skip to Main Content
Menu

Chapitre 26 : Le Plan


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Zéphyr et Kayorko
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 6 CHAPITRE 26


          Ce serait difficile !

S’il voulait faire ça dans le palais, Linley allait devoir trouver tout d’abord une opportunité pour utiliser le poison, puis ensuite trouver le temps de poser ses questions avant de pouvoir tuer Clayde. Et tout ça dans les limites du palais.

– Même si je ne suis pas inquiet d’être découvert comme le meurtrier, lorsque j’aurai tué Clayde, il sera très difficile de s’échapper du palais. Dans l’esprit de Linley, une possibilité après l’autre apparaissait, avant d’être écartée.

Linley aboutit finalement à une solution…

– Utiliser le poison dans le palais puis s’échapper après est quasiment impossible. Linley écarta entièrement cette possibilité. Après tout, il y avait tout simplement de trop nombreux experts dans le palais. Seulement en utilisant le Corps de Dragon, pourrait-il être capable de les écarter de son chemin.

Mais Linley ne voulait pas exposer le secret du Corps de Dragon.

– Ce doit être fait à l’extérieur du palais. Linley sentit monter un mal de tête.

Un lieu hors du palais, où Clayde pourrait être seul à seul avec lui. Et, ce lieu devait être un lieu sans personnes. C’était extrêmement difficile. Clayde était, après tout, le roi. Si quelqu’un voulait le rencontrer, il irait le voir en personne au palais.

Linley ne pouvait pas, après tout, envoyer quelqu’un au palais demander au Roi Clayde de venir le rencontrer.

Linley n’avait jamais entendu parler d’une situation où un sujet demandait à son souverain de venir le voir. C’était clairement irréalisable. Même si Clayde acceptait une invitation de sa part, il serait très probablement suspicieux et sur ses gardes.

Dès que Clayde serait sur ses gardes, les chances de réussites deviendraient très faibles.

– Je dois trouver une opportunité pour être tout seul avec lui dans un endroit à l’extérieur du palais. Même en ayant vécu dans la cité de Fenlai depuis maintenant plusieurs mois, Linley n’avait jamais été dans une situation où il était seul avec Clayde.

D’une manière générale, ils ne se rencontraient qu’aux banquets.

Mais Linley ne pouvait pas faire un mouvement à un banquet, devant tout un public de personnes, n’est-ce pas ?

– Que faire ?

Linley commençait à se sentir ennuyé.

Début décembre. La température de la ville de Fenlai avait subitement diminué, et les premières neiges de l’hiver étaient aussi arrivées. La ville entière de Fenlai était recouverte d’une couverture blanche, et la morsure du froid avait incité de nombreux nobles à rester cachés dans leur maison afin de ne pas s’aventurer à l’extérieur.

Toujours vêtu d’une robe lâche, Linley se promenait dans les rues enneigées, escorté par deux gardes.

*Crunch.* *Crunch.* Le bruit des pas sur la neige.

La couverture de neige de la ville de Fenlai était exceptionnellement attirante. Sur les portes des manoirs des nobles de chaque côté de la route, se trouvaient des stalactites. Le reflet des rayons se réfléchissait sur elles, les rendant d’autant plus belles à regarder.

Les pins enneigés et imposants devant les manoirs semblaient aussi exceptionnellement jolis.

La scène était belle.

Mais l’humeur de Linley était au plus bas.

– Clayde est déjà un guerrier du neuvième rang. Bien que la progression du neuvième rang au rang Saint soit très difficile, peut être qu’un jour, il réussira à percer la barrière entre les deux. À ce moment, la situation sera sans espoir. Linley ne voulait vraiment pas attendre plus longtemps.

Le plus tôt il bougerait contre Clayde, meilleures seraient ses chances de succès.

Mais il avait besoin d’une opportunité.

– Boss, regarde. Beaucoup de manoirs voisins ont été rénovés et décorés. La voix de Bébé retentit dans l’esprit de Linley.

Tout en marchant sur la route, les pensées de Linley étaient ailleurs, il n’avait donc pas remarqué cela. Mais en entendant les paroles de Bébé, Linley remarqua que les manoirs à côté de la route de la Feuille Verte étaient maintenant différents.

– C’est…. dit Linley d’un air interrogatif.

– Accrochez-le. Bien. Maintenant, déplacez-le un peu vers la gauche. Un serviteur du manoir le plus proche était occupé à accrocher diverses décorations sous la direction d’un homme à proximité.

– Ce sont… des fleurs de Yulan ! Linley nota les décorations accrochées à côté de la porte et le motif qu’elles avaient. Les modèles ressemblaient aux fleurs de Yulan.

Tout à coup, Linley compris ce qui se passait.

– C’est ça ! C’est déjà le mois de décembre. Le festival de Yulan va bientôt commencer. Et ce sera le 10 000ème festival de Yulan ! Linley connaissait l’importance de ce festival.

Le 1er janvier de la 10 000 année du calendrier de Yulan. Ce serait peut-être le jour le plus festif de l’histoire du continent de Yulan. Pas étonnant que chaque clan noble mette en place tant de décorations.

*Crunch !*

Un des barreaux d’une échelle sur laquelle se tenait le serviteur qui accrochait les décorations, cassa brusquement. Le serviteur perdit pied, vacilla puis tomba, percutant en premier l’échelle, avant de s’écraser violemment la tête la première contre le sol en pierre, son sang frais colorant le sol de rouge.

Les serviteurs alentours furent tous effrayés.

– Est-ce que ça va ? Ils accoururent tous pour l’aider.

– Un peu… un peu étourdi… dit d’une voix faible l’homme blessé. Heureusement, l’échelle n’était pas trop haute, il n’avait donc pas heurté le sol trop fortement. C’était la seule raison pour laquelle il avait survécu.

– Très bien, c’est assez pour aujourd’hui. Rentrez à la maison et reposez-vous. Kohl [Ke’er], prends soin de lui. J’te jure, tu n’étais pas si haut que ça, mais tu as quand même réussi à te blesser si gravement. L’intendant secoua la tête, impuissant.

Le serviteur nommé Kohl soutint immédiatement le serviteur blessé et commença à l’aider à retourner chez lui.

Voyant cela, Linley fut stupéfait.

– Seigneur… seigneur Linley ? Seulement maintenant l’intendant remarqua Linley, et alla lui présenter rapidement ses respects. Ce manoir était celui du Duc Bonalt, où Linley était déjà venu avant. Naturellement, il reconnut Linley.

– Bonjour, seigneur Linley, dit l’intendant en s’inclinant.

Seulement maintenant, Linley sortit de sa stupeur. Un sourire excité apparaissant sur son visage, il regarda l’homme et rit.

– Haha, bonjour à vous tous aussi. Haha, très bien, il est temps de rentrer à la maison.

Excité, Linley tourna immédiatement les talons, laissant les gardes en arrière.

– Hey, pourquoi notre seigneur est si heureux ? Les deux gardes commencèrent à chuchoter entre eux.

Ils avaient bien vu que Linley était d’une humeur massacrante ce matin, alors pourquoi était-il tout à coup si excité ?

– Cette méthode est tellement simple. Pourquoi n’y ai-je pas pensé ? Haha ! Linley ne pouvait pas s’empêcher de se taper la tête. Il était réellement si obsédé par cela que sa tête lui avait fait très mal.

Linley avait déjà mis au point une méthode infaillible pour amener Clayde à lui rendre visite. Cette méthode était…. de recevoir une blessure !

– Je vais prétendre que j’ai subi des blessures internes par accident pendant mon entraînement au Dou Qi. Si je suis blessé, d’après ce que j’ai vu jusqu’ici, Clayde viendra très probablement me rendre visite.

Linley se sentait incroyablement heureux. Tant qu’il faisait son mouvement dans son propre manoir, il serait relativement facile pour lui de comploter contre Clayde.

– En ce qui concerne mon statut et le luxe accordé par l’Union Sacrée, je ne m’en suis jamais trop soucié. Après avoir découvert ce qui est arrivé à ma mère et après avoir tué Clayde, j’utiliserai les canaux secrets du Conglomérat Dawson pour fuir le domaine de l’Union Sacrée. Linley avait déjà pris une décision ferme.

L’Union Sacrée n’attirait pas Linley.

En ce moment, son seul et unique membre de la famille, petit Wharton, séjournait dans l’Empire O’Brien. Il n’y avait rien dans l’Union Sacrée qui empêchait Linley de partir.

Tuer Clayde d’une manière qui ne soulèverait aucun soupçon était pratiquement impossible. Puisque cela était impossible, le seul choix de Linley était d’accepter de faire un petit sacrifice. Pour Linley, l’Union Sacrée ne représentait aucune sorte d’attirance, après tout.

Au manoir de Linley. Dans le jardin des Sources Chaudes.

Linley était assis, les jambes croisées dans une zone herbeuse, cultivant son Dou Qi Dragonblood. Comme de féroces vagues de l’océan, le Dou Qi Dragonblood éclata fortement, se heurtant à tous les vaisseaux sanguins de son corps.

En vérité, un guerrier moyen du septième rang n’aurait pas été capable de résister à un tel entraînement. Mais Linley était différent. Il avait bu du sang de dragon vivant. D’une manière générale, quand le sang de dragon était absorbé par le corps, il permettait d’obtenir une résistance surprenante. Mais Linley avait même été jusqu’à avaler le core du dragon qui s’était alors retrouvé dans son estomac, provoquant également un incroyable degré de résistance du côté de ses vaisseaux sanguins.

* Paagh ! *

Linley vomit soudainement une gorgée de sang frais, et son visage devint blanc.

– Aaaaaargh ! Un rugissement guttural et douloureux sortit de la bouche de Linley.

À ce moment-là, toutes les servantes à l’extérieur du Jardin des Sources Chaudes entendirent le faible bruit que Linley fit, et elles se pressèrent contre la porte en appuyant leurs oreilles dessus pour écouter attentivement.

– Seigneur Linley… semble en pleine douleur ? Questionna une des servantes maigrichonne.

– Il semblerait. Une autre servante joufflue hocha la tête.

Mais aucune n’osa entrer dans le jardin.

– Seigneur Linley ? Appela la servante maigrichonne.

– Venez… entrez…. La voix de Linley retentit.

Les deux servantes échangèrent un regard, puis poussèrent immédiatement la porte et coururent à l’intérieur. Mais en arrivant sur la zone d’herbe, elles furent toutes les deux effrayées. Il y avait une grande mare de sang sur le sol, et Linley était effondré sur l’herbe, le visage pâle.

– Aidez-moi à aller jusqu’à ma chambre, dit Linley d’une petite voix.

– Oui. Oui.

Les deux servantes étaient essoufflées. Chacune d’entre elles aidait Linley en le supportant par un bras. Elles l’aidèrent immédiatement à aller jusque dans sa chambre privée.

– Monseigneur, devons-nous demander à un magicien de soin de venir ? demandèrent les deux servantes.

– Ce n’est pas nécessaire. Mes blessures sont internes. La magie ne pourra pas m’aider. Je dois récupérer tranquillement. Linley prit une profonde inspiration, puis se mit en position de méditation sur son lit, les yeux clos.

– Vous pouvez partir toutes les deux maintenant.

– Oui, Monseigneur. Les deux servantes le saluèrent respectueusement et se retirèrent.

Les sorts de récupération du style eau ou de lumière, étaient des sorts de nature réparatrice, permettant aux blessures physiques de guérir. Mais pour les dommages internes, ils n’étaient pas d’un très grand secours.

……..

Dans la chambre de Linley. Seulement Yale et lui étaient présents.

– Troisième frère, tu n’es pas blessé ? Yale était confus. Si tu n’es pas blessé, pourquoi le prétends-tu ? Et pourquoi m’as-tu demandé en urgence ? Avant même de feindre sa blessure, Linley avait envoyé quelqu’un quérir Yale.

Linley dit d’une voix basse,

– Boss Yale, cette affaire a à voir avec ma vengeance. Boss Yale. Je peux te le dire maintenant. Ce Clayde est très probablement la personne qui a tué ma mère.

– La personne qui a tué ta mère ? Yale le regarda longuement. Troisième frère, tu as prévu de …. ?

– Oui. Obtenir vengeance. Linley ne cacha rien à son frère.

– Clayde est un guerrier du neuvième rang. Comment vas-tu pouvoir te venger de lui ? Et il est aussi le roi du Royaume de Fenlai. Yale devenait de plus en plus fébrile.

Linley dit solennellement :

– Ne t’inquiète pas. J’ai déjà une totale confiance dans ma capacité à m’occuper de lui. Cependant, après le meurtre de Clayde, même si l’Église de Lumière m’épargne et ne me tue pas, ma vie sera très probablement misérable. J’ai donc décidé de quitter immédiatement l’Union Sacrée après avoir tué Clayde.

– Quitter l’Union Sacrée ? Yale fut surpris mais comprit rapidement. D’accord. Tu as besoin de partir. Laisse-moi m’occuper de cela. La puissance commerciale du Conglomérat Dawson est dispersée dans toutes les villes majeures de l’Union Sainte. C’est très facile pour nous de faire passer une personne en dehors de l’Union Sacrée.

– De plus, notre Conglomérat Dawson a aussi des maîtres du déguisement. Yale était totalement confiant.

Linley connaissait très bien la puissance du Conglomérat Dawson. Comment l’une des trois principales unions commerciales et de négociation du continent Yulan pouvait être prise à la légère ?

– Je sais. C’est pourquoi, Boss Yale, je te demande de l’aide pour organiser mon évasion. Demande à quelqu’un de m’attendre à cet hôtel à la fin de la route des Feuilles Vertes. Quand j’y arriverai un peu plus tard, tu pourras m’aider à me faire sortir clandestinement de l’Union Sacrée.

Linley était confiant dans sa capacité à pouvoir tuer Clayde, puis à faire facilement le chemin jusqu’à l’hôtel.

– Pas de souci. Yale acquiesça.

– Troisième frère. Yale fronça les sourcils tout en regardant Linley. Tu dois être prudent.

Linley sourit à Yale.

– Boss Yale, tu dois avoir confiance en moi.

La nouvelle de la blessure de Linley se répandit rapidement. Le premier à recevoir cette nouvelle ne fut pas le roi du Royaume de Fenlai ; ce fut le Cardinal de l’Église de Lumière, Guillermo.

Mais très vite, le Roi Clayde, et de nombreux nobles apprirent la nouvelle que Linley s’était blessé pendant son entraînement. Bien que les blessures causées par l’entraînement soient plutôt rares, ce n’étaient pas inconnu. D’une manière générale, seuls ceux s’entraînant très dur et poussant excessivement leur corps à leurs limites pouvaient subir de telles blessures, et parfois nuire aux organes. La seule chose à faire maintenant est d’attendre le Roi Clayde. Portant une robe lâche, Linley s’assit sur une chaise de sa chambre, le visage blême.

Bébé était debout sur une chaise à proximité.

– Seigneur Linley. La servante présente à l’extérieur l’appela.

Les yeux de Linley ne purent s’empêcher de briller. Mais, immédiatement après, Linley reprit son attitude faible. Regardant calmement la servante, il dit :

– Qu’est-ce qu’il y a ?

– Seigneur Cardinal Guillermo est arrivé, dit précipitamment la servante.

– Oh ? Le cœur de Linley fut subitement pris d’inquiétude.

Bien que la visite de Guillermo ait été prévue, Linley pensa soudainement à quelque chose…. si Guillermo était présent quand le Roi Clayde arrivait aussi ? Il serait ensuite très difficile pour lui d’agir contre Clayde.

Après tout, Guillermo était un mage du neuvième rang. Le poison de Rupture de Sang était utile seulement contre les guerriers afin d’affaiblir leur pouvoir, et il n’avait aucun impact sur les mages.

– Linley ! Juste à ce moment, la voix de Guillermo retentit à l’extérieur de la chambre.


Cet article comporte 19 commentaires
  1. Merci pour le chapitre, les chapitres de la semaine risquent d’avoir en effet plus d’action maintenant que le plan est en place 🙂

    1. Oui, sûrement. J’ai été un peu trop optimiste je crois ^^

      Je vous donnerai p-e de nouveau le challenge à 75 samedi pour vous aider à les avoir quand même ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top