skip to Main Content
Menu

Chapitre 1 : Fondation d’un Empire

Source : version anglaise

Traducteur Français : Borghan
 Éditeurs : Zareik & MissX
Checkeuse : MissZareik

Livre 11 Chapitre 1 : Fondation d'un Empire

        Beirut !

Linley et Bébé échangèrent un regard. Linley se souvenait d’une discussion avec Bébé il n’y a pas si longtemps. Bébé se souvenait d’une voix douce et autoritaire qui, alors qu’il était encore trop jeune pour ouvrir les yeux, lui disait de ne pas oublier… Qu’il appartenait au clan Beirut.

« Le Seigneur Beirut ? Dit Bébé. D’accord, je vous suis »

Linley regarda Bébé, ses yeux habituellement adorables étaient alors très solennels, il avait dans le regard les traces d’une certaine… excitation. Bébé n’avait jamais connu ses parents, et quand il avait été en mesure d’ouvrir ses yeux, il avait découvert qu’il n’y avait aucune créature magique de type rat à proximité de lui.

Bébé s’était toujours demandé si cette voix chaleureuse pouvait avoir été celle de… sa mère ? Malheureusement, il ne l’avait jamais vue. Son seul indice tenait en ces trois syllabes : « Bei-Ru-Te ».

En voyant l’expression de Linley, le Monarque Rat Violet-Or, Harry, rit. « Ne sois pas comme ça, mon seigneur père a invité Bébé pour parler avec lui. Il n’a définitivement aucune mauvaise intention. » Tandis qu’il parlait il regarda du côté de Bébé. « Bébé, allons-y. » Les autres Monarques Rats regardaient aussi Bébé.

Ce dernier s’éleva aussitôt dans les airs.

« Ce voyage vers la Forêt des Ténèbres devrait probablement prendre un peu de temps. Ne sois pas trop pressé d’attendre son retour. », précisa le troisième Monarque Rat Harvey à Linley.

Linley acquiesça puis s’adressa à son compagnon, « Bébé, s’il arrive quoi que ce soit d’important fais-le-moi savoir. » Linley et Bébé pouvaient converser sur de très longues distances à l’aide de leur connexion spirituelle, et n’avaient jamais eu de problèmes pour se parler lors des voyages précédents de Bébé dans la Forêt des Ténèbres.

« Compris Boss ! », acquiesça Bébé en laissant apparaître un sourire.

Linley lui sourit en retour, en signe d’encouragement. Le mystère de ses origines avait occupé l’esprit de Bébé toute sa vie durant. À présent qu’il avait une chance de le résoudre, Bébé n’allait pas hésiter une seconde.

..

Des flocons tombaient doucement du ciel. Les discussions au palais royal étaient extrêmement animées.

« Alors, le mystérieux Roi de la Forêt des Ténèbres serait nommé Beirut… » Rebecca mit ses mains sur son cœur, la respiration rapide. L’un des cinq pouvoirs suprêmes du continent de Yulan, l’une des cinq divinités, était effectivement digne d’admiration. Le pouvoir des Divinités était bien supérieur à celui des Saints.

Par exemple, Stehle n’avait pas même été capable de résister à un claquement de doigt de César.

« Père, les yeux bouillants d’énergie de Taylor étaient fixés sur Linley. Ce Beirut est-il vraiment fort ? Encore plus que vous ? Linley et Wharton rirent de concert. Aux yeux de ses enfants, Linley était invincible.

Le Seigneur Beirut… » Linley regarda en direction du nord, comme s’il pouvait voir cet expert qui se tenait au sommet du continent Yulan. D’après ce que ces trois Monarques Rats Violet-Or avaient dit, le seigneur Beirut était très probablement la plus puissante Divinité de tout le continent Yulan.

Linley tapota la tête de Taylor et dit gentiment, « Taylor, la puissance de ton père n’est même pas digne d’être comparée à la sienne.

– Mais Père va forcément le surpasser un jour ! Répliqua immédiatement Taylor avec une certitude absolue dans la voix. Mon père est le plus grand génie du continent Yulan et le plus puissant Guerrier Dragonblood de l’histoire !

– Haha ! » Linley, à court de mots, se contenta d’en rire. Il regarda Wharton avant de lui donner des instructions. « Wharton, à partir de demain j’ai prévu de me rendre dans ma chambre souterraine et de commencer à m’entraîner. La fondation de l’Empire Baruch… Je ne m’y impliquerai pas. »

La chambre souterraine de Linley était bien sûr la chambre dimensionnelle au cœur des mines de magycites.

« Grand-frère, tu ne seras pas présent ? Wharton était choqué, la fondation d’un empire était un événement majeur.

– Oublie. » Répondit Linley. Qui regarda alors Délia.

La puissance magique de Délia ainsi que son énergie spirituelle augmentait à une vitesse incroyable. Après avoir atteint le neuvième rang de Grand Mage, sa vitesse de progression n’avait fait qu’augmenter. Linley ne pouvait qu’être choqué. Il semblait que pour Délia il n’y avait rien qui ressemble à un quelconque plafond de verre.

« Délia, lorsque l’Empire sera fondé, il est très probable que l’Empire Yulan envoie des émissaires. Tes parents devraient sans doute venir eux aussi. Tu devrais rester au palais en attendant.

– D’accord », accepta avec joie Délia en se demandant comment allaient ses parents.

Elle les avait quittés depuis douze ans. Le clan et Délia s’étaient réconciliés depuis longtemps, mais en raison de la distance elle avait peu d’occasions de les voir.

Avec la fondation de l’Empire Baruch, ses parents feraient assurément le déplacement.

Linley continua à donner ses instructions, « Délia, la salle souterraine mesure plus de dix mètres de large, je l’ai déjà divisée en deux étages. Quand tu en auras fini, rejoins-moi. À ce moment-là, je t’aiderai à entrer. Nous pourrons nous entraîner ensemble. Je m’attends à ce qu’en quelques années tu atteignes le rang d’Archimage Saint, même avant moi. » Linley était presque un peu envieux de son évolution.

Dans les yeux de Délia brillait une certaine excitation.

Chaque fois que Linley partait s’entraîner en solitaire, il disparaissait pour dieu-sait combien de temps. Délia voulait naturellement l’accompagner en de telles circonstances.

« D’accord, je te rejoindrai dès que ce sera fini. », répondit-elle immédiatement.

Le jour suivant, Linley s’envola pour la mine de magycites. Après la bataille, les mineurs avaient recommencé à travailler de façon ordonnée mais intensive. En un court mois de travail, soixante à soixante-dix pourcents des gemmes de la mine avaient été récupérées et il ne restait plus beaucoup de pierres de valeur.

Mais bien sûr, divers bâtiments importants avaient été construits autour de la « porte ».

Linley entra dans les tunnels, ouvrit une porte de pierre et arriva devant la mystérieuse porte dimensionnelle. Son corps se couvrit instantanément d’une couche de Dou-Qi azur, ondulant dans l’air autour de lui de façon rythmique, avant de pénétrer à l’intérieur.

*Crackle* *crackle*

Une force terrifiante, semblable à un nuage de lames tranchantes, vint à la rencontre de Linley. Mais sa garde ondulante était pleinement capable de le défendre contre le mécanisme de protection de la salle.

En entrant dans la dimension réduite, Linley sentit son cœur s’apaiser. Terre, feu, eau et vent. Chaque essence élémentaire semblait si proche. Même les impulsions, les vibrations provenant de la terre devenaient extrêmement claires. En levant la tête, il vit cette membrane translucide, et cet espace chaotique multicolore à l’extérieur.

« J’ai déjà atteint le niveau de 256 couches d’ondes depuis longtemps. J’espère que cette fois, je pourrai faire un véritable bond en avant. » Linley s’assit immédiatement, jambes croisées, commençant à méditer en harmonie avec les éléments.

La dernière fois, Linley avait eu une inspiration. Mais il n’avait fait que comprendre que de ces 256 couches il ne devait former plus qu’une seule et unique vibration. Et que ce n’était qu’ainsi seulement qu’il atteindrait la perfection dans ses Profondes Vérités de la Terre. Cependant, la manière d’y arriver n’était pas encore très claire pour lui.

Dans cette dimension réduite, le temps passait sans qu’on ne le remarque.

Linley commença son entraînement isolé.

Le 28 décembre de l’an 10 022 du calendrier de Yulan. Dans deux jours, le festival de Yulan allait commencer. Ce sera un festival historique car… Lors de ce festival, l’Empire Baruch allait être officiellement fondé.

La ville de Baruch était noyée dans un brouhaha d’activité. De nombreux étrangers étaient présents en ville pour l’occasion.

Dix gardes escortaient un carrosse à travers les rues de la capitale. En un regard, on pouvait voir que les gardes accompagnant ce carrosse étaient des guerriers de haut niveau, au moins du cinquième rang. Les passagers de ce carrosse ne pouvaient donc être des gens ordinaires.

Après un long moment, le carrosse arriva devant un hôtel. Les gardes arrêtèrent la marche.

« Madame, nous sommes arrivés à l’hôtel. Dit respectueusement le cocher en ouvrant la porte du carrosse.

– Compris. », lui répondit une douce voix. Une main blanche de jade apparut à la porte du carrosse et une noble dame vêtue de violet et portant un voile noir en sortit. Si Linley avait été présent, il l’aurait assurément reconnue…

Alice !

Cela faisait vingt-trois ans depuis le jour de l’Apocalypse.

À l’époque, Alice était encore très jeune. Avec les années, elle avait acquis la grâce et l’élégance naturelle d’une noble dame.

« Vingt-trois ans… » Alice jeta un regard vers la ville, le cœur serré d’émotion. Elle connaissait le nom de cette cité, Baruch. La ville portait ce nom en hommage au clan de Linley. Le cinquième grand empire du continent Yulan allait être fondé officiellement dans deux jours. Son nom serait également « l’Empire Baruch ».

« Linley Baruch. » Alice murmura le nom de Linley.

Cette année-là, alors que Kalan et elle étaient en danger dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, Linley était soudainement tombé du ciel et l’avait sauvée. Cette année-là, Linley n’était rien de plus qu’un jeune plein de potentiel, alors qu’elle était une belle et libre jeune fille. Tandis que Kalan était le successeur d’un clan majeur.

Vingt-trois ans plus tard.

Linley avait déjà atteint une hauteur dont elle ne pouvait que rêver d’approcher.

Alice ressentait une profonde gratitude envers Linley. Le jour de l’Apocalypse, c’était Linley qui avait demandé au directeur Maia de prendre soin d’elle et de Rowling le temps de prendre la fuite. Le directeur Maia avait été vraiment gentil avec les deux jeunes femmes.

Après cet événement, Alice et Rowling avaient été officiellement adoptées par le directeur Maia. Et Alice avait commencé à l’aider à gérer les affaires de la galerie Proulx. Rowling ne se montra pas particulièrement douée en la matière, mais Alice… se montra très talentueuse en management des différentes galeries, au point que le directeur Maia avait finalement décidé de lui donner plus d’autorité. Cette fois-ci, il l’avait envoyée à Baruch.

Pour la bonne raison… qu’elle allait démarrer une nouvelle galerie Proulx, ici, dans la ville de Baruch !

En général, toutes les grandes cités avaient depuis longtemps leur propre galerie de sculptures. Dans le cas de la ville de Baruch, comme elle était promise à un avenir glorieux en tant que centre d’un nouvel empire, il était tout naturel de la doter à son tour d’une galerie Proulx.

« Madame ? Un garde la sortit gentiment de sa rêverie avant de lui faire remarquer qu’il neigeait.

– Oh. »

Ce n’est qu’à cet instant qu’Alice revint au présent. Avec un petit rire, elle dit « Allons-y. » Alice, escortée par ses gardes, entra dans l’hôtel. Les gardes derrière Alice étaient très respectueux envers elle. Ils savaient que son mari avait péri il y a des années, lors du jour de l’Apocalypse.

Et ils se demandaient… Pourquoi Alice ne s’était-elle jamais remariée ?

En l’an 10 023 du calendrier Yulan. Le premier janvier, l’Empire Baruch fût officiellement fondé.

Ce jour-là, des représentants de chaque nation vinrent, et la ville de Baruch fut remplie de festivités. Cependant… Au même moment, de nombreux experts cachés, retirés du monde, commencèrent à s’agiter.

Ils avaient reçu des ordres provenant des divers experts de niveau Divin.

Dans l’Empire O’Brien, à l’extérieur de la capitale, sur la Montagne du Dieu de la Guerre.

« Bon retour, maître. » Plus de vingt Saints se tenaient là, respectueusement, alors que le Dieu de la Guerre O’Brien atterrissait au sommet de la montagne, ses cheveux écarlates voletant dans tous les sens comme des lames de feu.

Le Dieu de la guerre hocha légèrement la tête, puis commença à donner des ordres. « Castro. »

Celui-ci avança immédiatement d’un pas, avant d’attendre les ordres de son maître. Le Dieu de la Guerre annonça calmement. « Dirige-toi immédiatement vers les Terres Chaotiques, et informe Linley qu’il est invité à nous rejoindre l’an prochain, le 3 mars, sur la Montagne du Dieu de la Guerre.

– Bien, maître. », accepta aussitôt Castro.

« Lanke », continua le Dieu de la Guerre. Son disciple, Lanke, fit un pas en avant à son tour. « Dirige-toi vers les mers du nord où vit Kefande [Ke’fan’de]. Informe-le aussi que, quoi qu’il arrive, le 3 mars de l’an prochain il doit nous rejoindre sur ma Montagne du Dieu de la Guerre.

– Oui, maître. » Lanke accepta immédiatement.

Le Dieu de la Guerre parla alors une fois de plus. « Kenyon. » Kenyon fit à son tour un pas en avant. « Tu vas aller… »

Il distribua ainsi des ordres à douze de ses disciples à la suite, puis il ordonna à dix autres de rester. Ces dix étaient les plus puissants de ceux qu’il avait pris comme disciples personnels, incluant son tout premier disciple, Fain.

« Chacun d’entre vous, faites vos préparatifs. Je ne veux pas vous voir finir comme votre troisième frère. Dit-il calmement.

– Oui, maître ! » Les dix répondirent d’une voix. Ils savaient de quoi parlait leur maître.

« Si vous avez peur de mourir, vous pouvez toujours choisir de laisser votre place. Il y a bien d’autres Saints qui seraient plus que ravis d’accepter cette opportunité. » Le Dieu de la guerre parla calmement avant de les regarder un à un. Après avoir observé leur réaction, il partit, satisfait.

……

Dans une pièce souterraine, Castro s’assit. Il avait volé un long moment, d’abord vers la ville de Baruch puis jusqu’ici, guidé par Barker. Il pensait que Linley vivait toujours sur le mont Noir Corbeau.

« Castro, attends un moment. Je vais informer Linley de ta venue, lui dit Barker en souriant.

– Très bien. » Castro était très poli.

Barker quitta le hall et, en trois pas, rejoignit la mystérieuse porte. Castro resta tranquillement assis là, sans même étudier les lieux avec son énergie spirituelle. Après-tout, Barker était un Saint, lui aussi. Il aurait facilement détecté toute utilisation d’énergie spirituelle.

Barker arriva devant la porte puis, d’un pas, la franchit.

Cet article comporte 7 commentaires
    1. Ah ouais merci de me l’avoir dit, j’avais même pas tilter ^^ Je me disais aussi que j’avais une sensation bizarre mais je savais pas d’où ça venait :p Et juste qu’il y’avait des gros saut de ligne !
      En tout cas merci pour le chapitre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top