skip to Main Content
Menu

Chapitre 16 : La magie du vent


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Magycio


PANLONG – LIVRE 2 CHAPITRE 16


         Le calendrier des étudiants de l’institut Ernst était construit de cette manière : chaque mois, les vingt-huit premiers jours étaient consacrés aux cours et seuls les deux derniers jours étaient libres pour se reposer.

Les cours pour les étudiants en magie de la terre avaient lieu de 8h à 10h, les cours pour les étudiants en magie du feu avaient lieu de 10h30 à 12h30, ceux pour la magie de l’eau, de 14h à 16h, pour le vent, de 16h30 à 18h30, pour la foudre de 19h à 21h et finalement, de 21h30 à 23h30, il y avait les cours de magie de la lumière.

Toutefois, étant donné que la majorité des élèves ne contrôlaient qu’un élément, ils n’avaient que deux heures de cours par jour. Linley, en tant que mage double-élément, avait donc, quant à lui, quatre heures à suivre chaque jour. Mais comme les cours fonctionnaient sur la base du volontariat, si quelqu’un ne voulait pas assister aux leçons, personne ne le forçait.

Chaque magie était divisée en six niveaux, avec chaque niveau ayant son propre bâtiment. Les nouveaux étudiants et les mages du premier rang assistaient aux cours dédiés à la magie de premier rang, ceux de second rang, aux cours dédiés à la magie de second rang, etc… jusqu’aux mages du sixième rang qui assistaient aux cours dédiés à la magie du sixième rang.

Les mages du sixième rang pouvaient choisir d’être diplômé à n’importe quel moment. Mais, habituellement, la plupart d’entre eux préféraient rester pour continuer à étudier dans l’univers privilégié de l’académie.

Le 10 février. Dans le cours de magie terrestre des mages de premier rang.

La pièce pour ces étudiants de premier rang était extrêmement grande, capable d’accueillir jusqu’à une centaine d’étudiants. Une vingtaine d’entre eux étaient déjà arrivés lorsque Linley entra et choisit de s’asseoir sur un siège situé dans les premiers rangs. A 8h, l’heure de début du cours, une cinquantaine d’étudiants étaient présents.

– Je suppose que seulement une partie des étudiants sont nouveaux. Je me demande depuis combien de temps certains sont là, se demandait Linley intérieurement.

Après tout, pour atteindre le rang deux, les nouveaux élèves prenaient en général plusieurs années.

– Bienvenu à tous. Un homme d’âge mûr à l’air aimable et gentil se tenait face à la classe. Mon nom est Wendi [Wen’di], et je vais être votre professeur en magie de la terre. Aujourd’hui nous avons une vingtaine de nouveaux étudiants. Nous allons donc faire comme d’habitude, et vous allez vous présenter, pour qu’on apprenne à tous se connaître.

Immédiatement, les nouveaux élèves commencèrent à se présenter, l’un après l’autre.

– Mon nom est Gerhans [Ge’er’han]. Je viens des Grandes Étendues Vertes, loin à l’est.

En entendant Gerhans se présenter, Linley fut choqué.

– Les étudiants viennent vraiment de tout le continent de Yulan. Il y a même quelqu’un qui vient des Grandes Étendues Vertes alors que c’est à l’extrémité Est du continent.

Sur la carte du continent Yulan…

L’Union Sacrée et la Sombre Alliance étaient situées du côté Ouest de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. À l’Est de cette chaîne de montagnes, se trouvait les quatre Grands Empires, mais encore plus à l’Est, se trouvait une grande étendue de terre, qui contenait elle-même trois royaumes. La distance entre ces « Grandes Étendues Vertes » et l’institut Ernst était simplement incroyable. Le voyage aller avait dû prendre à lui seul au moins trois ans !

– Mon nom est Linley. Je viens de l’Union Sacrée. Linley, comme ses camarades, se présenta.

Une fois le tour de présentation terminé, le professeur Wendi, commença à vanter les mérites de la magie de la terre. Seulement après la première heure commença-t-il réellement à leur apprendre des choses sur la magie de la terre.

Linley et le groupe d’élèves écoutaient en silence. À côté de Linley, Doehring Cowart apparu.

– Cette personne a de bonnes bases. Bien qu’il ne soit pas très puissant, en termes de transmission de connaissance sur la magie de premier rang, même un mage de huit ou neuvième rang ne ferait pas forcément mieux. L’Archimage hocha la tête tout en le complimentant.

Linley connaissait déjà beaucoup de choses relatives à la magie de la terre, donc les explications du professeur étaient simples à comprendre pour lui.

– Mais, Papy Doehring, bien qu’il ait des bonnes bases, il n’est pas capable d’expliquer toute la profondeur de la magie avec des mots aussi simples que les tiens. Il rend les choses plus compliquées on dirait, dit Linley.

Doehring Cowart gloussa. Tout en caressant sa barbe, il dit d’un air sûr de lui :

– Naturellement. Le niveau de compréhension de la magie d’un Archimage de Niveau Saint est bien plus important que celui d’un mage de niveau huit ou neuf. Le niveau Saint est un royaume complètement différent. C’est évident que mon enseignement est bien plus profond et plus précis pour décrire la nature et les principes sous-jacents de la magie.

Après avoir assisté à ce premier cours, Linley prit une décision.

– À partir de demain, je n’irais aux cours de magie de la terre qu’une seule fois par mois. Linley ne voulait pas perdre son temps avec des choses qu’il connaissait déjà ou que son tuteur en magie ne soit capable de lui expliquer en mieux et en moins de temps.

Linley avait déjà tout planifié. Tous les jours, il passerait du temps à s’entraîner à la magie dehors. Quant à l’endroit où il s’entraînerait… Il avait déjà choisi une montagne située juste derrière l’institut. Du fait de sa situation géographie, l’institut qui était situé à côté d’une chaîne de montagnes, avait évidemment beaucoup de montagnes dans ses alentours.

À quatre heures de l’après-midi.

Linley écoutait attentivement la leçon dispensée par le professeur de magie du vent.

– Bienvenue à tous. Un beau jeune homme aux cheveux jaunes parlait. Je suis un étudiant du sixième rang, Trey [Te’lei]. À partir d’aujourd’hui, je serais votre professeur de magie du vent. Je vis dans le dortoir 0298, donc si vous avez des questions après les cours, vous pouvez venir me trouver à cet endroit.

Les étudiants du sixième rang avaient les qualifications nécessaires pour être capable de guider les étudiants du premier ou second rang dans leur apprentissage.

– Avant cela, commençons par nous présenter. Trey sourit.

Cela semblait être la règle de base de toutes les classes. Tous les élèves s’exécutèrent.

– Hey, Linley, tu as remarqué ? Il y a plein de jolies filles parmi les étudiants en magie du vent. Regarde. La fille blonde vient juste de te sourire. Doehring Cowart, à côté de Linley, pointait quelqu’un du doigt tout en parlant. D’après ce qu’elle a dit, elle s’appelle Délia [Di’li’ya]. Délia. Un si beau prénom. D’après les 1300ans que j’ai vécu avant d’être enfermé dans l’anneau, quand cette fille grandira, ce sera certainement une beauté. Linley, fais-lui un sourire. Comme ça, à l’avenir, vous pourrez devenir amis.

À ce moment, Linley ignorait totalement le vieux mage.

Il était focalisé sur l’instructeur Trey et écoutait attentivement.

– Les mages de vent sont les plus rapides et les plus agiles du monde entier. De plus, ce sont aussi les seuls qui peuvent voler avant d’atteindre le niveau Saint. ! Les mots et l’attitude de Trey montraient son amour pour la magie du vent. Est-ce que vous avez envie d’utiliser votre pouvoir pour pouvoir voler au-dessus des nuages ? Pour pouvoir traverser l’air et observer d’au-dessus les innombrables montagnes ? Imaginez ce sentiment, combien de personnes aimeraient pouvoir faire ça !

Les yeux des nombreux enfants assis commencèrent à briller.

Voler ?

Qui ne voudrait pas savoir voler ?

– Un mage de niveau Saint peut voler, oui, mais l’institut Ernst, par exemple, n’a au maximum qu’un mage Saint par centenaire ! Mais, nous, mages du vent, nous pouvons, dès le rang cinq, exécuter déjà la technique de « Lévitation », dit Trey. Et la magie du vent est extrêmement rapide. Quand les mages exécutent la technique « Supersonique », ils peuvent drastiquement augmenter leur vitesse.

– Mais bien sûr, tout ceci ne sont que des techniques de base. Le sort interdit légendaire « Tempête Annihilatrice » est le sort destructeur le plus puissant qui existe. Il y a aussi le sort interdit légendaire, « Lame Dimensionnelle » qui est le sort le plus puissant en combat contre un seul ennemi. La voix de Trey était emplie de révérence.

La plupart des jeunes le regardaient avec les yeux écarquillés.

– Hmph, comment la Tempête Annihilatrice peut être considérée comme la technique la plus destructrice ? Qu’en est-il de ma magie de terre « Les Cieux s’effondrent, la Terre s’écrase » et de la « Descente des Météores Célestes » ? Se mit à ronchonner Doehring Cowart en entendant ça.

Papy Doehring ? C’est quoi la technique « Lame Dimensionnelle » ? Demanda Linley.

Étant donné que Doehring Cowart n’avait pas mentionné ce sort, Linley supposait que c’était peut-être effectivement le sort le plus puissant en un contre un.

– Le sort « Lame Dimensionnelle » ? Cela découpe les murs dimensionnels qui séparent la matière elle-même. Bien sûr que c’est puissant. Mais, bien que ce soit extraordinairement puissant en un contre un, c’est seulement un sort pour une seule cible bien précise. Comment pourrait-il se comparer à notre « Protecteur du Monde » qui peut être utilisé en continu et couvrir un grand espace ? Doehring Cowart chicanait.

Mais Linley se disait que ce sort de Lame Dimensionnelle devait clairement posséder un pouvoir terrifiant. Et ce n’était sûrement pas aussi simple que Papy Doehring le laissait entendre. Un sort ciblé pour tuer en un coup ? Un sort ponctuel, malgré le risque, était suffisant si l’opposant ne pouvait pas l’éviter.

– Si je peux devenir un guerrier Dragonblood et utiliser la magie du vent, alors… Le cœur de Linley battait furieusement.

Suite à cela, il continua d’écouter la leçon. Il devint de plus en plus intrigué quant à la magie du vent. Des quatre éléments, la terre, le feu, l’eau et le vent, chacun contenait des mystères aussi profonds que l’océan. L’étendue de la connaissance magique était infinie. Et Linley venait tout juste de commencer à s’apercevoir de son étendue.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top