skip to Main Content
Menu

Chapitre 33 : La Voie des Quatre Frères


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 33


     Zassler sortit à son tour de la résidence. Lorsqu’il avait entendu l’homme s’adresser à Linley par son nom, il avait immédiatement été sur ses gardes. Mais une fois arrivé aux côtés de Linley, il vit qu’après la lecture de la lettre, un sourire était apparu sur le visage de Linley. Un sourire très heureux.

Bien que Linley ne soit pas quelqu’un de sinistre, dans l’esprit de Zassler, il l’avait toujours vu très concentré sur son entraînement et très sérieux. C’était donc la première fois qu’il le voyait sourire de cette manière, d’une manière aussi brillante.

– Zassler. Linley rit. Reste ici pour le moment. Je dois aller retrouver un ami.

– Pas de soucis. Zassler hocha la tête.

– Bébé, cria Linley dans la direction de Bébé qui dormait sur le sol. Ce dernier ouvrit ses yeux endormis avant de regarder Linley avec un air interrogatif.

– Viens, on va faire un petit voyage tous les deux.

– Haeru, tu peux rester ici.

Bébé, ravi, leva la tête et regarda Haeru avec arrogance avant de bondir sur les épaules de Linley. Il parla alors mentalement à Linley.

– Boss, où allons-nous ?

– Tu le sauras quand on y sera, rit Linley.

– Je vous suis, dit Linley à l’homme.

Après une quinzaine de minutes, Linley et l’homme d’âge mûr atteignirent une grande résidence luxueuse. Même de loin, Linley pouvait déjà reconnaître la silhouette qui se tenait sous le porche.

– Troisième frère ! La voix familière l’appela avec excitation.

– Boss Yale. Linley rit aussi.

– Squiiiiiiic ! Couina aussi Bébé avec ravissement. Lorsqu’ils étaient encore à l’institut Ernst, il s’était aussi très attaché à Yale, Reynolds et George. Ils étaient naturellement tous très proches.

Yale avait bien mûri comparé à trois ans plus tôt. Il était maintenant presque aussi grand que Linley et approchait les deux mètres. Mais il était légèrement plus fin que Linley, ce qui lui donnait une apparence un peu fine, fragile.

Tout cela ajouté à son costume de gentleman noir combiné à une légère odeur de Cologne donnait un certain charisme magnétique à Yale.

– Troisième frère, je me suis inquiété à mourir pour toi durant ces trois dernières années. Yale prit Linley dans une étreinte d’ours.

Entouré par les bras de son précieux ami, Linley se sentit très heureux aussi.

En trois ans, il n’avait pas vu un seul de ses précieux frères.

– Je ne m’attendais pas à ce que tu grandisses autant pendant notre séparation. Ces trois ans t’ont vraiment changé, soupira Yale. Par rapport à trois ans plus tôt, Yale n’avait pas changé tant que ça, mais ce n’était pas le cas de Linley.

Linley se mit à rire bruyamment.

– Tu avais un an de plus que moi dès le départ. C’est juste que tu avais un peu d’avance. Maintenant que tu ne grandis plus, c’est tout à fait normal que je t’ai enfin rattrapé.

Bébé bondissait dans tous les sens sur le côté.

Il était ravi aussi. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas vu Linley sourire et rire comme il le faisait à ce moment.

– Wow, Bébé ! Yale prit Bébé dans ses bras avant de lui ébouriffer affectueusement sa petite tête. Je savais que tu viendrais. J’ai même préparé de la nourriture de qualité pour toi !

Yale tourna la tête et regarda le serviteur qui comprit ce que Yale désirait. Quelques instants plus tard, plus de dix serviteurs arrivèrent en poussant des chariots remplis de nourriture.

– Ce sont des mets d’un peu partout. Il y a de délicieux morceaux de viande grillée rien que pour toi Bébé, dit Yale avec un grand sourire.

Bébé renifla l’air et ses yeux se mirent instantanément à briller. Il se transforma en une silhouette floue et chargea en direction des chariots. En voyant ça, Yale et Linley éclatèrent de rire.

– Boss Yale, allons discuter à l’intérieur, dit Linley en riant.

Les deux frères entrèrent dans la salle à manger qui avait aussi été préparée. La table était couverte de mets délicats et de bons vins. Les deux frères commencèrent alors à manger et discuter.

– Tiens, Yale, sais-tu ce qui est arrivé à l’institut Ernst ? demanda soudainement Linley.

– Il a disparu. Yale secoua la tête et soupira. L’institut Ernst était très proche de la ville de Fenlai et a été attaqué par de nombreuses créatures magiques. Comme tu le sais, même les professeurs n’étaient au mieux que des mages du huitième rang. La plupart des étudiants étaient encore plus faibles. Face à toutes ces créatures magiques… comment auraient-ils pu résister ?

Linley hocha la tête.

Même les étudiants de dernière année n’étaient que des étudiants du sixième rang. De leur côté, les créatures magiques possédaient un grand nombre de créatures du cinquième, sixième, septième et même huitième rang. Lorsqu’ils avaient attaqué, cela avait dû être un désastre.

– Il n’y a plus d’institut Ernst sur le continent.

Yale soupira.

– Reynolds, George et moi avons quitté l’Union Sacrée il y a trois ans. Durant ces trois ans, j’ai pas mal voyagé entre l’Empire O’Brien et l’Empire Yulan. Reynolds est tout naturellement retourné dans son clan tandis que George est rentré dans l’Empire Yulan. J’ai d’ailleurs entendu qu’il se débrouille bien. Il a même réussi à entrer dans le gouvernement impérial de l’empire.

– Il est entré dans le gouvernement impérial ?

Linley n’était pas trop choqué. George avait, après tout, toujours été très bon pour organiser et derrière lui se trouvait le puissant clan Walsh. Sa route vers le succès ne serait pas trop dure pour lui.

– Et quatrième frère ? Demanda Linley en riant.

– Quatrième frère ? Il est rentré dans son clan et a été enrôlé dans l’armée par son père, expliqua Yale en explosant de rire. Juste imagine la scène. Quatrième frère dans l’armée. N’est-ce pas pittoresque ?

Linley le rejoignit dans son hilarité.

Leur quatrième frère, Reynolds, avait toujours été quelqu’un d’un peu rebelle et qui adorait s’amuser. Mais maintenant, il était dans l’armée ? Il était facile d’imaginer à quel point sa vie devait être misérable.

– Mais l’année dernière, lorsque j’ai revu quatrième frère, il semblait avoir pas mal changé. Il est bien plus mature qu’avant et il ressemble en effet presque à un soldat maintenant. Mais dès qu’il s’est mis à boire avec moi, il est redevenu son ancien lui, rugit de rire Yale.

– Boss Yale, et toi alors ? J’ai le sentiment que par rapport à trois ans plus tôt, tu as une aura de noblesse encore plus grande autour de toi.

En effet. L’aura de Yale, qui était habillé dans son costume noir, pouvait être clairement ressentie par tout le monde.

– Rien de particulier, sourit amèrement Yale. Après avoir quitté l’institut Ernst, hormis lorsque je m’entraînais, je me suis concentré sur la gestion de certaines des affaires de mon clan. J’ai donc dû tout naturellement m’asseoir avec d’innombrables nobles à des banquets. Après tout ce temps, j’ai donc appris un certain nombre de leurs maniérismes.

Linley hocha la tête.

Ses trois précieux frères avaient tous continué leur voie.

Gouvernement. Militaire. Marché.

– Et moi alors ? Dans son esprit, Linley savait exactement quelle était sa voie. Avancer dans mon entraînement jusqu’à atteindre le niveau du Haut Prêtre, du Dieu de la Guerre et de Dylin. Me tenir au sommet du continent Yulan !

PARTIE 2

Les experts absolus possédaient tous le vrai pouvoir de ce monde.

Pour un combattant de niveau Divin, seul le pouvoir était réel. Tout le reste n’était qu’une blague. Personne n’oserait offenser un combattant de ce niveau. Ils étaient les forces ultimes du continent.

Linley ne permettrait à aucun obstacle de se dresser sur son chemin.

Rien ne l’arrêterait !

– Troisième frère, il y a trois ans, lorsque j’ai été dans la capitale impériale, j’ai vu ton petit frère, dit soudainement Yale.

– Wharton ? Les yeux de Linley s’éclairèrent.

Yale acquiesça avec un sourire.

– Lorsque je l’ai vu, il était très inquiet pour toi puisqu’il ne savait pas comment tu allais. Je lui ai dit que tu allais bien et que tu t’entraînais seulement de ton côté.

– Comment va-t-il ? demanda Linley.

– Ne t’inquiète pas, il va très bien, dit Yale avec surprise. Je ne m’étais pas attendu à ce que ton petit frère soit encore plus musclé que toi. Il y a trois ans, il était déjà légèrement plus grand que moi. Maintenant, il devrait être encore plus grand. Ces bras, ces muscles. Ça fait rêver !

Linley rit tout en acquiesçant.

La croissance de Wharton était telle qu’il s’y attendait. Après tout, tous les Guerriers Dragonblood de l’histoire de son clan avaient eu une musculature extraordinaire. Les armes qu’ils utilisaient étaient tous similaires à leur épée de guerre « Massacreur ».

– Linley, ton petit frère, Wharton, sait vraiment comment rester caché. Dans le passé, il avait choisi de cacher son pouvoir, mais lorsqu’il a appris à propos de tes problèmes, il a décidé d’arrêter et a lentement commencé à révéler sa force. Il n’y a pas longtemps, lors du tournoi annuel des étudiants du septième niveau, il a choqué tout le monde lorsqu’il a vaincu un combattant du huitième rang, soupira d’admiration Yale.

Linley sourit calmement.

Un guerrier du huitième rang ?

Pour le moment Wharton était au septième rang et pouvait assumer sa forme de Corps de Dragon. Lorsqu’il se transformait, il devait pouvoir atteindre le neuvième rang.

– Depuis qu’il est connu, qu’a-t-il fait d’intéressant ? demanda Linley.

– Wharton a reçu le rang de Comte Impérial. Il est actuellement l’une des étoiles montantes de l’Empire O’Brien. Dans quelques années, peut-être même qu’il sera recruté au sein de l’Université du Dieu de la Guerre. Il a même de grandes chances d’atteindre le niveau Saint dans le futur.

– L’Université du Dieu de la Guerre ? Le niveau Saint ? En réalité, Linley ne souhaitait pas réellement que son frère entre dans l’Université du Dieu de la Guerre.

Pour les guerriers Dragonblood innés, entrer dans le monde du niveau Saint était quelque chose qu’ils faisaient presque naturellement.

Linley discuta avec Yale durant toute la matinée. Il se sentait maintenant plus à l’aise, sachant que tous ses frères vivaient de belles vies.

Après le repas.

– Troisième frère. Voici un badge du Conglomérat Dawson. Il représente le statut d’un ancien au sein du clan. Prends-le. Yale sortit un badge noir.

Linley fut légèrement choqué.

– Un ancien ?

Lorsque Linley se trouvait encore dans la ville de Fenlai, il avait déjà montré le pouvoir d’un guerrier au début du neuvième rang. À ce moment, il n’avait eu que dix-sept ans. Au vu de ses capacités en tant que mage et du fait qu’il pouvait assumer la forme de Corps de Dragon, les anciens du Conglomérat Dawson en étaient venus à la conclusion qu’il atteindrait tôt ou tard le niveau Saint.

Puisque c’était le cas, permettre à Linley de devenir un « ancien » du Conglomérat était définitivement un investissement qui valait le coût.

– Prends-le juste, pour moi, au nom de notre amitié, rit Yale.

Linley jeta un coup d’œil à Yale. Il comprenait qu’en acceptant ce badge, cela signifierait que si à l’avenir le Conglomérat Dawson se trouvait en difficulté, il se devrait de les aider. Le badge représentait à la fois un pouvoir, et une responsabilité.

– Bien. Je vais l’accepter. En riant, Linley prit le badge. Même s’il ne l’avait pas pris, dans le cas futur où le Conglomérat aurait des problèmes, il n’aurait pas pu se permettre de juste regarder alors que son précieux frère Yale avait des problèmes.

– Merci.

Les deux étaient très proches. Ils n’avaient donc pas besoin de beaucoup de mots pour exprimer tout ce qu’ils voulaient dire. Les non-dits étaient aussi significatifs que les mots dits.

– Troisième frère. J’ai le sentiment que ton aura, par rapport à il y a trois ans, est bien plus calme. En trois ans, quel niveau de pouvoir as-tu atteint ? Yale baissa la voix et murmura la question avec curiosité.

Linley ne cacha pas la vérité.

– En dessous du niveau Saint, je devrais être invincible.

Yale le regarda avec admiration.

– Assez pour le moment. Je dois rentrer. Je reviendrai te voir dans quelques jours, dit Linley.

.

La province administrative de la Mer du Nord. À l’intérieur d’une petite ville ordinaire.

À l’intérieur d’une cour recluse silencieuse.

– Seigneur Stehle. Un puissant guerrier l’appela doucement depuis l’extérieur. Il est temps pour nous d’y aller.

Quelques instants plus tard, la porte s’ouvrit avec un craquement. Stehle détailla l’homme de son regard froid.

– Alors allons-y.

– Bien. L’homme n’osait même pas respirer trop fort.

Stehle quitta la cour intérieure. Ce n’est qu’à ce moment que les personnes qui se trouvaient autour osèrent relâcher leur souffle. Un coup d’œil à un combattant Saint, au sommet de son niveau, était suffisant pour faire trembler le cœur d’un homme.

– Dépêchez-vous, les pressa immédiatement l’homme.

Les autres hommes escortaient cinq énormes guerriers bruns. Ceux-ci se mirent aussi en mouvement. Les cinq énormes guerriers faisaient 2.2m de haut et étaient extraordinairement musclés. Ils étaient toutefois fermement entravés par une corde dorée noire. Qu’importe leur extraordinaire puissance, il était impossible pour eux d’échapper à ces liens.

Leurs bouches étaient scellées aussi.

*Marmonne, marmonne.*

La fratrie de cinq, furieux, essayait de les insulter.

– Vous voulez mourir ? L’un des gardes en robe noire fit atterrir violemment son fouet sur le dos de l’un des cinq frères, mais celui-ci ne laissa qu’une légère marque blanche. Put***, leur corps sont vraiment incroyablement résistants.

Tandis que le groupe de Stehle était occupé à voyager de ville en ville le long de la province administrative de la Mer du Nord, Linley avait laissé Rebecca et Leena entre les mains du Conglomérat Dawson à Basil. Lui-même, ainsi que Zassler, Bébé et Haeru étaient ensuite partis pour la ville préfectorale de Deco.

– Cette troupe qui escorte des prisonniers ne possède que deux guerriers du neuvième rang. Ça va être facile. Assis sur le dos de Haeru, Zassler riait. Je me demande qui sont les personnes que cette troupe escorte.

– Zassler, les nouvelles de la mort de Perry devraient avoir atteint le superviseur général des affaires de l’Église au sein de l’Empire O’Brien maintenant, non ? dit soudainement Linley.

– Oui, depuis le temps, il devrait être au courant maintenant, dit Zassler. Ils ne sont cependant pas conscients du fait que je peux fouiller leurs âmes.


Cet article comporte 113 commentaires
  1. J’adore ce que vous faites je vous soutiens. Si j’étais pas aussi nul en anglais je vous aiderai =).

    Merci pour ce chapitre vivement la suite

    1. RT est en instance d’arriver sur le site et ATG, pas de news. Je pense juste qu’il est un peu pris IRL mais il devrait continuer à publier occasionnellement sur le forum 😉

  2. Merci pour tout ce que vous faites, j’aimerai tellement vous aider mais je suis totalement a l’envers de vous (j’habite l’autre cote du monde xD)

    En tout cas votre travail est au top 😉 merci pour tout

    1. Toi, tu nous suis pas depuis le début ! ^^
      Si je ne me trompe pas, on a déjà fait un challenge à 100, qui avait été remporté avec plus de 120 personnes qui avaient participées ! ^^
      1h après le post, on a plus d’1/3 du challenge de réussi… ^^

  3. Merci pour tout votre travail 😀 J’aime franchement panlong comparer a ATG (par exemple) ou l’histoire est hyper répétitive panlong surprend ça fait plaisir ^^

  4. en fait vous êtes maso non, un challenge pour nous donner plus de chapitre un dimanche matin donc plus de taf pour vous !!!

    la prochaine fois faite un challenge de mots doux envers vos personnes car on vous remerciera jamais assez pour votre taf.

    et M E R C I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top