skip to Main Content
Menu

Chapitre 4 : Machine de Guerre


Source : Version anglaise

Traduit par : Zareik
Edité par : Kayorko et MissX
Checké par : MissZareik


PANLONG – LIVRE 10 CHAPITRE 4


        *Grondement…*

De l’eau s’écoulait d’une cascade qui faisait plusieurs dizaines de mètres de haut avant de venir s’écraser contre le fond d’un profond bassin, éclaboussant les alentours. L’eau s’écoulait ensuite dans un ruisseau étroit qui coulait doucement vers le bas. Barker et Zassler suivaient justement ce petit cours d’eau qui devait les mener jusqu’au centre du Mont Noir-Corbeau.

Après avoir marché un certain temps, ils atteignirent un paisible lac avec, en son centre, une gracieuse petite hutte en bois.

Devant la hutte en bois, se trouvait un homme aux cheveux longs qui portait une robe lâche, et qui maniait lentement une longue épée violette. Mais en réalité, cette « lenteur » était une illusion, une mauvaise perception de Zassler et de Barker. Bien que l’épée semble lente vue de l’extérieur, en réalité, elle se mouvait terriblement rapidement.

Cette sensation de perception visuelle erronée donnait à Barker et Zassler une envie urgente de vomir du sang.

À chaque coup d’épée, il semblait que l’espace aux alentours se tordait.

Barker et Zassler se regardèrent, choqués. Cela ne faisait que quelques mois, mais Linley semblait encore avoir découvert de nouveaux secrets des Lois du Vent ! Ils n’avaient encore jamais vu Linley utiliser cette technique. Avec ce qu’ils venaient de voir, ils étaient certains… que cette technique était définitivement incroyablement puissante.

Barker et Zassler se tenaient aux bords du lac, attendant en silence.

Après un long moment, Linley rengaina son épée.

– Venez ici. Avec un geste de sa main, Linley fit soudainement apparaître une légère brise, et un ‘pont d’air’ se créa entre la hutte en bois et le bord du lac. – Vous pouvez marcher dessus. N’ayez pas peur. Vous ne tomberez pas.

Barker et Zassler se regardèrent, puis marchèrent sur ce ‘pont d’air’ en direction de la hutte, où se trouvait Linley.

Linley s’assit sur le bord d’un des bancs en pierre qui se trouvaient devant la hutte. Avec un geste de sa main, il retira une flasque de vin et trois tasses. En riant calmement il dit,

– Zassler, si tu étais venu il y a quelques jours, je n’aurais probablement pas été encore capable d’utiliser le vent tel que je viens de le faire. Je n’aurais probablement pu que te ramener directement de l’autre côté en te soulevant.

Zassler était un Grand Mage du neuvième rang. Même s’il était presque au niveau Saint, il ne pouvait pas voler. Puisque son corps était faible, il n’y avait aucune chance qu’il puisse marcher sur l’eau.

– Seigneur, qu’est-ce que c’était, à l’instant ? Barker ne s’était pas encore remis du choc.

Zassler regardait Linley aussi. Linley expliqua en riant,

– C’est simplement l’une des nombreuses façons d’utiliser les Lois du Vent. Il n’y a pas longtemps, j’ai eu quelques idées sur l’aspect de la ‘Lenteur’, ce qui m’a permis de faire ce que je viens de faire. Mais j’ai encore du chemin à faire avant de maîtriser le niveau du ‘Verrouillage Spatial’.

– Qu’est-ce qu’un ‘Verrouillage Spatial’ ? demanda Zassler.

Linley n’expliqua pas plus. Zassler et Barker ne pratiquaient pas les Lois Élémentaires du Vent. Comment pourraient-ils espérer comprendre ses explications ? Quand Linley s’était entraîné contre Miller, cet expert de la ville mystérieuse de la montagne, Linley avait soudainement entraperçu une voie plus directe vers l’aspect de la ‘Lenteur’ du vent. Naturellement, cela lui avait permis de progresser deux fois plus vite pour moitié moins d’efforts.

Si Miller venait à voir Linley s’entraîner, il aurait été choqué !

En seulement quelques mois, Linley avait été capable d’avancer autant. Cette vitesse d’amélioration était tout simplement terriblement rapide.

Remplissant les tasses de vin pour chacun, Linley leva la sienne pour porter un toast. Il demanda ensuite en souriant,

– Dites-moi, pourquoi êtes-vous venus ?

Barker expliqua,

– Seigneur, après avoir passé du temps à gérer notre territoire actuel, nous avons complété la réorganisation militaire, et on leur a laissé trois mois d’entraînement. Il serait temps d’attaquer d’autres villes.

Aussitôt qu’il entendit ces mots, un sourire apparût sur le visage de Linley.

Il avait impatiemment attendu ce jour.

– Cette fois-ci, nous devrions attaquer cette ville préfectorale, non ? dit Linley.

Zassler acquiesça.

– Oui, d’après mes plans, cette fois-ci nous devrions attaquer trois petites villes et la ville préfectorale de Moat [Mo’te].

Le groupe de Linley contrôlait actuellement six villes et six légions avec cinquante mille soldats. Cette force militaire était égale à celle d’une ville préfectorale.

Mais….

Le groupe de Linley comptait aussi des experts de haut niveau dans ses rangs ! C’était définitivement un avantage sur les autres.

– Après avoir pris le contrôle de la ville préfectorale, nous annoncerons publiquement la fondation de notre Duché, gloussa Barker.

Linley avait impatiemment attendu la fondation de leur Duché. Il se rappelait le rendez-vous que Délia lui avait promis dans sa lettre. Le jour où il fonderait son Duché serait le jour où Délia quitterait l’Empire Yulan pour venir le voir.

– Linley, demanda Zassler, – Une fois que nous aurons pris la ville préfectorale, que devrions-nous faire ensuite ? Devrions-nous continuer à prendre d’autres villes n’appartenant ni à l’Église de Lumière ni au Culte des Ombres ? Ou devrions-nous commencer à lancer des attaques contre des villes contrôlées par l’Église de Lumière ?

D’après les cartes militaires, après avoir pris la ville préfectorale qui se trouvait au sud du territoire que Linley contrôlait, démarrait le territoire qui se trouvait sous la domination de l’Église de Lumière.

Bien évidemment, le contrôle de l’Église de Lumière était secret. En surface, ce n’étaient que des Duchés. Mais en réalité, il était facile de savoir lequel était contrôlé par l’Église de Lumière, et lequel était contrôlé par le Culte des Ombres ! Il fallait simplement regarder les temples qui se trouvaient dans ces villes préfectorales. Si cette ville possédait un Temple de Lumière, alors ce Duché était secrètement contrôlé par l’Église de Lumière.

Si c’était un Temple des Ombres, alors il était contrôlé par le Culte des Ombres.

– Commencez à attaquer les Duchés contrôlés par l’Église de Lumière, dit Linley en plissant ses yeux pendant qu’il prenait cette décision. – Lorsque nos activités deviendront de plus en plus prononcées, le réseau d’espions de l’Église de Lumière remarquera forcément les cinq frères Barker. Sachant que vous êtes là, il serait étrange qu’ils ne réalisent pas que je suis là aussi.

Linley regarda Barker et Zassler, puis gloussa.

– Après que nous ayons pris le contrôle de la ville préfectorale, nous passerons un certain temps à la stabiliser, et à réorganiser entièrement nos armées. Et une fois que nous les aurons réorganisées, nous commencerons à attaquer le territoire contrôlé par l’Église de Lumière !

– Mais bien sûr, nous ne lancerons que des petites attaques au début, pour voir comment l’Église de Lumière réagit, dit Linley en riant doucement. – Voyons s’ils contre-attaquent directement, ou s’ils se retiennent de le faire, ou encore s’ils envoient des experts me trouver.

Zassler comprit les intentions de Linley. Tout en riant il dit,

– D’accord. Si l’Église de Lumière décide de te combattre ouvertement, Linley, alors, le nom du Duché sera basé sur ton nom de famille. Appelons-le ‘Le Duché Baruch’ !

– Mais si l’Église de Lumière se retient, alors nous pourrons continuer de prétendre que tu n’es pas là, et nous pourrons choisir un nom au hasard pour le Duché.

En entendant ce que Zassler venait de dire, Linley acquiesça.

Maintenant, ce qu’ils avaient besoin de voir, c’était la manière dont l’Église de Lumière réagirait. Si les experts de l’Église de Lumière n’apparaissaient pas, alors Linley n’agirait pas. Il laisserait Barker et ses frères semer la zizanie, attaquant à répétition des villes. Si les experts ennemis apparaissaient… alors ils répondraient en conséquence.

– Quand attaquerons-nous la ville de Moat ? demanda Barker à Linley.

– Dépêche-toi et commence maintenant ! répondit Linley.

Les mots de Linley signalèrent le début des préparations pour la guerre dans les six villes qu’ils contrôlaient. Une légion avec 9000 hommes, dirigée par Boone, Ankh, et Hazer, partit attaquer les trois petites villes, pendant que les quatre autres légions, dirigées par Gates et Barker, partirent attaquer la ville préfectorale de Moat.

Zassler resta surveiller Noire-Terre.

– À mort ! Le sol entourant les murs de la ville préfectorale de Moat était complètement gorgé de sang. Au début, la ville de Moat avait envoyé son armée de 20 000 personnes, pour se battre directement contre l’ennemi. Mais quand les troupes dirigées par Gates et Barker chargèrent, il y eut d’énormes pertes.

Gates et Barker était deux terribles dieux du combat.

À chaque fois que leurs massives haches tournoyaient, des gens mourraient en grands nombres. Chaque armée possédait ses propres escouades d’élites, et Gates et Barker se focalisaient précisément sur celles-là. Partout où une poche de résistance tenait bon, ils allaient l’éliminer.

Rapidement, l’armée de 20 000 hommes de la ville préfectorale de Moat fut complètement brisée. Leur moral disparut complètement et un grand nombre de personnes capitulèrent immédiatement un peu partout.

Plus de la moitié d’entre eux étaient morts. Les chanceux survivants… furent tous capturés.

Ils ne pouvaient pas fuir, même s’ils le voulaient. Les portes de la ville préfectorale de Moat étaient fermées. Le gouverneur de la ville n’osait plus ouvrir ses portes. Dès l’instant où il le ferait, ces deux démons chargeraient à l’intérieur de la ville et il serait tué. À ce moment, cette ville préfectorale n’avait plus que 20 000 soldats.

Les soldats de Noire-terre formaient des rangs ordonnés. Ces 10 000 prisonniers étaient complètement démoralisés, avec beaucoup de blessés. Seulement deux mille ou trois mille étaient encore en état de combattre. Leur sang couvrait le sol, et le moral des gardes de la ville de Moat était au plus bas.

– Qu’est-ce qu’il se passe ? Pourquoi ils se tiennent aussi loin ? Les troupes de la garnison étaient sur les nerfs. La distance à laquelle l’ennemi se trouvait était bien plus grande que ce que leurs arcs pouvaient atteindre.

Soudainement, les deux dieux de la guerre se mirent à charger à toute vitesse en direction de la ville, leurs haches en mains. Leur vitesse était si rapide que tous les gardes les regardèrent, bouche bée. Ils se reprirent immédiatement,

– Archers, préparez-vous à attaquer ces deux hommes. Feu !

Les cents archers d’élites, sélectionnés parmi toutes les légions de la ville, étaient tous équipés de puissants arcs, qu’ils commencèrent à utiliser et tirer en direction des deux hommes. Malgré cela, Barker et Gates étaient tout simplement trop rapides, et seules quelques flèches les touchèrent, mais même celles qui les touchèrent furent déviées.

– Haha regardez ça ! rugit Gates, tout excité. Levant sa terrifiante hache, il frappa en direction des lointaines portes de la ville.

*Boum !*

Un soudain et terrifiant son émana des portes de la ville. Les grandes portes de la ville tremblèrent et des fissures apparurent, mais elles ne cédèrent pas.

– Les portes d’une ville préfectorale sont vraiment plus résistantes que celles des petites villes, dit Gates tout en riant bruyamment, le son de son rire fit trembler les cieux. Les soldats qui étaient sur les murs de la ville de Moat pouvaient l’entendre clairement. – Grand Frère, pas besoin que tu viennes, je peux me charger de la porte !

Le souffle de sa frappe avait déjà fait blanchir de peur les hommes qui se trouvaient sur le mur.

Qui pouvait lutter comme cela ?!

Frapper directement les portes d’entrée et charger à l’intérieur ?!

– Lâchez les rochers, vite, lâchez les rochers ! La voix stridente du gouverneur de la ville résonna. Les murs de cette ville préfectorale faisaient une dizaine de mètres d’épaisseur. À côté des portes normalement fermées, se trouvaient des ouvertures. De ces ouvertures, de massifs rochers commencèrent à tomber.

Cette grosse douzaine d’épais rochers, tombèrent au sol avec suffisamment de puissance pour que même un expert du neuvième rang ne puisse les ignorer. Ils étaient faits exprès pour se charger des experts comme ceux-là.

– Ils font tomber des rochers ?

L’expression de Gates changea, et il hurla énervé,

– Les enfoirés, hors de mon chemin ! Sa hache bougea aussi agilement qu’une feuille, et toucha gentiment la porte de la ville. Celle-ci trembla violemment, puis se brisa en deux, fragmentée. Puis, avec un faible grondement, les rochers commencèrent à tomber, et finirent par bloquer l’entrée de la ville.

– Brise-toi. Barker utilisa lui aussi la même technique ‘Manier quelque chose de lourd comme s’il était léger’.

*Boom !* Les rochers tremblèrent, puis des morceaux de pierres éclatèrent dans toutes les directions. Une fissure d’un mètre apparut à la surface du rocher, mais par rapport à son impressionnante taille, même une profonde fissure importait peu.

Gates et Barker se regardèrent.

– Il va falloir que nous agissions selon les ordres de Monseigneur, dit Gates en riant.

Comme Linley leur avait ordonné, Barker et ses frères devaient garder leurs identités de Guerriers Undying secrètes. Ils étaient l’une des armes secrètes de Linley. Après tout, l’Église de Lumière ne connaissait assurément pas leur identité. Les seules choses qu’ils étaient autorisés à révéler étaient ce que l’Église de Lumière savait déjà.

– Haeru ! hurla bruyamment Barker.

*Groooowwwl !* Un hurlement qui fit trembler la terre put se faire entendre, et une terrifiante panthère qui était au milieu de l’armée grossit drastiquement, et finit par atteindre une hauteur de dix mètres et une longueur de vingt mètres. Voyant cette énorme créature magique, aussi grande qu’une maison à trois étages… Tous les gens de la ville préfectorale de Moat furent complètement abasourdis.

– Une créature magique de niveau Saint !

Ces gardes étaient bouche-bée.

*Bang !* Haeru, maintenant grand comme trois étages se transforma en une ombre floue, et chargea vers les portes de la ville. En un clin d’œil, il traversa la distance qui le séparait des portes de la ville. Les portes étaient hautes de vingt mètres de haut, mais le terrifiant corps de Haeru s’écrasa directement contre l’amas de rochers de dix mètres d’épaisseur.

Une terrifiante explosion retentit.

Les rochers explosèrent comme s’ils étaient faits de tofu, et de nombreux morceaux volèrent dans toutes les directions. Plusieurs soldats de la garnison furent frappés par les pierres volantes, qui s’écrasèrent contre leur crâne, ou qui percèrent un trou dans leur torse…

La terrifiante créature magique, Haeru, chargea à l’intérieur de la ville, et commença à tuer.

Il était une machine de guerre absolue. Peu importe qui se tenait devant lui, ils se faisaient écraser à mort, ou envoyer valser. D’innombrables pertes !

– On se rend, on se rend !

– On se rend !!!

Même les plus courageux des guerriers se sentaient complètement impuissants face à une créatique magique aussi terrifiante. Ils jetèrent immédiatement leurs armes au sol, et s’agenouillèrent, signifiant par là leur reddition. Une créature magique de niveau Saint… comment des soldats comme eux pourraient résister face à une si grande puissance ?

– Je me rends, je me rends. Le gouverneur de la ville de Moat tomba, genoux au sol, tremblant de partout.

Après avoir pris le contrôle de la ville préfectorale de Moat, le groupe de Linley possédait maintenant une ville préfectorale et neuf villes plus petites, et contrôlait maintenant une population de neuf millions de personnes. Il pouvait être déjà considéré comme un Duché d’une taille relativement grande.


Cet article comporte 14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top