes au moins du sixième rang ou plus.

Après avoir entendu cela, Pétrie n’osa plus faire un bruit.

Juste à ce moment, l’homme aux cheveux bruns, se mit à trottiner tranquillement à grandes enjambées vers leur caravane. Les gardes de la caravane se tinrent immédiatement sur leur garde. La personne qui venait vers eux était clairement un puissant guerrier.

.

À cet instant, Linley était d’excellente humeur. Après trois années de dur entraînement, il venait finalement de quitter la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

– La Mer du Nord est effectivement vaste. C’était la première fois que Linley voyait cette mer et à la vue de cette énorme masse bleue semblant sans fin, il était stupéfait et rempli d’admiration.

En voyant la caravane devant lui, Linley se mit à trottiner jusqu’à eux.

– Hé, l’ami, que voulez-vous ? Un garde barbu cria au loin.

En souriant, Linley répondit,

– Je me dirige vers l’Empire O’Brien. J’espérais que vous me laisseriez voyager avec vous.

Le garde barbu regarda Linley avant de se tourner vers un homme blond d’une quarantaine d’année qui se trouvait à côté de lui. Après avoir échangé quelques mots avec lui, il dit à Linley d’une voix forte,

– C’est facile. Vingt pièces d’or et nous vous prenons avec nous.

– Bien. Linley accepta facilement. Il sortit immédiatement une bourse de pièces d’or avant de compter une vingtaine de pièces et de les donner.

La tenue que portait actuellement Linley avait été jusque-là dans son anneau inter-spatial et avait été entreposée pour une occasion comme celle-ci.

– Hé, l’ami, puisque vous avez déjà une monture, comptez-vous monter sur un chariot ou sur votre panthère ? demanda chaleureusement l’homme barbu.

– Sur un chariot je suppose, dit Linley.

– Bien. Vous pouvez aller dans ce chariot à l’arrière. Celui-ci, avec les deux personnes dedans. L’homme barbu pointa du doigt un chariot tout en parlant. Les chariots couverts étaient généralement chers et dans cette caravane, la majorité des soldats voyageaient sur des chariots sans toit.

– D’accord. Linley accepta.

Lorsqu’il marcha jusqu’au chariot, les deux hommes qui étaient déjà dans le véhicule, furent immédiatement terrifiés par Haeru qui marchait aux côtés de Linley. Les créatures magiques de type panthère étaient généralement des créatures magiques de haut niveau après tout.

– Ah, l’ami, je vous en prie, asseyez-vous. Les deux hommes furent immédiatement très aimables.

Linley entra dans le chariot. Celui-ci avait à l’intérieur un matelas fait de foin qui avait été recouvert d’un tissu de coton. Lorsque Linley s’assit sur ledit matelas, Bébé sauta sur son épaule.

– Tiens l’ami, nous avons un peu de vin, lui offrit le plus âgé des deux hommes en lui tendant une gourde.

– Je vous remercie. Linley accepta la gourde de vin et prit une grande gorgée.

– Hé, tout le monde, préparez-vous. Nous allons bientôt repartir ! Une voix puissante retentit et toutes les personnes qui étaient descendues des chariots pour se reposer, remontèrent à leurs places.

La caravane se remit à avancer, s’embarquant de nouveau vers l’Empire O’Brien…


Cet article comporte 18 commentaires
  1. pour revenir à une discussion antérieur, personne n’a l’air surpris qu’il est 2 familiers…
    pourtant il me semblait qu’au début il était indiqué qu’on ne pouvait faire qu’un seul contrat de soumission… donc tout le monde devrait être sur le cul au lieu de juste être surpris par la panthère, non?

    1. Tu as mal compris ce passage. Ce sont les créatures magiques qui ne peuvent initier qu’un seul lien d’âme.
      Bébé a initié le lien d’âme d’égal à égal avec Linley. Là, c’est Linley qui a procédé à un lien d’âme de soumission.
      En plus, s’il était impossible d’avoir 2 familiers, les caravaniers seraient sur le cul en constatant que Linley en a bien 2. Hors, ils ne sont choqués qu’à la vue d’Haeru, comprenant que Linley n’est pas un guerrier ordinaire.

      Je t’invite à relire le début du livre 2 où il y a les explications (quelque part entre le chap 1 à 6).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top