skip to Main Content
Menu

Chapitre 12, la ville de Fort-Noir


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Vladd et Kayorko
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 12


        En effet. Un enfant qui avait vécu dans un petit village depuis l’âge de six ans était naturellement encore innocent et naïf. Linley avait le sentiment que Jenne était tout aussi innocente.

À travers cette courte discussion, Linley avait beaucoup appris à propos du petit Keane.

Au même instant Linley comprit plus ou moins ce qui se passait avec lui et sa sœur.

– Assumer la position de gouverneur ? Je suis désolé, mais ça ne sera pas si facile. Linley comprenait bien mieux la situation que les deux frères et sœurs.

La plus importante ville de l’Empire O’Brien était la capitale impériale suivie des capitales de ses sept provinces, de ses préfectures, de ses villes normales et enfin de ses villages environnants.

Le statut de gouverneur d’une ville préfectorale était donc une position assez élevée.

Comment la position de gouverneur pouvait être obtenue par des enfants de la campagne aussi innocents et naïfs qu’eux ?

..

Après s’être entraîné toute la nuit, Linley ouvrit les yeux. C’était déjà l’aube.

– Seigneur Ley, à la tombée de la nuit, nous serons à la frontière des villes de l’Empire O’Brien, dit Lowndes.

– Très bien.

Linley et Bébé menaient la marche. Quant à Haeru… Il n’y avait pas assez de nourriture pour lui. La nuit dernière Haeru était entré dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques et était revenu seulement après s’être rassasié.

Dans un chariot proche de Linley.

– Sœurette, j’y vais en premier. Keane sauta joyeusement du chariot.

Lambert regarda Keane, qui semblait sans inquiétude. Il soupira mentalement et regarda Jenne. Il savait vraiment à quel point Jenne était innocente et gentille.

– Mademoiselle ne vous précipitez pas tout de suite. Lambert sourit, d’un sourire crispé.

– Papy Lambert, qui y a-t-il ? Jenne regardait interrogativement Lambert avec ses grands yeux.

– Mademoiselle, pensez au nombre de bandits que nous avons rencontré sur le chemin. Quand nous atteindrons la frontière des villes, nous devrons nous séparer de la caravane. Je suis un vieil homme, et avec vous et le jeune maître, nous serons seuls sur la route. Si nous rencontrons des bandits sur la route, je ne pense pas être capable de les vaincre.

Jenne se remémora la scène sanglante de l’attaque des bandits de la nuit précédente.

– C’est vrai. Alors que devons-nous faire ? Jenne était légèrement nerveuse.

Lambert rit,

– Mademoiselle, n’avez-vous pas remarqué le Seigneur Ley ? Même le chef de ces bandits a été tué par ce Seigneur Ley en un coup. Tant que cette personne sera prête à vous protéger, vous serez définitivement hors de danger.

Jenne avait, après tout, dix-huit ans. Elle n’était pas aussi irresponsable que Keane.

– Papy Lambert, si j’essaye d’inviter un puissant combattant comme lui à nous assister, penses-tu qu’il acceptera ? Jenne regardait Lambert.

Lambert rit,

– Pas de panique. Dites-lui juste que vous et Keane êtes les enfants du gouverneur de la ville préfectorale de Cerre [Chi’er], et que cette fois vous y retournez pour que Keane assume la gouvernance. S’il peut vous protéger sur le chemin du retour, une fois arrivés à Cerre, sa récompense sera importante. Rappelez-vous… N’en dites pas trop. Ne lui dites rien sur votre passé, que vous viviez dans un petit village, etc. Simplement, dites-lui ce que je vous ai dit maintenant.

Lambert savait très bien que si Linley apprenait les détails de leur situation, il n’accepterait probablement pas de rester à leur service.

– Oh. Jenne n’avait pas remarqué les légères différences entre la vérité et ce que Lambert venait juste de lui demander de dire.

– Allez-y et rappelez-vous ce que je vous ai dit. Agissez sincèrement. Lambert l’encouragea.

– D’accord. Jenne acquiesça. Prenant une profonde respiration, elle rassembla son courage et descendit du chariot

En suivant du regard Jenne qui quittait le chariot, Lambert soupira secrètement.

– Hélas. Ma dame, même sur votre lit de mort, vous n’étiez pas disposé à ravaler votre colère. Vous avez insisté pour que Jenne et Keane assument la position de gouverneur de la ville. Le Seigneur Conte Wade [Wei’de] est déjà mort, mais sa veuve ne laissera pas si facilement Keane assumer la position de gouverneur. Si nous avons un combattant du neuvième rang pour nous protéger, alors nous aurons peut-être une chance de réussir.

Tard la veille, Lambert avait entendu des rumeurs sur McKinley qui disaient qu’il avait déjà atteint le huitième rang en tant que guerrier. Mais Linley avait été capable de le tuer facilement en un coup. De ce que Lambert pouvait voir, Linley devrait être par conséquent un combattant du neuvième rang.

……

Le vent était en train de souffler. Après avoir mangé son repas, Linley se relaxait confortablement. Il quitterait la caravane bientôt.

– L’Empire O’Brien. Mmmh. Nous y serons demain.

Linley était appuyé sur son chariot et attendait paresseusement leur départ. Mais à ce moment, Linley vit soudainement du coin de l’œil quelqu’un approcher.

– Jenne ? Linley se redressa, curieux.

Pour une quelconque raison, Jenne était en train de marcher vers lui avec prudence. Voyant Linley assis et la regardant, Jenne se força à sourire.

– Bonjour Seigneur Ley.

– Bonjour mademoiselle Jenne. Linley était un peu confus.

Pourquoi Jenne était-elle venue le voir ?

Jenne se tint devant lui, hésitant un moment, ne sachant pas par où commencer.

– Mademoiselle Jenne, y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous aider ? demanda Linley pour l’encourager.

Le visage de Jenne rosit légèrement. Elle était clairement nerveuse.

– Seigneur Ley, c’est quelque chose comme ça. Mon jeune frère et moi rejoignons notre père à la ville préfectorale. Mon jeune frère va assumer la position de gouverneur de la ville. Mais nous sommes inquiets que ce voyage jusqu’à la ville ne soit dangereux. Par conséquent, nous espérions… espérions vous demandez, Seigneur Ley, de nous protéger.

Après avoir dit cela d’une traite, Jenne commença un peu à balbutier.

Linley avait une compréhension basique de la géographie générale de l’Empire O’Brien. Son jeune frère Wharton était dans la province administrative méridionale de l’empire, connue comme la Province Administrative O’Brien.

Linley était actuellement dans la Province Administrative du Nord-Ouest de l’empire O’Brien

Or, aller de la province Nord-Ouest à la province méridionale était un voyage qui pouvait prendre plus d’un an et demi, voir plus. Bien sûr si Linley était pressé, il pouvait faire le chemin sur le dos de sa Panthère Ténébreuse, et traverser mille kilomètres par jour pour arriver dans dix jours.

Mais Linley n’était pas pressé.

Son jeune frère était à l’école, à l’Académie O’Brien. Pourquoi aurait-il besoin de se dépêcher ? Pour le moment, le plus important pour lui était son entraînement et augmenter sa propre force autant que possible.

– Vous protéger ? Pour combien de temps ? demanda Linley en riant.

– Pas pour très longtemps, dit précipitamment Jenne.

– La ville de Cerre est dans le Nord-Ouest de la Province Administrative. D’ici, cela devrait prendre environs dix jours ou la moitié d’un mois environ. Lorsque nous arriverons, je vous remercierai gracieusement.

– Me remercier et me récompenser ? Linley soupira en lui-même. Avec son expérience, il savait très bien que la position de gouverneur d’une ville préfectorale ne pouvait pas être si facilement prise par une paire d’enfants innocents qui n’avaient aucun pouvoir derrière eux.

– Nous vous donnerons beaucoup de pièces d’or. Jenne regardait Linley avec espoir.

En riant, Linley dit,

– Oh ? Combien de pièces d’or ?

Jenne grinça des dents

– Dix mille pièces d’or ? Qu’est-ce que vous en pensez ? Jenne avait été élevée dans un village depuis ses 10 ans. Normalement, une ou deux pièces d’or pouvaient être suffisantes pour un an dans un endroit comme celui-là. Elle savait cependant que la ville préfectorale était un endroit riche et elle croyait que, bien que dix mille pièces d’or soit une somme astronomique, la ville serait capable de le supporter.

– Dix mille pièces d’or ?

La nuit dernière, le capitaine des mercenaires avait voulu offrir à Linley dix mille pièces d’or en gage de remerciement.

Franchement, même en dehors de la richesse contenue dans l’anneau inter-spatial de Linley, chacune des sculptures de Linley, compte tenu de son statut de maître sculpteur, vaudrait plus de cent mille pièces d’or.

– Est-ce suffisant ? Jenne bredouilla.

Linley regarda Jenne

– Mademoiselle Jenne, généralement, combien vous et Keane dépensiez chaque année dans votre village ?

– Dans notre village ? Jenne était surprise.

Lambert lui avait ordonné à plusieurs reprises de ne pas dire que dans le passé, elle avait vécu dans un village, mais le Seigneur Ley semblait déjà le savoir.

– Quelques dizaines de pièces d’or par an. Après tout, nous devions payer pour le traitement médical de ma mère. C’est vrai. Seigneur Ley, je n’ai pas cette somme sur moi, mais dans le futur je l’aurai, dit honnêtement Jenne.

Linley devait admettre qu’elle était vraiment innocente.

– Alors, hum, actuellement vous savez cela devrait être plutôt sûr à l’intérieur des frontières de l’Empire. Papy Lambert pense probablement à trop de chose. Hum. Je devrais vous laisser.

– Non. Je voulais juste demander, maintenant combien de pièces d’or pouvez-vous payer pour le moment ?

Après avoir entendu que la ville préfectorale était dans le Nord-Ouest de la Province Administrative, Linley considérait déjà le fait de les aider tant que c’était sur sa route. Après tout il allait passer à travers la Province Administrative du Nord-Ouest pour la Province Administrative O’Brien

– Maintenant ? J’ai environs dix pièces d’or sur moi. Jenne sortit une petite bourse de son sac.

– Oncle Lambert a quelques pièces en plus sur lui. Linley accepta la bourse avant de n’en sortir qu’une seule pièce d’or.

– C’est fait !

Linley plaça la pièce d’or dans sa propre bourse.

– Pour le moment, j’ai accepté la mission d’escorte. Mais bien sûr cette pièce d’or est juste un acompte. Quand votre jeune frère deviendra le gouverneur de la ville, je viendrai prendre les 9999 pièces d’or restantes.

Jenne était submergée de joie par son succès.

– Merci, merci.

Jenne était tellement excitée que son petit visage devint tout rouge.

La caravane se remit à avancer une fois de plus et la Panthère Ténébreuse commença à trotter le long du chariot de Linley. Au même moment, Haeru regardait suspicieusement Bébé et gronda,

– Bébé. Le Maître a accepté une mission d’escorte juste pour dix mille pièces d’or ? Même cent mille pièces d’or ne serait pas assez pour inviter un expert comme Linley à les aider.

Juste en tuant une créature magique du huitième rang, Linley serait capable d’obtenir un core magique du huitième rang qui valait plus de 500 000 pièces d’or. Généralement, pour les combattants du huitième rang, tuer une créature magique du huitième rang était difficile. Seuls les combattants du neuvième rang étaient capables de tuer une créature magique de ce niveau avec confiance.

– Haeru, qu’est-ce que tu en sais ? Le Boss est un être bienveillant, compris ? Bébé grogna en retour à la panthère noire.

En grognant l’un et l’autre, les deux familiers conversaient dans la langue des créatures magiques. En les voyant discuter ensemble, Linley gloussa et alla s’asseoir calmement dans le chariot.

*Grince, grince.*

Les roues du chariot crissaient constamment en roulant. Le soleil tomba derrière les montagnes et la caravane arriva finalement à la frontière des villes de l’Empire O’Brien.

Debout sur le chariot, Linley se balançait d’avant en arrière pour garder l’équilibre, tandis qu’il regardait la ville se rapprocher de plus en plus.

C’était une ville noire ébène semblable à une énorme créature magique qui aurait pris les terres pour elle. Les murs de la ville faisaient plus de trente mètres de haut. Seuls les puissants combattants auraient été capables de grimper à une telle hauteur.

– La ville de Fort-Noir. Le « mur » de l’Empire O’Brien dans le Nord-Ouest de la Province Administrative. Linley avait beaucoup entendu parler de cette ville

Historiquement, il y avait eu quelques batailles majeures qui s’étaient déroulées à Fort-Noir. Bien que de nombreuses années se soient écoulées, à l’approche de la ville, ils purent encore voir la coloration rouge foncée, couleur de beaucoup des énormes pierres noires qui composaient les murs de la ville. C’était des taches de sang séchés qui s’était accumulées après d’incalculables années de batailles.

– Tout le monde, nous allons nous séparer ici. Malone cria haut et fort à l’extérieur des murs de la ville.

Les mercenaires de la compagnie étaient seulement responsables de transporter les caravanes à cet endroit. Immédiatement après, les divers marchands et voyageurs commencèrent à conduire leurs attelages ou porter leurs bagages vers les portes de la ville.

– Grand frère Ley ! Keane l’appela depuis son chariot

Sur le trajet, Keane avait appris que Linley allait les escorter. Immédiatement, il devint plus proche de Linley et celui-ci dit en retour à Keane de simplement l’appeler « grand frère ». Après tout Linley avait seulement 21 ans.

– Allons-y ensemble !

Linley du haut de ses 2 mètres, accompagné de sa Panthère Ténébreuse de quatre mètres de long se dirigea vers les portes de la ville. Le garde, qui était affalé contre un mur, fut si effrayé en voyant Linley sur sa Panthère Noire qu’il recula immédiatement de quelques pas.

Les créatures magiques de type panthère, tigre, et lion étaient des créatures magiques de haut niveau. Même la plus faible des créatures magiques de type panthère était généralement du septième rang.

En ces temps de paix, la sécurité à la porte n’était pas trop stricte. Le gardien ne contrôla même pas Linley et l’autorisa directement à entrer.

– Par les cieux, quel est le rang de cette créature magique, est-ce une panthère noire ? Quand elle m’a regardé, mon cœur s’est presque stoppé de peur.

Un garde cria de peur. Un garde vétéran, près de lui, baissa la voix et lui dit,

– Baisse ta voix. De ce que je sais, la plus faible des panthères, la Panthère Dorée Tatouée est une créature magique du septième rang. Cette panthère noire est au moins une créature magique du huitième rang.

– Waouh ! Fort-Noir est tellement développée ! Les yeux de Keane étaient brillants.

Dans la rue principale de la ville, Linley, Keane, et Jenne étaient en train de marcher côte à côte. Jenne portait un chapeau sur sa tête, enfoncé fermement avec un voile sur son visage. Après tout, la beauté de Jenne pouvait causer beaucoup de problèmes et il était donc plus raisonnable de prévenir les potentiels dangers que sa beauté pourrait attirer.

– Il pense que c’est développé ? Bébé couina sur les épaules de Linley.

Fort-Noir était une ville destinée à la guerre. Bien qu’elle fût assez développée en raison des commerçants, il n’y avait aucun moyen de comparer ça à la Capitale Sacrée maintenant perdue, la ville de Fenlai. Même par rapport à la ville de Hess, la capitale du Royaume de Hess, elle pâlissait en comparaison.

– Attention. Le corps de Linley se tourna brusquement et sa silhouette devint floue tandis qu’il se plaçait devant Jenne et Keane en un éclair.

*Swish.* *Swish*.

Avec un geste de la main droite, Linley saisit les deux flèches dans les airs.

– Vous pensez que vous pouvez vous enfuir ? Avec un geste de ses mains, Linley renvoya les deux flèches de la même façon qu’elles étaient venues, perçant à travers les gorges de deux hommes lointains qui se préparaient à fuir.

*Urk …*

Ces deux hommes serrèrent leur gorge sous le choc, puis s’effondrèrent, morts.

– Ah ! La rue précédemment calme se remplit de cris, et beaucoup de gens commencèrent à courir, paniqués.

– Allons-y, dit Linley devant les visages figés par la stupeur de Jenne et Keane.


Cet article comporte 15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top