skip to Main Content
Menu

Chapitre 8 : La Classe Supérieure du Continent Yulan


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 5 CHAPITRE 8


        Dans la salle de réception formelle de l’Hôtel Huadeli, deux Chevaliers du septième rang, faisant partie du Temple de Lumière se tenaient de chaque côté de l’allée principale, tandis que Linley et les trois autres entraient dans la salle par une autre porte. Leurs pas sur le sol de marbre doux, si poli qu’il aurait pu servir de miroir, produisirent des sons bien audibles.

Lorsque Linley, Yale, et les autres entrèrent dans la salle de réception, les sept personnes déjà présentes se tournèrent pour les regarder.

– Un Cardinal, trois Vicaires, et trois Chevaliers du Temple de Lumière. Linley devina instantanément le statut de chacune de ces personnes en voyant leurs vêtements. Il pouvait sentir que ces personnes étaient toutes très puissantes. D’après ce que savait déjà Linley…

Dans l’Église de Lumière, la position des Cardinaux n’était supplantée que par l’Empereur Sacré lui-même. Pour devenir un Cardinal, il ne suffisait pas d’être connu, mais il fallait aussi avoir le pouvoir d’un Grand Mage du neuvième rang.

– Un Grand Mage du neuvième rang ? Linley ne put s’empêcher de scruter attentivement le Cardinal face à lui.

Il avait l’apparence d’un homme d’âge mûr, avec des cheveux bouclés et argentés. Son nez était aquilin et il avait un soupçon de sourire sur les lèvres. Il avait l’air assez aimable.

– Bonjour, Linley. À vous aussi, jeune Yale. Le Cardinal sourit en se levant. Laissez-moi vous présenter rapidement. Ces trois Vicaires sont mes assistants, tandis que ces trois Chevaliers du Temple de Lumière appartiennent à la division « Glorieuse ». Voici, dans l’ordre, Commandant Marcus [Ma’ku’si] et ses deux Adjoints. Quant à moi… vous pouvez simplement m’appeler Guillermo [Ji’er’mo].

Cardinal Guillermo.

Linley avait précédemment entendu dire que l’Union Sacrée possédait un total de huit régiments d’élites de chevaliers. L’un d’entre eux était la division « Glorieuse ». Chacun de ces huit régiments d’élites était extrêmement puissant et possédait d’incroyables capacités offensives.

– Seigneur Guillermo, Seigneur Marcus. Tous les autres seigneurs présents. Puis-je vous demander pourquoi vous êtes ici ? Demanda avec humilité Linley, tandis qu’il commençait à inspecter Marcus.

Marcus était un homme chauve semblant extrêmement puissant. L’impression qu’il donnait était celle d’une montagne au repos, inébranlable de toute force extérieure. Dans cette délégation de sept personnes venant de l’Église de Lumière, Marcus et Guillermo possédaient les plus hauts rangs. Marcus, en tant que Commandant de l’un des huit régiments d’élites, n’était très probablement pas plus faible que Guillermo, et son statut personnel était globalement du même niveau.

Les lèvres de Marcus s’ouvrirent, et sa voix profonde et lourde résonna,

– J’ai entendu Guillermo dire que notre Union Sacrée avait produit un incroyable génie. Un mage double-éléments du septième rang de dix-sept ans. J’étais très curieux de savoir à quoi pouvait bien ressembler ce génie. Aujourd’hui, maintenant que j’ai la chance de te voir par moi-même… haha… j’aime beaucoup ce que je vois.

Avec l’expérience de Marcus, d’un regard, il était naturellement capable de dire que Linley était aussi un guerrier.

– Gamin, quel est ton rang de guerrier ? Demanda directement Marcus.

Guillermo restait assis là, « sagement », ne semblant pas perturbé le moins du monde par l’interruption de Marcus.

Linley répondit modestement,

– Cette année, j’ai tout juste atteint le sixième rang de guerrier.

– Oh. Les yeux de Marcus s’illuminèrent. Un guerrier du sixième rang de dix-sept ans. C’est déjà extrêmement impressionnant. Moi Marcus, suis rarement en admiration devant quelqu’un, mais je dois admettre que tu es définitivement un génie. Non seulement tu es devenu un mage incroyablement doué, mais, en plus, tu es un incroyable guerrier aussi.

Linley sourit très humblement.

Les deux guerriers assis de chaque côté de Marcus avaient aussi un air de surprise sur leur visage.

Guillermo gloussa.

– Ça suffit, Marcus. Oui, c’est très impressionnant que Linley soit un guerrier du sixième rang à l’âge de dix-sept ans, mais restons honnête, nous pouvons en trouver un ou deux comme lui dans quasiment toutes les académies de guerrier. Sa vraie valeur tient dans son talent de mage.

La difficulté d’entraînement d’un guerrier était inférieure à celle d’un mage par définition.

Pour ceux qui s’entraînaient dur depuis leur enfance, et (s’ils venaient de bonnes familles) s’entraînaient avec le Dou Qi dès leur enfance, devenir un guerrier du sixième rang à l’âge de dix-sept ans n’était pas trop compliqué.

– Linley, en tant que membre de notre Union Sacrée qui possède de si incroyables ressources, tu me rends, moi, un Cardinal de l’Église de Lumière, extrêmement fier. Je voudrais te demander si tu as déjà pensé à rejoindre notre Union Sacrée ? Je pense que d’après tes capacités naturelles, si tu nous rejoins, je peux te garantir que tu recevras immédiatement le titre de Vicaire de l’Église de Lumière. À l’avenir, devenir un Cardinal ne devrait pas te poser trop de problème. Guillermo ne fit pas de détours et proposa directement son offre.

Le génie numéro deux de toute l’histoire. Il y avait plus de 90 % de chance que Linley finisse par devenir un Archimage de niveau Saint. Les 10 % restant existaient seulement parce qu’il était toujours possible qu’il subisse une sorte de revers mental qui le fasse s’arrêter de s’entraîner.

Un potentiel combattant de niveau Saint. Même si Linley ne s’entraînait pas très dur, devenir un Grand Mage du neuvième rang lui serait garanti. Un talent comme le sien se devait d’être absorbé.

– Seigneur Guillermo, pour moi, tout ceci est un peu trop soudain. Un modeste et timide sourire apparut sur le visage de Linley. Je n’ai que dix-sept ans en ce moment. Je n’ai pas encore eu le temps de réfléchir à toutes ces affaires. Un rang élevé et un grand pouvoir implique aussi de lourdes responsabilités que j’ai peur de ne pouvoir endurer. Pourrais-je… attendre encore quelques années ?

Linley déclina l’offre.

Guillermo fronça les sourcils.

Le génie numéro deux de toute l’histoire du continent de Yulan, une personne qui serait très probablement un combattant de niveau Saint dans le futur. Même s’ils ne pouvaient s’en servir, ils n’allaient pas non plus autoriser leurs ennemis à l’utiliser.

– Linley, je sais que tu es encore jeune, mais tu es un membre de l’Union Sacrée et tu es un génie. En tant que tel, tu dois t’habituer et accepter le fait que ton éclatante brillance t’apportera son lot de fardeaux plutôt que d’essayer de les éviter, le réprimanda gentiment Guillermo.

– De plus, tu peux devenir un Vicaire sous mon autorité directe. Je te garantis que tu auras la liberté de faire ce qu’il te plaît. Tant que tu n’agis pas contre les intérêts du Temple de Lumière, je n’interférerai définitivement pas avec ta liberté d’action. Est-ce acceptable pour toi ?

– De plus, tu peux aussi rejoindre n’importe quel royaume de l’Union Sacrée, et nous pouvons te garantir que tu recevras un Duché, dit Guillermo, d’un sourire très sincère.

Linley fut silencieux pendant un instant.

Les trois assistants Vicaires de Guillermo commencèrent à froncer les sourcils, mais Guillermo continuait de sourire, regardant Linley avec espoir.

Ce regard seul rendait un refus très difficile à prononcer.

À côté de Linley, Yale, Reynolds et George étaient tous silencieux. À cet instant présent, même Yale n’osait pas faire un bruit. C’était, après tout, un Cardinal de l’Église de Lumière face à eux.

Dans la hiérarchie en pyramide de l’Union Sacrée, les Cardinaux se tenaient au plus haut sommet. Leur pouvoir excédait celui de n’importe quel roi, et même le pouvoir du père de Yale ne leur était pas comparable. Comment lui, un jeune maître d’une union de marchands, aurait pu oser s’immiscer dans la conversation ?

Linley réfléchissait, tandis que Doehring Cowart avait commencé à le conseiller dès qu’ils étaient entrés dans la pièce.

Les Quatre Grands Empires et les deux Alliances majeures étaient constamment en train de se battre pour gagner l’avantage sur leurs opposants, et cela, de toutes les manières possibles. « Si je ne peux pas l’avoir, je ne peux laisser mes ennemis l’obtenir ». C’était un point de vue très commun.

– Seigneur Guillermo, dit finalement Linley.

Les yeux de Guillermo s’illuminèrent. Souriant il demanda à Linley,

– Tu t’es décidé ?

Linley acquiesça.

– Seigneur Guillermo, j’ai grandi dans le royaume de Fenlai depuis que je suis né, donc naturellement je suis un membre de l’Union Sacrée. Je peux vous garantir que tant que l’Union Sacrée ne me trahis pas, je ne la trahirais pas non plus. Je ne rejoindrais définitivement pas un autre pouvoir étranger, quel qu’il soit.

– Que veux-tu dire ? Guillermo regarda d’un air interrogateur Linley.

Ce dernier continua,

– Ce que je veux dire, c’est que pour l’instant, je ne veux pas prendre de décision précipitée. Je vous demande de bien vouloir me laisser discuter de ceci avec mon père, et alors je vous donnerai ma réponse. Ce que je peux vous garantir c’est que… je ne rejoindrai définitivement pas l’un des Quatre Grands Empires, ou la Sombre Alliance.

Souriant, Guillermo hocha légèrement la tête.

– Bien. Une décision aussi importante que celle-ci se doit d’être discutée avec ton père. J’attendrai ta réponse.

Tout en disant cela, Guillermo se leva. Les trois Vicaires à ses côtés, ainsi que Marcus et ses deux adjoints, se mirent aussi debout.

– Comme nous sommes parvenus à un accord, je ne te dérangerai pas plus longtemps. La sincérité du Temple de Lumière est réelle et authentique, tout comme notre patience. J’espère seulement que toi Linley, ne vas pas finir par me faire attendre dix ou vingt ans avant de me donner ta décision. Haha… En parlant, Guillermo se mit à rire.

Linley et les trois autres se levèrent aussi, avant de regarder Guillermo et les autres s’en aller.

Seulement après que la délégation du Temple de Lumière ait disparu, Linley et ses frères purent enfin se calmer.

– Pfiou. J’étais mort de peur juste avant. Je n’osais même pas respirer trop fort. Reynolds laissa échapper un long soupir.

George acquiesça aussi.

– Même si ce Cardinal s’est comporté de manière tout à fait amicale avec nous, je ne pouvais pas calmer mon cœur.

Yale se mit à rire.

– Naturellement. Après tout, c’est un Cardinal, l’une des personnes les plus puissantes de toute l’Union Sacrée. Hé Troisième Frère, à quoi penses-tu ? L’Église de Lumière n’est pas si facile à repousser. Après tout, nous sommes dans le territoire de l’Union Sacrée, et tout est sous son contrôle.

– Pas de précipitation, rit aussi Linley. Bien que je ne puisse pas me comparer à eux, du moment que je ne me lie pas avec l’un des cinq autres groupes, l’Église de Lumière ne fera rien contre moi. Après tout, tout ce que j’ai dit, c’est que j’allais en discuter avec mon père. Du moment que je ne vais pas le voir tout de suite, alors je peux continuer de faire traîner les choses, non ?

Après avoir dit cela, il regarda Yale.

– Yale, j’ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi.

– Dis-moi. Yale lui rendit son regard.

Linley dit d’une voix basse,

– C’est assez humiliant à dire. L’un des héritages ancestraux de notre clan Baruch, l’arme de notre tout premier chef de clan, la lame de guerre « Massacreur », devrait être entre les mains de l’un des grands clans nobles du royaume de Fenlai. J’aimerais que tu m’aides à trouver qui est actuellement en possession de la lame de guerre « Massacreur ».

– Un héritage ancestral ? Ça doit être forcément trouvé. Troisième Frère, tu veux que je te l’achète directement pour toi ? Lui proposa immédiatement Yale.

Linley sourit.

– Boss Yale, si tu peux m’aider à la trouver, cela sera déjà bien suffisant. En plus, pour l’instant, l’argent n’est pas un souci pour moi. De nature, Linley détestait devoir des choses aux autres.

…….

Deux jours plus tard. À l’aube.

Une partie de la chambre de Linley était couverte d’une couche de lumière de couleur jaune. Cette couleur ne couvrait pas une grande surface, seulement un cercle de peut-être deux ou trois mètres de diamètre. Quiconque aurait mis un pied à l’intérieur de cette surface aurait immédiatement sentit une force de gravité phénoménale.

Magie Terrestre : Champ de Supergravité !

Ayant atteint le septième rang de mage, le pouvoir du champ de supergravité de Linley était maintenant bien plus puissant qu’auparavant. La force de ce champ de gravité local était quatre fois supérieure à celle de la gravité normale. Sous l’effet de ce sort, même les vaisseaux sanguins de n’importe qui subiraient de graves dommages, sans parler du reste du corps.

Linley n’utilisait aucune magie terrestre pour contrer la force de ce champ de gravité. À la place, il utilisait la seule force physique de son corps pour résister à cette terrifiante gravité. À ce moment, tout son corps était à la verticale, et il se tenait seulement sur ses doigts, exerçant constamment la force de ses doigts et de ses poignets.

– …725. 726.

*Plic.* *Ploc.* Des gouttes de sueur tombaient constamment des tempes de Linley, et s’écrasaient au sol.

La porte de la chambre s’ouvrit soudain en grand, et Yale entra tout excité dans la pièce.

– Hé, Troisième Frère, j’ai des nouvelles à propos de « Massacreur ».

En disant cela, Yale entra sans le vouloir dans la zone du champ de Supergravité.

– Yale !

Frappant le sol de ses paumes, Linley se remit immédiatement debout, et repoussa tout de suite Yale hors du champ de Supergravité.

– Haa… haaa… Yale respirait avec difficulté. Regardant Linley avec surprise, il dit, Troisième Frère, tu as créé un champ de Supergravité dans ta chambre ? Et je suis rentré dedans. Ce sentiment, juste à l’instant, était absolument horrible. J’ai eu l’impression que mon cœur allait s’arrêter.

Heureusement, le temps qu’il avait passé dans ce champ était minime, autrement le corps de Yale aurait effectivement subit de graves conséquences.

– Boss Yale, tu viens de dire quelque chose à propos de « Massacreur » ? L’attention de Linley était totalement focalisée sur la mention de son héritage ancestral. Durant toute sa vie, le plus grand désir de son père avait été de récupérer cet héritage qui s’était transmis dans le clan pendant presque cinq mille ans.

Yale acquiesça légèrement.

– Oh. J’ai reçu un mot disant que la lame de guerre de ton clan, « Massacreur », se trouve entre les mains d’un clan assez important de la ville de Fenlai elle-même. Ce clan s’appelle… euh… Yale ne put s’empêcher de froncer les sourcils, il avait manifestement, momentanément, oublié le nom de ce clan.

– Hé, Troisième Frère, Boss Yale, il y a le Directeur Maia qui est encore là en personne, s’exclama la voix de Reynolds depuis l’extérieur de la chambre.


Cet article comporte 21 commentaires
    1. Tu fais face à une rude concurrence surentraînée. 12h d’F5 n’est pas assez pour devenir un Saint.
      Une longue route de douleur t’attend pour avoir droit au chapitre bonus tant désiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top