skip to Main Content
Menu

Chapitre 20 : Toute l’Histoire


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 7 CHAPITRE 20


      À l’intérieur du restaurant.

En voyant un grand groupe d’Ascètes quitter le manoir de Clayde, Linley exulta sauvagement. D’un regard, il pouvait voir que ce groupe d’Ascètes contenait plus d’une cinquantaine de personnes. Qu’un groupe aussi important quitte le manoir signifiait sûrement qu’ils étaient tous partis ensemble.

– Cela fait six ou sept jours que Clayde est arrivé. Il est à présent quasiment certain que Shaq ait dit à Clayde qu’il m’a rencontré. Il doit très certainement se douter que je ne suis pas loin.

Linley jeta sur la table quelques pièces d’or d’un geste nonchalant. Soudain, des courants d’airs se mirent à tourbillonner autour de lui et, telle une brise, Linley quitta agilement le restaurant.

Malgré son épée lourde sur le dos, avec l’assistance de sa magie du vent, il se déplaçait avec aisance. Mais bien sûr, cela était dû au fait que Linley était un mage du septième rang. S’il n’avait été que du troisième rang, les effets n’auraient absolument pas été comparables.

– Bébé, surveille la porte arrière, lui ordonna mentalement Linley.

– Je m’en occupe, boss.

Tandis que Linley se précipitait vers l’un des murs extérieurs du manoir de Clayde, il commença à murmurer les mots d’un autre sort : Sonde de Vent.

*Whoosh !*

Avec Linley en son centre, une légère bourrasque se propagea dans toutes les directions. Après avoir fermé les yeux, Linley put clairement ressentir tout ce que la Sonde de Vent avait détecté.

– Hum ? Ils se regroupent près de la porte arrière ?

La Sonde de Vent ne pouvait détecter que les corps et les objets. Elle ne pouvait permettre de distinguer clairement les visages. Cependant, avec son usage de la Sonde de Vent, Linley avait été capable de découvrir que les personnes à l’intérieur du manoir étaient toutes en train de se dépêcher vers la cour arrière du manoir. Clairement, ils étaient en train de se préparer à fuir.

– Hmph. Comme prévu. D’un mouvement silencieux, Linley vola jusque dans la cour située à l’avant du manoir de Clayde. Silencieusement, mais rapidement, Linley continua son chemin vers la cour arrière.

– Dépêchez-vous, dépêchez-vous ! Beuglait Clayde avec colère.

– Sortons par la porte arrière. Nous partons immédiatement. Et nous quittons Hess, expliqua directement Clayde.

La Consort Royale était confuse,

– Votre Majesté, ne sommes-nous pas bien ici ? Pourquoi – ?

*Clac !*

Clayde la gifla en travers du visage.

– Ça suffit, les conneries, s’exclama Clayde.

– On se dépêche. Oubliez les chevaux. Vous deux, vous êtes responsables de la Princesse et de la Consort Royale, ordonna Clayde à deux de ses chevaliers. Il signala ensuite à un troisième d’ouvrir la porte arrière.

Linley, qui se cachait derrière un petit monticule, regardait tout cela en riant froidement.

– Comme je m’en doutais, il ne reste plus un seul Ascète. En un saut, Linley recula très rapidement, se déplaçant à un endroit où ni Clayde, ni Kaiser ne seraient capables de le voir, puis sauta derrière un mur. Il tourna alors, et s’élança rapidement vers la porte arrière. Mais juste au moment où Linley dépassait le coin du manoir, il s’arrêta soudainement.

Bébé était juste à côté de la porte.

*Creaaaaak* La porte arrière commença à s’ouvrir.

Bébé se précipita immédiatement vers un carré d’herbes touffues non loin. Avec la petite taille de Bébé, les herbes folles étaient tout à fait en mesure de le couvrir et cacher complètement son corps.

– Bébé, lorsque Clayde sort, dis-le-moi immédiatement. Linley se cacha derrière son coin de mur, et tout son corps se recouvrit d’écailles noires. *Snick* De son front, son dos, ses coudes, et ses genoux, des pointes acérées se mirent à surgir.

Et sa longue queue draconique surgit à son tour.

Les yeux de Linley se transformèrent soudainement en deux yeux noirs cerclés d’or, de la même couleur que ceux du Wyrm Cuirassé.

Forme complète de Corps de Dragon ! Sort du vent de soutien : Supersonique. En même temps, Linley se renforça avec un sort du vent. Après avoir entièrement pris la forme de Corps de Dragon, Linley sentit son corps déborder d’un pouvoir illimité.

À ce moment, son épée lourde en adamantine de 1 630 kilos n’impactait absolument pas ses mouvements.

Pour un puissant guerrier qui pouvait soulever aisément quelque chose pesant des centaines de milliers de kilos, que représentaient une petite tonne et demie ? C’était comparable au fait de demander à un homme pouvant porter 100kilos de porter un objet d’1 kilo avec lui. Comment cela aurait-il pu l’impacter ?

Clayde continua de pousser ses hommes. Un soldat des Foudres Sauvages après l’autre sortait par la porte arrière.

Clayde lui-même sortit, avec Shaq à ses côtés. Puis la Princesse et la Consort Royale, sous la protection des chevaliers des Foudres Sauvages, sortirent. Quant à Kaiser, il se trouvait en dernier, servant d’escorte et d’arrière-garde.

– Boss, Clayde est sorti.

Juste après que Clayde ait posé un pied en dehors du manoir, la voix de Bébé résonna dans l’esprit de Linley. Les yeux de ce dernier, qui était toujours caché derrière le coin du mur, se mirent soudainement à briller.

*Whoosh !*

Son puissant saut vers l’avant se combina avec le vent et le propulsa à grande vitesse.

*Swish !*

En un clin d’œil, une silhouette noire, à forme humaine se fraya un chemin à travers une distance de soixante-dix mètres, chargeant directement vers la porte arrière du manoir. Quelque peu pris par surprise, Clayde se tourna pour regarder. Mais lorsqu’il le fit, il vit que cette silhouette humaine était déjà à côté de lui. Cette silhouette si familière fit trembler de peur le cœur de Clayde. Avant même qu’il n’ait eu la chance de réagir ou d’appeler à l’aide, une puissante force l’encercla.

– Ne bouge pas. Autrement. Tu meurs. La voix de Linley fut directement transmise dans l’oreille de Clayde.

– Ah ! La Consort Royale venait juste de sortir par la porte. En voyant Linley, elle fut si effrayée qu’elle cria aussitôt. Mais alors, avec un *snick*, la tête de la consort s’envola.

Linley rétracta ses griffes.

La tête décapitée de la consort envoyait du sang gicler partout, tandis que son corps s’écroulait au sol.

– Un mon… un monstre ! La princesse, terrifiée, recula précipitamment.

– Relâche Sa Majesté ! Les soldats des Foudres Sauvages qui avaient fui avec Shaq chargèrent immédiatement, mais en même temps, une ombre noire flasha au milieu de leur groupe. La petite Souris Fantôme, qui s’était soudainement transformée en une créature de cinquante centimètres, retomba au sol. Au même moment, les deux soldats qui avaient voulu charger s’écroulèrent, une moitié de nuque en moins.

– Qu’aucun de vous ne résiste. C’est futile. La voix glaciale de Linley résonna.

À ce moment, Kaiser chargea à son tour.

– Seigneur Kaiser, quel… quel est ce monstre ? La princesse était terrifiée. Mais Shaq, à qui Clayde avait tout expliqué, savait que ce monstre était en réalité Linley.

L’aberration qui leur faisait face était couverte de la tête aux pieds d’écailles noires, et elle avait des pointes qui sortaient de son front, ses genoux, ses coudes, et de son dos. Ses écailles couvrant ses pieds et ses mains étaient toutes extrêmement aiguisées.

Ajouté à cela, elle avait une queue draconique, semblable à un fouet d’acier.

À cet instant, cette queue draconique était enroulée fermement autour de Clayde, l’empêchant totalement de bouger. À chaque petit mouvement de sa queue, le corps de Clayde suivait le mouvement.

Cette scène stupéfia toutes les personnes présentes.

– Kaiser. Cette fois, tu n’as aucune chance. La voix glaciale de Linley résonna.

Un air peiné vit le jour sur le visage de Kaiser. Il savait que s’il se battait seul contre Linley, il n’était même pas sûr de gagner. De plus, Linley avait cette monstrueuse créature magique comme compagnon qui était du même niveau de pouvoir que lui.

Kaiser n’avait pas confiance en sa capacité de s’occuper ne serait-ce que d’un des deux, que ce soit Linley ou sa créature magique, Bébé.

Et maintenant que Clayde avait été capturé par Linley, lui, Kaiser, n’avait en effet plus aucune chance.

– Lin… Linley, relâche mon royal père ! S’écria rageusement Shaq.

Linley jeta un regard à Shaq avec ses yeux noirs cerclés d’or, si glacés. Shaq frissonna, n’osant plus parler. À ce moment, l’apparence de Linley avait stupéfié tout le monde. Les chevaliers des Foudres Sauvages qui avaient suivi Clayde s’étaient déjà battus et avaient été massacrés par Linley et Bébé auparavant. Ils savaient exactement à quel point Linley et son monstrueux compagnon magique étaient puissants.

– Linley. Juste au moment où Clayde allait le supplier…

*Crunch !* *Crack !*

Linley arracha l’annulaire et l’index de Clayde puis les jeta nonchalamment en direction du groupe de la princesse et de Kaiser.

– Ah… ah ! Clayde ne put s’empêcher de hurler à l’agonie en se faisant arracher les doigts.

– Clayde, je vais te le dire tout de suite, tu vas définitivement mourir, dit Linley d’un ton factuel.

Clayde tourna son regard sauvage vers Linley.

Mais ce qui lui fit face fut les yeux glacés et impitoyables de Linley.

– En ce moment, tu as deux choix. Le premier est de me laisser te torturer à mort. Le second est de me dire à qui tu as donné ma mère, et qui l’a tuée. Et alors, je te laisserai mourir rapidement, expliqua calmement Linley.

Il savait très bien que pour s’occuper de quelqu’un comme Clayde, la meilleure chose à faire était de tout expliquer clairement.

Autrement, Clayde penserait qu’il aurait encore eu une once d’espoir de survivre. Il serrerait les dents et refuserait de répondre, pour continuer d’espérer.

– Non ! Si tu veux bien m’épargner, AH ! Linley arracha implacablement un autre des doigts de Clayde. Calmement, il dit,

– Tu vas définitivement mourir. La seule question est, vas-tu me dire la vérité rapidement pour t’épargner la douleur et la souffrance, ou pas ?

– Votre Majesté !

Kaiser était sur le point de se précipiter vers eux.

– Kaiser, veux-tu que toutes les personnes présentes meurent ? Les yeux noirs cerclés d’or de Linley se rivèrent sur ceux de Kaiser. Ce dernier s’arrêta instantanément. Il comprenait que Linley et Bébé avaient définitivement le pouvoir de tuer toutes les personnes présentes.

Même lui, Kaiser, n’aurait que la capacité de fuir. Face à une attaque combinée de Linley et Bébé, il n’aurait aucune chance de gagner.

– Ah… Kaiser ne savait vraiment plus quoi faire.

Linley regarda de nouveau Clayde.

Le visage de ce dernier était totalement pâle. De larges gouttes de sueur roulaient sur son front. En ce moment, la force avec laquelle Linley l’enserrait avec sa queue draconique était extrêmement grande.

– Continue de réfléchir. Plus tu réfléchiras, plus tu souffriras. Les griffes écailleuses de Linley attrapèrent l’oreille de Clayde.

Devinant ce que s’apprêtait à faire Linley, Clayde hurla,

– Non !

*Riiiip.*

L’oreille gauche de Clayde fut arrachée par Linley, et il hurla d’agonie en l’injuriant violemment,

– Linley, espèce de salopard ! TU ES UN DEMON !!

– Continue de perdre du temps. Les griffes de Linley se dirigèrent lentement vers le visage de Clayde.

– Cette fois-ci, ce sera tes yeux. Dis-moi, tu préfères ton œil gauche ou droit ? Le visage de Linley était impassible. Lorsque Clayde le regarda, espérant voir quelque chose dans ses yeux ou l’expression de son visage, tout ce qu’il put observer fut ce visage immuable, couvert d’écaille, et ces yeux noirs cerclés d’or, si froids, si impitoyables.

– Si tu ne te décides pas, je vais décider pour toi. Juste avant, c’était ton oreille gauche. Maintenant, ça va être ton œil droit. Linley tendit sa main griffue.

– Non ! Je vais parler. Je vais parler, hurla Clayde de toutes ses forces.

Linley rétracta ses griffes.

– Alors, parle.

– Je vais parler, je vais parler. Des larmes étaient apparues dans les yeux de Clayde. Il venait vraiment de s’effondrer mentalement. Linley n’avait absolument aucune intention de l’épargner. Quoi qu’il fasse, il allait mourir. S’il parlait, au moins, il aurait une mort rapide. Sinon, il continuerait de se faire torturer.

Personne chez les chevaliers des Foudres Sauvages n’osait dire un mot. Linley et Bébé, l’homme et sa créature magique, étaient vraiment trop terrifiants, trop formidables.

Clayde rugissait furieusement dans son cœur,

– Église de Lumière, cette fois, tu ne t’es pas préoccupé de moi, et tu m’as laissé tomber. Ne m’en veux pas de te donner un ennemi qui sera terrifiant pour toi dans le futur !

– Linley, je vais te le dire. Chaque année, l’Église de Lumière offre des âmes extrêmement pures au Souverain Radiant. Celui-ci n’a besoin que de deux choses : la foi de ses adeptes, et des âmes pures, expliqua directement Clayde.

Linley le fixa de ses yeux impassibles,

– Qu’est-ce que cela a à voir avec ma mère ?

Clayde continua,

– Plus l’âme offerte au Souverain Radiant est pure, plus les cadeaux donnés en retour à l’Église de Lumière sont importants. Cette année-là… mon plus jeune frère Patterson et moi venions juste de sortir du Temple de Lumière. Lorsque j’ai vu ta mère, j’ai été instantanément stupéfait. Ses yeux semblaient si purs, si innocents. D’un seul regard, j’avais pris ma décision. J’avais le sentiment que l’âme de ta mère devait être extrêmement pure. Après avoir entendu cela, Linley put en déduire le reste.

– Je pouvais deviner d’un regard que ton père n’était qu’une personne ordinaire. Aussi, j’ai ordonné à Patterson d’aller kidnapper ta mère. Le jour suivant, je l’ai offerte à l’Église de Lumière.

Clayde prit une profonde inspiration.

– En effet, l’âme de ta mère était incomparablement pure. Lorsque l’Église de Lumière a tué ta mère, et a offert son âme en sacrifice au Souverain Radiant, celui-ci les a bénis de récompenses plus grandes que jamais auparavant.

– Et c’est la raison pour laquelle le Temple de Lumière a décidé de me récompenser avec une bénédiction divine comme il n’en avait jamais offerte. Cette bénédiction m’a directement élevé d’un guerrier du septième rang au neuvième rang. Et bien que cela rende mes avancements futurs impossibles, j’étais tout de même satisfait. De plus, le Temple de Lumière m’a offert une protection divine.

Clayde regarda Linley.

– L’âme de ta mère était vraiment remarquable. Le Temple de Lumière m’a vraiment donné tant de chose pour elle. Avec cela, tu peux imaginer tout ce qu’a dû recevoir le Temple de Lumière lorsqu’ils ont sacrifié son âme pour le Souverain Radiant.


Cet article comporte 20 commentaires
  1. cool le chapitre
    et Zareik prend un bon thé, mais les pieds dans une bassine d’eau froide et rend nous le plaisir de vos traductions.

    En fait toute l’équipe MERCI

  2. Clayde va pas mourir, l’auteur l’aime trop, j’suis sûr MorteFeuille ou un truc comme ça va revenir parce qu’il aura oublié un truc mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top