skip to Main Content
Menu

Chapitre 4 : Une Discussion Nocturne


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 6 CHAPITRE 4


         – Patterson !

Linley prononça son nom intérieurement. Sa mère avait été kidnappée par les hommes de cet homme des années plus tôt, et maintenant, onze ans plus tard, son père avait été à son tour blessé, puis tué par ses hommes alors qu’il enquêtait sur sa mère.

Les intentions meurtrières de Linley étaient cachées, telle la lave au fond d’un volcan primaire. Mais un jour elles jailliraient.

– Boss, laisse-moi tuer ce Patterson pour toi. Accroupie à côté de Linley, la petite Souris Fantôme parla mentalement.

– Ne bouge pas, s’exclama Linley en réponse.

Il resta agenouillé à l’intérieur du hall principal, tandis qu’un noble après l’autre venait rendre hommage au père de Linley.

……

Linley ne se montra pas un seul instant au banquet de cette nuit-là. Il resta agenouillé à l’intérieur du hall, suivant les rites funéraires.

De nombreux nobles quittèrent finalement Wushan vers la fin de l’après-midi, se dépêchant de rentrer à Fenlai. Mais un certain nombre resta derrière dans le village.

Par exemple, le Cardinal Guillermo. Par exemple, Délia.

……

Les rituels funéraires devaient durer au moins sept jours.

Cette nuit, Linley mangea un peu, avant de retourner dans sa chambre, se préparant à commencer son entraînement.

– Linley, as-tu prévu de venger ton père ? Doehring Cowart apparut à côté de lui, vêtu comme toujours de sa robe blanche.

Linley le regarda.

– Papy Doehring, je me dois de venger la mort de mon père. Même si je sais que c’est le Duc Patterson qui a envoyé les gens qui ont poursuivi et tué mon père, à part me venger, je dois aussi savoir ce qui est arrivé à ma mère et savoir si elle est encore en vie ou non.

Tuer Patterson était simple.

Mais le tuer d’une manière telle que son meurtrier reste inconnu était bien plus dur. Après tout, après avoir tué Patterson, Linley devait continuer à chercher sa mère.

Le vieux sage hocha légèrement la tête.

– Tu peux prendre tes propres décisions en ce qui concerne tes propres affaires. Seulement, j’espère que tu n’agiras pas inconsciemment. Après tout, tu restes encore trop faible comparé aux véritables combattants de premier rang. Même Patterson… tous ses soldats combinés sont une force dont tu ne peux t’occuper.

Linley acquiesça légèrement.

Patterson était le jeune frère de Clayde. Comment pouvait-il ne pas avoir un nombre important de subordonnés ?

– Je pense que d’ici un an, approximativement, je devrais avoir atteint le septième rang en tant que guerrier. Je ne peux pas perdre plus de temps. Linley s’assit en tailleur sur le sol. Le Dou Qi des Dragonblood dans son corps se mit une fois de plus à circuler, et tous ses muscles et ses os commencèrent à trembler.

Linley pouvait sentir ses muscles et ses os augmenter lentement en pouvoir, tandis que les petites dracocytes se mélangeaient avec ses os et ses muscles, augmentant leur résistance et leur durabilité.

Une fois que l’on commençait à s’entraîner en suivant le Manuel Secret des Dragonblood, la vitesse d’amélioration était très rapide.

Linley ne remarqua pas le temps passer. Il était plongé dans un état profond d’entraînement.

À environ onze heures du soir.

*Toc !* *Toc !* *Toc !*

Le son d’une personne qui frappait à la porte. En même temps, une voix familière se fit entendre,

– Linley. C’est Délia. Je peux entrer ?

Linley était surpris.

– Fiou. Linley laissa échapper une profonde expiration. Tous ses muscles tremblant retournèrent à la normale, et le Dou Qi Dragonblood se rétracta de nouveau dans son dantian. Linley regarda en direction de la porte. Dans son esprit, il ne put s’empêcher de se demander, Pourquoi Délia vient-elle ici si tard pour me parler ?

Tout en s’interrogeant intérieurement, Linley dit à haute voix,

– Entre, c’est ouvert.

Poussant la porte, Délia s’avança.

En voyant Délia, les yeux de Linley ne purent s’empêcher de s’illuminer. Les cheveux dorés de Délia étaient attachés d’une manière très simple. Les quelques mèches dorés rendaient sa robe violette encore plus gracieuse. Linley se devait d’admettre que… Délia était vraiment une personne hypnotique.

Ajouté à cela, parce qu’elle était de la lignée directe du clan Leon de l’Empire Yulan, Délia possédait une aura de noblesse qu’Alice ne pouvait égaler.

– Linley, comment vas-tu ? Demanda Délia d’une voix douce en s’approchant de Linley avant de s’asseoir sur son lit. Elle regardait Linley avec inquiétude.

Celui-ci ne put s’empêcher de sentir une vague de chaleur se propager dans son cœur. Souriant, il répondit,

– Je vais bien, merci.

Délia hocha la tête.

– À Fenlai, j’ai appris le décès de ton père. J’étais un peu inquiète. Mais… tu es vraiment aussi résistant que tu en as toujours eu l’air.

– Merci.

Linley continua,

– Délia, y a-t-il quelque chose dont tu voulais me parler, si tard ?

– Espèce d’idiot… À côté de lui, Doehring Cowart le traitait de tous les noms.

Une magnifique jeune fille vient te voir tard le soir pour te parler et te réconforter. Et tu lui demandes vraiment ce qu’elle veut ?

Délia rit, d’un rire légèrement nerveux. Mais elle regagna vite son calme naturel.

– Quoi, si je n’ai pas quelque chose à te dire, je ne peux pas venir discuter avec toi ? Je te connais depuis notre toute première année ensemble à l’Institut Ernst. Depuis quand as-tu décidé de me tenir à distance ?

– Non, ce n’est pas du tout ce que je voulais dire, s’empressa de dire Linley.

Délia ne put s’empêcher de rire avec ravissement, mais elle laissa ensuite échapper un long soupir.

– Linley, il y a vraiment quelque chose dont je veux te parler, et c’est pour ça que je suis venu si tard.

– Vas-y. Linley ne pouvait s’empêcher de commencer à essayer de deviner ce qu’allait dire Délia.

Celle-ci dit impuissante,

– Linley, tu dois savoir que nous sommes en l’an 9 999 du calendrier Yulan. Dans huit mois, nous serons dans l’an 10 000 du calendrier Yulan. Le premier jour de chaque année, tout le continent de Yulan célèbre le festival de Yulan. Tu peux imaginer l’importance que va avoir un événement tel que la célébration du 10 000ᵉ festival de Yulan.

Linley acquiesça.

Mais il ne comprenait toujours pas pourquoi Délia lui disait cela.

– Même si tout le continent de Yulan accorde beaucoup d’importance au festival de Yulan, notre Empire Yulan lui en accorde encore plus, continua Délia.

Linley comprenait pourquoi. Après tout, la première année du calendrier Yulan était l’année pendant laquelle l’Empire Yulan avait unifié le continent. Le 10 000ᵉ festival de Yulan serait naturellement un jour extrêmement important pour l’Empire Yulan.

– Mon clan a envoyé un ordre. Pour ce festival de Yulan, je dois retourner chez moi. Pour ce festival de Yulan, notre Empire organisera une célébration à l’échelle de tout notre empire. Naturellement, nous autres, les descendants de la lignée principale du clan Leon, devons retourner là-bas pour y participer. Délia regarda Linley. Linley, l’Empire Yulan est très loin de l’Union Sacrée. Le voyage aller-retour me prendra très probablement un an ou deux. Demain, je devrais partir et retourner dans ma patrie.

Linley comprit le sens de ce que voulait dire Délia.

En d’autres mots, durant la prochaine année, il n’aurait probablement pas la chance de revoir Délia.

Fixant Linley, Délia mordit sa lèvre inférieure, puis soudainement lui demanda,

– Linley, avant que je ne parte, est-ce que tu peux me prendre dans tes bras ?

– Te prendre dans mes bras ? Linley était abasourdi. Il regarda stupidement Délia.

Il savait très bien les sentiments qu’avait Délia envers lui. Mais parce qu’ils avaient été trop souvent en contact l’un de l’autre, depuis leur première année ensemble à l’Institut Ernst, dans son esprit, Délia était devenu une confidente proche. Et encore plus après son affaire avec Alice, le cœur de Linley s’était gelé et avait été fermé à double tour.

Voyant l’expression dans les yeux de Délia, Linley hocha la tête.

Un sourire apparut sur le visage de Délia, et elle tendit immédiatement les bras, entourant la nuque de Linley avant de se tirer fermement contre le corps de Linley. Elle pressa son visage gentiment tout contre le sien.

Linley semblait pouvoir sentir leurs respirations mutuelles…

Il pouvait aussi sentir le parfum enchanteur du corps de Délia. En particulier, lorsque leurs visages se touchèrent, il put sentir la chaleur de sa peau… tout ceci fit sentir à Linley un sentiment tout à fait unique.

– Linley. Merci, murmura Délia dans le creux de l’oreille de Linley.

Linley ne fit pas un bruit.

Le relâchant, Délia se remit lentement sur ses pieds, les yeux toujours fixés sur ceux de Linley. Mais à mi-chemin, elle s’arrêta. Il n’y avait que cinq centimètres entre ses yeux et ceux de Linley.

Soudain, Délia se pencha.

Les lèvres de Délia atterrirent sur celles de Linley et les effleurèrent, le laissant totalement interdit.

Délia ne lui laissa pas la chance de réagir, et se leva rapidement. Regardant une dernière fois Linley, elle courut rapidement hors de sa chambre.

– Ooooh Boss, tu viens de te faire embrasser de force ! Depuis le côté opposé de la couette, Bébé sortit sa petite tête, et regarda Linley.

– Toi. Retourne te coucher ! Cria mentalement Linley à Bébé.

Ce dernier laissa échapper quelques ricanements moqueurs avant de retourner sous la couette. Mais Linley contemplait toujours la porte par laquelle était sortie Délia. Son nez semblait toujours empli du parfum de Délia. Son visage pouvait encore sentir sa chaleur.

Frottant ses lèvres, Linley sentit un doux et chaud sentiment monter dans son cœur. Ce sentiment était très similaire à celui qu’il avait eu cette nuit, lorsqu’il s’était caché avec Alice sur son balcon et qu’ils avaient parlé durant toute la nuit.

– Délia…

Secouant la tête, Linley se sortit toutes ces idées de la tête.

– Linley. Doehring Cowart le regarda avec intérêt. Lorsque tu étais jeune et que tu es entré pour la première fois à l’Institut Ernst, ne t’ai-je pas dit que c’était une fleur qui allait éclore en voyant Délia ? Je t’ai dit depuis le tout début de lui courir après. Tu regrettes maintenant ?

Linley fronça les sourcils en le regardant.

– D’accord, j’arrête de parler maintenant. D’un mouvement de barbe, le vieillard se transforma en un rayon de lumière et retourna dans l’anneau Panlong.

Linley ne pensa plus à cela. Se rasseyant une fois de plus en tailleur, il entra en transe méditative pour distiller sa force magique.

Tôt le matin suivant, Délia conduisit la délégation du clan Leon hors de Wushan, mais Linley ne la raccompagna pas. Il continua de s’agenouiller dans le hall principal, maintenant sa veille et suivant les rites funéraires.

En un clin d’œil, les sept jours de rites funéraires passèrent.

Dans le village de Wushan, mis à part les frères de Linley, il ne restait que deux personnages importants : le Cardinal Lampson et le Cardinal Guillermo.

En tant que Cardinaux de l’Église de Lumière, Lampson et Guillermo n’avaient besoin de s’occuper de rien. Après tout, la plupart des petites affaires pouvaient être gérées par leurs subordonnés, rendant leurs vies très détendues. Ils utilisèrent ces quelques jours et visitèrent les alentours de Wushan, allant occasionnellement voir le Mont Wushan lui-même.

Le matin. Les citoyens du village de Wushan étaient tous de chaque côté de la rue.

La délégation de l’Église de Lumière et celle du Conglomérat Dawson s’apprêtait à partir.

– Boss Yale, Deuxième Frère, Quatrième Frère. Il y a quelque chose dont j’ai besoin de discuter avec le groupe de Seigneur Guillermo, annonça Linley à ses frères. Il quitta ensuite le carrosse du Conglomérat Dawson pour rejoindre celui du Seigneur Guillermo.

Lampson se trouvait aussi dans le carrosse. Les deux Cardinaux et Linley partagèrent le même carrosse.

Celui-ci avait été spécialement conçu pour les Cardinaux de l’Église de Lumière. Il était extrêmement spacieux. Il y avait suffisamment de place pour que trois hommes puissent s’allonger et dormir s’ils le souhaitaient.

– Linley, as-tu pris ta décision ? Demanda Guillermo en riant.

Auparavant, Linley avait dit à Guillermo qu’il avait besoin de discuter du fait de rejoindre l’Église de Lumière avec son père. Mais maintenant, son père était décédé. Naturellement, il n’y avait plus personne avait qui Linley pouvait en parler. À présent, il devait avoir une réponse à leur fournir.

– Seigneur Guillermo, Seigneur Lampson. Je suis encore jeune. Je voudrais… servir aux côtés de sa Majesté, le Roi Clayde. Pour l’instant, je pense que ce serait mieux que je ne prenne pas une position formelle au sein de l’Église de Lumière. Si à l’avenir, l’Église de Lumière a besoin de moi, je pourrais m’enrôler à votre service à n’importe quel moment, dit Linley.

Guillermo et Lampson rirent tous les deux.

Servir le Roi Clayde ? Clayde était le souverain du royaume de Fenlai, tandis que la capitale de Fenlai, était aussi la Capitale Sacrée de l’Union Sacrée. De plus, le souverain de Fenlai était sous l’autorité directe de l’Église Sacrée.

Que Linley serve le Roi Clayde était la même chose que s’il déclarait son allégeance à l’Église de Lumière.

– Très bien. Lampson fut le premier à commencer à rire. Linley, c’est une décision extrêmement sage.

Mais ni Lampson, ni Guillermo ne savaient que la raison pour laquelle Linley était parvenu à cette décision était dans le but d’enquêter sur ce qu’il était advenu de sa mère. C’était seulement en s’insérant lui-même dans les affaires nationales du royaume qu’il pourrait avoir plus d’opportunités de s’occuper du Duc Patterson plus tard.

Guillermo s’esclaffa aussi.

– Alors, à partir de ce moment, tu peux être considéré comme un membre de notre Église Sacrée. Oh, c’est vrai. Tu ne dois pas avoir d’incantations pour les sorts terrestres et de vent du septième, huitième, ou neuvième, ou même des sorts interdits, pas vrai ?

– En effet, acquiesça Linley. J’ai été seulement capable de développer l’incantation pour la technique de Vol en analysant la théorie magique.

Guillermo dit avec satisfaction,

– Ce n’est pas trop dur d’extrapoler l’incantation pour la technique de Vol, mais c’est tout de même impressionnant que tu aies été capable de l’extrapoler de la technique de Lévitation. Linley, ne t’inquiète pas. Lorsque nous serons de retour à l’Église, nous enverrons des personnes te délivrer toutes les incantations pour les sorts du septième rang et pour ceux d’au-dessus.


Cet article comporte 20 commentaires
  1. Merci pour ce chap et peut être une légère erreur dans celui ci ^^

    – Linley, comment vas-tu ? Demanda Alice d’une voix douce en s’approchant de Linley avant de s’asseoir sur son lit. Elle regardait Linley avec inquiétude

  2. Merci pour les chapitre et pour les donateurs 😀 (j’aimerais pouvoir mettre de l’argent dans les dons aussi pk j’suis pas riche ?)

  3. aah j’espère que quand Délia reviendra il se mettra avec ;3 , il va pouvoir avoir des sorts de vent de ouf maintenant 🙂

    merci pour les chapitre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top