skip to Main Content
Menu

Chapitre 24 : Zassler


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 24


Le ciel commençait lentement à s’assombrir. Linley s’était caché non loin de la résidence et n’avait pas quitté son poste depuis qu’il l’avait découverte. Mais jusque-là, il n’avait pas encore découvert d’opportunité ou de méthode qui lui permettrait de se faufiler furtivement jusqu’au vieil homme.

– D’après leur conversation à l’hôtel, l’Église de Lumière semble avoir sacrifié plusieurs puissants experts rien que pour pouvoir attraper cette personne. Linley fronça les sourcils tandis qu’il considérait la question. Ce vieil homme doit au moins être du neuvième rang.

– Mais il ne doit pas encore avoir atteint le niveau Saint, sinon l’Église de Lumière aurait envoyé un groupe plus puissant. Une troupe d’expert du neuvième rang peut, au mieux, forcer un combattant à fuir mais ne peut en aucun cas le vaincre. Et ce serait aussi très improbable qu’ils aient réussi à l’attraper si c’était le cas.

Bien que Linley ne soit pas exactement sûr de la puissance du mystérieux vieil homme, celui-ci avait sans l’ombre d’un doute la capacité de s’occuper de plusieurs experts du neuvième rang en même temps.

– Ce vieil homme doit être très important pour que l’Église de Lumière fasse tant d’efforts pour l’attraper. Il faut définitivement que je les empêche de l’emporter. Les yeux de Linley luisaient d’une lumière froide. Mais réussir à tuer ces six experts du neuvième rang sans qu’un seul d’entre eux n’arrive à s’échapper de Cerre ne sera pas facile.

Linley vivait lui-même aux abords de la ville et il ne voulait donc pas que ses mouvements et sa présence soient connus.

S’il agissait, il devait pouvoir être sûr de les tuer tous les six.

– Haeru, Bébé et moi. Nous pouvons chacun nous occuper sans problème d’un combattant du neuvième rang. Contre six… si on utilise une bonne stratégie, ce doit être du domaine du possible. Cependant, ce serait plus simple si nous pouvions libérer le vieil homme en premier pour qu’il puisse ensuite nous aider. Cela nous donnera une plus grande chance de succès.

Il savait comment s’occuper des Menottes Antimagie.

Le pouvoir et la valeur de ces menottes reposaient dans leur entrelacs compliqué de runes magiques. Mais le matériau avec lequel ces menottes avaient été construites n’était pas particulièrement plus résistant qu’un métal normal. Bien qu’elles empêchent le prisonnier d’utiliser sa force magique et qu’elles soient suffisamment résistantes, Linley avait totalement confiance en sa capacité à les briser.

Il n’était pas pressé. À ce moment, il ordonna mentalement à Haeru, qui se trouvait dans les montagnes, de revenir.

Les humains et leurs compagnons magiques liés, étaient reliés spirituellement. Plus l’énergie spirituelle entre les deux était puissante, plus ils pouvaient échanger mentalement sur de grandes distances.

Bébé et Linley pouvaient par exemple échanger des pensées sur plusieurs centaines de kilomètres. Mais s’ils étaient séparés par une encore plus grande distance, cela ne leur serait plus possible.

Quant aux quelques faibles membres des clans nobles qui utilisaient des parchemins de lien d’âme afin d’obliger des créatures magiques du premier, second ou troisième rang à devenir leur compagnon magique, il se pouvait qu’ils ne soient même pas capable de communiquer au-delà de quelques centaines de mètres.

Le principal problème reposait dans leur énergie spirituelle.

Linley et Haeru pouvait de même communiquer spirituellement sur plusieurs centaines de kilomètres. Mais une fois que la distance devenait trop importante, ils n’étaient plus capables que de ressentir vaguement la direction de la présence de l’autre et n’étaient plus capables d’échanger.

La nuit tomba complètement.

Linley, toujours habillé de sa tenue de guerrier noire, était caché à l’extérieur des murs de la résidence. À ses côtés se trouvaient, une Souris Fantôme noire, Bébé, ainsi qu’une Panthère des Ténèbres, Haeru. Ils attendaient silencieusement une opportunité.

– Bébé, Haeru, attendez tous les deux ici. Ce n’est qu’une fois que je commencerai à entrer en action que je vous dirais mentalement d’agir, les instruisit Linley.

Haeru et Bébé acquiescèrent.

Linley se débarrassa alors de son haut pour permettre à ses écailles noires d’apparaître sans détruire sa tenue. Une pointe noire apparut sur son front tandis que d’autres apparurent tout le long de sa colonne vertébrale.

La queue draconique perça à travers son pantalon.

Les yeux de Linley devinrent, eux, froids, sans pitié et noirs cerclés d’or.

– Rappelez-vous. Attendez que je vous dise d’y aller, dit de nouveau Linley. Il s’évanouit ensuite parmi les ombres, tel un fantôme dans la nuit.

Maintenant qu’il avait maîtrisé le niveau ‘impose’, Linley pouvait bouger sans que le vent autour de lui ne soit affecté.

Linley rampa jusqu’à une petite colline qui se trouvait juste à côté de la résidence avant de s’immobiliser et d’attendre une opportunité.

– Je refuse de croire que vous ne perdrez pas votre concentration pendant au moins une seconde. Linley était extrêmement patient.

À cet instant, les deux hommes en noir étaient engagés dans une conversation pour occuper leur ennui.

– Lorsque nous aurons complété cette mission, nous devrions prendre une longue période de repos. Ces deux dernières années m’ont épuisé. J’étais tout le temps nerveux, sans jamais oser me relâcher, ne serait-ce qu’une seule fois, dit l’un des deux hommes en noir.

– Je suis d’accord. Sur cette mission, deux de nos Ascètes du neuvième rang sont morts et trois Exécuteurs Spéciaux du neuvième rang aussi. Les onze d’entre nous ont dû se mettre ensemble et s’aider du poison pour y arriver. Et pourtant, cinq d’entre nous sont quand même morts. Ce vieil homme est vraiment un monstre.

À cet instant, les deux hommes en noir étaient plutôt détendus.

Afin de pouvoir poursuivre et capturer ce vieil homme, leur groupe avait dû quitter l’Union Sacrée. Ils avaient traversé l’Empire O’Brien, puis les 48 Duchés Chaotiques avant d’entrer dans les Grandes Plaines tout à l’est. Ils avaient combattu le vieil homme pendant des mois avant de finalement réussir à le capturer dans l’un des Duchés Chaotiques.

Mais maintenant qu’ils l’avaient attrapé, tous leurs sacrifices n’avaient pas été faits en vain.

Ils furent très attentifs sur le chemin du retour aussi. Ils avaient peur que des experts de l’Empire O’Brien ne les découvrent. Mais maintenant qu’ils étaient à la moitié du chemin du retour, toutes les villes qu’ils croisaient, étaient petites et ne possédaient aucun expert. Ils ne risquaient donc plus grand-chose.

C’était la raison pour laquelle Lampson et les autres se sentaient naturellement légèrement plus détendus.

– J’ai besoin de me soulager. Reste-là, je reviens dans une minute, dit l’un des hommes en noir.

L’autre se mit à rire.

– Je ne sentais rien avant que tu ne dises quoi que ce soit mais maintenant que tu le mentionnes, j’aurais bien envie d’aller faire un tour au petit coin aussi. Aller, vas-y, j’irai après toi. Bien qu’ils se sentent en confiance, ils n’osaient toujours pas quitter leur poste en même temps.

Après tout, s’ils laissaient s’échapper le vieil homme après tous leurs sacrifices, ils s’en voudraient jusqu’à la fin de leur vie.

Linley, qui était caché derrière la petite colline, sentit une pointe d’excitation arriver lorsqu’il vit l’un des deux hommes en noirs quitter son poste.

– Il n’en reste plus qu’un. Le tuer n’est pas un problème. La seule difficulté est… d’y arriver sans qu’il n’ait le temps de faire un bruit.

Linley prit une expression d’intense concentration tandis qu’il commençait à murmurer silencieusement les mots du sort magique. « Supersonique ».

.

À ce moment, Xartes se tenait devant la porte de sa chambre et regardait nonchalamment autour de lui. Dans une simple ville préfectorale comme celle-ci, Xartes, un expert du neuvième rang, se sentait sûr de lui.

Mais soudainement, Xartes vit une lumière noire flasher du coin de l’œil.

– Qu’est-ce que c’était que ça ? Xartes tourna la tête pour regarder.

Une énorme épée noire était soudainement apparue dans son champ de vision. Le plus terrifiant était que cette épée lourde semblait utiliser tout l’environnement pour le presser et le bloquer sur place !

L’espace lui-même semblait avoir été totalement bloqué !

Xartes voulut crier pour donner l’alarme, mais il était incapable d’émettre le moindre son. En réalité, même s’il avait réussi à crier, le son n’aurait pas réussi à s’échapper de l’espace figé.

Les yeux de Xartes étaient ronds et sortaient quasiment de leurs orbites. Il frappa alors de sa paume qui brillait maintenant de Dou Qi, en direction de la lame.

*Bam !*

Lorsque l’énorme épée entra en collision avec la main de Xartes, celui-ci eut l’impression qu’il venait de frapper une rivière infinie et inarrêtable. Il fut même incapable de ralentir sa course.

*Boum* Sa main et son bras se désintégrèrent. Sa peau se liquéfia et ses os se brisèrent.

À peine une seconde plus tard, l’épée d’adamantine frappa la poitrine de Xartes. Celui-ci sentit son torse trembler, sentit quelque chose se briser et ensuite… il ne sentit plus rien.

En un clin d’œil. Son opposant s’était fait tuer.

Il n’avait eu aucune chance. Une fois sa forme de Corps de Dragon adoptée, Linley devenait un combattant au sommet du neuvième rang. Cela, couplé à son épée d’adamantine et son niveau de compréhension du niveau ‘impose’ les différenciait complètement. Les deux étaient d’un niveau totalement différent.

– Dépêchons-nous. Linley poussa doucement la porte pour l’ouvrir. Lorsqu’il le fit, il vit immédiatement le vieil homme maigre avec les longs cheveux blancs et les longs sourcils, qui était assis en tailleur sur le sol. En entendant Linley entrer, le vieil homme ouvrit nonchalamment les yeux tout en disant,

– Pourquoi êtes-vous venu…

Mais en voyant Linley, les mots du vieil homme s’arrêtèrent brutalement.

Les yeux du vieil homme se figèrent sur la forme de Corps de Dragon de Linley. Il baissa la voix et dit,

– De quel plan d’existence viens-tu, Draconien ?

– Draconien ? Linley fut surpris.

Se pouvait-il que dans d’autres plans se trouve une race appelée Draconien qui était similaire à lui ?

– Pourquoi es-tu venu ici ? Demanda de nouveau le vieil homme dans un murmure.

– Pour te sauver.

Linley leva son épée en adamantine.

– Levez vos bras et tenez-les bien droits. Je vais briser vos Menottes Antimagie.

Bien que le vieil homme soit suspicieux et curieux de savoir qui était Linley, il obéit en silence. Linley se concentra rapidement sur les menottes avant de trancher directement vers le bas avec son épée lourde.

Manier quelque chose de lourd comme si c’était léger’ – ‘Coup de Tonnerre’ !

L’épée d’adamantine s’abattit avant de se poser doucement, telle une feuille tombant d’un arbre, au centre des menottes. Lorsqu’elle les toucha, un crac se fit entendre et de nombreuses cassures apparurent sur les menottes.

Le vieil homme n’eut plus qu’à agiter légèrement les mains pour que les deux moitiés, quasiment détruites, se séparent.

– Je ne t’ai pas demandé de me sauver, je ne te dois donc rien. Le vieil homme pâle et émacié se tenait là et regardait Linley froidement.

Linley le regarda, mais il semblait que ses pupilles noires cerclées d’or n’inspiraient aucune peur au vieil homme.

– As-tu une inimitié particulière avec l’Église de Lumière ? demanda silencieusement Linley.

Les deux parlaient extrêmement faiblement afin que le groupe de Lampson qui se trouvait à l’étage du dessous ne les entendent pas.

– Inimitié ? Je ne m’arrêterai pas avant que l’un de nous ne soit détruit, annonça effrontément le vieil homme.

– C’est tout ce dont j’ai besoin, dit calmement Linley. Bien que je ne te connaisse pas, je dois te dire… Aujourd’hui, aucun des hommes de l’Église de Lumière ne doit pouvoir s’échapper. Je ne souhaite pas qu’ils sachent que j’étais là.

– Qu’ils ne sachent pas que tu étais là ? Le vieil homme était curieux. De quel plan viens-tu, Draconien ? Se pourrait-il que tu sois un Draconien de l’un des Quatre Plans Supérieurs ? Le Royaume Infernal ?

Linley lui jeta un coup d’œil.

– Non.

Le vieil homme se mit à rire d’un rire mauvais.

– Alors laisse-moi te dire qui je suis en premier. Mon nom est Zassler [Sai’si’le]. Je suis un Grand Mage, un nécromancien du neuvième rang. Toi ?

Linley fut réellement choqué.

Etant lui-même un mage, il savait très bien qu’il y avait trois types de magie qui surpassaient les styles de la terre, du feu, du vent, de l’eau, de la foudre, de la lumière et de l’obscurité. Doehring Cowart lui en avait parlé dans le passé.

Ces trois formes de magie étaient : la Magie d’Oracle, dont était adepte l’Église de Lumière, la Magie de Vie, qui était utilisée par le Légendaire Grand Prêtre de l’Empire Yulan et l’extrêmement rare Magie de Nécromancie.

Ces trois types de magie étaient extrêmement rares dans le continent Yulan.

Lorsque Linley avait réalisé que Holmer leur tendait une embuscade, il avait cru que celui-ci était un nécromancien lorsqu’il avait utilisé son gaz empoisonné. Si cela avait été le cas… Linley n’aurait peut-être pas supporté de le tuer.

Après tout !

Les Quatre Plans Supérieurs avaient été créés par les Quatre Divinités Primordiales. Ces Divinités Primordiales étaient, respectivement, la Divinité Primordiale du Destin, la Divinité Primordiale de la Vie, la Divinité Primordiale de la Mort et la Divinité Primordiale de la Destruction.

La Divinité Primordiale du Destin avait donné la Magie d’Oracle.

La Divinité Primordiale de la Vie avait donné la Magie de la Vie.

La Divinité Primordiale de la Mort avait donné la Magie de Nécromancie.

Ces trois branches de la magie étaient toutes extraordinairement puissantes, précisément parce qu’elle provenait originellement des quatre Divinités Primordiales. Quant à la Divinité Primordiale de la Destruction, elle n’avait donné aucune magie. Les fidèles de celle-ci tenaient leur pouvoir d’eux-mêmes.

Le Dieu de la Guerre, O’Brien, était, par exemple, l’un des adeptes de la voie de la Destruction.

– Un Grand Mage nécromancien ? Un choc apparut sur le visage de Linley.

– Et toi ? Le nécromancien, Zassler, regardait Linley.

– Pourquoi devrais-je te répondre ? Je ne t’ai pas demandé de me dire pour toi, je ne te dois donc rien, dit calmement Linley. Le Grand Mage fut instantanément coi, ne sachant plus quoi dire.

C’est à ce moment que le second homme en noir revint des toilettes.

– Xartes, où est-ce que tu es parti putain ? En voyant que personne n’était à l’extérieur, le visage de l’homme en noir changea immédiatement tandis qu’il criait de colère.

Leur tâche de surveillance était extrêmement importante et critique. Comment pouvait-il ne pas être furieux lorsqu’il découvrit que son frère d’arme avait disparu sans un mot ?


Cet article comporte 24 commentaires

Répondre à Steallet Annuler la réponse au commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top