skip to Main Content
Menu

Chapitre 16 : Cruauté (Partie 2)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 3 CHAPITRE 16


         – Ah, c’est toi, Linley ! Ouf ! S’exclama une voix joyeuse. Un jeune homme maigrichon commença à courir vers eux rapidement. Ce jeune était le guerrier que Linley avait déjà rencontré sur le chemin pour venir dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Les deux autres personnes qui étaient à l’origine avec lui, son camarade de classe Delsarte et le grand et costaud Kava, étaient tous les deux morts.

Auparavant, lorsqu’il s’était retrouvé face à l’archer-mage de vent, Linley avait utilisé le sort terrestre « Série de Lances Terrestres ». Matt, le maigre guerrier du cinquième rang en avait alors profité pour fuir immédiatement. Au moment où Linley s’était enfuit, il avait laissé Matt se débrouiller tout seul. Après tout, Matt et lui n’avaient aucun lien particulier d’amitié.

Honnêtement parlant, des trois personnes qu’il avait rencontrées ce jour-là, le seul pour lequel Linley ressentait de l’amitié était son camarade de classe, Delsarte. Le type costaud, Kava, avait aussi laissé une bonne impression à Linley, mais ce n’était pas le cas de Matt.

– Oh, c’est toi, Matt. Je ne m’attendais pas à ce que nous nous rencontrions une fois de plus dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, après qu’un mois se soit écoulé. Linley restait assez calme.

Matt semblait très excité.

– C’est merveilleux. Ce mois-ci, à de nombreuses reprises, j’ai failli être tué par les créatures magiques. Heureusement, ma chance est plutôt bonne. Whoaa, c’est un Cochon de Guerre Sanguinaire ? Linley, tu es capable de tuer un Cochon de Guerre Sanguinaire ? Tu es vraiment formidable !

Linley sourit.

– Je commence à avoir faim. J’ai entendu dire que la viande du Cochon de Guerre Sanguinaire, tout comme celle du Taureau d’Acier Vampirique, est extrêmement savoureuse et qu’elle a une texture merveilleuse aussi. Je n’ai pas encore déjeuné. Ça ne te dérange pas de partager un peu de viande du Cochon de Guerre avec moi ? Plaisanta Matt.

Le Cochon de Guerre Sanguinaire était d’une grande stature et devait peser au moins plusieurs centaines de kilos. Dix personnes n’auraient pas suffi pour le manger entièrement.

– Bien sûr que non. Linley sortit son couteau et commença à découper des morceaux du Cochon de Guerre.

– Ne t’embête pas, Linley. Le corps de ce Cochon de Guerre fait partie de ton butin. Comment pourrais-je te laisser le découper aussi. Laisse-moi le faire. Je suis assez doué comme cuisinier, tu sais. Matt se dirigea immédiatement vers le corps du Cochon de Guerre et sortit un couteau d’un fourreau à sa hanche.

Jouant de la lame, Matt commença à découper le Cochon de Guerre. Il se mit ensuite à nettoyer ces morceaux dans la source voisine.

– Boss, il semble assez doué. Il n’a pas l’air moins doué que toi dans ce domaine. Dit Bébé, la petite Souris Fantôme, tout en sautant sur les épaules de Linley.

Jetant un regard vers la petite Souris Fantôme sur ses épaules, Linley ne put s’empêcher de soupirer avec gratitude. Lorsque les autres voyaient cette petite souris noire, ils pensaient peut-être que ce n’était qu’une ordinaire petite Souris Fantôme, d’un danger tout relatif. Mais en réalité…

Linley pouvait encore se rappeler la vue terrifiante de Bébé, enragé, qui avait si aisément massacré le premier assassin, ainsi que la « gentille » jeune fille.

– On ne peut pas juger une personne à son apparence. Il en va de même pour les créatures magiques, soupira Linley.

Matt commença rapidement à mettre en place la viande sur une brochette. Il récupéra ensuite d’une pochette quelques sels et autres épices.

– Linley, ces cuisses de Cochon de Guerre vont être très savoureuses. Sa langue aussi est à la fois douce et parfumée. Le goût de la queue d’un Cochon de Guerre est aussi appréciable.

Tout en parlant, Matt avait découpé la queue et la langue en plusieurs morceaux. Linley observa Matt utiliser des pierres à feu pour allumer son feu. Il ne l’aida pas malgré sa force magique du feu. Il regarda Matt rôtir rapidement et constamment chaque morceau.

Après un certain temps.

– C’est prêt. Tiens, goûte. Matt donna avec enthousiasme un grand morceau de cuisse de Cochon de Guerre à Linley.

Mais Linley retourna le morceau et l’offrit à Bébé. Ce dernier l’accepta immédiatement avec joie et commença à le dévorer avec appétit. Ce cuissot de Cochon de Guerre était peut-être trois ou quatre fois plus gros que Bébé, mais, rapidement, Bébé eut entièrement dévoré son morceau.

Matt resta bouche bée devant ce spectacle.

– C’est vraiment une créature magique. Même une petite Souris Fantôme noire peut manger autant, soupira Matt en offrant un morceau de langue rôti à Linley. Tiens, goûte mes talents culinaires.

Linley sourit en déclinant.

– Non merci, je n’ai pas l’habitude de manger la langue. Un morceau de cuisse m’ira bien. Linley prit une autre des cuisses et commença à la manger. À côté de lui, Matt s’esclaffa.

– Je ne vais pas te forcer. Si tu ne la manges pas, c’est pour moi. Haha.

Comme s’il appréciait beaucoup, Matt commença à manger la langue et la queue rôti du Cochon de Guerre.

Lorsque Linley eut fini de manger sa cuisse, Matt, de son côté, n’en avait encore pas pris une seule bouchée.

– Tu as déjà fini ? Haha, pas de problème. Je n’ai plus vraiment faim de tout de façon. Je vais garder cette cuisse de Cochon de Guerre pour plus tard, lorsque j’aurais de nouveau faim. Matt sortit un morceau de tissu huilé de son sac à dos et plaça la jambe de Cochon de Guerre dedans, puis remit le tissu dans son sac.

Linley jeta un regard à Matt.

Il semblait que Matt veuille voyager à ses côtés.

– Matt, ici, dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, je m’entraîne tout seul. Séparons-nous ici. Partons chacun de notre côté maintenant, dit directement Linley.

Matt fronça immédiatement les sourcils.

– Linley, cet endroit est extrêmement dangereux. Nous serons bien plus en sécurité si l’on voyage ensemble. Pour tout te dire, durant le mois dernier, j’ai été effrayé à chaque combat. Je ne suis même plus capable de dormir correctement.

– Fais comme tu veux.

Linley ne mâcha pas ses mots. Il se dirigea immédiatement vers les profondeurs de la chaîne de montagnes, tandis que Matt, souriant, le suivait. Mais lorsque son regard se posait sur le sac à dos de Linley, une lumière sinistre dansait un court instant dans ses yeux.

– Ce sac à dos est différent de celui qu’il portait il y a un mois. Et il semble bien plus plein, ricana intérieurement Matt, mais souriant toujours d’une manière très aimable extérieurement. Matt était différent de Linley. Avant d’entrer dans ces montagnes, il s’était entraîné dans d’autres lieux de nombreuses fois.

Matt accéléra son rythme. Souriant, il dit :

– Linley, tu es vraiment un chic type. Voyager avec toi me rassure tellement. Après tout, deux personnes ensembles sont bien plus fortes que deux personnes séparées. Pendant la nuit, on pourra faire des rotations pour dormir. Il n’y aura pas besoin que l’on soit tous les deux en train de veiller.

Linley était silencieux. Le regard concentré sur ses alentours, il gardait un œil attentif sur les créatures magiques autour d’eux.

…….

Ils continuèrent lentement vers le nord car Linley n’osait pas s’avancer plus loin vers l’est. S’ils continuaient vers l’est, ils entreraient alors dans les parties dangereuses de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Dans la zone où il restait, Linley ne rencontrait que des créatures magiques du cinquième ou sixième rang.

Matt continuait de le suivre, semblant assez heureux.

Deux jours plus tard.

Il était tard dans la nuit et le monde était plongé dans l’obscurité. Linley et Matt continuaient d’avancer en file indienne.

– Linley, tu ne penses pas qu’il est temps pour nous de rentrer maintenant ? Franchement, nous avons passé suffisamment de temps ici, dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, dit Matt d’une faible voix, en suivant les pas de Linley.

Linley secoua calmement la tête, sans faire un bruit.

Matt sentit une pointe d’énervement.

– Chaque nuit, il est extrêmement attentif. Il ne me laisse pas une seule opportunité. Matt n’avait aucune confiance en ses capacités à tuer Linley. Après tout, être capable de survivre ici, pendant si longtemps, était une preuve des capacités de Linley.

– Hum ? Linley sembla avoir remarqué quelque chose de spécial. Il se tourna et regarda un bosquet d’arbres proche. Dans ce bosquet, il y avait une ombre indistincte, cachée, qui attendait patiemment.

Matt, à côté de Linley, le vit tourner la tête et présenter son dos. Un air d’avidité apparut dans les yeux de Matt ainsi qu’un air d’excitation. D’une manière maintes et maintes fois répétée, Matt dégaina soudainement sa dague et, sans aucune hésitation, voulut poignarder le dos de Linley.

À ce moment, Linley se tourna et attrapa le poignet droit de Matt, celui qui tenait la dague. En même temps, il contempla froidement Matt. Sa voix, encore plus froide, demanda :

– Que crois-tu faire ?

– Toi ! Matt était choqué. Il ne pouvait croire que son attaque surprise ait été remarquée et bloquée.

Matt sourit immédiatement à Linley.

– Que crois-tu que je fais ? Ô puissant mage de génie, laisse-moi te dire… Je vais te tuer. Matt avait entièrement confiance en lui. À cette distance l’un de l’autre, comment pourrait-il, lui un guerrier du cinquième rang, être incapable de tuer un mage du cinquième rang ?

Matt exerça brusquement plus de force avec son bras droit et il commença à luire de Dou Qi, s’échappant de l’emprise de Linley.

– Meurs ! Matt fixa Linley en essayant de le poignarder une fois de plus.

– Rawr !!!!

Un son terrifiant ! – Quoi ?! Matt entendit ce bruit, et ne put s’empêcher de frissonner. Alors, il vit une toute petite ombre noire apparaître devant lui.

– Qu’est-ce… qu’est-ce que c’est que ça ? Matt reconnu, stupéfait, la petite Souris Fantôme, Bébé, qui passait ses journées sur les épaules de Linley. La petite Souris Fantôme ouvrit grand sa bouche, révélant des rangés de terrifiantes dents aiguisées, et mordit directement vers le visage de Matt.

– Nooooon~ !

Matt battit en retraite à toute vitesse, en éloignant sa tête le plus loin possible.

*Crunch !*

La vitesse de la petite Souris Fantôme était bien plus rapide que ce que Matt avait imaginé. Comment pouvait-il esquiver ? La petite Souris Fantôme tendit sa patte droite, brandissant ses griffes aiguisées comme des couteaux vers la tête de Matt. Avec un simple balayage, la moitié de la nuque de Matt fut retirée de son corps et le sang jaillit sauvagement.

– Urk… argl… Posant une main sur ce qu’il restait de sa nuque, les yeux aussi ronds qu’un œil de bœuf, Matt fixa la petite Souris Fantôme d’un air terrifié et complètement choqué. Une Souris Fantôme ? C’est vraiment une Souris Fantôme ?

Alors qu’il mourait et que sa conscience disparaissait, Matt resta empli de terreur et d’incrédulité. Il avait préparé son coup depuis si longtemps, mais n’avait pas prévu la petite Souris Fantôme dans ses plans.

Une Souris Fantôme de couleur noire était une Souris Fantôme du plus faible niveau.

Mais au moment de sa mort, Matt réalisa finalement que l’adorable petite Souris Fantôme était, en fait, un monstre terrifiant.

*Paf !*

Les mains de Matt retombèrent le long de son corps, avant de tomber lui-même sur le sol ; son sang frais tâchant ses vêtements et le sol.


Cet article comporte 18 commentaires
    1. Tiens, un nouveau premier ! Ah, ça fait du bien d’avoir un peu de roulement et pas juste Bignem et Celt ! 😀
      On t’envoie le chapitre 17 sur ta boite mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top