skip to Main Content
Menu

Chapitre 14 : Dangers (Partie 2)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 3 CHAPITRE 14


– Ah…aaah !!! Son poignet avait été totalement dévoré. La douleur fit crier l’ombre d’agonie.

En un éclair, Bébé arriva en face de l’ombre noire. L’ombre fixait avec terreur la petite souris.

– Qu’est-ce…qu’est-ce que… qu’est-ce que c’est que ce truc ? L’ombre noire ne pouvait définitivement pas croire que c’était une Souris Fantôme. Il en avait déjà vu avant mais aucune n’était aussi terrifiante.

L’ombre se força à ignorer la douleur de son poignet perdu puis généra une couche protectrice de Dou Qi tout en battant en retraite.

L’ombre eu l’impression de voir la Souris Fantôme devant lui disparaître, avant de ressentir soudainement une douleur atroce. Elle était réapparue devant lui et s’était immédiatement jetée sur sa jugulaire. Même sa couche protectrice sombre de Dou Qi fut traversée.

*CRUNCH !*

Les cris puissants de la personne s’éteignirent. La moitié de son cou avait été dévoré. Sa tête n’était plus rattachée à son corps que par une fine bande de chair. Les yeux de l’ombre perdirent graduellement toute vie et son corps s’effondra au sol.

Au même moment, Linley tomba aussi sur le sol. Il retira immédiatement la dague et le sang se mit alors à jaillir de sa blessure. Ses vêtements commencèrent à se teinter de rouge. En voyant la profonde blessure sur son torse, Linley sentit son cœur trembler. Si le couteau de l’ombre avait été juste quelques centimètres à droite, il aurait pénétré son cœur.

– Si près. Quelques centimètres à côté et ma vie aurait été perdue.

Il ne put s’empêcher de se tourner pour regarder la petite Souris Fantôme, Bébé.

Bébé demanda rapidement,

– Boss, quelle est la situation ?

– Pas trop mal. Je suis toujours vivant. Linley fit un sourire à Bébé. S’il n’avait pas été là, il serait mort.

En entendant ces mots, le visage de Bébé perdit son air frénétique. Au même moment, il commença à se redresser et un sourire se forma sur sa figure. La fourrure de son dos se hérissa et il se mit à agiter son museau en direction de Linley. Après l’avoir agité plusieurs fois, il dit, ravi,

– Boss, tu es bien trop faible. Tu dis que tu veux t’améliorer, mais regarde ! Tu t’es presque fait assassiner par ce gars. La petite Souris Fantôme n’allait pas laisser passer une aussi bonne opportunité pour se moquer de Linley

Linley fit un petit rire.

– Merci Bébé. Tu m’as sauvé. En regardant les deux terribles blessures sur son torse, Linley ne put s’empêcher de laisser échapper un long soupir. Et ce n’est que le premier jour !

Doehring Cowart apparut aussi.

– La capacité de camouflage de cet assassin était terrifiante. Cette fois, la petite Souris Fantôme t’a vraiment sauvé la vie. Sans lui, ça aurait été fini de toi, Linley. Moi, je ne suis qu’un vieil homme inutile, tout ce qu’il me reste est mon esprit. Je ne pouvais pas te sauver.

Linley savait que Doehring Cowart, malgré son statut d’Archimage de niveau Saint n’aurait rien pu faire pour le sauver.

– Papy Doehring, comment pouvait-il bouger aussi vite ? Même en m’aidant de la magie du vent je n’aurais pas été capable de le dépasser. Linley ne comprenait pas comment c’était possible.

L’Archimage expliqua,

– Cet assassin devait être un guerrier du sixième rang spécialisé dans l’étrangeté et l’art secret du Dou Qi de l’Obscurité. Il avait dû en plus recevoir un entraînement spécial en subterfuge et en dissimulation de son aura. Un guerrier du sixième rang qui a reçu un entraînement spécial a des capacités de combat supérieures au guerrier moyen du sixième rang. Et le Dou Qi de l’Obscurité est très étrange et très secret. C’était très probablement une technique de l’Obscurité qui améliorait sa vitesse.

Linley hocha légèrement la tête.

La magie de l’Obscurité ou le Dou Qi de l’Obscurité étaient interdits dans l’Union Sacrée. Toutefois, dans les quatre grands Empires et dans la Sombre Alliance, le style de l’Obscurité n’était pas interdit. De manière similaire, dans la Sombre Alliance, la magie de la lumière et le Dou Qi de lumière étaient interdits.

– Boss, viens-voir, vite ! La petite Souris Fantôme, Bébé, avait commencé à faire des bonds autour du corps de l’assassin.

Linley lui jeta un regard interrogatif.

– Qu’y a-t-il ?

– Cet assassin avait un petit sac sur son dos, dit Bébé, excité.

Linley s’approcha en marchant du cadavre de l’assassin. Ses vêtements noirs avaient déjà été déchirés. Clairement, c’était l’œuvre de Bébé.

Sous ses vêtements, un petit sac était noué dans son dos.

– Linley, je te parie que les cinq que nous avions vus avaient été tués par lui aussi. D’après sa puissance, qui sait combien de personne il a déjà tué ? Son sac doit sûrement contenir un certain nombre de cores magiques, sourit Doehring Cowart.

Linley se sentit excité. D’après la puissance de l’assassin, il avait dû même être capable de tuer un guerrier moyen du sixième rang. Il avait très probablement déjà dû récupérer plusieurs cores magiques.

– Scouick, couic ! La petite Souris Fantôme attrapa le sac avec ses dents et d’un bond sauta sur l’épaule de Linley.

En voyant ça, Linley fut secrètement surpris.

– La vitesse de Bébé est vraiment incroyable maintenant. Même si cet assassin était très rapide aussi, il n’était qu’un peu plus rapide que moi. Mais la vitesse de Bébé est tellement rapide que je n’ai même pas le temps de réagir. Pas étonnant que cet assassin ait été tué par Bébé sans qu’il n’ait pu l’éviter ou le bloquer.

– Scouick, couic ! Le sac toujours entre ses dents, la petite Souris Fantôme secouait la tête. Boss, dépêche-toi, ouvre-le pour regarder.

Bébé était très curieux de savoir ce qui était à l’intérieur du petit sac.

En rigolant, Linley attrapa le sac. C’était un sac à dos fait en cuir d’une qualité clairement supérieure à celui de Linley. Il avait probablement été fait avec le cuir d’une créature magique de haut rang. Il ouvrit le sac.

En voyant les objets à l’intérieur, les yeux de Linley s’illuminèrent. À l’intérieur se trouvait un ensemble d’habits, quelques rations séchées et un sac de pièces d’or. Dans le sac à dos, il y avait aussi un espace important dédié aux gros objets. En ouvrant ce compartiment, Linley ne put s’empêcher d’avoir la bouche béante de surprise.

– Combien de personnes et combien de créatures magiques cet assassin a-t-il tué ? Linley était abasourdi. Le contenu du compartiment était brillant de multiples couleurs de cores magiques et même quelques larges gemmes étaient visibles.

– Tant de cores magiques ! Il doit bien y en avoir plusieurs dizaines là-dedans. Linley se sentait excité.

Il commença immédiatement à les compter et à les différencier par valeur. Définir la quantité d’énergie magique contenue dans un core magique était facile pour un mage et après un court moment, Linley avait fait le compte de tous les cores du compartiment.

– Un total de 102 cores magiques et de 7 gemmes magiques. Dans les cores, il y a cinq cores de créatures du sixième rang, 26 cores de créatures du cinquième rang et 71 cores de créatures du quatrième rang. Pas de cores de créatures du troisième rang. Parmi les gemmes magiques, six sont de grade moyen et une est de grade élevé.

Linley avait le cœur qui battait rapidement. Ce que Linley n’avait pas encore réalisé, était que l’assassin avait aussi acquis des cores magiques du troisième rang ; c’était seulement qu’il ne s’était pas embêté à les garder.

Quant aux gemmes magiques ?

Les gemmes magiques étaient habituellement fixées aux bâtons de mage pour les aider à récupérer de la force magique rapidement. Toutes avaient probablement été récupérées lorsque l’assassin avait tué des mages et récupéré les gemmes de leurs bâtons magiques.

– Ces 102 cores magiques valent probablement entre 13 000 et 14 000 pièces d’or, tandis que les sept gemmes magiques valent aux alentours de 1 600 pièces d’or. Tout ça ensemble me donne un total d’environ 15 000 pièces d’or. Après avoir fini ses calculs, Linley ne put s’empêcher d’être surpris et enchanté. Juste avec le sac à dos d’un assassin il avait gagné une telle fortune.

Quant à son clan ?

Précédemment, afin de pouvoir rassembler les fonds nécessaires pour que son petit frère, Wharton, puisse partir pour l’Empire O’Brien, son père avait dû épuiser toutes leurs économies. Si on leur demandait de produire encore juste dix mille pièces d’or, ils en auraient été incapables.

– Ce n’est que mon premier jour dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques et j’ai déjà acquis tant d’or. Je me demande combien d’or je vais réussir à gagner en deux mois ? Le cœur de Linley était rempli d’anticipation.

Mais il savait aussi que ce ne serait pas possible de tomber aussi souvent sur de tels « bons plans ». En plus, la plupart de ces « bons plans » étaient puissants. Cette fois, Linley n’était pas passé loin de mourir. En repensant à ce qui venait de se passer, Linley ne put s’empêcher de toucher les blessures sur son torse ainsi que les coupures sur son visage dû à son ciseau plat.

Linley se tourna soudain pour fixer le corps des dix Loups Tempêtes morts.

– Une dizaine de cores magiques du quatrième rang combinés valent plusieurs centaines de pièces d’or aussi. Je ne peux pas les abandonner comme ça. La dague de l’assassin en main, Linley s’approcha des corps avant de creuser pour récupérer leurs core magiques. En l’utilisant, il se rendit compte que le couteau était bien plus aiguisé que celui qu’il utilisait jusque-là.


Cet article comporte 21 commentaires
    1. Ça c’est joué de peu ce soir, dis donc !
      J’ai vu un nouveau commentaire et au moment où je clique pour regarder, *pouf*, en vlà un second !
      Dommage Celt… Ce sera la prochaine fois ! ^^

  1. Merci pour ce chapitre trop fort bebe 🙂 pour moi j’aime bien le chap bonus mais si c’est trop de travail a faire tant pis, je ferai sans. Mais il suffit de faire de temps en temps des mises à jours dans le glossaire ou d’illustrations.

    1. Dans les illustrations, je ne sais pas encore trop qui ajouter en plus. J’essaie de me limiter aux perso récurrents. Je vais p-e mettre quelques perso de l’institut Ernst (genre Rand, Delia, Dixie). Je voulais aussi mettre Doehring Cowart, mais, problème!, c’est une fille dans le webtoon…

      Si vous avez des envies, faites-moi signe ! 🙂

    1. Oui c’est du bonus, si tu n’as pas le temps ou la flemme de le faire c’est pas grave. Perso je le regarde a chaque fois avant de lire le chapitre.

    1. Je réponds en réponse générale. C’est du travail, oui, mais si je vois que ça plaît c’est plus facile de se motiver pour le faire ! 🙂
      En tout cas, merci de vos réponses !!

  2. merci pour le chapitre. Et j’aime bien les chapitres bonus, même si le webtoon a de grandes différences avec le novel je trouve que les illustrations apportent beaucoup aux chapitres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top