skip to Main Content
Menu

Chapitre 5 : L’Entraînement à l’Épée


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 5 CHAPITRE 5


      Sans faire de bruits, le Directeur Maia inspecta attentivement chaque centimètre de la sculpture, l’Éveil du Rêve, comme s’il était possédé.

– Boss Yale, ça fait déjà deux heures. Reynolds regarda Yale avec une expression d’ennui.

Yale secoua la tête et répondit doucement,

– Ne sois pas impatient. Laisse Oncle Maia faire son inspection minutieuse. En tant que directeur général de toute la galerie Proulx, il doit être l’un des descendants de Maître Proulx lui-même. J’imagine que ses capacités de jugement de sculpture doivent être extrêmement élevées. Je me demande le niveau que peut bien atteindre la sculpture de Troisième Frère.

Reynolds hocha légèrement la tête.

Après que plus de trois heures se soient écoulées, le vieil homme chauve se redressa et prit une grande inspiration.

– J’ai entendu dire que cette sculpture s’appelle l’Éveil du Rêve ? Demanda le Directeur Maia.

Yale acquiesça,

– En effet. Troisième Frère lui a donné ce nom lui-même.

Directeur Maia laissa un léger soupir. Après avoir regardé encore une dernière fois la sculpture, il la complimenta,

– Je dois vous dire, votre frère, ce Linley, est sans aucun doute un sculpteur de génie. Un génie comparable à Maître Proulx lui-même.

– Bien qu’au niveau de la technique, sa sculpture soit juste un peu inférieure à celles de Maître Proulx, au niveau de l’âme ou de l’aura de cette sculpture, Linley a définitivement atteint le même niveau, soupira avec appréciation le vieil homme.

– Au niveau de la technique ? Demanda Yale.

Directeur Maia acquiesça,

– Oui. Mais même si cette sculpture possède quelques fautes techniques mineures, en même temps, elle possède ses propres points positifs.

– Les défauts sont sur certaines indentations, et quelques-unes des lignes douces qui ne sont pas faites avec une parfaite adresse. Mais la sculpture de Linley est extrêmement fine et son ensemble coule tout seul. Et les sentiments qu’elle provoque sont définitivement du même niveau que plusieurs des meilleures œuvres de Maître Proulx. Et le plus important dans tout ça, cette sculpture est vraiment très grande.

Il soupira d’admiration,

– Pour qu’une sculpture se transmette à travers les âges, cela demande une quantité d’efforts incroyable dans tous les aspects. Une simple erreur peut ruiner la sculpture toute entière. Être capable de sculpter une sculpture à seule forme humaine est déjà un accomplissement en soi. Mais Linley a été capable d’en sculpter cinq ! La chose la plus admirable qui soit dans cette sculpture, c’est le fait que chacune des cinq formes humaines possède sa propre aura, mais pourtant tout reste lié ensemble dans une histoire. Si je ne m’abuse, votre frère doit avoir souffert d’une peine de cœur.

Avec la finesse du vieillard, il pouvait clairement deviner d’un simple regard l’histoire derrière ces cinq formes.

– L’Éveil du Rêve. C’est vraiment incroyable que Linley ait été capable de sculpter une sculpture pareille. Il ne pouvait s’arrêter de l’encenser.

– Directeur Maia, dites-moi, quel est le niveau de la sculpture de mon frère, exactement ? Est-ce qu’elle est au même niveau que celles de Maître Proulx ? Demanda Reynolds.

Le Directeur fronça les sourcils.

– Pour être franc, je n’en suis pas trop sûr moi-même. Laissez-moi vous l’expliquer comme ceci. D’un point de vue technique, cette sculpture ne peut être considérée que comme une sculpture d’un niveau d’expert. Et cela malgré le fait qu’elle soit sur le même niveau que les sculptures de Maître Proulx en termes d’invocation des émotions et de l’histoire qu’elle raconte. Mais il y a quelque chose d’unique en elle…

– Les traits de gravure de cette sculpture sont très propres, très souples. Du début à la fin, on peut dire que ces cinq personnes forment des parties inséparables d’un ensemble parfait. Ce sentiment non conventionnel est quelque chose dont je n’ai encore jamais entendu parler auparavant, et encore moins observé, loua le directeur Maia.

Yale insista un peu plus,

– Alors, Oncle Maia, à quel niveau se trouve cette sculpture ?

Le directeur général était impuissant.

– Je ne peux pas vous dire avec certitude. Du point de vue d’une évaluation traditionnelle, cette sculpture devrait être considérée comme étant du niveau d’un maître. La singularité de son aura est incontestable et la qualité du travail se voit clairement par la grâce émanant d’elle.

– Du point de vue d’une évaluation traditionnelle ? Yale et Reynolds regardèrent tous les deux le directeur avec incompréhension.

Celui-ci acquiesça,

– La méthode d’évaluation traditionnelle a été universellement acceptée comme étant une méthode juste, et impartiale depuis d’innombrables années. Mais j’ai l’impression que… quand je regarde la sculpture de Linley, elle apparaît comme un tout parfait, sans aucun défaut apparent.

– Tout l’intérêt d’avoir des sculptures est de pouvoir les admirer. Le fait de les regarder détermine tout. Laissez-moi vous l’expliquer comme ceci. Linley ne pourrait peut-être pas être qualifié de Grand-Maître Sculpteur, mais la valeur de cette sculpture sera certainement incroyablement élevée, au même niveau que les Dix Chefs d’Œuvres, s’esclaffa le directeur général.

Une sculpture qui n’était pas produite par l’un des Dix Grands-Maîtres et pourtant d’une valeur similaire à celle des Dix Chefs d’Œuvres. C’était du jamais vu.

Mais le directeur général de la galerie Proulx ne pouvait s’empêcher d’admettre que c’était très probable que cela se passe ainsi.

– Oh. Yale et Reynolds hochèrent tous les deux la tête.

C’était le principal défaut de la méthode du Pur Ciseau à Pierre. Lorsqu’il utilisait un seul outil, la précision atteinte pour graver certaines courbes ne pouvait égaler celle obtenu avec des outils plus spécialisés. L’apparence, créée par l’usage que Linley avait du ciseau plat, était peut-être seulement comparable à celle d’un expert sculpteur moyen.

Lorsque l’on jugeait ses sculptures avec le standard d’un maître sculpteur, cette faiblesse devenait vite apparente.

Mais la méthode du Pur Ciseau à Pierre avait ses propres forces aussi. Par exemple, la continuité de la gravure. Les autres, lorsqu’ils sculptaient devaient constamment changer d’outil, mais la méthode du Pur Ciseau à Pierre ne nécessitait qu’une chose : que le mage ne fasse plus qu’un avec la terre tandis qu’il sculptait, ce qui augmentait par la même occasion la vitesse à laquelle il augmentait son énergie spirituelle.

– Où se trouve Linley ? Demanda le Directeur Maia.

Yale secoua la tête.

– Troisième frère est un étudiant mage, après tout. La vaste majorité de son temps est passée à l’entraînement. En ce moment, il est en excursion dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques et nous ne sommes pas vraiment sûrs de quand il sera de retour.

– Alors, Yale, peux-tu au nom de Linley, permettre à notre galerie Proulx de mettre aux enchères cette sculpture ? Suggéra le directeur général.

– Non, je ne peux pas. Yale fut très direct. Sans la permission explicite de Troisième Frère, ce n’est pas convenable pour moi de décider de cela.

Directeur Maia fronça les sourcils, et continua.

– Et si on ne faisait que l’exposer ? Il ne devrait pas y avoir trop de problème à juste autoriser notre galerie Proulx de l’exposer, si ? Après tout, les précédentes sculptures de Linley étaient toutes exposées dans notre galerie avant d’être mises aux enchères.

Yale savait toutefois très bien l’importance symbolique que cette sculpture avait pour Linley.

Elle représentait une période extrêmement douloureuse de sa vie. Il était difficile de savoir si Linley accepterait de l’exposer. Il ne voulait pas mettre son frère mal à l’aise.

– Je ne peux vraiment pas. Je suis juste responsable de la garder en sécurité. Pour ce qui est de l’exposer ou de la vendre, nous devrons attendre le retour de Troisième Frère. La voix de Yale était ferme.

……..

À l’intérieure de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

Exactement deux mois s’étaient écoulés. Durant cette période, Linley s’était immergé dans l’étude de l’épée Sangviolet. C’était l’épée la plus fine que Linley ait jamais vu. Son tranchant seul, pouvait couper à travers les carapaces de la plupart des créatures magiques du sixième rang d’un coup. Mais son tranchant n’était qu’une des nombreuses particularités de l’épée Sangviolet.

Ses forces étaient les suivantes : son imprévisibilité, sa vitesse, mais aussi, d’une certaine façon, son aura maléfique.

Oui, son aura maléfique.

Linley ne découvrit cette aura maléfique qu’après avoir tué plusieurs créatures magiques avec. Les matériaux à la base de cette épée contenaient en eux une énergie unique. À chaque coup de lame, une aura maléfique unique s’en dégageait.

Cette aura maléfique était très similaire à la présence terrifiante d’un dragon. Naturellement, ce n’était pas du tout aussi terrifiant, mais, en combat, cette aura maléfique pouvait être utilisée à bon escient.

.

La nuit. Dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, Linley était encerclé par une meute d’une centaine de Loups des Tempêtes. Le chef de la meute fixait Linley de ses yeux vert-jaunes. Tout en poussant des hurlements sauvages, un Loup des Tempêtes après l’autre sautait vers Linley. Mais, Linley, aussi rapide que le vent, glissait au travers des attaques de la meute. L’épée, dans sa main, brillait d’une lumière bleutée.

Après avoir été activée par la force magique du vent, l’épée divine Sangviolet était intouchable. L’épée divine dansait dans les airs, insensible à la résistance de l’air.

*Whoosh !*

Dans l’obscurité, un éclair violet entrecoupé de bleu dansait à très grande vitesse. Il dessinait des motifs étranges et, partout où il passait, un Loup des Tempêtes était coupé en deux. Ils n’étaient après tout que des créatures magiques du quatrième rang. Dans cette meute de Loups des Tempêtes, quelques-unes des plus puissantes créatures étaient de rang cinq, et seuls les deux chefs de meute étaient des créatures du sixième rang.

Linley était resté dans sa forme humaine, dans laquelle il ne possédait « que » le pouvoir d’un guerrier du sixième rang.

Même un guerrier du septième rang n’aurait pas osé se battre directement contre une meute d’une centaine de Loups des Tempêtes, et encore moins un guerrier du sixième rang. Après tout, même un héros pouvait se faire submerger par leur nombre, et les Loups des Tempêtes possédaient des griffes extrêmement aiguisées. Même le corps de Linley, lorsqu’il était griffé par un Loup des Tempêtes, se mettait à saigner. À moins, bien sûr qu’il ne se mette dans sa forme de Corps de Dragon.

– Ahooo ! Un Loup des Tempêtes sauta sur lui à toute vitesse, sa gueule sanglante grande ouverte.

*Swish !*

L’épée divine Sangviolet étincela. Le Loup des Tempêtes fut instantanément coupé en deux, de la tête jusqu’à sa queue.

– Peut-être que mon épée divine Sangviolet aurait des problèmes pour transpercer l’armure d’un Vélocidragon. Mais vous ? L’épée divine, Sangviolet, tenue par Linley, commençait à bouger de plus en plus rapidement et de plus en plus souplement.

La raison pour laquelle une meute de Loups des Tempêtes était si terrifiante, était à cause de leur vitesse ainsi que de leur nombre. Si plus d’une dizaine de Loups des Tempêtes cherchaient à vous mordre soudainement, même un guerrier du septième rang se retrouverait en mauvaise posture pour réussir à tous les bloquer en même temps. Sa seule option serait d’utiliser son Dou Qi pour encaisser le coup.

Mais Linley était différent.

*Swish !* L’épée divine Sangviolet étincela encore une fois, et encore un autre Loup des Tempêtes se retrouva découpé en deux.

L’épée divine était simplement trop rapide, si rapide que tout ce que pouvait voir les Loups des Tempêtes, ce n’était qu’une ombre. Après que Linley ait massacré plus d’une centaine de Loups des Tempêtes sans subir la moindre blessure, la meute de Loups des Tempêtes commença enfin à avoir un peu peur.

Ils n’avaient pas peur de la mort, mais ils n’avaient pas pour autant envie de mourir inutilement.

– Ahooooo ! Les deux grands Loups des Tempêtes qui s’étaient cachés dans le fond se mirent finalement à hurler de colère. Tous les Loups des Tempêtes restants baissèrent leur tête, puis se tournèrent et battirent en retraite à grande vitesse. Leurs hurlements furieux et tristes purent se faire entendre au loin. Ils avaient perdu beaucoup de leurs camarades, mais n’avaient rien gagné en retour.

D’un mouvement de poignet et avec un éclair violet, l’épée divine Sangviolet s’enroula autour de la taille de Linley, comme une ceinture.

– Contre des créatures de leur niveau, il n’y a aucun besoin d’utiliser le véritable pouvoir de Sangviolet. Il y avait quelques traces de sang sur la robe de Linley, mais elles provenaient toutes du sang des Loups des Tempêtes.

Durant tout le combat, du début à la fin, l’épée divine Sangviolet avait été droite. Contre des créatures de ce niveau, juste en comptant sur le tranchant de l’épée divine, c’était suffisant pour les tuer. Mais une fois que l’épée se mettait à fluctuer entre sa forme droite et sa forme souple, son pouvoir offensif se multipliait.

– Boss, tu commences à être de plus en plus puissant. Bébé était allongé sur les épaules de Linley.

Ce dernier se mit à rire.

– Tu n’es pas faible non plus.

Après avoir pris une grande inspiration et l’avoir relâché, Linley contempla ses alentours, puis regarda les trois sacs qu’il portait sur son dos. Durant les deux derniers mois, tout en analysant et en s’entraînant avec cette épée divine Sangviolet, Linley avait déjà rempli ses trois sacs de cores magiques.

– Après avoir passé deux mois à m’entraîner, j’ai maintenant atteint une limite dans ma capacité à utiliser Sangviolet. Si je veux m’améliorer, pour l’instant, je dois d’abord améliorer la force de mes bras et celle de mes poignets.

Durant ces deux mois, Linley s’était entraîné sur différents mouvements : celui pour tirer son épée, celui pour frapper avec, celui pour couper avec, pour frapper d’estoc, pour frapper de taille, et toutes sortes d’autres mouvements. Le but de son entraînement avait été d’augmenter avant tout sa vitesse, à un niveau aussi haut que possible. Sa maîtrise de la magie du vent l’avait aidé pour discerner plus facilement les secrets de l’utilisation de l’épée.

Juste avant, lorsqu’il s’était retrouvé face à plus d’une centaine de Loups des Tempêtes, Linley ne s’était pas fait blesser une seule fois. C’était le résultat de son entraînement.

Dans le passé, Linley n’aurait même pas osé rêver d’être à ce niveau.

– Maintenant que je suis bloqué à cette limite, il n’y a plus grand intérêt à ce que je reste dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Il est temps de rentrer.

……..

Un matin. Les rayons matinaux du soleil brillaient déjà dans le ciel lorsque Linley arriva aux portes de l’institut Ernst en compagnie de Bébé. Sangviolet était enroulée autour de sa taille, trois sacs remplis de cores magiques étaient sur le dos, et il était vêtu d’une robe bleue légèrement tachée de sang.

– Enfin de retour. En voyant l’entrée principale de l’Institut Ernst, Linley sentit son cœur s’apaiser.

L’Institut Ernst et la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques étaient deux extrêmes opposés. Ici, personne n’osait tuer gratuitement et tout le monde était aimable. Mais la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques était un monde qui appartenait aux créatures magiques. Les puissants étaient révérés, tandis que les faibles étaient rejetés. Un meurtre pouvait arriver à n’importe quel moment.

– C’est Linley. Les gardiens de l’entrée principale de l’Institut le reconnurent tous. Naturellement, ils n’allaient pas l’empêcher d’entrer.

Linley leur dit bonjour d’un léger mouvement de tête, puis s’avança dans l’institut. Dans les rues de l’institut, plusieurs étudiants qui étaient en chemin pour assister à leurs classes se mirent à parler entre eux à voix basse lorsqu’ils virent Linley.

– Regarde, c’est Linley. Il est couvert de sang. Il doit tout juste revenir de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. J’ai entendu dire que l’an dernier, il y est allé et qu’il a raté les examens de fin d’année. Ça doit bien faire quatre mois. Il est si incroyable. Il a réussi à survivre là-bas pendant quatre mois entiers.

– Dixie a été évalué comme étant un mage du sixième rang l’an dernier. Mais Linley ne s’est même pas rendu à l’évaluation.

…….

En entendant ces murmures, Linley sourit simplement tout en continuant son chemin vers son propre dortoir. Juste à ce moment, Yale, George, et Reynolds étaient en train de se préparer à petit déjeuner ensemble.

– Oh, Troisième Frère, tu es de retour ! Reynolds fut le premier à l’appeler, tout excité.

Yale, George, et Reynolds se précipitèrent tous sur lui. Linley, comme toujours, sourit en voyant de nouveau ses trois frères.


Cet article comporte 23 commentaires
  1. j’imagine trop la scène, ouais salut je suis mage double éléments 7eme rang, guerrier dragonblood rang8 sous troisieme forme, grand maitre sculteur et je me balade avec une épée OP…

      1. 17 ans ! (15 ans c’était avant de partir la première fois pour la CdMdCM, avant Alice, avant la seconde fois dans la CdMdCM, etc) -> vous verrez demain d’ailleurs, c’est re-dit. 🙂

      1. OP, OP… c’est vite dit… il fait pas grand chose quand même le papy Doehring ! Vous l’avez déjà vu faire quelque chose d’autre que de parler, d’ailleurs ? ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top