skip to Main Content
Menu

Chapitre 27 : Le Vin


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 6 CHAPITRE 27


     Linley ne put s’empêcher de tourner la tête vers la porte.

Guillermo était là, vêtu d’une longue robe rouge. Il avait un sourire sur le visage, mais ses yeux étaient cependant féroces et résolus. Guillermo, escorté par deux Vicaires, entra dans la pièce.

Ainsi, Guillermo est déjà là. J’espère que Clayde sera légèrement plus lent. Linley anticipait sa venue avec impatience.

La seule faiblesse de son plan était la possibilité que Clayde et le mage du neuvième rang arrivent en même temps. Après tout, le poison de Rupture de Sang ne fonctionnait pas contre les mages.

Linley fit immédiatement un mouvement pour se lever.

– Seigneur Guillermo.

– Linley, regarde-toi. Ton visage est si pâle. Assieds-toi, assieds-toi. Guillermo fit immédiatement deux pas en avant pour empêcher Linley de se lever.

– Seigneur Guillermo, je vais bien. Bien que je souffre de quelques blessures internes dues à mon entraînement, je peux toujours marcher et agir normalement. C’est seulement regrettable que cela m’empêche de m’entraîner pendant cette période, dit Linley avec un long soupir.

– Tu es comme ça et tu penses encore à entraîner ton Dou Qi ? Dit Guillermo avec colère. Les blessures externes sont faciles à soigner, mais les blessures internes sont bien plus dangereuses. Si tu ne les soignes pas proprement, elles pourraient te gêner pendant tout le reste de ta vie.

– Merci de votre attention, Seigneur Guillermo.

En réalité, Linley avait une très bonne impression de Guillermo. Il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à l’entrée de la pièce.

– J’espère que Clayde arrivera un peu plus tard.

La veille, le blizzard avait refroidit toute la ville de Fenlai et il y avait donc très peu de personnes dans les rues. Mais à ce moment-là, un contingent d’une centaine de gardes escortait et protégeait un luxueux carrosse doré.

*Crunch. Crunch*

Les roues du carrosse écrasaient la neige.

– Ransome [Lan’sai’mu], ouvre la porte, ordonna Clayde.

Le carrosse était extrêmement spacieux et pouvait facilement accueillir cinq à six personnes confortablement. Ce Ransome était l’un des gardes du corps personnel de Clayde et il dit immédiatement,

– Oui, Votre Majesté. Il ouvrit rapidement la porte en bois, faisant entrer un courant d’air glacial à l’intérieur.

Mais ni Ransome, ni Clayde ne sentirent le froid malgré leurs courts accoutrements.

– Linley a réussi à endommager ses points vitaux en se surentraînant. Je te jure. Clayde ne put s’empêcher de soupirer.

Ransome dit à voix basse,

– Le Seigneur Linley est encore très jeune et pourtant, il a déjà accompli tant de choses. Quel que soit son talent, une personne doit quand même s’entraîner durement. Pour qu’il ait été capable de se blesser lui-même à cause d’un surentraînement, cela montre à quel point il cherche à se dépasser quand il s’entraîne.

Les limites du corps d’une personne pouvaient être très hautes.

Mais, à chaque fois qu’une personne cherchait à stimuler son potentiel, elle ne pouvait pas se permettre d’aller trop loin. Bien qu’il soit vrai que travailler dur était bénéfique pour l’entraînement d’un guerrier, il ne fallait pas trop en faire non plus. Le corps pouvait ne pas être capable de tenir sinon.

– En effet. Les accomplissements futurs de Linley sont réellement inimaginables. Clayde hocha aussi la tête.

En voyant la lueur sur le visage de Clayde, Ransome soupira intérieurement.

En tant que garde du corps personnel du roi, il avait naturellement une profonde compréhension de son maître. Avec sa personnalité puissante, Clayde était rarement aussi courtois envers quelqu’un. Mais envers Linley, Clayde n’avait jamais été discourtois.

C’est vraiment dommage que lors de cette année, Sa Majesté… hélas. Sa Majesté sait qu’elle n’a aucun espoir d’entrer dans le royaume du niveau Saint et c’est pour cela qu’il accorde tant d’importance à ce Linley. Ransome connaissait le secret de Clayde.

Bien que Clayde soit un guerrier du neuvième rang, Ransome savait… qu’à moins que le Souverain de Lumière ne bénisse Clayde de son pouvoir divin, celui-ci ne serait jamais capable d’atteindre le niveau Saint.

– Votre Majesté, nous sommes arrivés au manoir de Seigneur Linley, annonça Ransome.

À travers la porte ouverte, le portail du manoir du Linley pouvait être clairement aperçu. Il y avait à ce moment deux puissants guerriers qui se tenaient devant ce portail. Ces deux guerriers étaient des membres d’une des divisions d’élite de chevaliers de l’Église de Lumière.

*Crunch* Le carrosse s’arrêta.

Ransome fut le premier à descendre avant d’attendre respectueusement sur le côté que Clayde sorte aussi.

– Votre Majesté ! Les deux gardes s’inclinèrent respectueusement.

– Oh, quelqu’un est arrivé avant moi ? Clayde remarqua qu’il y avait un autre somptueux carrosse stationné dehors avec un groupe de chevaliers de l’Église de Lumière.

– Oui. Le Seigneur Guillermo est déjà arrivé, dit respectueusement l’un des deux gardes.

– Le Seigneur Guillermo est déjà arrivé ? Bien. Clayde jeta un coup d’œil à sa propre troupe. Vous tous, restez ici. Ransome, suis-moi. Après avoir donné ses ordres, Clayde traversa le portail avec son garde du corps.

.

À ce moment-là, Linley était toujours engagé dans sa conversation avec Guillermo. Aucun des deux ne savait que Clayde avait déjà franchi le portail.

Guillermo ne veut toujours pas partir ? Linley commençait s’impatienter.

Si Guillermo comptait discuter avec lui comme ça, qui sait combien de temps il resterait ? Plus cela durerait, plus les choses deviendraient compliquées. Devenant anxieux, Linley mit soudainement une main devant sa bouche.

*Cough. Cough !* Linley toussa plusieurs fois, si fort que son visage blanc devint rouge.

– Linley. Guillermo était très surpris.

Il n’avait pas imaginé que les blessures de Linley seraient sévères à ce point.

– Linley, tu dois bien utiliser la médecine que je t’ai apportée. Elle assiste le corps dans son soin. Elle t’aidera à soigner tes organes internes, dit précipitamment Guillermo. Ton corps n’est pas en bon état pour le moment. Repose-toi. Je ne vais pas t’embêter plus longtemps. Guillermo se leva.

Après avoir toussé, le visage de Linley était devenu encore plus blanc qu’avant.

– Seigneur Guillermo, mes sincères excuses, dit Linley d’un regard d’excuse.

– C’est bon. Repose-toi. Ton corps est ce qui est important, lui rappela de nouveau Guillermo avant de se préparer à quitter la pièce avec ses Vicaires.

.

Juste au moment où Clayde et Ransome franchissaient le portail du manoir de Linley, ils entendirent un appel derrière eux.

– Votre Majesté. Votre Majesté.

Clayde se retourna et vit Merritt qui sautait de son carrosse.

– Votre Majesté.

– Merritt, tu es venu aussi ? Clayde gloussa, et s’arrêta pour attendre Merritt.

Merritt courut pour arriver à sa hauteur. Respectueusement, il dit,

– Le Seigneur Linley a été blessé. Comment ne pourrais-je pas venir ? Votre Majesté, comment pouvez-vous aller à l’intérieur avec seulement Ransome ? Vous n’êtes pas assez protégé ! Dit précipitamment Merritt.

Lorsqu’un roi rendait visite à l’un de ses sujets, il amenait généralement tous ses gardes directement à l’intérieur avec lui.

La première raison était pour la protection de la sécurité du dirigeant. La seconde était pour faire un étalage de l’autorité et du pouvoir du régent.

– Pas besoin. Je vais juste vérifier l’état de Linley. Il n’y a pas besoin d’afficher toute ma puissance et ma splendeur pour ça, non ? Clayde gloussa. Qui plus est, à l’intérieur de la ville de Fenlai, qui est capable de poser une menace pour moi, hein ?

La confiance de Clayde n’était pas sans fondement.

Tout d’abord, Clayde n’était pas inquiet des combattants du neuvième rang. Les seules personnes dont il avait réellement peur étaient les combattants de niveau Saint, mais est-ce qu’un tel combattant viendrait l’assassiner, lui, un roi ? Ajouté à cela, il était dans la ville de Fenlai qui était aussi la Capitale Sacrée de l’Église de Lumière !

Qui oserait agir de manière précipitée à l’intérieur de la ville des quartiers généraux de l’Église de Lumière ?

– Bien, bien. Votre serviteur était un peu trop prudent, dit précipitamment Merritt.

– Allons-y. Nous pouvons y aller ensemble. Clayde entra avec Merritt et Ransome.

– Votre Majesté, Linley est actuellement en train de récupérer dans sa cour privée de l’aile est. Permettez-moi de vous guider. Escortés par des servantes, Clayde, Merritt et Ransome se dirigèrent vers la chambre de repos de Linley. Mais, à mi-chemin…

Clayde et ses deux acolytes rencontrèrent Guillermo et ses deux Vicaires.

– Seigneur Guillermo. Clayde, Merritt et Ransome les saluèrent simultanément.

– Clayde, tu es venu aussi. Guillermo acquiesça. Les blessures internes de Linley semblent profondes. Tout à l’heure, il toussait. Lorsque tu le verras, ne prends pas trop de temps. Regarde juste comment il va et laisse-le se reposer.

– Compris. Clayde hocha la tête.

– Je m’en vais donc. Guillermo acquiesça aussi et mena ses deux Vicaires vers l’extérieur avant de partir.

Clayde continua son chemin avec Merritt et Ransome.

Le départ de Guillermo permit à Linley de laisser échapper un soupir de soulagement. Mais avant qu’il ait eu la chance de reprendre son calme, une servante arriva en courant à l’intérieur.

– Seigneur Linley. Sa Majesté et la Main Droite sont arrivés, reporta précipitamment la servante.

– Il est là ?

Les yeux de Linley s’illuminèrent.

J’ai attendu si longtemps. Il est finalement venu. Linley ne pouvait réprimer l’excitation de son cœur. Tu peux y aller maintenant, ordonna immédiatement Linley à sa servante avant de se lever calmement et d’attendre silencieusement l’arrivée de Clayde.

Seulement quelques secondes plus tard, il entendit le son de pas qui s’approchaient.

– Linley. La voix de Clayde résonna dès qu’il entra dans la pièce. En trois pas, il arriva aux côtés de Linley. D’une voix très attentionnée, il dit, Linley, tu as une terrible mine. Vite, assieds-toi et repose-toi. Reste bien assis.

Linley fut poussé fermement vers son siège par Clayde.

– Seigneur Linley. Merritt était très courtois envers Linley aussi.

– Je vous remercie Votre Majesté. Merci Seigneur Merritt, dit Linley d’une voix légèrement faible.

Mais l’excitation dans le cœur de Linley commençait à exploser. Dans le passé, après avoir appris les circonstances de la mort de son père, Linley avait demandé à Hillman d’emporter l’héritage ancestral de sa famille, la lame de guerre « Massacreur », dans l’Empire O’Brien. À ce moment-là, il avait déjà pris la décision que le risque de mourir ne devrait pas le bloquer dans sa recherche de vengeance.

Père. Mère !

La mort de son père était aussi liée à Clayde. Si Clayde n’avait pas ordonné à Patterson d’enlever sa mère, comment son père aurait-il pu mourir dans sa tentative de vengeance ? Et bien sûr, la disparition de sa mère était de son fait.

– Votre Majesté. Je vais bien. J’ai juste souffert de quelques blessures internes et je ne serai pas capable d’entraîner mon Dou Qi pendant un certain temps. Mais je peux toujours m’occuper de mes affaires quotidiennes, dit Linley avec un sourire.

– C’est bien. C’est bien. Clayde révéla un soupçon d’un sourire aussi.

– Seigneur Merritt, vous êtes venu aussi. Linley sembla soudainement se « rappeler » de quelque chose et il s’exclama joyeusement, C’est vrai ! Je n’avais pas eu la chance de boire le flacon de vin qui vous m’aviez offert la dernière fois, Seigneur Merritt. Puisque vous et sa Majesté êtes ici aujourd’hui, goûtons un peu ce vin.

Tandis qu’il parlait, Linley s’était dirigé vers le cabinet à liqueurs qui se trouvait non loin.

– Pas besoin. Linley, tu as été blessé. Tu ne peux pas boire d’alcool, lui conseilla Clayde.

– C’est bon. Ma blessure n’est qu’une blessure légère. Un peu de vin est bon pour mes veines. Tandis qu’il parlait, Linley sortit quatre verres de vin et une bouteille de vin rouge. Ransome, tu devrais t’asseoir aussi. Dans ma maison, il n’y a pas besoin de se comporter avec tant de cérémonie.

Linley connaissait bien Ransome.

Il était extrêmement puissant aussi. Bien que Linley n’ait pas été capable de déterminer précisément son pouvoir, il était certain qu’il était au moins un guerrier du septième voire même du huitième rang.

– Non merci. Je ne bois pas d’alcool. Ransome secoua sa tête pour refuser.

En tant que garde du corps du roi, il se devait de maintenir sa vigilance en tout temps.

– Linley, Ransome ne boit jamais d’alcool. Cela ne sert à rien de l’inviter à boire. Clayde secoua sa tête en direction de Linley. Linley, quand le Seigneur Guillermo m’a vu tout à l’heure, il a dit que tu toussais fortement et qu’il voulait que tu te reposes. Je pense que c’est mieux que nous ne buvions pas.

Ne pas boire ?

Personne hormis Linley ne le savait mais le poison de Rupture de Sang avait été mixé dans le vin. Si Clayde ne le buvait pas, comment pourrait-il être empoisonné ?

– Pas d’inquiétudes. Seigneur Guillermo est un peu trop concerné par ma bonne santé. En souriant, Linley finit de remplir les coupes. Votre Majesté. Ce vin est exceptionnellement agréable. Seigneur Merritt, tenez. Trinquez avec moi. Linley leva son propre verre.

Clayde et Merritt n’avaient d’autre choix que de prendre et de lever aussi leur verre.

Un son cristallin retentit lorsque leurs verres se touchèrent puis Clayde, Merritt et Linley prirent tous une gorgée du vin.

– Paaaah !

Soudain, Linley toussa violemment, projetant tout le vin hors de sa bouche. Sa toux fit rougir de nouveau son visage pâle.

– Linley, je t’avais dit de ne pas boire ce vin et tu as pourtant insisté, dit Clayde, mécontent. Il arriva rapidement aux côtés de Linley pour lui tapoter dans le dos.

– Je vais bien. Linley sourit et arrêta Clayde de la main.

Soudain. Linley fixa Clayde avec attention. D’une voix solennelle, il dit,

– Votre Majesté. Il y a une chose très importante dont j’aimerais discuter avec vous.

– Une chose très importante ? En voyant l’expression du visage de Linley, Clayde devint confus.


Cet article comporte 11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top