skip to Main Content
Menu

Chapitre 1 : Coup de Tonnerre


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Kiriate


PANLONG – LIVRE 8 CHAPITRE 1


      Les régions centrales de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques voyaient rarement passer des humains. Ici, des créatures magiques du septième au neuvième rang pouvaient apparaître à n’importe quel moment. Il était très probable que seuls les guerriers du neuvième rang osaient fouler ces chemins. Mais Linley, en arrivant dans la région centrale de la chaîne de montagnes, commença son voyage vers le nord. Il avait choisi de rester dans les régions les plus centrales du territoire durant tout son périple. Un voyage aussi incroyable et dangereux que celui-ci n’était pas quelque chose que même la plupart des combattants du neuvième rang auraient été assez fous pour entreprendre.

Linley ne portait qu’un pantalon en chanvre. Son torse était nu, tout comme ses pieds. Son épée lourde en adamantine était attachée sur son dos. Pas à pas, il continuait son chemin.

Comme toujours, Bébé, qui se tenait sur les épaules de Linley, observait les alentours.

*Bruissement, bruissement.*

Linley marchait sur un épais tapis de feuilles mortes, le visage calme. Son sac à dos, Sang-Violet, son ciseau plat, et ses autres vêtements étaient tous stockés à l’intérieur de son anneau inter-spatial. À l’intérieur de l’anneau de Clayde, mis à part l’énorme fortune de 2.2 milliards de pièces d’or en magycartes, il y avait aussi des douzaines d’objets précieux. Même le moins précieux d’entre eux valait des millions de pièces d’or. La richesse accumulée au cours des siècles passés par le clan royal de Fenlai représentait en effet une somme colossale.

Mais pour Linley ?

La richesse n’était qu’une possession matérielle. Ce qui l’importait, lui, c’était sa propre force. Le Conglomérat Dawson n’avait-il pas été prêt à lui offrir directement une centaine de millions de pièces d’or pour qu’il les rejoigne ? Et ils lui avaient proposé cela juste en sachant que Linley avait une possibilité d’atteindre le niveau Saint. Pour réellement inviter une personne de niveau Saint, le prix demandé serait alors astronomique et incroyable.

Ce simple fait suffisait pour comprendre toute l’importance qui était attachée à la force personnelle de chacun.

…….

Bien que Linley se trouvait dans les régions centrales, il évitait toujours sensiblement les régions dans lesquelles il n’arrivait pas à sentir de créature magique dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour de lui. Pour qu’une zone aussi grande à l’intérieur de la région centrale de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques soit vide de toute créature magique, cela ne pouvait signifier qu’une chose. Il était très probable que cette zone soit le territoire d’une créature magique de niveau Saint. Et même si Linley avait confiance en lui, il ne voulait pas risquer de déranger une créature magique de niveau Saint.

Devant se frayer un chemin à travers des ronciers et des chardons, Linley n’avançait pas très vite.

– Toute chose doit commencer par les bases. Linley était extrêmement pragmatique. Chaque jour, il portait son épée lourde sur son dos. Coupant, fauchant, perçant, taillant. Linley s’entraînait tous les jours de toutes les manières possibles, essayant sans arrêt d’augmenter sa puissance d’attaque.

Linley ne s’entraînait pas non plus en utilisant une seule méthode.

Il se demandait souvent comment s’entraîner. En utilisant les rares informations contenues dans les archives de son clan qui parlaient des entraînements de ses ancêtres, il essaya de se créer un régime d’entraînement adapté.

La bonne méthode pour s’entraîner ne consistait pas à viser trop haut ou trop loin dès le début.

Le printemps naissant, l’été florissant, l’automne frais, l’hiver glacial. Qu’importe la saison, Linley continuait de ne toujours porter que son pantalon en lambeaux, qui avait déjà été déchiré d’innombrables fois par ses transformations en Corps de Dragon. Son torse restait nu.

Linley avait découvert quelque chose…

Lorsqu’il était pied nu, il pouvait sentir plus clairement le sourd pouls de la terre. Debout sur le sol, son cœur était aussi stable que la vaste terre elle-même. L’usage de son épée lourde commença alors aussi à incarner le poids du monde lui-même.

Son torse était nu.

Sentant les mouvements de l’air contre son corps, Linley avait l’impression que tout son être faisait partie du vent lui-même. Le vent, par sa nature, était invisible et informe. Lorsqu’il utilisait l’épée flexible Sang-Violet, Linley sentait qu’il la maniait avec de plus en plus d’aisance.

Grâce à cela, Linley dégageait maintenant une aura qui était à la fois stable et immuable, tout en étant aussi gracieuse que le vent. Ces deux auras auraient dû être opposées, mais étrangement, venant de Linley, elles semblaient très naturelles et innées.

…….

Il se concentrait principalement sur son épée lourde, puis son épée flexible, tout en gardant un peu de temps pour sculpter. Durant la nuit, Linley se plaçait lui-même en transe méditative. La vie entière de Linley était devenue un régime d’entraînement très particulier.

Quelques fois, lorsqu’il voyait des cascades massives se déverser depuis les sommets des montagnes, Linley s’excitait et sautait dans ces cascades, pour s’entraîner sous l’eau.

Lorsqu’il voyait ces longues et pures rivières, Linley se prélassait souvent dedans.

Lorsqu’il voyait des rochers aux sommets de montagnes, si Linley était frappé par l’inspiration, il grimpait directement jusqu’au sommet et sculptait une statue, passant parfois plusieurs nuits dessus.

…….

Il faisait ce qu’il voulait.

L’esprit et l’âme de Linley étaient plus calmes et plus relaxés que jamais auparavant. En s’entraînant dans ces conditions, Linley oublia totalement le passage du temps. Il sentait seulement sa force augmenter chaque jour, et chaque petite augmentation le rendait heureux et ravi.

La voie du fort passait par un long et sinueux chemin d’entraînement.

C’était une route sur laquelle il était dur de voyager, mais sur laquelle se trouvaient toujours de nouveaux avancements, gratifiant et récompensant celui qui s’y engageait.

…….

Linley se laissa poussa la barbe et ses cheveux, originellement court, se mirent aussi à pousser. Ses yeux, auparavant remplis d’un fier détachement, étaient devenus calmes et tranquilles, grâce à l’influence de sa constante connexion avec la nature.

Il n’y eut que quelques rares occasions où ses yeux devinrent incroyablement perçants.

Le tempérament de Linley, aussi, se modifia par la nature, pour devenir plus stable. Sans les conseils de Doehring Cowart, Linley n’avait plus personne sur qui compter. Il continuait toutefois de se développer naturellement et de mûrir.

…….

*Rumble*

L’eau jaillissait en tonnant depuis une cascade de cent mètres de haut, avant de s’écraser dans un profond étang, éclaboussant les alentours. Juste à côté de la cascade se trouvait un grand rocher sortant du sol.

Il y avait une personne assise en tailleur au sommet de ce rocher, une épée lourde reposant en travers de ses jambes.

C’était l’aube. Le ciel commençait tout juste à s’illuminer. L’une des choses que Linley appréciait faire, à l’intérieur de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, était d’apprécier l’air frais de l’aube.

– Ah… Linley ouvrit les yeux.

Il jeta un regard à côté de lui, et vit Bébé roulé en boule. Les deux petites pattes de Bébé étaient directement enfoncées dans le rocher lui-même, pour s’assurer de ne pas rouler et tomber du sommet.

– Bébé, c’est l’heure d’y aller, dit Linley en riant.

Bébé ouvrit paresseusement ses paupières, regardant autour de lui. Puis il secoua sa tête, pour chasser les derniers restes de sommeil, et s’assit. Boss. J’ai faim.

– Allons-y. Nous mangerons plus tard. Linley sauta du haut du rocher. Bougeant aussi gracieusement que le vent lui-même, Linley traversa plusieurs dizaines de mètres avec ce seul saut, atterrissant de l’autre côté de l’étang. Sautant à son tour du rocher, Bébé se transforma en une ombre noire, et atterrit finalement aux pieds de Linley.

Un homme et une créature magique continuèrent de nouveau leur voyage.

Mais avant d’avoir été bien loin, les pas de Linley s’arrêtèrent soudainement. Bébé le regarda avec interrogation.

– Il y a une créature magique pas loin, dit mentalement Linley.

Bébé regarda autour de lui. Il pouvait maintenant être considéré comme étant une créature magique du début du neuvième rang. Généralement, il y avait très peu de créatures magiques qui pouvaient s’approcher d’eux sans qu’il ne les détecte. Mais cette fois-ci, il n’avait rien senti.

Avec ses pieds plantés dans le sol, et sa capacité à sentir le vent, il était difficile pour quelque chose bougeant près d’eux de ne pas attirer l’attention de Linley.

– Les mouvements de cette créature magique sont légers et gracieux. Je ne peux absolument pas sentir ses mouvements sur la terre. Mais lorsqu’elle bouge, elle fait vibrer l’air, dit mentalement Linley.

Bébé hocha la tête.

…….

Une Panthère Tatouée Dorée était juchée sur une branche d’arbre, absolument immobile. Les Panthères pouvaient être considérées comme l’un des types de créature magique terrestre les plus rapides.

En particulier, la vitesse de mouvement de la Panthère Éléctrobolt de niveau Saint la rendait incroyablement terrifiante.

Les Panthères Tatouées Dorées étaient des créatures magiques du septième rang. Mais en tant que créature magique de type panthère, elles possédaient naturellement la grande vitesse qui faisait la renommée de toutes les panthères. Sa vitesse explosive de sprint était même supérieure à celles de créatures magiques du huitième rang.

La Panthère Tatouée Dorée exerça une soudaine pression avec ses quatre pattes.

*Swich.*

Elle sauta sur un autre arbre. Les Panthères étaient connues pour leur habilité à courir et sauter d’arbre en arbre. Depuis les feuilles épaisses, la Panthère Tatouée Dorée avait déjà repéré la lointaine silhouette humaine.

Elle patienta silencieusement. Attendant que l’humain se rapproche.

En effet, l’humain et la Souris Fantôme noire commençaient à s’approcher.

– Une Souris Fantôme noire ? Pas une menace. Les créatures magiques du septième rang possédaient une intelligence très développée. La principale cible de cette Panthère Tatouée Dorée était cet humain. L’aura qu’il émettait avait déjà alerté la Panthère. Mais elle avait le sentiment que cet humain ne devrait pas être trop puissant.

Effectivement, dans sa forme basique, Linley n’était qu’un guerrier approchant de la fin du septième rang.

En général, lorsqu’une créature magique du septième rang affrontait un humain du septième rang, la créature magique avait l’avantage.

*Swich.* Sautant du tronc de l’arbre, la Panthère Tatouée Dorée se transforma en une violente ombre dorée, s’envolant gracieusement vers Linley.

A ce moment, l’humain, supposément totalement pris au dépourvu…

Aussi rapide que l’éclair, il dégaina son épée lourde en adamantine tout en battant en retraite ! Au même moment, il abattit son épée contre la Panthère Tatouée Dorée avec une puissance phénoménale.

Déjà en plein saut, la Panthère n’avait plus aucun moyen de changer sa trajectoire. Elle ne pouvait que faire de son mieux pour écarter sa tête.

*Bam.*

S’abattant aussi rapidement que l’éclair, l’épée s’écrasa violemment contre le corps de la Panthère. Là où elle s’écrasa, une profonde blessure apparut. Le bruit des os brisés put se faire entendre.

Avec un bruit sourd, le corps de la Panthère Tatouée Dorée s’écrasa au sol. Elle resta là, du sang s’écoulant de sa bouche. Mais après dix secondes, elle ne bougeait déjà plus.

Linley remit gracieusement son épée lourde dans son fourreau.

– Bébé, au petit déjeuner, nous aurons de la chair de panthère, dit Linley d’un ton nonchalant.

Pour Linley et Bébé, c’était un événement très ordinaire. À l’intérieur de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, ils tuaient plusieurs créatures magiques tous les jours.

Si un expert de l’épée lourde avait été présent, il aurait pu facilement voir que Linley était capable d’utiliser cette épée lourde de 1600 kilos avec un niveau extrêmement élevé et cela, malgré son rang de guerrier qui n’était qu’à la fin du septième rang. Non seulement le poids de l’épée lourde ne gênait pas Linley, mais il était même capable d’utiliser ce poids pour rendre encore plus rapide ses coups.

Lorsqu’il frappait, il pouvait tuer une créature magique du septième rang en un coup. Cette puissance était tout simplement stupéfiante.

Linley et Bébé commencèrent à cuire la panthère au milieu de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

– Boss, quelle est la puissance de la plus puissante attaque que tu peux faire avec ton épée lourde ? Tu m’as dit, il y a quelques jours, que tu avais réussi à franchir un cap, demanda Bébé.

Ils avaient été dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques depuis plus d’un an maintenant. Durant cette année, l’esprit de Linley était devenu un avec la nature, et il s’était entièrement plongé dans son entraînement. Ces dix-huit mois d’entraînement avaient amélioré ses capacités à une vitesse extrêmement rapide.

– Ma plus puissante attaque ? Difficile à dire. De manière générale, je dirais que je devrais être capable de vaincre la plupart des créatures magiques du huitième rang sous ma forme humaine, dit Linley avec confiance.

Ce n’était pas de l’arrogance. C’était simplement de la confiance en son propre pouvoir.

– Cette viande de panthère sent si bon. Bébé renifla l’air avec son nez.

– Hum ? Linley fronça les sourcils, puis se mit soudain à rire. Bébé, lorsque nous cuisons de la viande, nous attirons assez souvent l’attention des créatures magiques. Et cette fois, devine qui vient… une créature magique qui semble assez lente et pataude.

Après avoir attendu un certain temps, Linley et Bébé virent finalement apparaître une créature magique.

Un Vélocidragon.

– Un Vélocidragon ? Linley se mit à rire. Il était maintenant assez familier avec les Vélocidragons. Même s’ils n’étaient que des créatures magiques du septième rang, ils possédaient une défense extrêmement puissante. Bien qu’ils soient tous les deux du septième rang, la défense du Vélocidragon était bien plus formidable que celle de la Panthère Tatouée Dorée. Mais à l’opposée, la Panthère était bien plus rapide que le Vélocidragon.

– Boss, tu dis que ton attaque est vraiment puissante maintenant. Tu penses que tu peux tuer un Vélocidragon en un seul coup d’épée ? Demanda soudainement Bébé.

Les écailles d’un Vélocidragon faisaient presque cinquante centimètres d’épaisseur, et les os de son crâne étaient extrêmement denses et durs. Bien que ceux-ci soient assez lents, leur défense pouvait rivaliser avec celles des créatures magiques ordinaires du huitième rang.

– Un seul coup d’épée ? Je n’ai pas encore essayé. Laisse-moi tester ça.

Linley sortit son épée lourde de son fourreau, puis avança pas à pas vers le Vélocidragon.

Celui-ci faisait la taille d’un bâtiment de deux étages et faisait presque vingt mètres de long. Comparé à l’énorme créature, Linley n’était rien de plus qu’un grain de poussière.

– Grooooaaaar. Le Vélocidragon rugit furieusement vers Linley.

Son épée lourde en main, Linley continua de s’approcher, un pied nu après l’autre.

Soudain…

La vitesse de mouvement de Linley augmenta drastiquement et il chargea vers le Vélocidragon. Laissant échapper un furieux rugissement, le Vélocidragon envoya sa queue draconique fouetter vers Linley. Sa queue était extrêmement rapide.

*Clang.* L’épée lourde de Linley bougea soudainement très rapidement, et elle bloqua la queue draconique.

En s’aidant de la force donnée par la queue draconique, Linley sauta en l’air pour voler au-dessus du Vélocidragon.

– Uh, c’est un humain ? Le Vélocidragon était surpris de découvrir que l’homme en face de lui pouvait manier aussi facilement une si grosse épée. Et maintenant, cet homme abattait directement son épée lourde sur sa tête.

Le Vélocidragon était extrêmement confiant. Son crâne était, après tout, la partie la plus résistante de son corps.

En effet…

Lorsque l’agile épée lourde, qui semblait presque flotter, toucha son crâne, elle ne posa en effet aucun danger au Vélocidragon. Mais d’un seul coup, juste après avoir touché son crâne, une force incroyablement puissante explosa depuis l’épée. Comme une crue soudaine s’échappant d’un barrage, cette incroyable puissance se déversa d’un seul coup. Il n’entendit qu’un bruit de *crack*, puis tout devint noir.

Bébé regarda cette scène avec stupéfaction.

Linley n’avait frappé que son crâne, la partie la plus résistante du Vélocidragon, avec un seul coup de son épée. Et d’un seul coup, la tête du Vélocidragon s’était fendue en deux, comme un œuf fragile, répandant au sol cervelas et sang. Le corps massif et puissant du Vélocidragon s’effondra au sol, tandis que Linley atterrissait gracieusement à côté.

– Boss ! Whoaaa ! Tu es aussi puissant que ça maintenant ? Bébé courut le rejoindre tout excité.

Linley rit,

– Durant cette dernière année, j’ai été capable de presque parfaitement combiner ma propre force avec mon Dou Qi Dragonblood. Et puis, avec ce que j’ai appris de ma connexion avec la terre, j’ai dépassé les simples niveaux d’utilisation de la « force » et du « Dou Qi ». Je suis arrivé au niveau que les ancêtres du clan Baruch décrive comme « Manier le lourd comme s’il était léger. ». Et maintenant, j’ai réussi à développer cette technique : Coup de Tonnerre.


Cet article comporte 18 commentaires
      1. Non, juste le premier, encore heureux ! Déjà que le second que j’ai fini aujourd’hui faisait 2500… j’espère que ça va revenir à 2000-2200 comme le 7. (ou 1500 comme les tome 3-4 ^^)

        1. Au fait pour le fait d’essayer (un test pas sûr que je sois capable) l’édit, vous pouvez m’envoyez un truc pour me tester ? 😀 (par exemple le chapitre 2 du tome 8 :p ou autre chose mdr)
          Voiluuu

          1. Hehe , tiens toi bien 😀 j’éspère que tu vas pouvoir nous rejoindre si tu en as le courage et la motivation 🙂 avec EdeN pas de vacances x)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top