skip to Main Content
Menu

Chapitre 22 : La Vaste Terre


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 22


     Un mois plus tard, l’ordre arriva du chef du clan Jacques ; Keane deviendra gouverneur de la ville préfectorale de Cerre. Cependant, sa sœur, Jenne, se devait de l’assister jusqu’à sa majorité pour gérer les affaires de la ville.

– Grand frère Ley, pourquoi pars-tu ?

Jenne, Keane et Lambert regardaient tous Linley avec surprise.

Maintenant que Keane était le gouverneur et que Jenne assurait la régence, leurs vies étaient devenues incomparablement plus détendues. Juste au moment où les deux cherchaient un moyen de repayer Linley pour son aide, il avait soudainement déclaré son intention de partir.

– Grand frère Ley. Les yeux de Jenne commençaient à rougir.

Linley avait accroché son épée lourde sur son dos et Bébé était sur son épaule. À ses côtés se trouvait Haeru, sa Panthère des Ténèbres. En souriant, Linley dit,

– Cet environnement développé et urbain a une mauvaise influence sur mon entraînement. Je n’irai pas trop loin. Je compte juste m’en aller dans une vallée parmi les montagnes non loin de Cerre pour m’entraîner pendant un temps.

Pour Linley, la chose la plus importante de son existence restait son entraînement. Il cherchait continuellement à s’améliorer et n’avait pas encore atteint sa limite, ce qui rendait son entraînement encore plus important. Pendant un moment comme celui-ci, il se devait de saisir toutes les opportunités possibles pour augmenter son pouvoir autant que possible.

Il y avait des récits dans les archives de son clan sur des Guerriers Dragonblood qui avaient atteint le niveau Saint et dominé le monde en quelques dizaines d’années seulement, grâce à leur entraînement intensif.

Les experts devaient être capables d’endurer la solitude.

– Une vallée ? Keane et Jenne laissèrent tous les deux échapper un soupir de soulagement.

– Bien. Si j’ai du temps libre, je viendrais vous voir. Je vous ai déjà aidé autant que je pouvais. Dans le futur, vous devez apprendre à vous débrouiller par vous-même, dit Linley en riant.

Lorsqu’il regardait les deux frères et sœurs, Linley pensait souvent à son propre plus jeune frère, Wharton.

– Je me demande comment il va. Une fois que j’aurais fini de comprendre le niveau après ‘Impose’, j’irai lui rendre visite.

Linley savait très bien maintenant que Wharton était actuellement dans ses études dans l’Empire O’Brien et qu’il n’avait donc pas besoin de le déranger. De plus, ce n’était qu’en apprenant par lui-même que Wharton grandirait le plus vite.

Une fois que Linley l’aurait rejoint, Wharton serait probablement négativement impacté par sa présence.

…..

À l’est de Cerre, il y avait une montagne verte avec une petite vallée. La vallée était recouverte d’herbe verte et il y avait même un petit lac qui se trouvait en son centre. Linley avait érigé juste à côté une petite cabane en bois et avait commencé à s’entraîner en silence à l’intérieur.

Tard dans la nuit, à l’intérieur de la vallée. Linley était assis dans sa position de méditation à côté du lac. Ses yeux étaient fermés tandis qu’il s’immergeait dans la nature environnante. À ses côtés se trouvait un petit feu de camp qui éclairait d’une lumière fluctuante son visage.

Linley pouvait sentir l’immensité de la vaste terre, le flot du vent et le courant de l’eau. Il pouvait sentir la passion des flammes…

En tant que mage ayant une affinité exceptionnelle avec l’essence élémentaire de vent et de terre, la capacité de Linley à s’immerger avec la nature était largement supérieure à la grande majorité des guerriers.

C’était la raison pour laquelle, son ancêtre du clan Baruch qui maniait un marteau de guerre lourd, n’avait été capable d’atteindre le niveau ‘impose’ qu’après avoir atteint le niveau Saint. C’était après tout, bien plus difficile pour les guerriers de s’immerger dans la nature que pour les mages.

– La technique ‘Coup de Tonnerre’ que j’ai créée lorsque j’ai atteint le niveau de ‘manier quelque chose de lourd aussi facilement que si c’était léger’, contient une énorme force explosive, semblable à l’éruption d’un volcan. Quant au niveau ‘impose’, il contient la force imposante de la nature elle-même, de la terre, du feu, de l’eau et du vent. Cependant…

 Après avoir médité pendant un long moment, Linley comprit soudainement.

– Le niveau ‘impose’ n’est simplement que la force imposante empruntée à la force de l’environnement autour de moi. Le niveau au-dessus de ‘impose’ devrait être quelque chose qui prend tout en compte. Je dois continuer à réfléchir sur la meilleure manière de mettre ça en pratique.

Linley restait assis dans l’obscurité de la nuit dans une pose méditative. Soudain, ses yeux s’ouvrirent. Ils étaient aussi resplendissants que les étoiles dans le ciel de la nuit.

– Chaque arme doit être utilisée d’une manière différente. La force d’une épée lourde repose dans son poids ! Quant à mon épée lourde, Sans Lame, sa force ne repose pas dans son tranchant. Elle ne repose que dans son poids monstrueux qui rend les échanges directs bien plus ouverts et puissants.

L’esprit de Linley sentait faiblement quelque chose.

Le principe de l’entraînement avec l’épée lourde était très similaire au principe de la terre elle-même.

– La terre est dense et lourde. La terre est sans fin. La terre est stable… Linley tenait à ce moment l’épée d’adamantine entre ses mains, mais son cœur était totalement immergé dans la pulsation de la terre.

La pulsation de la terre avait un rythme unique qui faisait trembler le cœur. Habituellement parlant, seules les personnes ayant atteint un très haut niveau d’affinité avec la terre, étaient capables de le sentir.

Linley se mit sur ses pieds.

Il se mit à manier en silence l’épée d’adamantine. Tandis que l’arme lourde dansait autour de lui, les mouvements de Linley et les mouvements de son épée commencèrent à rentrer dans un certain rythme unique.

C’était un rythme qui était semblable à la pulsation du cœur d’une personne.

*Whooh.*

L’épée d’adamantine semblait porter une force d’un millier de tonnes tandis qu’elle fendait l’air, encore et encore. Linley, qui continuait à manier en silence son arme, sans s’arrêter, eut l’impression de ne faire plus qu’un avec la terre. Il avait maintenant l’impression qu’il portait lui-même le poids de la terre.

*Booum*

L’épée d’adamantine de Linley s’abattit soudainement au sol. Plusieurs explosions purent être entendues, qui se succédèrent. La frappe vers le sol avait, à elle seule, fait exploser l’air plusieurs fois. C’était inconcevable ! C’était parce que, quelle que soit la vitesse à laquelle une arme pouvait se déplacer, elle pouvait au mieux causer une seule explosion, en dépassant la vitesse du son. Le fait de causer plusieurs explosions successives en une seule frappe était quasiment impossible.

– Hrm ? Les yeux de Linley s’éclairèrent soudainement.

Mais juste par ce simple mouvement, il devint distrait et devint incapable de continuer à ressentir le miraculeux sentiment d’unicité avec la nature.

– Que vient-il juste de se passer ? Je n’ai pas utilisé de Dou Qi, mais mon pouvoir s’est découpé en de nombreuses pulsations rythmiques lors de cette attaque.

Linley se mit à réfléchir sur la question.

Lorsqu’elles étaient au milieu d’un entraînement, les personnes entraient souvent dans un état particulier et atteignait alors parfois un niveau extraordinaire de pouvoir. Mais si elles n’étaient pas capables de comprendre totalement l’état dans lequel elles étaient entrées, elles étaient alors incapables de manier ce pouvoir de nouveau avec facilité.

Ce que Linley avait maintenant besoin de faire, était de continuer à revoir et à se remémorer tout ce qu’il venait de faire pour arriver à l’état d’esprit particulier dans lequel il se trouvait plus tôt.

Il avait besoin de tout maîtriser et d’être en contrôle total de ce qu’il venait de faire, pour pouvoir réitérer cet état !

…..

Le ciel était bleu océan, d’un bleu azur pur, sans une pointe d’autres couleurs. Seuls quelques légers nuages vagabondaient dans cet espace de bleu. La vie de Linley à l’intérieur de la vallée était en effet très calme.

Le flot du vent. Les vaguelettes sur le lac.

À cet instant, Linley n’était pas en train de s’entraîner. Il était en train de pêcher dans le lac de la vallée. Une personne ne pouvait pas toujours être en train de s’entraîner ; si elle ne faisait que cela, cela pourrait devenir contre-productif.

S’il voulait soudainement pêcher, il le faisait. S’il voulait aller dormir, il le faisait.

Son cœur était devenu un avec le monde, un avec la nature.

Et lorsqu’il s’entraînait réellement, cela rendait son taux d’amélioration extrêmement important.

– Grand frère Ley. Une voix joyeuse put se faire entendre depuis l’extérieur de la vallée. Linley se tourna et vit Jenne sur une belle jument. Derrière elle se trouvait deux belles servantes montées sur des chevaux. Les deux servantes étaient clairement des cavalières émérites au vu de leurs mouvements et de leur maintien sur les chevaux.

– Jenne. Linley posa sa canne à pêche et se leva.

Ni Bébé ni Haeru n’étaient actuellement présents. Les deux partaient souvent dans les profondeurs des montagnes pour aller chasser des créatures sauvages et les manger. Les créatures qui se trouvaient dans les environs montagneux où se trouvait Linley, n’étaient que des créatures ordinaires. Les créatures magiques étaient extrêmement rares.

– Grand frère Ley, voici quelques plats que j’ai préparés. Jenne sortit un sac de la selle de sa jument. Le sac avait été soigneusement empaqueté. Tu n’as pas pu bien manger depuis que tu es ici. Viens, grand frère Ley, viens goûter à ce que j’ai préparé.

Jenne défit les nœuds du sac. À l’intérieur se trouvait une boîte en métal qui était remplie de plats.

Linley renifla l’air autour du sac.

– Mmm. Ça sent vraiment bon. Il se mit à rire.

Le visage de Jenne devint immédiatement rouge d’excitation.

Mais dans son cœur, Linley soupirait. Comment ne pouvait-il pas voir ce que Jenne ressentait ? En termes d’apparence et de tempérament, Jenne était parfaite. Mais après ce qu’il avait subi, c’était dur pour Linley d’ouvrir les profondeurs de son cœur et de laisser n’importe qui y entrer.

– L’amour ?

Linley soupira pour lui-même.

Il n’avait aucun intérêt pour les affaires du cœur. Pour le moment, la chose la plus importante pour lui était de se focaliser sur son entraînement. Mais juste à ce moment, une scène ne put s’empêcher de resurgir soudainement dans l’esprit de Linley.

Après la mort du père de Linley, tous les nobles étaient venus lui rendre hommage au village de Wushan. Cette nuit-là, Délia était venue le voir. Elle avait voulu dire à Linley qu’elle rentrait dans l’Empire Yulan. Et cette nuit-là, avant qu’elle ne parte… Délia l’avait embrassé.

– Délia ?

 Hors Alice, c’était peut-être la seule personne envers qui Linley avait ressenti une affection romantique. C’était devenu encore plus vrai après que Délia se soit ouverte à lui de manière si visible. Bien que Linley ne l’ait jamais admis ouvertement, l’image de Délia s’était gravée dans son esprit et dans son cœur.

– Grand frère Ley, viens manger ! dit Jenne avec espoir.

Linley soupira pour lui-même.

– Je ne peux pas laisser Jenne gâcher sa jeunesse comme ça. Tandis qu’il se faisait ces réflexions, Linley se mit à manger avec joie tout en la complimentant. C’est vraiment excellent. Le goût est merveilleux.

À chaque compliment de Linley, Jenne avait son sourire qui s’élargissait.

– Jenne, dans le futur, cependant, tu n’as pas besoin de venir me voir. Lorsque je m’entraîne, je n’aime pas être dérangé, dit Linley à Jenne.

Celle-ci resta la bouche ouverte, stupéfaite.

– Oh, murmura Jenne avant de forcer un sourire sur son visage. Dans ce cas, si tu as du temps libre, grand frère Ley, viens nous rendre visite au château.

– D’accord. Linley ne pouvait que répondre de cette manière.

….

Les jours d’entraînement de Linley dans la vallée passèrent très rapidement. En un clin d’œil, plus d’un mois était passé. Linley avait graduellement commencé à comprendre la meilleure manière d’utiliser l’épée lourde d’adamantine.

Tant qu’il persévérerait dans cette direction, dans quelques années, il devrait définitivement être capable d’atteindre le niveau supérieur au niveau ‘impose’ !

….

À l’intérieur d’un petit hôtel reculé de la ville préfectorale de Cerre.

L’hôtel était éclairé très faiblement et l’atmosphère était assez sombre, donnant l’impression de pénombre. Chacune des tables étaient bien arrangées, permettant à chacun d’avoir son espace privé sans être dérangé.

C’était un hôtel calme et qui était attentif à ce que cela reste ainsi. La première fois que Linley était venu, il avait tout de suite apprécié l’atmosphère particulière.

Les prix étaient toutefois assez élevés.

Lorsqu’il s’entraînait, Linley venait habituellement ici pour boire un peu de vin tout en écoutant l’élégante musique de l’hôtel, tous les sept ou huit jours. À chaque fois, il en profitait pour écouter les rumeurs des voyageurs.

– C’est presque juillet. La rentrée de Wharton devrait bientôt être là, pensa Linley pour lui-même.

À ce moment, il y avait quelques clients dans l’hôtel. Toutes les personnes avaient tendance à parler à voix basse pour ne pas perturber l’atmosphère de l’endroit, mais lorsque Linley se concentrait, il pouvait entendre facilement chacun des mots de toutes les conversations qui étaient tenues.

Soudain, une conversation attira l’attention de Linley.

– Vous avez entendu ? Dans la capitale impériale, un incroyable génie vient d’apparaître. Un jeune homme de dix-sept ans nommé Wharton. À la table, se trouvait trois hommes d’âges mûrs. Ils discutaient à ce moment des différents génies de l’empire.

Wharton ?

Linley concentra toute son attention sur la table.

Depuis qu’il était dans l’Empire O’Brien, c’était la première fois qu’il entendait quelqu’un parler de son frère.

– Parles-tu de ce génie qui est apparu de nulle part dans l’Académie O’Brien ? Les yeux de l’homme chauve s’éclairèrent. J’ai entendu parler de lui aussi. Les compétitions de fin d’années des étudiants de dix-sept ans reçoivent toujours une attention particulière. Il y a même parfois des étudiants qui ont atteint le huitième rang qui y participent.

L’Académie O’Brien, la première académie de guerriers du continent, était divisée en sept grades.

Lorsque les étudiants atteignaient le septième rang de guerrier, ils étaient admis dans le septième grade.

– Vulture, tu en as entendu parler aussi ? Ce Wharton est vraiment… wow. Un homme aux cheveux couleur jade soupira. Il n’a que dix-sept ans. Avant cette compétition, il n’avait jamais participé à aucune des compétitions. Cette fois, lorsqu’il a pris part à la compétition, il a même vaincu un guerrier du huitième rang avant de devenir le champion des étudiants du septième grade.

– Quoi ? Un guerrier de dix-sept ans a vaincu un guerrier du huitième rang ? Tu es sérieux ? Ce n’est pas une blague ? Un homme qui avait été jusque-là affalé sur sa chaise et qui n’avait fait qu’écouter, se mit soudainement à parler, avec choc.

Le chauve le regarda.

– Bien sûr que c’est vrai. Je l’ai vu de mes propres yeux. Tu n’as aucune idée. Ce Wharton faisait environ deux mètres et était puissamment bâti. Rien que sa présence physique mettait la pression sur ses opposants. Son arme était une extrêmement terrifiante lame de guerre géante. C’est avec cette lame que ce Wharton a été capable de vaincre le guerrier du huitième rang avant de devenir le champion.

– D’après ce que j’ai entendu, le fait qu’il ait vaincu ce guerrier du huitième rang, signifie qu’il atteindra lui-même très probablement le huitième rang avant ses vingt ans. Dans le passé, le Saint Prodige de l’Epée, Olivier, avait atteint le neuvième rang à ses trente ans. Le potentiel de ce Wharton n’est pas loin, vanta l’homme aux cheveux de jade. Rien que le fait qu’il ait vaincu un guerrier du huitième rang à dix-sept ans est extraordinaire. Cela faisait si longtemps que l’empire n’avait pas produit un tel génie. Il a même été publiquement reconnu comme le génie numéro un de l’Académie O’Brien et même l’Empereur lui a donné le titre de Comte.


Cet article comporte 20 commentaires
    1. Je sais pas si il a compris qu’il aimait Délia mais je pense qu’au moins il compte prendre en compte ses sentiments. C’est pour ça qu’il a écarté Jenne je pense .

  1. merci pour le chap vivement vivement que l’on ait un combat sérieux je veux voir (lire) la puissance de ce nouveau niveau de maitrise de l’épée lourde

  2. Je pense que quand Linley aura compris le niveau au dessus du niveau impose il pourra se battre avec des niveau comme si c’était des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top