skip to Main Content
Menu

Chapitre 21 : Le Ravin Embrumé (Partie 1)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 3 CHAPITRE 21


      Si une personne désirait s’entraîner en suivant le « Manuel Secret des Dragonblood », il devait d’abord augmenter le nombre de dracocytes présentes dans son sang. Il n’existait toutefois que deux manières de réaliser ça. La première était d’atteindre la densité minimum requise dès la naissance. La seconde était de boire du sang frais d’un dragon vivant.

Mais boire le sang d’un dragon encore en vie était quelque chose d’extrêmement dangereux.

Le sang de dragon, même appliqué de manière partielle sur la peau, pouvait causer de terribles douleurs – sans même parler de le boire. Cependant, pour toute chose en ce monde, il existait son exact contraire. L’Herbe CœurBleu, une fois combinée au sang de dragon, permettait de réduire énormément ces douleurs. Mais c’était aussi une herbe extrêmement rare. Linley avait déjà demandé son prix.

Une simple poignée d’Herbe CoeurBleu valait des dizaines de milliers de pièces d’or. C’était en plus une denrée qui, souvent, ne pouvait pas s’acheter avec l’argent seul.

Et ce n’était pas tout, Doehring Cowart avait aussi, une fois, dit :

– Le sang de dragon en vie est incroyablement puissant. Utiliser une simple poignée d’herbe CœurBleu est largement insuffisant. Si tu buvais rien qu’un verre de sang de dragon, tu en aurais besoin de bien plus.

Une simple poignée était déjà très chère. Comment Linley aurait-il pu se le permettre ? Avec sa fortune entière « gagnée » lors de ce mois passé, ses 70 000 pièces d’or, il aurait tout juste pu en acheter une poignée.

– De l’Herbe CœurBleu ! De l’Herbe CœurBleu ! Les cieux sont généreux avec moi. Linley sentit une indescriptible joie.

Il sauta avec enthousiasme, descendant directement de plusieurs douzaines de mètres avant d’atterrir sur la falaise opposée. Il se mit ensuite à murmurer les mots d’un sort. Peu de temps après, son corps se retrouva entouré d’essence du vent et le flot d’air autour de lui se mit à le porter.

Sort du vent du cinquième rang – Technique de Lévitation.

À son niveau actuel, Linley était seulement capable de permettre à son corps de léviter plus que de réellement voler. Cela lui permettait seulement de flotter verticalement vers le bas ou le haut.

Après avoir fait un pas en avant, Linley se tint debout en plein air avant de descendre doucement vers le bas dans les profondeurs du brouillard. Bébé, envieux, était sur l’épaule de Linley. Bien qu’il soit puissant, il n’était pas capable de voler. Il n’était pas une créature magique pourvue d’ailes et ne serait donc pas capable de voler avant d’avoir atteint le niveau Saint.

Le canyon était rempli de brouillard blanc qui bloquait la vision partout. Plus Linley s’enfonçait, plus la distance entre les deux falaises s’agrandissait. Quelques instants plus tard, Linley se posa près de l’endroit où il avait vu les Herbes CœurBleu.

– L’herbe CœurBleu a une couleur verte foncée, mais il émet en plus une légère lumière bleu. Elle est douce au toucher. Quand elles sont pressées, un liquide vert foncé, qui est très bon lorsqu’il est bu, en sort. Linley se rappelait très bien des descriptions qu’il avait trouvées dans la bibliothèque de l’institut Ernst.

Les yeux fixés sur les herbes précieuses, poussant le long de la falaise, Linley prit une grande inspiration avant de déraciner l’herbe, prudemment.

– C’est vraiment froid. Quand il toucha l’herbe CœurBleu, il eut l’impression d’avoir touché un morceau de glace. Il plaça immédiatement l’herbe dans son sac à dos puis regarda autour de lui.

– Je me demande s’il y en a d’autres dans les environs.

Un endroit qui avait vu naître une pousse d’herbe de CœurBleu était très certainement capable d’en avoir vu pousser d’autres.

En utilisant sa technique de lévitation, Linley continua à descendre verticalement dans le brouillard blanc tourbillonnant. En même temps, il restait vigilent, les yeux grands ouverts, malgré la présence du brouillard qui le gênait. Il pouvait voir d’innombrables vignes poussant le long des falaises.

– C’est énorme !

Plus il descendait, plus il se rendait compte de l’immensité réelle du lieu dans lequel il descendait. Au sommet du canyon, la distance entre les deux parois était de quelques centaines de mètres mais à l’endroit où il était maintenant, Linley était certain qu’il y avait au moins plusieurs milliers de mètres entre les deux parois. Il continuait de descendre en restant le plus proche d’une paroi. En utilisant sa vue, la vitesse de sa descente et son angle contre le mur, il était capable d’évaluer la distance.

– Roar…

– Grrr…

Toute sorte de grognements sourds émanaient du dessous, avec occasionnellement un grognement plus fort que les autres. Ils venaient de partout. Uniquement d’après les sons, il y avait au moins une centaine de créatures en dessous. Linley ne pouvait empêcher les battements de son cœur de s’accélérer.

– Des créatures magiques. Il doit y en avoir énormément en dessous ! Juste en se basant sur ce qu’il entendait, Linley était capable de faire cette déduction.

Linley s’accrocha alors à la falaise en attrapant une vigne entre ses mains. Il se mit à descendre encore plus lentement, sur le qui-vive.

– Boss, je peux sentir un grand danger en bas, dit soudain Bébé à travers leur lien mental.

Linley sentit aussi son cœur se serrer. Plus il descendait, plus les sons des grognements étaient clairs. C’était des grognements sourds et puissants. Clairement, ils devaient provenir de créatures magiques de taille considérable. De manière générale, les larges créatures magiques n’étaient pas faibles. Les puissantes créatures magiques n’étaient pas nécessairement larges, mais les larges créatures magiques étaient toutefois généralement puissantes.

– De l’Herbe CœurBleu !

Linley vit soudainement un autre pan d’herbe CœurBleu quelques mètres sous lui. Autour de ces herbes se trouvaient de nombreuses vignes vertes et des arbustes. Comme Linley n’était pas une personne à avoir peur facilement, en voyant ces herbes, il se mit à descendre tout en gardant ses mains le long des vignes.

Mais, ce que Linley ne remarqua pas du tout…

Caché parmi les multiples vignes vertes entourant l’Herbe CœurBleu, se trouvait un python vert géant, d’au moins vingt mètres, si large que deux hommes n’auraient pas réussi à l’entourer de leurs bras. Ce python était si vert qu’il se confondait parfaitement avec la couleur des vignes. Ajouté au brouillard, cela fit que Linley ne remarqua absolument rien.

Linley, inconscient du danger, continuait de descendre. Il se rapprochait de plus en plus des Herbes CœurBleu.

– Boss, attention ! Il y a un python géant ! Soudain, Bébé se mit à crier à travers leur lien.

– Un python ? Linley était stupéfait.

Quasiment toutes les créatures magiques de type python étaient extrêmement puissantes. Même les plus faibles, les Pythons Tricornes étaient des créatures magiques du sixième rang.

Linley scanna rapidement ses environs avec attention. À ce moment, il était encore à une centaine de mètres du python géant. Après avoir cherché soigneusement, il le localisa enfin.

– Woah. Linley laissa échapper un soupir de soulagement.

Ce python de vingt mètre, aussi épais qu’une barrique d’eau, fit trembler le cœur de Linley.

– Un Python Tatoué. Une créature magique du septième rang – le Python Tatoué. L’information surgit dans son esprit.

À ce moment, Linley réalisa la raison pour laquelle ce canyon avait tant de brouillard blanc.

– La technique de Brume est seulement une technique de magie de l’eau du premier rang. Un simple Python Tatoué peut générer autour de lui une quantité énorme, presque illimité, de brume blanche. Et au vu de la densité du brouillard, il doit même y avoir plus d’un Python Tatoué.

Linley fit cette déduction au vu de ce qu’il venait d’observer.

Le canyon avait une profondeur et une largeur d’environ dix kilomètres de long. Pour qu’une telle gorge soit totalement couverte de brume blanche, il était facile d’imaginer qu’il fallait plus d’un python. Le Python Tatoué, qui jusque-là attendait en embuscade dans les vignes, se mit soudainement à bouger. Sa tête énorme se tourna vers Linley et ses deux yeux le fixèrent d’un regard mortel.

– Sssss…

Un son terrifiant sortit des mâchoires du Python Tatoué et, au même moment, il s’élança vers Linley à grande vitesse.

*Rawr !* *Hiss !* *Grrrr !*

Le canyon complet se remplit des cris des différentes bêtes. En même temps, les sons de nombreux mouvements pouvaient être entendus. En regardant en contrebas, Linley vit plus de dix énormes créatures arriver. Et il pouvait facilement deviner que ce n’était qu’une fraction de ce qu’il y avait dans la gorge.

– Fuis !

Face à l’attaque imminente du Python Tatoué, Linley se mit immédiatement à s’élever dans les airs à sa vitesse maximale en utilisant sa technique de lévitation. En contrôlant la force du vent, il était capable de faire en sorte que la force de pression le faisant monter dépasse le poids de son corps, lui permettant ainsi de s’élever à une vitesse vertigineuse. Tout en lévitant, Linley pouvait voir le Python Tatoué ramper rapidement le long de la paroi. Ses yeux froids, mortels, fixaient Linley, lui promettant une mort prochaine tandis que le serpent sifflait sans s’arrêter.

*Screech ! Sreech !*

Le cri perçant d’un oiseau résonna dans l’air et une douzaine de rapaces géants apparurent plus bas. Ils se lancèrent à la poursuite de Linley.

– Des Dragons Faucons ! Ce sont des Dragons Faucons ! Le visage de Linley se vida de toutes couleurs.


Cet article comporte 13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top