skip to Main Content
Menu

Chapitre 16 : Un propriétaire trouvé


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 5 CHAPITRE 16


      – Grand-frère Kalan, l’appela Alice à voix basse tout en le regardant droit dans les yeux avec urgence.

Peut-être que les autres seraient fiers d’avoir été l’inspiration d’une sculpture de Gand-Maître, mais cette œuvre particulière était différente. N’importe qui ayant passé un peu de temps à analyser les sculptures pouvait facilement dire grâce à l’aura de ces cinq silhouettes qu’il y avait eu une histoire romantique entre Linley et Alice.

Si Alice avait juste marié un petit clan, ce n’aurait pas été un gros problème.

Mais… elle allait se marier dans le clan Debs.

Kalan était le futur successeur du clan et leur clan était l’un des trois plus puissants clans de tout le Royaume de Fenlai.

– Calme-toi, calme-toi. Kalan tenait la main d’Alice et la réconfortait.

Mais Alice pouvait sentir que la main de Kalan était elle aussi moite.

– Père… Kalan se tourna vers son père, Bernard, avant de regarder sa mère. Ses parents l’avaient déjà doté exceptionnellement en l’autorisant à utiliser huit millions de pièces d’or. Même pour leur clan, huit millions n’était pas une petite somme.

– Kalan, n’y pense pas. Le clan ne va jamais te donner dix millions juste pour la sauvegarde de ta fiancée, dit Bernard, le visage solennel.

Kalan était abasourdi. Même Alice tourna la tête pour regarder Bernard, les yeux emplis d’inquiétudes et de prières muettes.

– Nous agirons comme nous en avons précédemment discuté. Bernard ignora totalement la prière muette d’Alice lorsqu’il prononça son jugement.

Kalan se figea pendant un long moment, tandis qu’à ses côtés, Alice serrait fermement ses poings et regardait ses yeux. Alice comprenait parfaitement ce que Bernard sous-entendait avec ses mots justes avant et elle était évidemment extrêmement réticente à accepter ce résultat.

Kalan jeta un coup d’œil à Alice. Il laissa échapper un soupir impuissant avant de secouer légèrement la tête.

– Grand-frère Kalan, je ne veux pas… dit Alice d’une petite voix.

Kalan serra les mains d’Alice. Il secoua de nouveau gentiment la tête.

– Il n’y a pas d’autre moyen. Alice… je suis l’héritier de notre clan. Je dois prendre en considération les besoins de mon clan en premier. J’espère que tu es prête à sacrifier un peu pour moi aussi. Je te promets que mes sentiments pour toi ne s’éteindront jamais.

Alice sombra dans le silence.

L’héritier de son clan !

Ces cinq mots simples garantissaient que chacune des actions de Kalan se refléterait sur l’honneur et la gloire du clan Debs. Bien que Bernard adore son fils et le gâte beaucoup, il n’autoriserait jamais qu’Alice devienne la femme principale de Kalan.

Impossible. C’était devenu impossible qu’elle devienne un jour sa femme principale.

En d’autres mots, tous les enfants qu’Alice et Kalan engendreraient dans le futur seront incapables de devenir héritier ou d’être considéré comme faisant partie de la lignée des descendants directs.

En réalité, depuis que la sculpture, « l’Éveil du Rêve », avait été vue par tant de gens, les anciens du clan Debs avaient constamment poussé Kalan à abandonner Alice. Et même si celui-ci insistait pour la marier, ils ne souhaitaient pas qu’elle devienne sa femme principale. Mais Kalan était resté fixe sur sa position.

À la fin, Bernard, son père aimant, avait fait un compromis. Il avait décidé que s’ils étaient capables d’acheter « l’Éveil du Rêve », alors cette affaire serait plus ou moins finie.

Mais au vu des choses…

– Grand-frère Kalan ! Alice regardait Kalan, les yeux humides. En même temps, elle se tourna pour regarder les autres membres du clan Debs. Mais à ce moment, ni Kalan, ni Bernard ou la mère de Kalan, ne lui prêtait attention.

À ce moment-là, Alice sentit son cœur se glacer.

Elle repensa soudainement à tout ce qu’elle avait vécu avec Linley. Comment celui-ci l’avait protégée et l’avait chérie à chaque instant. Dans le passé, elle avait toujours considéré la protection de Linley comme acquise, mais à ce moment, elle rêvait de pouvoir ressentir de nouveau ce sentiment !

Après avoir levé la tête, son regard passa sur les vitres du troisième niveau. Mais tout ce qu’elle pouvait voir était le verre noir.

– Dix millions de pièces d’or ! Dix millions de pièces d’or ! Y a-t-il quelqu’un prêt à offrir plus ? L’homme aux cheveux blonds appelait depuis la plate-forme.

L’homme habillé dans sa longue robe noire regardait nonchalamment autour de lui. Puis, il s’adressa directement au commissaire-priseur blond.

– Hé, arrête de perdre du temps. Dépêche-toi et commence à compter. Les nobles qui étaient à côté se mirent à rire.

Comment un commissaire-priseur pouvait-il obéir aux commandes des personnes qui faisaient les offres en dessous ?

D’après leur compréhension de cet homme aux cheveux blonds, ils savaient que c’était quelqu’un qui ferait escalader continuellement les prix jusqu’à atteindre le maximum possible.

Mais, en entendant les mots de l’homme en robe longue, le commissaire-priseur sembla avoir été hypnotisé. Très naturellement, il dit,

– D’accord, alors je commence à compter ! 10 millions une fois… 10 millions deux fois…

– 10.1 millions de pièces d’or !

Une voix ancienne sortit de l’une des alcôves privées du second niveau.

L’attention de tous se tourna vers l’origine de cette voix. Même l’homme en longue robe noire se tourna pour fixer avec surprise l’alcôve. Au second niveau, à l’exception du clan Debs, tous les clans présents étaient des clans majeurs du continent Yulan.

Leur fortune était bien plus haute que celles des clans tels que le clan Debs.

– Aaah, il y a quelqu’un ici qui sait apprécier l’art après tout. Mais n’augmenter que de 100,000 est un peu trop pingre. 10.3 millions de pièces d’or ! Dit l’homme en robe longue tout en ayant un grand sourire ravi.

Linley et les autres du troisième niveau avaient tous remarqué l’homme en longue robe noire à présent, mais, de leur angle actuel, ils ne pouvaient voir l’homme que de profil et étaient incapables de voir clairement son visage.

– Hrm ?

Le Cardinal Guillermo et le Cardinal Lampson de l’Église de Lumière se levèrent tous deux soudainement. Le visage froncé, ils marchèrent jusqu’au côté opposé de la vitre avant de regarder avec attention l’homme en contrebas.

Juste à ce moment-là…

L’homme nonchalant semblait avoir senti la présence des deux Cardinaux, car il leva la tête en l’air avant de regarder dans leur direction.

– Lui ?

Le visage des deux Cardinaux devint soudainement blanc.

Guillermo et Lampson échangèrent un regard avant de secouer tous les deux la tête. En réalité, l’Église de Lumière avait pris une décision à propos de cette enchère. Ils avaient décidé de dépenser une très grande somme d’argent pour acheter la sculpture afin d’améliorer leurs relations avec Linley.

Mais, en voyant l’homme, Guillermo et Lampson décidèrent silencieusement de changer leur décision.

– C’est mieux si nous ne nous lançons pas dans une guerre d’enchère avec ce fou, dit doucement le Cardinal Guillermo

Le Cardinal Lampson acquiesça de même.

– Je ne veux pas non plus agiter ce fou.

Bien qu’ils se référaient à cette personne en l’appelant le « fou », la peur qu’ils ressentaient envers lui était une peur qui provenait de la moelle même de leurs os. Les deux étaient terriblement conscients de la terreur que pouvait provoquer cet homme de trente ou quarante ans. Lampson en particulier…

Parce que si ce n’était grâce à ce fou, Lampson n’aurait probablement pas eu l’opportunité d’être promu au rang de Cardinal.

Il n’y avait que cinq Cardinaux, de tout temps, dans l’Église de Lumière. Mais, précisément, parce que ce fou avait tué l’un des précédents Cardinaux, Lampson avait eu l’opportunité d’être promu à sa position actuelle. Et même s’il avait tué l’un de ses Cardinaux, l’Empereur Sacré restait réticent à faire de cet homme un ennemi.

– 10.4 millions de pièces d’or. La voix âgée retentit de nouveau du second niveau.

L’homme en longue robe noire leva la tête avant de regarder dans la direction de la voix avec un froncement de sourcil.

– Tu es vraiment irritant. 11 millions de pièces d’or.

– 11 millions, ce gentleman est prêt à offrir 11 millions de pièces d’or. Y a-t-il quelqu’un prêt à offrir plus ? L’homme aux cheveux blonds devenait de plus en plus excité. Après tout, même la sculpture du « Lion à la Crinière Sanglante », la plus chère des Dix Chefs d’Œuvres des Maîtres, n’avait été achetée qu’à 13 millions.

Au troisième niveau, Guillermo demanda à voix basse à Lampson,

– Lampson. Connais-tu le clan situé à cet emplacement ? Ils osent se lancer dans une guerre des prix avec ce fou ? Sont-ils fatigués de vivre ?

– Directeur Maia. Lampson appela le Directeur Maia qui était assis, non loin.

Celui-ci arriva immédiatement.

– Directeur Maia. Connaissez-vous le nom du clan situé dans cette alcôve ? Demanda Lampson. Celui dans lequel la personne en charge semble être une jeune femme. Étant au troisième niveau, Lampson pouvait naturellement voir les personnes assises sur les sièges du second étage.

Quant à la personne âgée qui avait parlé jusque-là, il semblait n’être que le serviteur de cette jeune femme.

Le Directeur Maia jeta un coup d’œil avant de se mettre à rire.

– Lord Lampson. Lord Guillermo. Cette jeune femme est l’une des héritières directes du clan Léon de l’Empire Yulan. Cet espace a été réservé sous le nom du clan Léon.

– Le clan Léon ? Lampson et Guillermo étaient tous deux stupéfaits.

Dans l’Empire Yulan, le plus ancien empire du continent, le clan Léon était classé au cinquième rang parmi les clans majeurs. Un clan qui était capable de se classer parmi les cinq plus puissants clans de l’Empire Yulan pouvait facilement détruire un clan comme le clan Debs.

De plus, la majorité des descendants du clan Léon vivait tous à l’intérieur de l’Empire Yulan et c’est pourquoi, à l’intérieur de l’empire, ils avaient une énorme influence en termes de pouvoir.

– Guillermo, je crois me rappeler que dans notre institut Ernst, il y avait quelqu’un qui était précédemment connu comme étant le génie numéro de l’institut qui s’appelait « Dixie ». Il me semble qu’il fait partie du clan Léon, n’est-ce pas ? Demanda Lampson.

Guillermo était plus familier que lui avec les affaires de l’institut Ernst.

– En effet, et pas seulement Dixie. Il a aussi une petite sœur dont je ne me souviens plus de son nom. Ces deux frères et sœurs avaient tous deux demandés à étudier dans notre institut. Toutefois, il y a quelques jours, le jeune Dixie a demandé à recevoir son diplôme.

Lampson hocha aussi la tête.

– Il semblerait que cette fille soit la petite sœur de Dixie. Lampson posa son regard sur l’espace privé.

À l’intérieur de l’espace privé du clan Léon. Habillée dans une robe violette et bleue, assise sur un siège, Délia avait une expression tranquille sur le visage. À travers la vitre, elle observait la sculpture, « l’Éveil du Rêve ».

– Mademoiselle, arrêtez de vous battre. La personne en dessous n’est pas quelqu’un que vous pouvez vous permettre de mettre en colère. Le vieil homme commençait à devenir frénétique.

En tant que l’un des clans d’élite de l’Empire Yulan, le clan Léon était très clair vis-à-vis des différents experts ainsi que des puissants cachés. Ils savaient très bien que, malgré le fait qu’ils soient un clan d’élite, il y avait des personnes qu’ils ne pouvaient se permettre d’offenser.

Par exemple… cet homme d’une trentaine ou quarantaine d’années en contrebas.

Le vieil homme savait très bien que, malgré le fait que lui-même ait presque quatre cents ans, avant même qu’il soit né, l’homme en robe longue avait déjà la même apparence que celle qu’il avait actuellement.

– Ne t’inquiète pas Pappy Shaw [Xiu]. Aide-moi juste à lui envoyer un message, d’accord ? Délia sortit un stylo avant de se mettre à écrire quelques mots sur une feuille de papier qu’elle tendit ensuite au vieil homme.

Le vieil homme reçu la feuille de papier et en voyant son contenu, se figea.

– Mademoiselle, vous… ce… Le vieil homme avait été totalement stupéfait par la lettre.

– Ne t’inquiète pas à propos de ce que j’ai écrit. Va juste lui porter la lettre. Délia n’eut pas un instant d’hésitation, contrairement au vieil homme. Mais après quelques instants, celui-ci quitta l’espace privé avant de se diriger vers le premier niveau.

– 12 millions de pièces d’or !

La voix claire de Délia résonna depuis l’intérieur de leur emplacement.

L’homme en robe longue, en contrebas, fronça les sourcils et une aura effrayante sembla se rassembler dans ses yeux. Mais, à ce moment, le vieil homme, nommé « Shaw » s’approcha de l’homme. En l’atteignant, il s’inclina respectueusement.

– Monseigneur, je suis un serviteur du clan Léon. Voici une lettre que notre jeune maîtresse vous a adressée.

Après avoir froncé les sourcils de surprise, l’homme en longue robe noire accepta la lettre avec curiosité.

– Huh… En lisant le contenu, les yeux de l’homme s’éclairèrent et il se mit à rire.

– Bien, bien, je ne me battrai pas, je ne me battrai pas. La lettre dans ses mains se transforma en cendre et il se rassit de nouveau, avec un grand sourire. Il leva même la tête pour regarder en direction de Délia qui était assise dans son espace personnel au second niveau.

À ce moment, à l’intérieur du troisième niveau.

En entendant la voix claire annoncer « 12 millions de pièces d’or », Linley et Yale furent tous deux stupéfaits. Cette voix était simplement trop familière. Linley connaissait le propriétaire de cette voix quasiment depuis le moment où il était entré à l’institut Ernst.

– C’est Délia, dit Yale, ébahi.

Linley s’approcha immédiatement des vitres afin de pouvoir voir l’emplacement de Délia. En effet, Délia était habillée dans une robe violette et était assise sur un siège, les yeux fixés sur la sculpture, « l’Éveil du Rêve ».

– 12 millions une fois…deux fois… trois fois…

*Bang !*

L’homme aux cheveux blonds écrasa son marteau avant de dire avec excitation,

– Adjugé vendu ! Félicitation à la famille Léon qui vient de remporter cette enchère et d’acquérir cette sculpture de Maître Linley avec 12 millions de pièces d’or. J’ai maintenant l’honneur d’annoncer que cette sculpture, « l’Éveil du Rêve » a atteint le troisième plus haut prix parmi les Dix Chefs d’Œuvres des Maîtres. Seuls, les sculptures « Lion à la Crinière Sanglante » de Maître Hoover et « Espoir » de Maître Proulx ont atteintes des prix plus élevés.

La salle d’enchère se remplie immédiatement du brouhaha des conversations et plusieurs applaudissements purent aussi se faire entendre.

Mais Linley continuait de se tenir debout, là, à côté de la vitre du troisième niveau, les yeux fixés sur Délia. Et alors, il tourna son regard vers Alice, assise dans un autre emplacement du second niveau. Les deux femmes étaient assises mais sur le visage de Délia une pointe de sourire était visible alors que le visage d’Alice était vide de toutes couleurs.


Cet article comporte 25 commentaires
    1. Tiens, encore seishyn ! Ça te réussit bien les we dis donc ! ^^
      Tu vas bientôt pouvoir détrôner Celt ! Enfin, juste le détrôner de la deuxième place, hein… Parce que pour l’instant, Bignem a encore le cul bien calé sur le trône ! 😀
      Le chapitre 17 arrive juste pour toi !

      1. Merci et oui encore moi^^ mais bon le WE c’est plus facile on va dire, la preuve 15min après le 1er com toujours que un commentaire^^ ( je cherche pas spécialement a être 1er vu que je lis pas le chap reçu donc aller chercher Bignem ça va être dur:) )

  1. Ouai alors pour l’adresse IP qui revient trois fois c’est la mienne , j’vous explique x) … le chapitre , j’étais dans l’train pour le lire , donc l’ip est celle de ma 3G, les pseudos sont Silezion pour ma copine et sonnax pour mon meilleur pote, j’ai juste fait un partage de co xD mes potes lisent un peu les LN du site donc je les ai menacé de brûler leur maison etc s’ils mettaient pas un ptit com’ … ^^ voilà , j’voulais pas gruger hein ?! Je n’oserais pas , Ô grand maître des Novels . X)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top