skip to Main Content
Menu

Chapitre 19 : Implacable


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 4 CHAPITRE 19


– Quel gâchis ! C’est du sang de dragon d’une créature magique au sommet du neuvième rang ! Linley ne put s’empêcher de se faire cette réflexion en voyant le sang tomber par terre. D’après le Manuel Secret des Dragonblood, le sang d’un dragon de niveau Saint en vie pouvait définitivement augmenter le taux de dracocytes dans son sang tandis que le sang d’un dragon du neuvième rang avait moins de chance de réussir.

Ce Wyrm Cuirassé était, après tout, un type de dragon au sommet du neuvième rang, à seulement un pas d’être un dragon de niveau Saint. Qui plus est, ce Wyrm Cuirassé pouvait être considéré comme un des dragons les plus puissants de son espèce. Face à n’importe quel dragon du même rang, il était définitivement le plus puissant.

– Ce Wyrm est doublement au sommet du neuvième rang et un dragon extrêmement puissant. Les effets de son sang ne devraient pas être plus faibles que celui de n’importe quel dragon de niveau Saint. Malheureusement, c’est impossible pour moi de le récupérer. Linley n’osait pas sortir d’un pas du passage, parce qu’il savait que s’il le faisait, n’importe quel coup qui tomberait par hasard sur lui le tuerait instantanément.

– Boss, est-ce que ce Wyrm Cuirassé va mourir ? On ne dirait pas qu’il soit capable de tuer ce gros ours stupide, dit Bébé mentalement.

Linley ne répondit pas. Il gardait juste les yeux fixés sur la grotte, observant le combat entre ces deux puissantes créatures magiques.

– Haha… L’Ours Tatoué Violet laissa échapper un rire d’excitation tout en donnant un nouveau coup de patte massif qu’il transforma en poing. Son poing d’un mètre de long représentait une force équivalente à un poids de 15 000 kilogrammes et il s’écrasa violemment contre le Wyrm qui était enfoncé dans le sol.

Profiter du fait qu’il soit encore blessé, pour donner le coup fatal !

*Bang !*

Le poing géant s’écrasa sur le sol, faisant trembler la grotte entière et faisant tomber des morceaux de roches du plafond.

– Hrm ? L’œil restant de l’ours se mit à luire d’une lueur rouge.

À ce moment, le Wyrm Cuirassé qui avait été juste avant enterré profondément dans le sol par l’ours, s’était mis à creuser la terre tel un ver, avant de s’enfuir à la vitesse de l’éclair. Quel que soit l’endroit où le Wyrm passait, le sol se mettait à trembler et à se craqueler.

L’Ours Tatoué Violet avait manqué son coup et n’avait frappé que la queue de son rival.

– Haha, Sartius. Vas-tu juste te cacher dans le sous-sol de peur et ne plus en ressortir ? L’ours borgne de niveau Saint regardait le sol avec attention tout en riant.

Il savait qu’en termes de capacités souterraines, même s’il avait atteint le niveau Saint, il ne faisait pas le poids face au Wyrm Cuirassé. Grâce à son corps sinueux et ses griffes, le corps du Wyrm était bien plus adapté pour se frayer un chemin sous terre que lui. S’il décidait de rester caché sous terre, l’Ours Tatoué savait qu’il ne pourrait rien y faire.

Toutefois, il connaissait bien son rival, Sartius, et savait que celui-ci n’était pas du genre à se cacher sans oser sortir pour se battre.

C’était parce que… Sartius était un Wyrm Cuirassé.

– Tout le monde dit toujours que les Wyrms Cuirassés sont extrêmement arrogants et qu’ils ne permettent jamais aux autres de les humilier. Même face à la mort, ils vont quand même choisir de se battre contre leurs adversaires. Mais aujourd’hui, il semblerait que j’ai rencontré une exception. Sartius, tu es vraiment un lâche absolu, dit l’Ours Tatoué d’une voix claire. Il utilisait les mots pour faire ressortir son opposant.

Toujours caché, Linley continuait d’observer.

– Les dragons sont généralement très arrogants et très orgueilleux. Les Wyrms Cuirassés sont connus pour être justement les plus orgueilleux et arrogants de tous, la voix de Doehring Cowart se fit entendre dans l’esprit de Linley.

– Papy Doehring, pourquoi ne sors-tu pas ? Tout en posant la question, il réalisa la réponse et rit de lui-même.

L’aura de Doehring Cowart pouvait être facilement détectée par les combattants de niveau Saint et cet Ours Tatoué Violet était justement un tel combattant.

– Peux pas sortir. Pour l’instant, à leurs yeux, toi, l’humain si faible, tu n’es rien de plus qu’une fourmi. Bien qu’ils t’aient tous les deux remarqué, ils ne peuvent pas prendre le temps de s’occuper de toi pour l’instant. Mais si je sors, dès qu’ils sentiront mon aura, tu seras en grand danger. L’Archimage restait caché à l’intérieur de l’Anneau Panlong.

Linley acquiesça légèrement. Son regard restait fixé fermement sur la grotte.

L’Ours Tatoué lançait sans arrêt un flot de raillerie à l’encontre de son rival mais le Wyrm Cuirassé semblait avoir complètement disparu. Il n’y avait plus aucun signe de lui.

– Il est en train de rire ? Linley remarqua qu’un sourire ravi venait d’apparaître sur le visage de l’Ours borgne, sans qu’il ne comprenne la raison.

Soudain, la queue du dragon qui avait été compressée en forme de pointe jaillit du sol à très grande vitesse avant de fendre l’air, avec un son terrifiant, et de poignarder la taille de l’Ours Tatoué.

La vitesse était telle qu’il n’y avait pas de temps pour réagir.

*Whap !*

Toutefois, l’Ours semblait avoir prédit cette attaque. Au moment où la queue était sortie du sol, l’énorme ours avait rapidement reculé tout en tendant ses immenses pattes pour attraper la queue.

– Haha…

L’Ours Tatoué Violet se mit à rire sauvagement. Ses mains se refermèrent vigoureusement autour de la queue et, d’une puissante traction, il tira le Wyrm hors de la terre avant de le faire tourner autour de lui et de le projeter directement contre le sol en pierre.

*Bam !*

Comme un danseur avec son ruban, l’Ours borgne brandissait le Wyrm dans les airs, le frappant contre le sol, encore et encore.

*Bam !* *Bam !* *Bam !* *Bam !* *Bam !*

L’Ours de niveau Saint brandissait le Wyrm Cuirassé et le frappait contre le sol sans relâche. Le corps de son rival était devenu flou et, rien que le temps d’une respiration, l’ours l’avait frappé contre le sol plus d’une centaine de fois.

Ces impacts constants, si rapides, faisaient trembler intérieurement Linley.

– Et il n’est pas encore mort ? Linley ne put s’empêcher de se sentir nerveux.

– Haha, Sartius, ça c’est pour ton arrogance, pour m’avoir pris un œil. Haha… L’Ours Tatoué Violet continuait de rire comme un dément tandis que ces deux pattes continuaient d’agiter le Wyrm et de le frapper contre le sol.

De plus en plus de fissures apparurent sur le sol et d’innombrables crevasses se formèrent.

Le plafond rocheux de la grotte se mit aussi à trembler et quelques pierres s’en détachèrent. Toutefois, ces pierres n’étaient pas considérées comme une menace pour l’Ours donc celui-ci les ignora.

– J’espère qu’il ne va pas faire s’écrouler le tunnel. De la poussière se mit aussi à tomber sur Linley le faisant maudire l’Ours Tatoué. Sa seule option était de murmurer silencieusement les mots du sort de Protection de la Terre pour faire apparaître son armure de jade. Seulement après, sa sécurité physique serait assurée.

*Roaaaaar !* *Roaaaaar !*

Un rugissement de furie après l’autre émanait du Wyrm Cuirassé. Au vu de ses énormes capacités défensives, le fait d’être frappé contre le sol une fois ne devait pas le blesser mais le fait d’être frappé répétitivement à une telle vitesse, devait définitivement lui causer quelques blessures.

Une pierre en elle-même n’avait pas de pouvoir offensif mais quand une pierre était projetée à très grande vitesse, elle pouvait pénétrer une structure en acier.

La vitesse était une forme de pouvoir offensif !

Les créatures magiques de type ours naissaient tous avec une force monstrueuse, ce qui était naturellement aussi le cas de cet Ours Tatoué de niveau Saint. Et d’après le pouvoir de ses poignets, lorsqu’il frappait le Wyrm au sol, il pouvait le faire à une vitesse prodigieuse. C’est pourquoi le Wyrm Cuirassé continuait d’être frappé contre le sol à une telle vitesse.

Cette sorte de collision répétitive était extrêmement terrifiante.

Le Wyrm Cuirassé se tortillait continuellement, permettant aux impacts d’être répartis sur son corps entier.

– Du sang de dragon, du sang de dragon partout. Linley voyait que le Wyrm laissait du sang partout.

Pour le Wyrm, ces blessures physiques n’étaient toutefois pas très importantes. Le plus grave était qu’il commençait à être complètement étourdi !

À force d’être fouetté contre le sol à une telle vitesse, son esprit avait commencé à ne plus pouvoir penser à quoi que ce soit. Si ça continuait, même si son corps pouvait continuer à tenir, son esprit ne le pourrait bientôt plus.

– Sartius, espèce d’idiot, croyais-tu qu’en me tendant une embuscade depuis le sous-sol, je ne serais pas capable de réagir à temps ? Haha. As-tu oublié ? Les combattants de niveau Saint ont tous la capacité de faire sortir leur essence hors de leur corps. Je voyais tous ce que tu faisais sous terre. Et tu croyais que tu pouvais m’avoir par surprise ? Haha…

L’Ours Tatoué de niveau Saint était très fier de lui.

Pendant plus de trois cents ans, il avait cultivé sa colère. Chaque fois qu’il s’était regardé dans le reflet de l’eau et avait vu son œil ruiné, son cœur s’était rempli de rage. Il avait cultivé cette haine et cette rage pendant trois cents ans jusqu’à ce qu’il atteigne le niveau Saint.

*Crac !*

Un étrange son se fit soudainement entendre et le corps du Wyrm Cuirassé vola dans les airs avant de s’écraser avec force une centaine de mètres plus loin, créant un cratère géant à l’endroit où il atterrit.

L’Ours Tatoué Violet ne put que regarder la queue de dragon dans ses mains avec stupéfaction.

– Tu… tu as brisé ta propre queue ? L’ours borgne était stupéfait, mais après avoir reprit ses esprits, il se mit à rire sans pouvoir s’arrêter. Haha, Sartius, tu es dans un état si pathétique que tu as été jusqu’à briser ta propre queue. Merveilleux ! Merveilleux ! L’ours de niveau Saint était ravi d’avoir pu forcer son rival à tomber dans un tel état.

Linley regarda aussi le dragon avec stupéfaction. Il avait été suffisamment décisif et impitoyable pour couper sa propre queue. L’importance de leur queue ne pouvait pas être négligée. Couper sa propre queue demandait un niveau de courage et de férocité qui, pour un humain, revenait au même que de se couper sa propre main.

Au bout du dos du Wyrm Cuirassé se trouvait maintenant une large blessure ronde. C’était l’endroit où avait été connectée sa queue. Son énorme blessure saignait abondamment. Les yeux du dragon étaient toutefois toujours aussi froids. Ils fixaient l’Ours Tatoué d’un regard mortel.

– Si implacable. Mais il n’y a aucun doute que tu vas quand même mourir. L’ours de niveau Saint jeta nonchalamment la queue sur le côté. Son visage était confiant.

Pas de queue et souffrant d’une sévère perte de sang.

Le Wyrm Cuirassé avait subit une terrible perte dans ce combat. Dans cette situation, si l’Ours Tatoué Violet n’arrivait toujours pas à tuer son rival, ce serait pour lui une honte extrême.

*Rrrrrr… !* Une sourd grondement. Le Wyrm Cuirassé se mit sur ses quatre pattes avant de se transformer en une silhouette floue et de foncer vers son adversaire. Les deux pattes de l’Ours Tatoué Violet se mirent de nouveau à briller d’une aura noire et l’ours frappa vicieusement en direction de son rival.

Cependant…

Face au coup de patte de l’Ours borgne, Sartius ouvrit ses mâchoires et se projeta violemment vers les bras de l’ours. Les bras de l’Ours Tatoué de niveau Saint étaient toutefois extrêmement résistants ; c’est pourquoi, bien que le Wyrm ait réussi à en mordre un, il ne fut pas capable de le transpercer.

– Ahhh ! L’Ours Tatoué Violet laissa échapper un grognement de douleur. Il ne s’était définitivement pas attendu à ce que son adversaire fasse ça, parce que cela revenait presque au même que de lui offrir sa tête. Tu veux mourir ?! L’Ours Tatoué Violet rugit de rage tandis qu’il leva son autre bras pour frapper les yeux du Wyrm Cuirassé.

Une fois que ses longs doigts auraient atteint les yeux de son adversaire, cela détruirait aussi son cerveau et le tuerait.

Mais, à ce moment…

*Swish !* *Swish !* *Swish !*

Le corps du Wyrm Cuirassé se mit à se craqueler et, comme de l’eau s’écoulant à travers une passoire, toutes les pointes présentes sur son corps se détachèrent avant de percer le corps de l’Ours Tatoué Violet, tels d’innombrables éclairs.

Son corps se retrouva couvert de pointes, même son visage ne fut pas épargné.

– Ah ! Sartius, tu… Les yeux de l’Ours borgne étaient emplis d’incompréhension.

Les Wyrms Cuirassés ont deux formidables caractéristiques : leur amure et leurs pointes dorsales. Le mot armure se référait à leurs capacités défensives extraordinaires tandis que leurs pointes dorsales se référaient à leur dense rangée de pointes présente sur leur dos, dont la plupart des personnes ne savaient pas à quoi elle servait.

S’il avait besoin de se défendre ? Sa puissante et épaisse carapace était amplement suffisante.

S’il voulait attaquer ?

Comment pouvait-il utiliser ses pointes dorsales pour attaquer ? Même s’il le voulait, il ne pouvait que les utiliser de façon passive.

Il n’y avait que très peu de créatures magiques qui savaient que les Wyrms Cuirassés possédaient cette technique où ils pouvaient relâcher toutes les pointes de leur dos en même temps. Cette techniquement était une technique utilisée seulement si le Wyrm Cuirassé souhaitait mourir avec son opposant. Ces pointes jaillissaient à une telle vitesse que leur pouvoir de pénétration était bien plus important que celui des griffes.

L’Ours Tatoué Violet n’avait aucune idée que son rival possédait en réalité une telle technique. Les deux étaient si proches, que lorsque les pointes furent éjectées, ce ne fut pas du tout possible pour lui de les éviter.

*Gargouillis…* Le corps percé de pointes, l’Ours eut l’impression que toute sa vie était drainée de son corps. Ne voulant pas mourir comme ça, il leva la tête et rugit de rage.


Cet article comporte 23 commentaires
    1. *Ding, Dang, Dong* Les rois mages sont arrivés ! Jésus est de retour ! Dieu vient de descendre sur terre ! Ah non, rien de tout ça… c’est juste le chapitre suivant qui est tombé dans ta boite mail !

  1. Merci pour le chapitre sinon quelque chose me dit que sang de dragon et l’herbe de cœur bleu vont grandement augmenter ses capacités de guérison et puis il y a les magies de guérison liées à l’eau que certaines personnes maîtrisent à l’institut Ernest 😉 mais ceci n’est que mon avis personnel

  2. non veux pas voir le mignon dragon mourir il doit devenir l’ami de notre héros ( qui aurait pu faire diversion pour que le dragon ait une ouverture ) pas se suicider, c’est trop triste !

  3. Merci pour le chapitre, Linley l’homme le plus chanceux qui existe, 1er il trouve un anneau avec un mage de niveau saint à l’intérieur, 2eme il est un mage double élément qui plus est avec un bon niveaux d’affinité et la suite vous la connaissez 😉

    1. Haha ! Je me suis déjà fait cette remarque, justement en lisant Panlong (alors que d’autres LN sont bien plus abusés…). Mais du coup, je me suis aussi demandé : Est-ce que ça m’intéresserait de lire une histoire sur un mec à qui il n’arriverait rien ? Et la réponse est assez évidente ! ^^

    1. Oui, ils ne suivent pas vraiment cet arc de la même manière. Dans le webtoon Linley n’est pas du tout blessé avant d’entrer dans la « grotte » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top