skip to Main Content
Menu

Chapitre 17 : Les prouesses de Bébé (Partie 1)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 3 CHAPITRE 17


       Debout face au corps de Matt, Linley ne put s’empêcher de soupirer et de frotter douloureusement la cicatrice sur sa poitrine.

La cicatrice à cet endroit était celle qui avait presque pris sa vie.

– Comparé à Nina [Ni’na], tu lui es bien inférieur. Linley secoua la tête et soupira. Ce Matt n’était pas son ami et ils n’étaient rien de plus que des compagnons de voyage temporaires qui s’étaient rencontrés sur la route. Il n’y avait aucune raison pour que Linley ne lui fasse confiance.

De plus…

Après avoir fait l’expérience de Nina, comment Linley aurait-il pu présenter son dos si facilement aux autres ?

– Couic couic ! La petite Souris Fantôme, Bébé, revint vers lui en portant le sac à dos qui était sur le dos de Matt. Il demanda vite à Linley à travers leur lien :

– Boss, vite, regarde, et dis-moi combien de cores magiques il y a dedans. Durant ce mois, tous les autres assassins combinés n’avaient pas autant de cores magiques que le premier.

Doehring Cowart apparut aussi à côté de Linley.

– Linley, il semble que cette petite Souris Fantôme que tu as élevé apprécie vraiment beaucoup de compter les cores magiques, gloussa le vieil homme.

– Il n’avait pas l’air d’en avoir beaucoup. Linley accepta le sac à dos et l’ouvrit en plaisantant avec Bébé. Bébé, cette fois-ci, lorsque tu as tué ce type, Matt, tu as utilisé tes griffes plutôt que tes dents. Pourquoi n’as-tu pas utilisé tes dents pointues ?

Bébé s’assit et laissa échapper quelques couics arrogants, puis répondit mentalement :

– Boss, moi, Bébé, peut accomplir d’incroyables prouesses. Mes griffes aiguisées ne sont pas moins féroces que mes dents. Et ce type, Matt, était vraiment mesquin. Le mordre m’aurait souillé les dents. Après avoir dit cela, Bébé cracha intentionnellement un jet de salive.

L’image de la petite Souris Fantôme crachant un jet de salive était tout simplement trop semblable à un humain. En voyant cela, Linley se mit immédiatement à rire.

– Ça suffit, hé, Bébé. Regarde, Matt avait pas mal de cores magiques dans son sac. Il y en a près d’une trentaine. On dirait qu’il n’a pas perdu son temps durant ce mois-ci. Mais le meilleur core parmi ces trente n’est qu’un core du cinquième rang.

Linley commença à inspecter attentivement les cores.

Durant ces trente jours, il avait tué un certain nombre de créatures magiques, ainsi que quelques personnes qui avaient voulues le tuer. En combinant tout cela, il avait maintenant près de trois cents cores magiques, valant environ quarante mille pièces d’or !

– Quarante mille pièces d’or. Si père savait… alors… Imaginant la réaction de son père lorsqu’il lui donnerait tout cet or, Linley ne put s’empêcher de se sentir fou de joie.

– Cela paraît logique que tu sois capable de récupérer autant, dit Doehring Cowart. Mis à part les cores provenant des créatures magiques que tu as tuées, trois cents cores magiques viennent de sacs d’autres personnes.

Linley acquiesça.

Le tout premier assassin lui avait donné une valeur de 15 000 pièces d’or en cores magiques. Les autres, tous combinés, avaient juste un peu plus que ce premier assassin.

– La Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques est extrêmement dangereuse donc la plupart des personnes ici sont en groupe avec d’autres. Mais les assassins choisissent rarement comme cibles des groupes et préfèrent généralement se spécialiser pour tuer quelqu’un instantanément. C’est pourquoi ils préfèrent se battre en un contre un.

Le vieillard se mit soudain à rire, ses moustaches blanches flottantes au vent. – Linley, regarde-toi. Oui, tu peux être grand et fort, mais ton visage est toujours plein d’un air enfantin. Et ce duvet au-dessus de tes lèvres ? Ça ne prouve qu’une chose…

– Tu n’es qu’un gamin !

Doehring Cowart se mit à rire à gorge déployé. – Linley, dans cette grande chaîne de montagnes, lorsque les assassins trouvent un gamin ici, avec un visage aussi enfantin, comment ne pourraient-ils pas essayer de te tuer ? C’est pour ça, qu’en un petit mois, tu t’es retrouvé face à tant d’assassins.

– Les gens qui voyagent en groupe peuvent ne pas rencontrer un seul assassin en un mois. Bien sûr, ces cinq personnes que nous avons rencontrées le premier jour étaient une exception. Tout d’abord, ils étaient trop faibles. Et ensuite, leur tueur était vraiment fort. Mais finalement, cet assassin est mort des griffes de Bébé.

Linley s’esclaffa aussi et hocha la tête.

Il n’avait que quinze ans cette année, après tout. Bien qu’il fasse 1m80, n’importe qui, avec un bon œil, pouvait dire qu’il n’était qu’un gamin.

– La plupart des mages du cinquième ou sixième rang ne seraient probablement capables d’obtenir qu’une petite centaine de pièces d’or en cores magiques en un mois ici. Après tout, la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques est incroyablement dangereuse, soupira avec émotion le vieil homme.

Linley acquiesça.

– C’est dangereux. Je ne suis resté que dans les régions extérieures durant tout ce temps et, au maximum, je me suis retrouvé face à des créatures magiques du sixième rang. Mais j’ai déjà été blessé de nombreuses fois. Si je n’avais pas eu l’anneau Panlong, si je n’étais pas à la fois un mage double-éléments du cinquième rang et un guerrier du quatrième rang, et si je n’avais pas eu Bébé, je serais probablement déjà mort depuis longtemps à voyager tout seul comme cela.

Il se tourna pour regarder la petite Souris Fantôme, Bébé, qui jouait actuellement avec un core magique.

Se calmant, Linley ramassa les différents cores, puis continua sa route, Bébé dans son sillage. Il allait continuer son entraînement dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Après tout, d’après son plan originel, il devait rester ici pendant encore un mois.

……

Chaque jour, Linley combattait contre des créatures magiques de la région et son aptitude à mélanger ses capacités de mage avec celles de guerrier devint de plus en plus impressionnant. Il s’améliorait aussi en expérience pratique dans son utilisation des magies de terre et de vent durant les combats.

Progressivement, Linley commença à recevoir de moins en moins de blessures lors des combats. Naturellement, plus Linley se rapprocha des zones centrales, plus les créatures magiques du sixième rang devinrent nombreuses et plus Linley dû être prudent.

Lors du 46e jour après son entrée dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques.

*Swish !*

Des vagues apparurent à la surface du petit lac. Une figure humaine émergea soudain. C’était Linley. Linley utilisait un morceau de tissu pour se laver tranquillement.

La petite Souris Fantôme, Bébé, se tenait sur la berge et regardait Linley se baigner avec un air d’envie dans ses yeux. Après avoir gazouillé plusieurs fois, il sauta sur place plusieurs fois avant de plonger la tête la première dans le lac. Voyant cela, Linley ne put s’empêcher de glousser, puis il continua à se laver.

– Haha, ça suffit, Bébé, haha, ça suffit ! Linley fut soudain prit d’un fou rire.

– Oh, boss, tu aurais peur d’être chatouillé ? La petite Souris Fantôme surgit à la surface de l’eau, ses noirs yeux brillant d’une lueur d’espièglerie.

Gloussant, Linley remonta sur la berge du lac. Sortant un nouvel ensemble de vêtements de son sac, il s’habilla. Changer de vêtements après un bon bain était un événement de luxe. Il se mit ensuite à laver les vêtements qu’il venait de retirer et les étendit sur une branche d’arbre pour les faire sécher. D’un bond, Linley atterrit sur une autre branche d’arbre. S’étendant, il regarda Bébé s’amuser dans le lac.

Il regarda Bébé sauter joyeusement dans l’eau. Quelques fois, Bébé plongeait au fond du lac tandis que d’autres fois, il faisait la planche à la surface du lac.

*Rumble* *Rumble* *Rumble* *Rumble*

Le sol se mit soudain à trembler légèrement. D’après le rythme des grondements, Linley en déduit que cela devait être causé par quelque chose qui marchait. Linley ne put s’empêcher d’être surpris et il regarda avec attention vers le sud, d’où les grondements semblaient provenir. Il vit une ombre, grande et indistincte, apparaître à la lisière sud du lac et, après un court instant, il put voir clairement cette forme.

Elle était haute comme un bâtiment d’au moins deux étages, couverte de larges et flamboyantes écailles protectrices. Ses écailles s’étendaient tout le long de son corps et couvraient ses quatre membres d’une armure écailleuse. Sa longue queue était quasiment de la moitié de la taille de son corps et semblait aussi vive et agile qu’un fouet. Ses deux yeux sinistres, comme des rubis, contemplèrent la surface du lac. Deux panaches de fumée blanche sortaient continuellement de ses naseaux.

Linley sursauta et son corps se gela, tandis que les battements de son cœur s’accélérèrent.

– Un Vélocidragon. Une créature magique du septième rang : le Vélocidragon !


Cet article comporte 12 commentaires
    1. Désolé du délai. Je finalisais la mise en ligne de l’index de Magycio ! Well done pour ton first ! Je t’envoie par mail le 18 🙂

  1. Merci pour cet épisode de panlong, excellent travail comme d’habitude et pour les premiers chapitre de tsuki ga que je trouve sympa en espérant une continuités pour ce novel.

  2. Merci pour le chapitre. Lindley va-t-il combattre ou s’enfuir ou bien cette fois bebe va enfin s’en prendre à une créature magique, vivement demain pour la suite 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top