skip to Main Content
Menu

Chapitre 10 : Une Terrible Situation


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 7 CHAPITRE 10


         *Thud !* À chaque pas qu’il faisait, l’Ours Tatoué Violet faisait trembler la terre. Il était obsédé par Linley. Où que Linley aille, l’Ours Tatoué Violet le suivait, tout en martelant le sol de ses pattes dans l’espoir de l’attraper.

*Roaaaaaaar !*

En entendant ces cris familiers de dragon, Linley ne put s’empêcher de regarder vers les cieux. Ce qu’il vit alors fit trembler son cœur.

Le ciel était couvert d’innombrables dragons massifs. En termes de nombre, il y en avait définitivement plus aujourd’hui que la dernière fois, dans le Ravin Embrumé. De plus, parmi l’armée de dragons, on pouvait même apercevoir des Dragons Argentés et des Dragons Noirs. Tous deux étaient des types de créatures du neuvième rang !

– Non !

D’un soudain saut, Linley évita encore une autre attaque de l’Ours Tatoué Violet, avant de charger directement vers Clayde.

– Quoi qu’il arrive, cette fois, je dois tuer Clayde.

– Prenez-le, l’anneau, reprenez-le ! Le front de Clayde était couvert de sueur, mais il n’osait pas charger lui-même.

*Roaaaaar !*

*Roaaaaar !*

Plusieurs douzaines de dragons fondirent sur eux, envoyant du feudragon partout de leurs gueules. Les flammes crachées par les Dragons Noirs étaient de couleurs noires, tandis que les Dragons Argentés expiraient des flammes de couleurs blanches-argentées. Et clairement, les flammes noires et argentées étaient bien plus chaudes que celles des Dragons de Feu.

*Grésille, grésille*

Dès que ces douzaines de flots de feudragon furent crachés, la température des environs augmenta immédiatement à une vitesse terrifiante.

– Votre Majesté, si nous ne partons pas immédiatement, nous allons définitivement mourir ! Si nous sommes morts, ces trésors nous seront inutiles ! Le corps entier de Kaiser était couvert d’un Dou Qi rouge. Il hurlait frénétiquement à Clayde, qui fut surpris.

– CLAYDE !!!

Un furieux rugissement provint de Linley, qui s’était lancé vers lui telle une flèche.

– Allez. Allez, partons ! Clayde hurla immédiatement l’ordre, furieux. Cette décision était extrêmement douloureuse à prendre pour lui, mais il comprenait aussi que s’il mourait ici, tout serait perdu. De plus, son fils aîné et son second fils avaient tous deux des magycartes sur eux, d’une valeur totale d’un milliard de pièces d’or.

Un milliard de pièces d’or était définitivement suffisant pour permettre au clan royal de se reconstruire et de fleurir de nouveau.

*Bam !* L’épée longue de Kaiser bloqua une fois de plus l’attaque de Linley.

– Kaiser, laisse-moi tuer Clayde. Quelle que soit la quantité d’or que tu désires, je te l’offre. Linley était aussi à moitié fou d’anxiété.

Kaiser secoua juste la tête.

– Roaaaaaar !

Juste à ce moment-là, un Dragon Noir fondit soudainement vers eux, et essaya de prendre Linley dans ses griffes. Les Dragons Noirs étaient très intelligents. Voyant à quel point l’Ours Tatoué Violet avait continué de poursuivre et essayé de tuer Linley, il était sûr qu’il devait y avoir une raison pour l’obsession de l’ours. Aussi, sa première cible fut Linley.

– Encore moi ? Linley esquiva frénétiquement en sautant sur le côté.

Juste avant, lorsqu’il se battait contre Kaiser, l’Ours Tatoué Violet avait décidé de le pourchasser, plutôt que Kaiser. Et maintenant, la même chose se reproduisait. Le Dragon Noir du neuvième rang pourchassait aussi Linley.

– Pfiou. Kaiser ne fit plus attention à Linley et se dépêcha de fuir à vitesse maximum. Immédiatement, plusieurs dragons géants commencèrent à poursuivre Clayde et Kaiser, mais la grande majorité d’entre eux continuait d’encercler et d’attaquer Linley.

L’Ours Tatoué Violet se mit à rugir de rage et se leva sur ses deux pattes arrière.

Clairement, il était enragé à l’idée que les dragons lui volent sa proie, mais il n’osait pas non plus se battre ouvertement contre eux. L’Ours Tatoué Violet n’avait pas assez confiance en sa capacité à vaincre l’extrêmement large Dragon Noir qui dirigeait cette armée de dragons, sans même parler du reste de cette armée.

*Thud !* *Thud !* *Thud !*

L’Ours Tatoué Violet commença alors à se diriger dans une autre direction, avançant à grands pas. Tout bâtiment qui se trouvait en travers de son chemin se faisait instantanément écrasé et réduire en poussière.

– Clayde ! Voyant Clayde et ses hommes s’éloigner de plus en plus, Linley voulut immédiatement les pourchasser.

Mais un autre dragon massif descendit des cieux. C’était un imposant Dragon Noir, de plus de cent mètres de long. Il bloqua la route devant Linley, tout en cherchant constamment à l’attraper avec ses griffes. De sa gueule, il crachait encore et encore des flammes brûlantes vers Linley.

La terre et les cieux étaient couverts de dragons, et tous lançaient des attaques sur Linley. Cerné et attaqué par autant de dragons, Linley se sentit misérable.

– Bâtards !

Encerclé et assiégé par un nombre aussi important de dragons, Linley ne put que regarder Clayde disparaître petit à petit de son champ de vision.

– Boss, nous devons fuir ! Bébé était frénétique maintenant.

Il était extrêmement agile, et aussi tout petit. Il était donc très difficile pour ces dragons de l’attaquer. De plus, les féroces griffes et les crocs aiguisés de Bébé étaient très puissants. Sa puissance d’attaque était suffisante pour blesser les dragons, les rendant tous assez nerveux et respectueux envers cette toute petite chose.

– Fuir. Fuir vers où ?

Quelle que soit la direction dans laquelle Linley essayait de fuir, une armée de dragon le bloquait et l’attaquait. Il n’avait pas peur des dragons du huitième rang, mais il y avait aussi plus de dix dragons du neuvième rang.

*Whap !*

Linley fut attaqué violemment par la queue d’un Dragon Argenté, mais il fit un léger bond dans les airs avant d’essayer de fuir de nouveau. Mais c’était inutile. En plein air, de nombreux dragons l’encerclaient et l’attaquaient de nouveau. Linley était dans une situation si désespérée qu’il était près de pleurer.

*Swich !* Linley esquiva très agilement une attaque provenant d’une griffe pointue, tout en continuant d’esquiver le plus rapidement possible.

– Boss, je vais t’aider ! Voyant le danger auquel Linley devait faire face, Bébé vola immédiatement vers lui, et commença à mordre violemment la jambe de ce dragon. *CRUNCH !* *CRUNCH !* *CRUNCH !*

– Roaaaaar ! Ce gigantesque dragon laissa échapper un rugissement de douleur.

Se servant de sa stupéfiante vitesse, Linley réussit à s’occuper d’une attaque draconique après l’autre. À chaque fois qu’il se trouvait réellement en danger, Bébé arrivait pour l’aider. Les dragons n’étaient pas capables de faire quoi que ce soit à Linley pour l’instant.

À leurs yeux, cette aberration à forme humaine était trop difficile à gérer, et cette encore plus petite créature magique de type rongeur n’arrêtait pas de les grignoter, leur causant de grandes douleurs.

– Roaaaaar ! Le Dragon Noir meneur laissa échapper un autre rugissement.

Instantanément, tous les dragons s’envolèrent dans les cieux. Ils avaient déjà pris la décision d’abandonner ce combat contre cette aberration à forme humaine si difficile à gérer. Cela ne valait définitivement pas la peine que toute une armée de dragon perde autant de temps pour si peu.

L’armée de dragon s’envola, juste comme ça.

– Ils sont partis ? Linley était extrêmement étonné.

Juste avant, il devait s’occuper frénétiquement de toutes les attaques de ces dragons, et il évitait leurs coups avec sa vie en jeu à chaque fois. C’était une expérience très misérable. Il ne s’attendait pas à ce que les dragons abandonnent juste comme ça.

– Boss, allons-y maintenant ! Le pressa Bébé.

– Ah oui. Clayde.

Se rappelant de Clayde, Linley garda sa forme de Corps de Dragon, et conduisit Bébé à toute vitesse à travers la ville.

Mais maintenant, les violents combats entre les hommes et les créatures magiques à l’intérieure de la ville de Fenlai s’étaient tous terminés. Il n’y avait plus beaucoup de personnes vivantes dans la ville, et les créatures vivantes dans les rues n’étaient presque toutes que des créatures magiques chassant les derniers survivants. Linley bougeait trop vite, et avec son corps recouvert d’écailles, les créatures magiques le prenaient aussi pour l’une des leurs.

– Pas ici.

Linley s’était dirigé dans la direction dans laquelle il pensait que Clayde se serait échappé, mais même après s’être échappé de la ville de Fenlai, il ne trouvait toujours aucune trace du groupe de Clayde.

À l’extérieur de Fenlai. Une scène de désolation.

De nombreux arbres qui longeaient les bords de la route vers Fenlai avaient été abattus. D’innombrables corps humains jonchaient les pavés. Clairement, ces personnes avaient réussi à fuir Fenlai, mais avaient quand même été tuées à l’extérieur de la ville par des créatures magiques.

Dans la campagne désolée à l’extérieur de Fenlai, des petits groupes d’une ou deux créatures magiques pouvaient être aperçus un peu partout.

– Je me demande dans quelle direction Clayde s’est dirigé. Linley contemplait la bifurcation en trois routes qui se trouvait devant lui. Il se sentait impuissant. Il était possible que Clayde soit même parti par la porte Est de la ville, mais selon le raisonnement de Linley, c’était hautement improbable, car plus ils se dirigeaient vers l’est, plus ils se rapprocheraient de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

Aussi, Linley avait choisi de sortir par la porte Ouest.

Mais après être sorti par la porte Ouest, Linley ne savait maintenant pas dans quelle direction se diriger. Après tout, il y avait des empreintes de sabots qui pointaient dans toutes les directions.

– Peut-être que Clayde n’a choisi aucune de ces routes, et qu’il a coupé directement à travers les étendues sauvages, se dit Linley. La personne la plus faible dans le groupe de Clayde était un guerrier du septième rang, ce qui rendait le fait de traverser directement les étendues sauvages tout à fait possible.

Linley comprit que les chances de trouver Clayde dans les étendues sauvages étaient très, très minces !

– Au nord. J’ai entendu ce « Roi » des Créatures Magiques dire que les personnes de l’Union Sacrée ne pourraient fuir qu’au nord ! Je vais donc aller aussi au nord. Avec la renommée de Clayde, il n’y a aucune chance que son passage passe inaperçu. Lorsque j’atteindrai le nord, je me mettrai à le chercher de nouveau. Linley arrêta sa décision.

Voyant les corps autours de lui, Linley ne put s’empêcher de soupirer.

– Ah ! Wushan !

Linley pensa soudain à son village natal. Le village de Wushan était à moins de cent kilomètres de Fenlai. Dans quel état devait se trouver Wushan ? Linley ne pouvait prendre le temps d’annuler sa transformation en Corps de Dragon, et il se mit à courir rapidement vers son village natal, Wushan.

Même s’il ne courait pas à sa vitesse maximum, en étant sous forme de Corps de Dragon, il était capable de traverser aisément deux ou trois cents kilomètres en une heure.

Les arbres de chaque côté de la route disparurent rapidement au loin, et de la poussière vola un peu partout.

– Qu’est-ce que c’est… ? Un chevalier qui fuyait à cheval vit soudainement une aberration à forme humaine charger dans sa direction. Il ne put s’empêcher d’être effrayé, mais Linley ne fit que passer à côté de lui, bougeant aussi vite que le vent vers le village de Wushan. C’était la vitesse d’un guerrier du neuvième rang ! En vingt minutes, Linley s’était suffisamment rapproché pour voir son village natal.

Le village de Wushan.

C’était un petit village tout tranquille. Auparavant, les vies de ces roturiers avaient été très paisibles.

Mais maintenant…

Des corps. Des corps mutilés partout. Ces corps montraient clairement les signes des ravages dus aux créatures magiques.

– C’est… c’est… Linley s’avança sur la route principale de Wushan. Il contempla les corps jonchant la rue ou les allées. Il y avait des vieillards, des jeunes, des femmes, des enfants… voyant tout cela, Linley ne put s’empêcher de ressentir une peine immense dans son cœur.

Il reconnaissait la majorité de ces personnes mortes.

Linley vit soudain un jeune homme non loin, serrant un bébé dans ses bras. Le corps de ce jeune homme était couvert de sang, et le bébé avait aussi été mordu à mort.

– Or…Orson [Ao’sen]. Linley voulait pleurer, mais les larmes ne coulaient pas.

Orson avait seulement un an de plus que lui. Lorsque Linley avait commencé son entraînement physique sur le terrain vague, à l’extérieur du village, ils avaient tous les deux été placé dans le groupe des six-huit ans. Orson était le jeune qui s’était tenu juste à côté de Linley lorsqu’ils se tenaient en rang. Ils s’entendaient très bien tous les deux. Linley savait que deux ans auparavant, Orson s’était marié après avoir atteint sa majorité. L’enfant mort était très probablement le sien.

*Déchire. Déchire.* Non loin, plusieurs Loups des Tempêtes se rassasiaient des corps des défunts.

– Ah ! Linley leur jeta un regard noir, puis s’élança vers eux à la vitesse de l’éclair. Il n’utilisa pas son épée divine Sang-Violet. Juste avec ses deux mains, soit il écrasa sauvagement leurs crânes, soit il les mit en morceaux à main nue.

En un clin d’œil, les quelques douzaines de créatures magiques qui restaient dans le village de Wushan furent toutes mises à mort.

Voyant les corps des créatures magiques autour de lui, ainsi que les corps humains, Linley annula sa forme de Corps de Dragon, et un rire douloureux lui échappa. Puis, il tomba à genoux, impuissant.

Tout le monde était mort.

– Haha… Linley commença à rire à voix basse, mais ses yeux se remplissaient de larmes.

– Lorsque les créatures magiques ont attaqué la ville et que je me suis échappé du Temple de Lumière, j’étais tellement content de moi. Mais… Les larmes de Linley se mirent à couler le long de ses joues. Seulement maintenant, Linley comprit réellement le sens des paroles qu’avait prononcé ce « Roi » de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

– Comment pourrais-je être un pathétique humain ? Les humains ne sont que de la nourriture pour nous autres, les créatures magiques !

– De la nourriture. De la nourriture.

Le cœur de Linley était empli de peine et de douleur.

Le village de Wushan. Son village natal. Ces villageois si familiers.

Tous morts.

Lorsqu’il avait quitté son village, Linley avait été assez calme, parce qu’il avait toujours su que son village natal serait toujours là. Mais maintenant… il avait disparu. Tout le monde était mort.

– Quelle calamité. La voix ancienne de Doehring Cowart résonna doucement dans l’air. Pas seulement pour ton village natal. Il est fort probable que presque la moitié de l’Union Sacrée soit maintenant devenue le territoire des créatures magiques. Ces personnes… ne vont plus être que de la nourriture.

Linley regarda silencieusement les alentours. Il pouvait tout à fait imaginer comment les innombrables personnes à l’intérieure du territoire de l’Union Sacrée étaient maintenant emprisonnées dans un cauchemar catastrophique. Ce soi-disant jour de joie, le 10 000ème anniversaire de l’empire Yulan, pour les personnes de l’Union Sacrée et de l’Alliance Sombre, s’était transformé en un jour de catastrophe.


Cet article comporte 20 commentaires
    1. Ouais, c’est pas toujours drôle Panlong… Entre sa rupture avec Alice, la mort de son père, et ce moment, on verse facilement quelques larmes…

    1. Oui effectivement, Yidhra (qui nous a gentiment trouvé les images) nous l’avait aussi fait remarqué.
      C’est vraiment n’importe quoi le webtoon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top