skip to Main Content
Menu

Chapitre 7 : La Fuite Effrénée


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Kiriate


PANLONG – LIVRE 7 CHAPITRE 7


        Lorsque le Directeur du Conglomérat Dawson, Monroe Dawson, vit ce qu’il se passait, il ordonna immédiatement une halte.

À l’unisson, tous les cavaliers tirèrent vivement sur les rênes de leurs montures. Les chevaux se cabrèrent avant de retomber et de se calmer, à l’arrêt.

– Libérez le jeune maître, ordonna Monroe Dawson. Le guerrier du neuvième rang aux cheveux rouges, en charge de la protection de Yale, fit un geste de la main et instantanément les cordes qui maintenaient Yale furent coupées. Ce dernier sauta alors immédiatement de son étalon. Quant à George et Reynolds, ils étaient déjà descendus depuis longtemps.

– Troisième frère, tu vas bien ? Reynolds était si excité que ses yeux étaient rouges.

– Troisième frère, c’est merveilleux ! Je savais que tu serais sain et sauf ! Dit Yale, excité.

George ne dit rien du tout, il prit juste Linley dans ses bras.

– Troisième frère, allons-y. Laissons Fenlai derrière nous, dit immédiatement Yale.

Monroe Dawson ajouta aussi.

– Tu dois être Linley, n’est-ce pas ? Viens avec nous. Tant que nous ne sommes pas attaqués par des combattants de niveau Saint, notre sécurité ne devrait en aucun cas être un problème.

Monroe Dawson désirait ardemment que Linley devienne l’un des membres de son Conglomérat dans le futur.

Ce dont le Conglomérat Dawson manquait le plus était des combattants de niveau Saint !

– Pas besoin. J’ai encore quelques affaires dont je dois m’occuper. Boss Yale, Deuxième frère, Quatrième frère, partez devant. Linley secoua la tête.

– Troisième frère, vas-tu… ? Cria Yale sous le choc. Yale avait déjà deviné ce que Linley comptait faire.

Linley acquiesça.

– En effet.

Clayde. Il devait mourir !

La dernière fois, il avait échoué à cause de la barrière de niveau Saint qui le protégeait mais, étant donné que c’était déjà extrêmement rare que le souverain d’un royaume en possède une, c’était quasiment impossible qu’il soit en possession d’une deuxième. Tant que les combattants de niveau Saint de l’Église de Lumière étaient concentrés sur la sauvegarde de leur propre vie, c’était très improbable qu’ils aient le temps de sauver un roi en parallèle. C’était donc le meilleur moment pour exécuter Clayde.

– Boss Yale, tu peux y aller maintenant. Je te retrouverai plus tard, dit Linley.

– Il y a bien trop de créatures magiques ici cette fois. J’ai bien peur que l’Institut Ernst ait aussi été attaqué au vu de sa proximité avec la ville de Fenlai. Nous ne rentrerons pas à l’institut. Une fois que nous aurons atteint un endroit sauf, Reynolds et George retourneront dans leurs empires respectifs. Quant à moi… je vais suivre mon père maintenant, répondit Yale. George et Reynolds hochèrent aussi la tête.

– Bien. Dans ce cas, dans le futur, je vous chercherai tous. Boss Yale. Deuxième frère. Quatrième frère. Bon voyage à vous. Adieu. Linley regarda longuement ses trois frères avant de hocher lourdement la tête, de se tourner et de partir à grande vitesse dans la direction opposée.

Yale, George et Reynolds comprirent tous que de voir leur Troisième frère dans le futur serait difficile.

Les trois remontèrent immédiatement en selle.

– Allons-y !

Le convoi du Conglomérat Dawson se remit en route de nouveau.

Ce jour-là, de nombreux clans de la ville de Fenlai étaient au bord de l’extinction et le clan Debs ne faisait pas exception. Le patriarche, Bernard, et son successeur, Kalan, avaient été écrasés sous le pied d’un Gorille Doré. Les autres membres du clan n’eurent même pas le temps de commencer à considérer qui serait le prochain patriarche parce qu’immédiatement après, ils souffrirent d’encore plus de pertes. Des créatures magiques s’étaient mises à attaquer en masse leur manoir.

Les gardes, les serviteurs, les femmes de chambres, les membres du clan… ils moururent tous, les uns après les autres. Les personnes du clan Debs restantes attrapaient toutes les choses précieuses qu’ils pouvaient avant de fuir dans toutes les directions. À ce moment, plus personne ne pensait encore à sauver les autres. C’était chacun pour soi.

– Grande-sœur Alice, que devrions-nous faire ? Rowling était figée.

Alice avait été stupéfaite dans un premier temps mais maintenant, elle s’était reprise.

– Viens avec moi, cria immédiatement Alice. Elle était, après tout, une mage du quatrième rang tandis que Rowling était aussi une guerrière du quatrième rang. À leur âge, c’était en réalité plutôt impressionnant. Mais dans la situation actuelle, les créatures magiques du cinquième rang étaient partout et elles n’avaient pas le pouvoir de leur résister.

Alice mena Rowling jusqu’à la chambre de Kalan avant de récupérer deux magycartes d’un tiroir.

– Petite sœur Rowling, chacune de ces deux magycartes contient cent mille pièces d’or. Elles seront suffisantes pour que nous survivions. Nous pouvons y aller maintenant. Alice donna à Rowling l’une des cartes. Elles sortirent ensuite en trombe du manoir. L’une était une mage, l’autre était une guerrière.

Elles étaient toutes deux en bonne condition physique et étaient capables de courir agilement.

– Sauvez-moi ! Ah !

Une femme de chambre passa en courant devant Alice et Rowling, poursuivie par un Loup des Tempêtes. Celui-ci la chargea sauvagement avant de l’égorger d’un coup de patte. Les yeux fixés sur Alice et Rowling, les yeux de la femme de chambre étaient emplis d’un désir de vivre. Mais la lumière à l’intérieur d’eux s’assombrit lentement avant de s’éteindre.

Rowling se tenait debout, les yeux fixés stupidement sur le spectacle.

– Dépêche-toi, allons-y !

Alice tira sur la main de Rowling. Essayer d’être charitable dans un moment comme celui-ci, revenait à courtiser la mort. Même les guerriers du neuvième rang n’osaient pas être trop bienveillants dans un moment pareil, alors encore moins elles.

Dans la ville, il y avait actuellement plus de dix créatures de niveau Saint et plus de cent créatures du neuvième rang.

Les créatures magiques des rangs inférieurs étaient encore plus nombreuses ; en particulier celles du cinquième et sixième rang, comme la horde de Loups des Tempêtes qui était composée de plus de centaine de milliers d’individus. Malgré le million d’habitant de la ville, la plupart d’entre eux ne possédaient qu’une force du premier ou second rang. Ils n’avaient aucun moyen de se défendre.

*Déchire.* Alice et Rowling déchirèrent les côtés de leurs robes de mariages afin de pouvoir courir plus facilement.

– Grande-sœur Alice, il y a des créatures magiques devant, annonça soudainement Rowling.

– Par ici. Alice prit Rowling par la main et se précipita dans une petite contre-allée.

Mais après avoir traversé cette contre-allée, ils découvrirent que de l’autre côté se trouvait aussi bloqué par des créatures magiques. Les deux filles furent forcées de rester au milieu de l’allée mais soudainement, un Taureau d’Acier Vampirique chargea dans leur direction par l’un des côtés de l’allée.

– Allons-y ! Alice tira fortement la main de Rowling avant de se précipiter hors de l’allée. Elles ignorèrent les créatures magiques qui étaient devant elles. Il y avait aussi beaucoup de personnes devant elles. Ces créatures ne les viseraient pas nécessairement. Elles continuèrent de charger en avant aussi vite qu’elles le purent.

Leurs respirations devinrent rapidement rauques et irrégulières. Ces situations où leurs vies étaient en jeu, avaient fait grimper leur niveau d’anxiété au maximum.

*Aouuuuuu !* Aouuuuu !* Soudain, de derrière elles, plus de dix Loups des Tempêtes apparurent avant de se mettre à courir vers elles. Ils étaient au moins deux fois plus rapides qu’Alice et Rowling et étaient donc bien trop rapides pour qu’elles puissent les semer. Très rapidement, les dix Loups des Tempêtes les auraient rattrapés… et au même moment, un énorme Wyrm de Terre surgit devant elles.

Le Wyrm de Terre était tellement grand qu’il bloquait près de la moitié de la rue de la Feuille Verte à lui tout seul. Et avec sa queue draconique… leur route venait d’être complètement barrée. Alice et Rowling n’avait nulle part où s’enfuir.

– Grande-sœur Alice… Rowling se sentait complètement impuissante.

Alice regarda l’énorme Wyrm de Terre ainsi que la dizaine de Loups des Tempêtes qui arrivaient à grande vitesse. Elle ne voyait absolument aucun moyen de s’échapper.

– Vais-je mourir comme ça ? Alice ne put s’empêcher de serrer très fort Rowling dans ses bras. À ce moment, elle sentait que tous espoirs étaient perdus. Derrière eux, les dix Loups des Tempêtes allaient bientôt arriver et leurs crocs brillaient d’une lumière froide…

Un magnifique éclair de lumière violette surgit.

La tête des dix Loups des Tempêtes se détacha de leurs corps. Une silhouette humaine descendit des cieux avant de charger en direction du Wyrm de Terre.

– C’est… Alice et Rowling fixèrent stupidement la personne qui venait soudainement de les sauver.

Alice put clairement reconnaître cette personne.

 Il y a bien, bien longtemps, la même situation s’est produite. Une lueur perdue dans les yeux, Alice regardait la silhouette. C’était Linley. En réalité, la résidence de Linley se trouvait dans la même rue que celle du manoir du clan Debs et à ce moment, Alice et Rowling se trouvait à quelques dizaines de mètres de son manoir.

Linley n’allait pas regarder quelqu’un mourir sans rien faire, après tout.

– Haaaaaarrgh !*

Linley tourna son poignet, poussa violemment sur ses jambes et frappa férocement du pied, tel un fouet. Sa jambe claqua dans les airs avec un son strident avant de s’écraser contre le crane du Wyrm de Terre.

À l’instant de la collision, la jambe de Linley se couvrit soudainement d’écailles noires.

La forme de Demi Dragon !

*Bam !*

Le coup de pied avait été simplement trop rapide. Pris par surprise, le Wyrm de Terre fut incapable de réagir et son crâne explosa sous la force du coup. Le corps énorme du Wyrm tomba en arrière avant de s’écrouler sur le sol.

Linley retomba sur ses pieds. Rowling et Alice, qui venaient de voir ça, étaient stupéfaites.

– Grand… grand frère Linley… dit doucement Alice.

Linley se tourna pour les regarder. Il se mit à froncer légèrement les sourcils. Il n’avait pas le temps de s’occuper des filles mais s’il les laissait toutes seules, elles mourraient définitivement. Heureusement, à ce moment, Linley vit soudain une troupe de chevaliers qui avançait à grande vitesse. Au milieu de la troupe se trouvait un vieil homme qui chevauchait un magnifique étalon. C’était le Directeur Maia de la Galerie Proulx.

Les collections de la Galerie Proulx avaient été essentiellement détruites sous les assauts des créatures magiques. Le Directeur Maia n’avait été capable que de récupérer les pièces de collection les plus importantes à l’intérieur de son anneau spatial personnel.

Ces anneaux inter-spatiaux étaient extrêmement rares et chers. Même le Directeur Maia n’en possédait qu’un qui était transmit de génération en génération dans son clan.

– Directeur Maia, cria fortement Linley.

En voyant Linley, le Directeur Maia fut extrêmement excité.

– Maître Linley, vous êtes là ! Les personnes que le Directeur admirait le plus étaient les maîtres sculpteurs. Il était donc tout naturel que le Directeur Maia admire grandement Linley, ce jeune homme qui avait été capable de sculpter une sculpture du même niveau que Proulx ou Hope Jensen.

Il y avait en réalité très peu de personnes qui savaient que Linley avait tenté d’assassiner le Roi Clayde. Pour le monde extérieur, l’histoire était qu’un démon avait tenté d’assassiner Clayde. Le Directeur Maia ne connaissait naturellement pas la vérité.

– Maître Linley, venez avec nous, dit le Directeur avec confiance.

La force militaire de la Galerie Proulx était très élevée. Tant qu’ils n’étaient pas attaqués par des créatures de niveau Saint, ils survivraient définitivement, sans aucun problème.

– Directeur Maia, pas besoin. Mais j’aimerais que vous m’aidiez. Ces deux jeunes filles ont un certain lien avec moi et j’espère que vous pourrez les emmener en sûreté, demanda Linley.

– Pas de problème. Mais, Maître Linley, la ville de Fenlai n’est pas très sûre en ce moment, dit précipitamment le Directeur Maia.

– Je sais. Mais j’ai des affaires dont je dois m’occuper d’abord. Je vous confie ces deux filles. Après avoir parlé, Linley disparut immédiatement dans son manoir. Alice et Rowling échangèrent un regard avant que le Directeur Maia leur ordonne de monter sur une monture et d’intégrer leur troupe.

– Il… ne m’a même pas adressé un seul mot. Alice se sentit soudainement légèrement abattu.

Le son du galop se remit à résonner. Le convoi du Directeur Maia venait de repartir.

Ce n’est qu’à ce moment que Linley ressortit de son manoir avec un paquet noir en travers des épaules. Ce sac contenait plusieurs magycartes, le restant de la poudre de Rupture de Sang et le restant d’Herbe CœurBleu.

– Bébé, maintenant, direction le palais.

– Boss, allons faire un petit massacre. Bébé était aussi tout excité.

Linley se dirigea immédiatement avec Bébé vers le palais.

De nombreuses personnes avaient déjà fui mais Clayde était encore dans la salle du trésor royal. Comment pouvait-il abandonner les richesses que le clan royal avait accumulées depuis d’innombrables années ? La richesse d’un clan royal n’était pas quelque chose d’insignifiant.

Le clan Debs avait eu, au mieux, peut-être cent millions de pièces d’or.

Un ministre corrompu comme le Duc Patterson avait aussi pu accumuler environ cent millions de pièces d’or. Quant à l’accumulation de richesses présentes dans le trésor royal, elle valait bien plus.

À l’intérieur du trésor.

– C’est la fortune qui a été accumulée par d’innombrables générations de dirigeants du Royaume de Fenlai sur plusieurs milliers d’années. Les yeux fixés sur les trésors présents dans la pièce, Clayde n’avait pas vraiment le temps de réfléchir. Il attrapa les objets les plus précieux et les absorba directement dans son anneau inter-spatial. En tant que roi, Clayde avait été suffisamment chanceux pour se procurer un tel anneau.

– Et ces 32 magycartes. Clayde regarda les magycartes qui étaient dans ses mains.

Ces 32 magycartes étaient toutes non liées et elles représentaient des milliers d’années d’accumulation de fortune par le royaume. Chaque carte contenait cent millions de pièces d’or. Ces 32 magycartes représentaient au total, 3.2 milliards de pièces d’or. C’était une somme terrifiante. Peut-être que même les clans majeurs des Quatre Grands Empires n’avaient pas autant d’argent.

Il était populaire de dire que la plus facile des manières de se faire de l’argent était de devenir roi. La fortune qui avait été accumulée au fil des années était naturellement extraordinairement grande.

– La capitale est finie. Clayde se tourna pour jeter un dernier regard au reste du trésor avant de contracter sa mâchoire et de partir.

Mais ce que Clayde n’avait pas encore réalisé c’est que ce n’était pas seulement la capitale qui était finie. Le Royaume de Fenlai entier était maintenant devenu le territoire des créatures magiques ! Lui, Clayde, n’était plus roi de rien ! Qui plus est, ce n’était pas seulement le Royaume de Fenlai qui avait été détruit ; une grande partie du territoire appartenant à l’Union Sacrée était en train d’être rapidement dévoré et clamé par les créatures magiques.


Cet article comporte 14 commentaires
  1. Je sais pas pourquoi, mais je vois bien Linley rejoindre le méchant monstre divin pour se venger de l’Union Sacrée, étant donné qu’il est un guerrier DragonBlood du 9e rang/mage du 7e rang à 17 ans, peut-être que l’autre va le remarquer et le recruter (c’est à moitié un dragon limite, on pourrait le considérer comme une créature).

    Clayde va clamser, Bébé doit être du 9e rang maintenant comme il l’a prouvé au dernier combat, à 2 sur le roi ça va être facile.

    Merci du chapitre.

    1. Merci, à l’avenir, peux-tu utiliser le forum si tu veux faire par de théories comme celle-ci. Son utilisation est beaucoup plus adaptée que les commentaires sous les chapitres. 🙂

      Genre dans la section discussion sur le dernier chapitre (où j’ai d’ailleurs pris le temps de répondre à tes dernières questions)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top