skip to Main Content
Menu

Chapitre 2 : Les Quatre Plans Supérieurs


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 5 CHAPITRE 2


         Linley fut abasourdi en entendant les mots de Doehring Cowart.

– Papy Doehring était un Archimage de niveau Saint pendant l’ère de l’Empire Pouant. Si même lui n’a jamais vu de formation magique aussi compliquée et est certain qu’elle est plus puissante qu’un sort interdit, alors… Linley ressentit une pointe d’appréhension.

Que faisait exactement cette mystérieuse formation ici ?

– Linley, approche-toi et essaye de tester cette formation ainsi que cette longue épée violette, dit Doehring Cowart à Linley.

Linley acquiesça doucement. Il rassembla immédiatement de l’essence élémentaire de vent autour de lui avant de l’utiliser pour sentir l’aura de la formation magique et de l’étrange épée violette. En fermant les yeux, il pouvait sentir l’aura oppressante et dense provenant de la plate-forme noire et de la formation magique. Si lourde, si pesante…

La plate-forme noire ou peut-être la formation magique ancrée sur celle-ci, émettait des vagues incroyablement denses d’essence élémentaire.

– Pas étonnant que l’essence élémentaire soit si dense ici. C’est donc ça la raison. S’il n’avait pas clairement ni directement essayé de sonder la plate-forme noire, il n’aurait jamais pu deviner que c’était elle l’origine de ces intenses vagues d’essence élémentaire.

C’était en réalité au centre de la grotte que l’essence élémentaire était la plus dense.

– Parmi les sept essences élémentaires, c’est celle de type obscurité qui est la plus fortement ressentie. Pas étonnant que le Wyrm Cuirassé et l’Ours Tatoué Violet aient tous les deux aimé cet endroit. Les deux étaient des créatures de type obscurité. Linley hocha la tête pour lui-même.

– Cette longue épée violette. Linley essaya prudemment de la sonder. De l’élément obscur… mais si réservé et si caché.

Se caressant pensivement la barbe, Doehring Cowart sourit à Linley.

– Linley, je peux au moins te dire une chose. La valeur de cette longue épée violette n’est, très probablement, pas inférieure au core magique d’une créature de niveau Saint.

Linley regarda l’Archimage, d’un air interrogateur.

Il savait très bien que la majorité des armes de guerriers n’étaient pas très précieuses. Tant que du métal extrêmement dur était utilisé, mélangé à quelques autres alliages, une arme pouvait être créée. Même leur héritage ancestral, la lame de guerre « Massacreur » ne valait que quelques dizaines de milliers de pièces d’or à la construction.

Plus tard, les successeurs du clan Baruch l’avait vendue pour 180,000 pièces d’or mais la raison principale d’un tel prix était due à son lien avec le fameux nom des Guerriers Dragonblood.

Malheureusement, cela faisait de nombreuses années qu’aucun Guerrier Dragonblood n’était apparu et leur réputation n’était donc plus aussi répandue qu’au moment de sa vente. Si elle avait été vendue au moment où les Guerriers Dragonblood parcouraient le monde et dominaient les terres, le prix aurait été bien plus élevé.

Les armes des guerriers ne coûtaient pas très cher, mais ce n’était pas le cas des bâtons magiques des mages.

Plus leur qualité était élevée, plus le nombre de matériaux utilisé à la construction était élevé.

Par exemple, les puissants bâtons magiques, appelés « trésors divins », utilisés par un Archimage de niveau Saint, utilisaient le core magique d’une créature magique du neuvième rang ou même d’une créature de rang Saint comme source d’énergie. À la suite de quoi, d’extrêmement compliquées et puissantes formations étaient gravées sur le bâton afin que celui-ci atteigne le maximum de son potentiel.

Un bâton magique qui était considéré comme un « trésor divin » était définitivement un trésor inestimable. Après tout, un core magique d’une créature de niveau Saint pouvait, à lui seul, être déjà considéré comme un trésor inestimable.

Mais bien sûr…

La discussion sur la relative banalité des armes des guerriers ne concernait que les armes forgées sur le continent Yulan. Si une arme provenait d’un autre plan, tel que l’un des Quatre Plans Supérieurs, alors sa valeur était différente.

– Cette longue épée violette a une aura vraiment unique. Si mon hypothèse est exacte, elle devrait venir de l’un des Quatre Plans Supérieurs. Très probablement du Royaume Infernal, dit Doehring Cowart, songeur.

Linley demanda, curieux,

– Les Quatre Plans Supérieurs ?

Le vieil homme aux cheveux blancs répondit,

– Si tu considères tout le continent Yulan, à ton niveau de pouvoir actuel tu peux être considéré comme étant dans la tranche supérieure des gens. Je peux commencer à te dire quelques petites choses de plus maintenant. Linley, tu devrais savoir à présent, que dans cet univers, il y a plus d’un seul plan d’existence.

Linley hocha la tête.

– Bien sûr, je le sais. Par exemple, le Royaume des Ténèbres.

– Tu en sais très peu. Doehring Cowart secoua la tête. En réalité, dans l’immense univers, il y a d’innombrables plans. Les plans physiques ne sont qu’un des types de plan élémentaire les plus basiques. Parmi tous ces innombrables plans, il y a Quatre Plans Supérieurs qui existent. Ce sont le Royaume des Ténèbres, le Royaume Infernal, le Royaume de la Vie et le Royaume Céleste, expliqua Doehring Cowart, avec attention.

Linley écoutait attentivement. Cette information n’était peut-être connue que des personnes les plus puissantes du continent, il ne voulait donc pas en perdre une miette.

– Linley, sais-tu aussi ce que sont ce que nous appelons les « dieux » ? Doehring Cowart eut un petit rire en regardant Linley.

Linley hocha la tête.

– Ce sont les personnes qui ont dépassé le niveau Saint qui sont appelées des Divinités ou des Dieux. Ayant lu de nombreux livres, Linley savait que le pouvoir transcendant le niveau Saint était appelé le pouvoir d’un Dieu. Un pouvoir qui était si énorme qu’il était irrésistible.

– En effet. Mais au-dessus des Divinités, se trouvent les Souverains. Et au-dessus des Souverains, règnent les Divinités Primordiales ! Doehring Cowart soupira. Ces Quatre Divinités Primordiales sont véritablement des présences éternelles qui surpassent tout de par leur existence.

C’était la première fois que Linley entendait parler de l’existence de ces Quatre Divinités Primordiales.

– Les Divinités Primordiales ? Sont-ils plus puissants que le Souverain de Lumière ?

– Le Souverain de Lumière ? Doehring Cowart se mit à rire. Que ce soit du Souverain de Lumière, ou du Souverain de l’Obscurité du culte des Ombres que l’on parle, ils ne sont rien de plus que des Souverains. Pour nous et pour n’importe quelle autre Divinité ordinaire, un Souverain est une entité insurmontable, mais ils ont quand même besoin du pouvoir de la foi de leurs partisans.

– Mais les Divinités Primordiales sont différentes. Elles n’ont ni besoin de partisans ni de croyance religieuse. Leur pouvoir englobe tout. Les Souverains tels que le Souverain de Lumière ou le Souverain de l’Obscurité ne sont probablement que dignes d’être des serviteurs pour les Quatre Divinités Primordiales. Et c’est seulement si celles-ci pensent qu’ils le méritent, dit Doehring Cowart avec une certitude absolue.

Le cœur de Linley trembla.

– Le Royaume des Ténèbres, le Royaume Infernal, le Royaume de la Vie et le Royaume Céleste. Les Quatre Plans Supérieurs créés par les Quatre Divinités Primordiales. Dans le passé, j’ai eu une fois la chance de sentir l’aura des Quatre Plans Supérieurs, c’est pourquoi, en voyant cette longue épée violette, je suis quasiment certain qu’elle vient du Royaume Infernal.

Doehring Cowart fixait avec suspicion la longue épée violette plongée dans le sol de la plate-forme noire.

– Mais je suis aussi surpris. Comment est-ce que quelque chose du Royaume Infernal a bien pu arriver ici ?

– Linley, réfléchit. Cette formation magique qui est bien plus puissante que tous les sorts interdits. Pour qu’elle utilise cette longue épée comme source supplémentaire de magie, on peut considérer que cette épée devrait être au moins d’un niveau équivalent à cette formation. Je te recommande fortement… que tu déposes une goutte de sang dessus pour voir si tu peux la lier à toi. Les yeux de Doehring Cowart étaient brillants.

– La lier à moi ? Intérieurement, le désir d’obtenir ce trésor avait grandi au fur à mesure des explications de l’Archimage.

– N’aie pas peur. Quelle que soit l’utilité de cette formation magique, pour qu’elle s’active, cela devrait prendre un certain temps. Cela te laissera suffisamment de temps pour t’enfuir. D’abord, dépose une goutte de sang dessus et voit si cette épée a déjà un maître. Si elle n’en a pas, tu pourras la prendre avec toi. Il n’y aura définitivement pas de problème et personne ne le découvrira, dit Doehring Cowart avec une confiance absolue.

Une épée divine qui pouvait être liée par le sang n’était pas un objet ordinaire.

Une fois portée, personne ne serait capable de dire ce que c’est. Aux yeux des autres, elle deviendrait aussi ordinaire que l’Anneau Panlong.

– Bien. Linley exerça un léger contrôle sur son Dou Qi Dragonblood et, instantanément, les écailles sur ses bras et sur son torse commencèrent à disparaître.

La seconde forme des Guerriers Dragonblood : la forme Demi-Dragon.

Maintenant, Linley pouvait totalement contrôler les parties de son corps qu’il souhaitait transformer. Le reste de son corps avait maintenant repris la forme d’un humain ordinaire. Après avoir utilisé ses dents pour se percer la pulpe d’un doigt, Linley sauta et déposa une goutte de sang sur l’épée qui reposait là depuis d’innombrables années.

La goutte de sang de Linley tomba sur la longue épée violette couverte de poussières. Celle-ci absorba son sang comme une éponge, le faisant instantanément disparaître. Au même moment…

*Ting !* La longue épée violette émit un son clair avant de se mettre à trembler.

Toute la poussière présente sur sa surface tomba et, au même moment, une étrange aura sanglante se mit à circuler au sommet de l’épée, comme si du sang frais tournait tout autour.

– Un objet sans maître. En voyant cela, Doehring Cowart fut surpris. Ravi, un grand sourire apparut sur son visage.

L’Archimage savait très bien que si cette épée avait déjà un maître, Linley n’aurait eu aucun espoir de la posséder. Mais comme cette épée n’avait pas de maître, alors, dans le futur, Linley se retrouverait avec une arme extrêmement pratique.

– Linley, vite, prends l’épée puis partons immédiatement d’ici ! Le pressa Doehring Cowart.

– Compris.

Linley sauta de nouveau et cette fois, il attrapa directement la longue épée avant d’exercer dessus une puissante traction. *Shrrrring !* Avec un son clair de tintement qui semblait rempli de joie, elle sortit.

Plus tôt, quand le sang de Linley avait été absorbé par la longue épée violette, Linley avait immédiatement su… que c’était une épée souple !

Mais, en exerçant du Dou Qi ou de la force magique ou encore n’importe quel type de force dedans, elle pouvait devenir aussi rigide et résistante que de l’acier ! Elle pouvait être flexible ou dure !

Après avoir sortit l’épée de la plate-forme noire, Linley retomba sur le sol. En retombant, d’un mouvement de poignet, il entoura l’épée autour de sa taille, l’utilisant comme une ceinture !

– Bébé, allons-y.

Après avoir ramassé son sac à dos d’une main, Linley se mit immédiatement à courir en direction de la sortie du tunnel. En même temps, son corps commença à se recouvrir de nouveau d’écailles. Bébé le suivit immédiatement et sauta sur ses épaules.

Dans sa forme de Corps de Dragon, Linley possédait la force d’un guerrier du huitième rang. Mais, en termes de vitesse, il allait aussi vite que n’importe quel guerrier du huitième rang spécialisé en vitesse.

– Sort du septième rang, Supersonique ! Linley lança immédiatement le sort de support du vent, « Supersonique ».

Le sort Supersonique du septième rang pouvait augmenter la vitesse d’un guerrier du quatrième rang de trois fois. Toutefois, au nouveau niveau actuel de Linley, elle ne l’augmentait plus que d’une fois.

Mais même une augmentation de 50 % était une augmentation terrifiante à son niveau.

…….

Le brouillard blanc continuait de flotter dans les airs au-dessus du Ravin Embrumé. Parmi les dragons géants qui avaient précédemment poursuivi Linley dans les airs, seul un petit nombre d’entre eux volaient encore et la plupart se reposaient au sol. Toutefois, tous se tenaient à une distance respectueuse de la petite colline.

Le tunnel recouvert par cette colline était un territoire interdit !

Les dragons géants se souvenaient encore en ce moment de cet humain pitoyable qui, quelques jours plus tôt, était entré dans le territoire interdit. Il était très probable que celui-ci était mort depuis bien longtemps.

*Whoosh !*

Une silhouette floue sortit soudain du tunnel avant de fuser dans les airs.

– Qu’est-ce que c’était que ça ? La centaine de dragons avait tous remarqué la silhouette floue à forme humaine.

Un rapide guerrier du huitième rang pouvait définitivement égaler la vitesse des dragons volants du huitième rang. Et maintenant que Linley utilisait en plus le sort Supersonique pour l’assister, sa vitesse avait encore augmentée. À cet instant-là, sa vitesse égalait celle d’un guerrier du neuvième rang. Même comparé à Bébé, il n’était pas beaucoup plus lent.

*Rooaaar !*

La centaine de dragons se mit immédiatement à rugir de rage.

Un humain avait osé passer sur leur territoire ? Un dragon après l’autre se mit à étendre ses ailes avant de prendre son envol pour pourchasser Linley. Mais la vitesse de celui-ci était trop rapide. Même le plus grand des Dragons de Feu ne put que regarder Linley s’éloigner de plus en plus. Quelques minutes plus tard, Linley les avait lâchés et disparaissait de leur vue.

 Ça ne devait pas être un humain. Le grand Dragon de Feu tournait dans les airs, confus.

Bien qu’ils n’aient pas réussi à rattraper Linley, ils avaient clairement pu apercevoir que c’était une créature à forme humaine mais couverte d’écailles.

– Une créature magique à forme humaine ? Le Dragon de Feu s’interrogeait.

…….

À l’intérieur de la cavité souterraine, sur la plate-forme noire, les innombrables lignes interconnectées et les motifs de la formation magique s’illuminaient progressivement. Chaque ligne semblait s’être mise à luire. Progressivement… la formation magique se mit à briller si fortement qu’elle aurait aveuglé n’importe qui la regardant.

*Boooom !*

Un sourd grondement put se faire entendre et l’éclat de la formation magique s’intensifia encore. Les sons de grondements devinrent de plus en plus fréquents et de plus en plus précipités.

*Boom !* *Boom !* *Boom !* *Boom !* Comme une série de roulements de tambour, les grondements continuaient et l’éclat de la formation magique s’intensifiait.

*CRAC !* La plate-forme noire faite d’un matériau inconnu craqua soudainement.


Cet article comporte 14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top