skip to Main Content
Menu

Chapitre 5 : La revanche de Bébé

Source : version anglaise

Traducteur Français : Zareik
 Éditrice : Miss X
Checkeuse : MissZareik

Livre 11 Chapitre 5 : La revanche de Bébé

        Le village de Moller, même s’il n’était qu’un village, possédait un statut qui était quasiment équivalent à celui de la plupart des villes préfectorales, car les milliers d’habitants du village de Moller appartenaient tous à un clan. Ce clan, avait été un clan très ordinaire, il y a des centaines d’années de cela. Mais après avoir produit l’Archimage Saint de la Terre, Rudi, le statut de tout le clan avait grimpé en flèche.

Cependant…

À cet instant, le bâtiment central du village s’était écroulé, et le corps d’un énorme Dragon Noir du neuvième rang se tenait là, enroulé au milieu des débris. Un trou avait été perforé au travers de la tête du Dragon Noir. À cet instant, tous les habitants de ce village fixaient avec terreur la scène qui se déroulait dans les airs.

L’incomparable, et exalté Archimage Saint, Rudi, se faisait complètement écraser par une créature ressemblant à un rat noir, sans qu’il n’ait aucune chance de se défendre.

Les vêtements de Rudi étaient déchirés, et son Armure Sacrée de Protection de la Terre avait été déchirée dès le début par les dix-huit attaques rapides comme l’éclair des griffes de Bébé. La puissance d’attaque brute de Bébé était en réalité légèrement supérieure à celle de Linley, et en douze ans, il avait gagné une certaine compréhension des Lois, lui aussi.

Ces dix-huit attaques successives étaient la technique avec laquelle Bébé était le plus doué.

Même quelque chose d’aussi puissant qu’une Armure de Protection de la Terre de niveau Saint avait été brisé.

« Si tu veux me tuer, alors tue-moi. Pourquoi fais-tu cela ? Est-ce que Linley t’a ordonné de venir ? », rugit Rudi avec fureur et peine. Il avait entendu dire que Linley possédait une créature magique de type rat de niveau Saint avec une fourrure noire. Il ne s’attendait pas à ce que lui et Linley possèdent un quelconque inimité !

Mais la seule réponse qu’il reçut fut un autre coup de griffe. « Ah ! » Le corps entier de Rudi trembla d’agonie, et encore un autre morceau de chair et de sang fut déchiré de son corps. Mais son visage possédait la marque des griffes de Bébé.

Les attaques de celui-ci étaient très précises. Il n’essayait absolument pas de tuer Rudi.

« Tu me demandes pourquoi ? » Les petits yeux noirs et ronds de Bébé brillaient d’une flamme de rage insaciable. « Te rappelles-tu encore, il y a trente ans, quand toi et Dillon vous vous êtes battus pour cette Souris Fantôme du neuvième rang ? »

Rudi repensa immédiatement à cet événement. Durant tout ce temps, il en avait gardé une certaine rancune. Dillon avait fini par tuer cette Souris Fantôme du neuvième rang. Et Rudi comprit instantanément… que cette créature magique de niveau Saint était sûrement venue venger cette Souris Fantôme.

« Celui qui a tué la Souris Fantôme, c’était Dillon, ce n’était pas moi ! », s’écria Rudi à toute vitesse. Il eut soudainement un espoir de survie.

Devant Bébé, Rudi n’avait aucune possibilité de répliquer. Dès que Bébé le voyait se mettre à chanter un sort ou que l’essence élémentaire aux alentours se mettait à bouger, Bébé le giflait immédiatement avec le coussinet d’une de ses pattes sur la mâchoire. Et avec la puissance de Bébé, même si Rudi parvenait à lancer un sort de niveau Saint, celui-ci ne suffirait peut-être même pas à blesser Bébé.

« C’est vrai, tu ne les as pas personnellement tués, mais si tu n’avais pas été là, ma mère aurait probablement réussi à s’échapper avant !

– Ah ! » Rudi laissa échapper un cri misérable. Son bras droit venait soudainement de se faire trancher par les griffes acérées de Bébé, et son bras chuta, et alla s’écraser par terre.

« Si tu n’avais pas été là, est-ce que Dillon aurait directement tué ma mère ? »

Encore un autre coup de griffe, et encore un autre cri misérable. Le bras gauche de Rudi tomba cette fois. Le puissant, et digne Archimage Saint, Rudi, avait été massacré à un tel point. Il avait perdu tous ses moyens. Devant Bébé, il n’avait strictement aucune chance de résister.

« Haut Prêtre, pourquoi n’êtes-vous pas venu ?! » Rudi devenait de plus en plus inquiet. Dans l’esprit des Saints de l’Empire Yulan, le Haut Prêtre était leur chef, et ici, c’était exactement comme… dans l’Empire O’Brien, où même les Saints de l’Église de Lumière n’osaient pas causer de problèmes à l’intérieur de leurs frontières.

Les autres Saints n’osaient pas non plus causer de vagues dans l’Empire Yulan, et encore moins dans un village aussi proche de la capitale impériale.

« Toi… prépare-toi à mourir. », annonça calmement Bébé.

– Le Haut Prêtre me vengera définitivement !!! », hurla sauvagement Rudi, avant qu’une griffe finale ne le cueille en plein air. Ce coup de griffe s’abattit sur son crâne, et forma un trou béant. Les yeux de Rudi devinrent immédiatement vitreux, et son corps manchot tomba des cieux.

*Bang !* Il s’écrasa dans les ruines, et forma un nuage de poussières.

Dans les airs, Bébé regarda en dessous de lui.

Les habitants, au sol, n’osaient pas faire un bruit. L’actuel Bébé ne montrait aucun signe de son comportement habituel adorable et joueur. Tout ce qu’il montrait était la cruauté féroce propre à toutes les créatures magiques.

*Swish !* Une ombre noire fendit les cieux, et Bébé disparut à l’horizon.

Le corps de Rudi, au milieu des ruines, avait les yeux encore grands ouverts d’incrédulité. Même au moment de sa mort, il avait espéré que le Haut Prêtre le vengerait… mais hélas, le Haut Prêtre n’allait pas apparaître pour lui. À moins, bien sûr, qu’il ait décidé de mettre un terme à sa vie.

Il n’y avait pas tant de différences. L’expert de niveau Saint, Dillon, était comme un enfant face à Bébé, qui le massacrait avec aisance. Dillon n’avait pas été capable d’encaisser plus de trois attaques d’Olivier, alors que celui-ci venait d’arriver au niveau Saint. Devant Bébé, il n’avait même pas pu bloquer une seule attaque.

Dans les airs.

Quatre Bébés l’entouraient de tous les côtés, et se transformaient en quatre ombres noires. Ces ombres semblaient jouer à une sorte de passe-à-dix, s’envoyant littéralement le corps de Dillon, l’expert de niveau Saint, d’un côté à l’autre, à coups de pieds.

*Bang !* Dillon sentit sa hanche subir encore un autre coup de patte violent, et avec un *crunch*, ses os se brisèrent. Son corps fut ensuite frappé dans une autre direction. Dillon activa immédiatement le Dou Qi dans son corps, afin de pouvoir s’enfuir.

Mais encore une fois, une ombre noire apparut devant lui. Encore une fois !

« Ah ! » Un morceau de chair sanglant lui fut arraché, et son corps ne put s’empêcher d’être secoué par un spasme de douleur. Il serra les dents, et essaya de fuir dans une autre direction.

Cependant, encore une autre ombre noire était là pour l’accueillir !

Quelle que soit l’énergie que Dillon mettait à s’échapper, avec la vitesse terrifiante de Bébé et sa Technique des Doubles d’Ombres, Dillon n’était jamais capable de s’éloigner.

La Technique des Doubles d’Ombres ! Quatre doubles le massacraient depuis quatre directions différentes.

« Pourquoi ?! Je n’ai jamais offensé Linley ! », hurla Dillon avec peine et colère. En voyant la créature magique de niveau Saint à la fourrure noire, il avait immédiatement reconnu la créature magique de Linley. Et il savait que dans le passé, Bébé avait même vaincu Haydson.

Après douze années durant lesquelles il avait pu continuer de grandir, comment Dillon pouvait-il espérer faire face à l’actuel Bébé ?

« Mon Boss ? » Les yeux de Bébé se mirent à briller avec des flammes de rage. « Qui t’a dit d’aller dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques pour tuer mes parents ?

– Tuer tes parents ? » Dillon était confus. « Ai-je déjà tué une puissante créature magique de type rat ? »

Mais avec un nouveau coup de griffes, Dillon fut envoyé voler au loin une fois de plus. Il sentit sa tête commencer à tourner. À la vitesse de Bébé, il était capable de frapper Dillon des douzaines de fois en une seule seconde. À présent, l’Épée Stellaire Sainte s’était fait frapper plus d’un millier de fois.

Heureusement pour lui, il était au niveau Saint, et avait pu donc préserver sa vie.

« Qui t’a dit de tuer ma mère devant Rudi ! » Avec un *bang*, une autre griffe le frappa.

« Devant Rudi ? Ah ! Il y a trente ans… la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques… »

Dillon comprenait maintenant. Il se souvenait de ce qu’il s’était passé cette année, dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Alors ce mystérieux rat était l’enfant de ces deux rats du neuvième rang.

*Swish !* Encore un coup de griffe s’abattit sur son visage.

À cet instant, les vêtements de Dillon étaient éclaboussés de sang, et collait à son corps. Il n’avait plus un seul endroit indemne sur tout son corps. Après avoir été frappé un millier de fois, et s’être fait arracher un morceau de chair à chaque coup…

Dillon avait la moitié de ses os brisés et qui ressortaient, au milieu de ses chairs déchirées et sanglantes. Il présentait une vue terrifiante.

Même un de ses yeux s’était fait arracher.

« Tue-moi ! » « Tue-moi ! » « Tue-moi ! » Dillon ne présentait même plus visage humain. Il ne pouvait plus que murmurer quelques mots, sans pouvoir plus résister. Mais les yeux de Bébé ne contenaient pas une once de pitié pour autant. Soudainement, les quatre Bébés ne firent plus qu’un !

Bébé apparut dans les airs, directement au-dessus de Dillon.

*Whap !* Un dernier, et violent coup de griffe frappa le crâne de Dillon. Celui-ci se brisa immédiatement, et le corps difficilement reconnaissable du Saint s’écrasa au sol, envoyant des éclats d’os dans toutes les directions sous la force de l’impact.

Après ce dernier coup de griffes, Bébé se tint là, dans les airs, stupéfait.

Bébé avait toujours été insouciant et avait suivi et joué avec Linley depuis sa jeunesse. Il aimait manger et boire… mais dans son cœur, il s’était toujours questionné à propos de ses parents. D’où viens-je ? Qui est mon père ? Qui est ma mère ?

Plus la lignée d’une créature magique était puissante, plus celle-ci était intelligente.

Et Bébé était un Rat Dévoreur de Dieux. Son intelligence émotionnelle était encore plus grande que celle des humains.

Trente-trois ans.

Et finalement, il avait découvert que ses parents étaient tous les deux morts !

« Père. Mère. Vous manquez tous les deux à Bébé. Il ne sait pas ce que c’est que d’avoir un père, ou ce que c’est que d’avoir une mère. » Les yeux de Bébé s’embrumèrent. « Aujourd’hui, Bébé vous a vengé tous les deux. »

Deux larmes coulèrent le long des joues de Bébé.

« Le nom de Bébé a été choisi par le Boss. Et même si Bébé ne vous a pas, Bébé a toujours le Boss. Les câlins du Boss sont très confortables. Peut-être… que vos câlins auraient été comme ceux du Boss. » Bébé resta silencieux pendant un long moment, dans les airs.

Les trente années qu’il avait passé aux côtés de Linley avait fait que Bébé considère maintenant Linley comme sa seule et unique famille.

Et Beirut… bien que Bébé l’appelle Papy Beirut, ils s’étaient rencontrés il y a peu de temps.

*Whoosh.* Le vent se leva. Le corps de Bébé disparut à l’horizon, vers l’Est.

Loin dans les mines de magycites, devant la porte dimensionnelle.

*Swiiiish.* Bébé traversa aisément la porte. Les attaques de la porte dimensionnelle s’abattirent sur le corps de Bébé, tels des sabres tranchant, mais ils ne purent même pas couper un seul poil de la fourrure de Bébé.

Linley, qui avait été assis silencieusement pour méditer, ouvrit les yeux. Avant même qu’il ait put prononcer un mot, Bébé se jeta immédiatement dans ses bras. « Boss. » Les yeux de Bébé étaient déjà rouges.

Linley serra fort Bébé contre lui. « Bébé, ça va aller. N’y pense pas trop. »

« D’accord. », Bébé acquiesça en reniflant.

Linley et Bébé avaient tous les deux perdu leurs parents. Ils avaient grandi ensembles, et étaient aussi proches que des frères de sang. Linley avait le rôle de l’aîné, tandis que Bébé était le petit frère.

…….

Le 2 mars de l’an 10 024 du calendrier Yulan. À l’extérieur de la capitale impériale de l’Empire O’Brien. Sur la Montagne du Dieu de la Guerre.

Encore un autre rayon de lumière fendit les cieux et entra dans la Montagne du Dieu de la Guerre. À l’intérieur d’une paisible petite cour de la montagne, un groupe de personnes s’était rassemblé. Cette cour était l’endroit où le Dieu de la Guerre restait habituellement lorsqu’il n’était pas en train de s’entraîner en réclusion. Dans la cour, une dizaine de personnes se trouvait là, et discutaient entre eux.

Toutes ces personnes étaient excessivement puissantes. Pas un seul d’entre eux était inférieur à Haydson, lorsqu’il était en vie.

« Bowditch [Bao’di’qi] est venu lui aussi. », annonça tout haut quelqu’un.

Un homme maigre avec de longs cheveux argentés descendit du ciel en volant. Bowditch était encore une autre personne qui, dans le passé, avait fait trembler le continent Yulan par sa renommée. Mais c’était il y a trois millénaires. Ces jours-ci, Bowditch vivait tranquillement sur la Calotte Arctique, à s’entraîner.

« Bowditch, tu es venu, toi aussi ! », dit l’une des dix personnes présentes dans la cour, un homme à l’air sombre, et avec des cheveux striés de blanc.

« Olivier, si tu peux venir, pourquoi ne pourrais-je pas ? » La voix de Bowditch était toute aussi froide. Son regard se fixa sur Olivier. Celui-ci ne possédait plus qu’une seule épée dans son dos, une épée translucide dont émanait un froid extrême.

Durant son entraînement amer sur la Calotte Arctique, Olivier s’était battu à plusieurs reprises contre Bowditch. La première fois, Olivier avait perdu. Mais huit ans plus tard, lorsqu’ils s’étaient de nouveau rencontrés, ils étaient au même niveau.

Rapidement, un expert après l’autre arriva.

« Kefande, tu es arrivé très en retard cette fois. » En voyant les experts continuer d’arriver, de nombreuses personnes se mirent immédiatement à rire et à les accueillir.

Ces experts, s’étant entraînés en réclusion pendant des milliers d’années, se connaissaient quasiment tous. Ils appartenaient tous au groupe du Dieu de la Guerre. À la tombée de la nuit, ils étaient vingt. Et d’après leurs plans, ils devraient finir par être vingt-deux.

Dix provenant de l’Université du Dieu de la Guerre. Et douze autres experts.

« Notre Apprenti Senior est arrivé », annonça soudainement quelqu’un. Un homme fin avec des courts cheveux de couleur jade, au dos droit comme un piquet, et avec un aura perçante s’approcha. Ses robes bleues flottaient dans le vent. Il s’agissait de l’Aîné des Apprentis de l’Université du Dieu de la Guerre… Fain !

Cinq Saints Parfaits. Et Fain était l’un d’entre eux !

Dès que Fain arriva, un groupe de personnes s’avança immédiatement pour l’accueillir. Tout le monde le salua avec familiarité. La seule personne que Fain n’avait encore jamais rencontré était Olivier.

« Hum ? Où est Linley ? », demanda Fain. « Il n’est pas encore ici ? »

Vingt-et-une personnes étaient arrivées. La seule personne manquante était Linley !

Cet article comporte 9 commentaires
  1. merci du chapitre et courage pour reprendre la traduction, honnêtement j’attend toujours avec beaucoup d’impatience les panlong et ca me peine un peu d’avoir pris autant de retard mais bon courage et je prie pour ton retour

  2. Tu va revenir quand pour les panlongs ptn ça fait trop longtemps la si tu veux plus traduire délégue ton travail au moins j’en peux plus d’attendre je veux la suiiiiiiiite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top