skip to Main Content
Menu

Chapitre 1 : La mystérieuse formation magique


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 5 CHAPITRE 1


         Linley sentait aussi que son corps était devenu bien plus puissant qu’auparavant. Trois jours plus tôt, son corps avait été celui d’un guerrier du quatrième rang, mais maintenant, il avait soudainement atteint le sixième rang. C’était l’une des capacités inhérentes aux guerriers Dragonblood. En repensant toutefois à toute la douleur qu’il avait dû subir pour en arriver là, Linley ne put s’empêcher de frissonner.

– Linley, essaye ta forme de Corps de Dragon, dit Doehring Cowart avec intérêt.

– Boss, vas-y, teste ! Bébé était aussi excité.

Linley acquiesça légèrement. Lui aussi voulait sentir le niveau de pouvoir que son corps possédait une fois transformé en Corps de Dragon. Linley se mit immédiatement à exercer son contrôle sur le Dou Qi Dragonblood qui était compressé dans son dantian, sous son nombril. Et, soudainement…

Une vague après l’autre de liquide noire se mit à circuler de son dantian jusqu’à ses organes et ses os.

– Grrrrrgh. En même temps qu’il lâcha un sourd grondement, Linley vit apparaître une couche de petites écailles noires sur sa peau tandis qu’en même temps, une rangée de pointes se mit à apparaître dans son dos et qu’une queue, semblable à un fouet, apparut dans son dos.

Comparées à celle du Wyrm Cuirassé, les pointes dorsales de Linley étaient moins nombreuses et bien plus petites.

– J’ai l’impression que mon corps est empli d’un pouvoir illimité. Linley sentait son excitation monter. Il se sentait si puissant. Un Guerrier Dragonblood, l’un des quatre Guerriers Suprêmes du continent Yulan. Il venait tout juste de commencer son entraînement dans cette direction, mais il se sentait déjà extraordinairement puissant.

Les Guerriers Suprêmes n’usurpaient pas leur réputation !

– Le pouvoir que j’ai maintenant doit être plusieurs dizaines de fois plus important que celui que j’avais dans ma forme humaine. Linley plia son bras droit qui était actuellement couvert d’écailles avant de voir que ses ongles étaient maintenant aussi aiguisés que des couteaux.

Linley sauta soudainement du sol d’une puissante poussée…

Aussi rapide qu’un éclair, Linley chargea au milieu de la vaste grotte avant d’écraser son poing contre l’un des murs. Accompagné d’un bruit assourdissant, des pierres se mirent à tomber des murs de la grotte. Son bras avait transpercé le mur jusqu’à son épaule et Linley avait seulement l’impression d’avoir frappé dans de la boue épaisse.

Un pouvoir si incroyable.

– Haarrg ! Après avoir laissé échapper un puissant cri d’excitation, Linley envoya deux coups de pieds dans le mur, créant immédiatement une pluie de roche du plafond.

D’une poussée de ses jambes, Linley se lança dans les airs…

Puis, avec ses poings joints, il s’écrasa sur la voûte de la grotte.

*Bam !* Celle-ci craqua comme la carapace d’une tortue et un énorme rocher après l’autre se mit à tomber du plafond. Mais Linley n’était pas effrayé. Ces rochers ne pouvaient absolument pas le blesser même en tombant directement sur son corps. Les écailles noires qui protégeaient son corps étaient bien plus résistantes que son armure de jade du sort de Protection de la Terre.

*Swish !* *Swish !* *Swish !*

Le corps de Linley se transforma en une ombre insaisissable. Parfois, il était au sol tandis que d’autres fois, il s’élevait dans les airs. Parfois il utilisait toute sa force et frappait le mur de ses jambes, tandis que d’autres fois il s’élançait dans les airs avant de frapper le plafond de ses poings, faisant pleuvoir une pluie de rochers sur lui.

Après un certain temps…

Linley retomba sur le sol avant de revenir d’un bond à l’entrée du tunnel.

– Papy Doehring, qu’en penses-tu ? Demanda-t-il.

La plupart des personnes pouvaient trouver cela trop difficile de juger avec précision la force d’un guerrier sans utiliser une batterie de tests. Linley, tout du moins, n’avait pas cette capacité. Mais avec sa grande expérience, Doehring Cowart avait dû pouvoir estimer sa force en voyant sa démonstration précédente.

– En termes de pouvoir seul… tu devrais avoir tout juste passé le seuil du huitième rang. L’Archimage semblait légèrement incertain. Mais ta vitesse de mouvements était extrêmement rapide. Peut-être que tu as hérité de la grande vitesse de mouvement du Wyrm Cuirassé. Ta vitesse doit être équivalente aux guerriers du huitième rang qui sont focalisés sur la vitesse. Quant à tes capacités défensives, ce n’est pas possible pour moi de juger juste avec ça, vu qu’il n’y avait rien à voir.

Linley acquiesça légèrement.

Il savait que son Corps de Dragon avait une certaine connexion avec le Wyrm Cuirassé, c’était donc normal que sa troisième forme soit si similaire au corps de la créature du neuvième rang.

– D’après le manuel, plus les Guerriers Dragonblood de notre clan sont puissants, moins la différence de pouvoir entre les trois formes est visible. Actuellement, je suis un guerrier du sixième rang et, dans ma forme de Corps de Dragon, je peux atteindre le pouvoir d’un guerrier du huitième rang. Et toujours d’après le manuel, lorsqu’un Guerrier Dragonblood atteint le neuvième rang dans sa forme humaine, après s’être transformé il sera alors un tout jeune niveau Saint. Mais lorsque le corps lui-même atteint le niveau Saint, alors même après s’être transformé, il restera au niveau Saint. Ses capacités de combats seront toutefois légèrement améliorées.

Linley était clair quant à la nature et l’origine de la capacité du Corps de Dragon.

L’intérêt d’assumer la troisième forme était de protéger leur corps humain lors des « faibles » rangs ainsi que d’utiliser pleinement les dracocytes présents dans leurs veines.

En effet, lorsque les Guerriers Dragonblood atteignaient le niveau Saint, leur forme de Corps de Dragon n’apportait plus qu’une faible augmentation de puissance. C’était parce que lorsqu’ils atteignaient le niveau Saint, leur maîtrise de leurs dracocytes devenait si parfaite que la différence n’était plus aussi notable.

– Linley. Dépêche-toi et occupe-toi du corps de ces deux créatures magiques. Tu devrais pouvoir récupérer un core magique de niveau Saint et un core magique du neuvième rang, l’incita Doehring Cowart.

Le cœur de Linley fit immédiatement un bond dans sa poitrine.

Des cores du neuvième rang et du niveau Saint ?

Linley savait que la valeur d’un core magique du neuvième rang montait jusqu’à cinq millions de pièces d’or ; une incroyable quantité d’argent. Dans la ville de Fenlai, même la fortune complète de certains clans n’était pas aussi grande.

Et le core d’une créature de niveau Saint ? C’était un trésor sans prix.

– En effet. Toujours dans sa forme de Corps de Dragon, Linley se précipita auprès du corps de l’Ours Tatoué Violet. Celui-ci avait été recouvert de toutes les roches que Linley avait précédemment faites tomber du plafond et des murs.

D’un mouvement de son bras couvert d’écailles noires, Linley écarta plus d’une dizaine de larges pierres avant de révéler le torse et la tête de l’Ours Tatoué.

Il sortit ensuite deux couteaux aiguisés avant de faire un grand geste pour trancher la fourrure du de l’ours de niveau Saint.

*Oooof !* Linley utilisa tout la force qu’il put mais pas une seule marque n’apparut sur la fourrure de l’ours.

– Linley, c’est une créature magique de niveau Saint. Même sous cette forme, tu n’es qu’un guerrier du huitième rang. Si tu veux ouvrir la fourrure de l’ours, c’est impossible pour toi tout seul, rit Doehring Cowart.

Linley fut forcé d’admettre que le sage avait raison.

– Mais regarde, il y a de nombreuses pointes enfoncées dans le corps de l’Ours Tatoué Violet. Elles sont toutes extrêmement pointues. À ton niveau, ce ne sera pas possible que tu les utilises non plus pour ouvrir sa fourrure, mais, il y a aussi une des pointes qui est située juste à côté de ses yeux. Tu as juste besoin de la retirer puis de creuser directement dans la blessure avec tes griffes. De cette manière, je suis certain que tu pourras atteindre le core magique, conclut Doehring Cowart.

Pour l’énorme Wyrm Cuirassé, ces pointes n’avaient été rien d’autres que des pointes !

Mais pour le bien plus petit Linley, ces pointes étaient comme des troncs d’arbres d’une vingtaine de centimètres de largeur. Après avoir réussi à enlever la pointe, une énorme blessure se révéla à côté des yeux de l’ours. Creuser à travers cette blessure, devrait effectivement être suffisamment simple.

Après tout, bien que la fourrure des créatures magiques de niveau Saint soit énormément résistante, ce n’était pas le cas de leur cerveau et de leurs organes.

En utilisant toute sa force, Linley creusa un trou géant avant de tendre son bras dedans. La tête de l’Ours Tatoué Violet était relativement grande et Linley dut tendre son bras jusqu’à l’épaule pour pouvoir localiser et ramener le core magique de la créature de niveau Saint.

Le core était encore couvert de sang.

Un core de la taille d’un poing, noir.

– Il n’a en réalité par la moindre aura d’Obscurité. Linley était très surpris. S’il n’avait pas su à l’avance que ce core de la taille d’un poing était celui de l’Ours Tatoué, il ne l’aurait jamais deviné.

– L’énergie présente dans le core magique d’une créature de niveau Saint et extrêmement dense. C’est d’ailleurs aussi le cas pour les cores magiques des créatures du neuvième rang, expliqua Doehring Cowart.

Linley hocha la tête.

– Le corps complet d’une créature de niveau Saint est comme un trésor. Par exemple, les os de ses jambes possèdent des pouvoirs de résilience extraordinaire. Doehring Cowart laissa échapper un soupir. Malheureusement, tu n’as tout simplement pas le niveau suffisant pour être capable de traverser sa fourrure.

Linley hocha de nouveau la tête, impuissant.

Le corps de l’ours était tout simplement trop grand. Ce n’était pas non plus possible qu’il ne ramène avec lui.

– Quel gâchis, dit intentionnellement Bébé, sur le côté.

Linley gloussa.

– Nous avons déjà gagné beaucoup. Le plus important reste le core magique. Le core d’une créature de niveau Saint représente déjà un trésor inestimable. Je suis déjà bien content de l’avoir récupéré. Qui plus est, j’ai aussi le core du Wyrm à récupérer. Linley se mit à rire tout en se rapprochant du corps du Wyrm Cuirassé.

Le corps du Wyrm Cuirassé avait une énorme blessure sur la tête. Trouver son core magique s’en trouvait grandement simplifié.

Linley plongea une de ses griffes directement à travers les blessures.

– Eh ?

Après avoir inspecté le crane du Wyrm pendant plusieurs minutes, Linley ne réussit pas à trouver quoi que ce soit. Cela le rendit suspicieux.

– Pourquoi n’y a-t-il pas de core magique ? Quelle est cette bizarrerie ? Linley fronça les sourcils.

– Impossible. Une créature magique ne peut pas ne pas avoir de core magique et ce dragon ne peut pas faire exception. Après qu’une créature magique meure, ce n’est pas possible que leur core magique disparaisse. Doehring Cowart ne pouvait pas y croire non plus.

Mais Linley se rappela soudainement de quelque chose…

Plus tôt, lorsqu’il était plongé en pleine folie et qu’il buvait le sang du dragon, il avait avalé un objet glacé dans son estomac. Mais à cet instant, sa rage et sa peine, l’avaient empêché d’y prêter attention. Ensuite, lorsqu’il avait mangé l’Herbe CœurBleu, la douleur dans le reste de son corps avait diminuée hormis pour un endroit dans son estomac.

– Pas possible… était-ce le core magique draconique ? Se demanda intérieurement Linley.

Linley pouvait encore se rappeler de la sensation d’avoir un objet glacé passer de sa gorge à son estomac.

– J’ai mangé le core magique ? Ce… comment cela a-t-il pu arriver ? Dans le Manuel Secret des Dragonblood, ils ne parlent que de boire le sang de dragon. Se pourrait-il que manger le core magique d’un dragon fonctionne aussi ? Linley était totalement perdu. Mais quelles que soient ses pensées, il semblerait qu’il ait, en effet, avalé le core magique et, au vu du résultat, il n’avait pas souffert de séquelles particulières à cause de cette action.

Linley gloussa.

– Ce que j’ai mangé n’était pas seulement un core magique, c’était cinq millions de pièces d’or ! Linley soupira pour lui-même.

– Boss, hé, hé, regarde ! La voix excitée de Bébé se mit à résonner.

Au sommet de la large cavité souterraine, une plate-forme noire venait d’être révélée. Cette plate-forme circulaire noire avait été cachée jusque-là et une grande partie était précédemment cachée par les pierres. Visiblement… les attaques sauvages de Linley avaient fait tomber suffisamment de roches et avaient permis de révéler cette plate-forme.

Linley n’était pas trop surpris par la plate-forme noire. Ce qui le surprit réellement était…

Sur la plate-forme noire, se trouvait un motif magique extrêmement compliqué. Toutes sortes de marques étaient visibles et le motif semblait très étrange. C’était clairement une sorte de formation magique mais Linley n’en avait jamais vu d’aussi compliquée.

Si quelqu’un décrivait la formation magique couvrant les portes de l’institut Ernst comme une simple « lame de vent » alors cette mystérieuse formation magique serait le sort « Tempête Annihilatrice ».

Au centre de cette formation magique circulaire, une étrange épée violette était plongée dans la plate-forme.

– Cette formation magique… comment est-ce possible ? Doehring Cowart apparut aussi aux côtés de Linley. Il avait levé la tête et ses yeux étaient fixés dessus. Impossible. Comment est-il possible qu’il y ait une telle formation magique ici ? Et une épée aussi étrange en son point central ?

L’Archimage qui avait toujours été calme et composé dans le passé, était maintenant complètement choqué. Durant les plus de mille années de sa vie précédente, il n’avait jamais vue de formation magique aussi terrifiante. Bien qu’elle soit actuellement dormante et non active, il pouvait déjà dire que le pouvoir qu’elle contenait était terrible.

– Papy Doehring, cette formation magique est-elle puissante ? Demanda Linley.

Celui-ci le regarda.

– Puissante ? Le mot « puissant » ne peut même pas être utilisé pour la décrire. Le pouvoir magique de cette formation et encore plus grand que celui d’un sort interdit. Tu me demandes si elle est « puissante » ? De toute ma longue vie, je n’ai jamais vu de formation magique aussi compliquée. Elle utilise l’énergie de cette étrange épée pour se supporter elle-même. Comment le créateur de cette formation pouvait-il penser que le pouvoir de cette formation, seule, n’était pas suffisant ?


Cet article comporte 9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top