skip to Main Content
Menu

Chapitre 39 : Un combat à mort

Source : version anglaise

Traducteur Français : Zareik
 Éditeurs : Kayorko & Miss X
Checkeuse : MissZareik

Livre 10 Chapitre 39 : Un combat à mort

         Guillermo resta silencieux un instant, puis dit,

– D’accord. Laissons-les y aller.

Rapidement, six guerriers à l’allure ordinaire apparurent sous la tente des commandants. Weiss Porter et Guillermo se regardèrent l’un et l’autre, puis le Cardinal Sombre dit aux six hommes,

– Cachez-vous au milieu de l’armée et chargez en même temps vers les murs de la ville. Lorsque vous atteindrez les murs, accélérez et détruisez les portes en un coup. Ensuite vous guiderez l’armée à l’intérieur de la ville. Vous devez les prendre par surprise et les empêcher de réagir à temps.

– Bien, monseigneur.

Trois d’entre eux acquiescèrent immédiatement, tandis que trois autres regardèrent Guillermo. Ce dernier hocha doucement la tête.

– Faîtes comme Weiss Porter l’a dit.

– Bien, monseigneur.

Sur la grande et vaste plaine, des hordes de soldats chargeaient sauvagement vers la ville. Seize canons à magycites brillaient sans arrêt, et prenaient des vies à chaque flash de lumière. Sur les murs de la ville préfectorale de Cod, Linley, Barker, Gates, Hazer, Ankh, Boone, et les autres contemplaient les combats.

– Ils se battent bien sauvagement, s’exclama Gates en se léchant les lèvres avec un sourire sinistre.

Hazer regarda Linley les yeux brillants.

– Seigneur Linley, laissez-nous y aller pour leur donner une bonne leçon.

Parmi les cinq frères Barker, seul Barker avait atteint le niveau Saint dans sa forme humaine. Les quatre autres étaient au sommet du neuvième rang, prêts à franchir le pas à n’importe quel moment.

Linley regarda les combats en dessous. En riant calmement, il dit,

– Pas de précipitation. Vous allez bientôt en avoir la possibilité. Mais rappelez-vous, quoi qu’il arrive, vous ne pouvez pas les laisser récupérer la mine de gemmes.

En vérité, même face à la grande quantité de gemmes magiques, Linley tenait plus à la bulle dimensionnelle.

C’était un terrain d’entraînement trop précieux pour ne pas être préservé.

– Malheureusement, Zassler a lui aussi atteint le niveau Saint. Autrement, dès qu’il aurait agi, il aurait probablement été capable de contrer un million de soldats à lui tout seul, soupira Linley. Zassler et Linley avaient atteint le niveau Saint quasiment en même temps. Zassler était maintenant un Archimage Nécromancien de niveau Saint. Après être devenu un Archimage Nécromancien, la puissance de Zassler avait atteint un nouveau niveau terrifiant.

Zassler occupait maintenant son temps à collecter des morts-vivants de niveau Saint.

Un seul Archimage Nécromancien pouvait collecter et soumettre un groupe entier de morts-vivants de niveau Saint. Ce qui laissait imaginer la puissance qu’il avait à sa disposition.

– Ce vieux bâtard. Il passe son temps à se cacher dans les montagnes et à s’entraîner. Il ne se montre plus jamais maintenant, grommela Gates. – La dernière fois, je suis allé le voir, et il m’a envoyé un zombie de niveau Saint pour se battre contre moi. Je dois admettre… que ce zombie était vachement fort quand même, soupira Gates.

Linley ricana intérieurement.

Zassler se contentait de jouer avec Gates. Linley savait bien… que si Zassler l’avait réellement voulu, Gates aurait probablement été vaincu en un instant. Car les nécromanciens étaient extrêmement doués dans tout ce qui touchait à l’âme, et étaient donc extrêmement talentueux dans les « attaques spirituelles ». En atteignant le niveau Saint, si Zassler utilisait une attaque spirituelle…

Même un puissant Saint serait très probablement incapable de l’encaisser.

*Bang !*

Soudainement, Linley et les autres sentirent les murs de la ville trembler violemment. Le visage de Barker changea.

– C’est pas bon !

L’énergie spirituelle de Linley venait aussi de découvrir qu’en dessous, six guerriers du neuvième rang avaient rejoint les rangs de l’armée pour franchir les portes de la ville.

– Chargez ! Les attaquants découvrirent, à leur grande surprise, que les portes de la ville s’étaient écroulées.

Immédiatement, un grand nombre de soldats se mirent à se déverser par les portes de la ville. Les meneurs de ces soldats étaient bien évidemment les six guerriers du neuvième rang. Les gardes de la ville voulurent les bloquer, mais se firent aisément massacrer par les six guerriers du neuvième rang. Cependant, le commandant de la porte Sud regarda simplement et froidement ce spectacle se dérouler.

– Lâchez le rocher ! La voix du commandant surgit sans une once de panique.

Instantanément, des douzaines de guerriers tirèrent sur des leviers cachés. Avec des bruits d’engrenages, un énorme rocher qui faisait des douzaines de mètres d’épaisseur se mit à tomber. Les soldats en dessous voulurent l’éviter, mais la plupart d’entre eux en furent incapables et se firent réduire en bouillie.

*Bam !*

Les portes de la ville avaient été scellées !

Les soldats à l’extérieur ne pouvaient pas rentrer, et les soldats à l’intérieur ne pouvaient pas en sortir non plus.

– Six guerriers du neuvième rang. Ils donnent vraiment tout ce qu’ils ont, rugit furieusement Gates, avant de récupérer sa massive hache à double tranchant d’un simple mouvement de la main. Il chargea depuis le haut des murs jusque dans la cour intérieure. Les six guerriers du neuvième rang se trouvaient déjà dans la ville. Gates atterrit sur le sol, suivi immédiatement par Ankh, Boone, et Hazer.

À l’intérieur de la ville.

Les six guerriers du neuvième rang étaient tous en plein massacre, sans qu’aucun soldat autour d’eux n’arrive à les arrêter.

– Vite, fuyez ! cria l’un des guerriers du neuvième rang en abattant sa lame de guerre vers un officier, qui fut instantanément découpé en deux moitiés. Où que ces guerriers du neuvième rang aillent, des corps leur faisaient suite.

Les autres guerriers du neuvième rang savaient eux aussi qu’ils ne pouvaient pas rester là trop longtemps.

Ils ne faisaient absolument pas attention aux soldats qui les avaient suivis. Un guerrier blond et borgne s’élança soudainement du sol, et s’envola aisément jusqu’à trente mètres de haut, passant au-dessus des murs et arrivant à l’extérieur de la ville. Les cinq autres guerriers du neuvième rang s’élancèrent immédiatement eux aussi…

– Vous voulez fuir ?!

Un rugissement furieux, et une hache de guerre flasha vers eux. Gates fut le premier à arriver, et en plein air, il arrêta l’un des guerriers du neuvième rang qui était en plein saut. Celui-ci voulut utiliser l’épée lourde qui était entre ses mains pour bloquer la hache, mais dès qu’il le fit…

*Bam !*

L’épée lourde du guerrier éclata en petits morceaux, et le guerrier fut envoyé s’écraser au sol, qui se fendit sous l’impact. Gates rugit furieusement,

– Espèces d’enf**rés, vous osez vraiment entrer dans la ville ? Mourrez !

La terrifiante hache de guerre s’abattit de nouveau, et ce fut comme si la zone environnante s’était gelée d’un seul coup.

Gates avait déjà atteint le niveau « impose » !

Il n’y avait aucun endroit pour que le guerrier du neuvième rang puisse fuir. – Ah ! Un cri misérable d’agonie se fit entendre, avant qu’il ne se fasse éviscérer par la massive hache de guerre. Du sang et des morceaux d’organes internes giclèrent partout et son corps tomba lourdement au sol, pour ne plus jamais se relever.

Bien qu’ils soient tous les deux des guerriers du neuvième rang, Gates était au sommet du neuvième rang en plus d’être un Guerrier Undying. La différence était trop grande.

Les quatre autres guerriers rencontrèrent eux aussi Boone, Ankh, et Hazer. Ankh, à lui seul, força deux guerriers à reculer. Les yeux de Hazer, Boone, et Ankh étaient emplis d’une lueur sauvage et meurtière.

Le combat se termina très rapidement.

– Monseigneur, mis à part moi-même, les cinq autres… furent incapables de s’échapper. Le borgne aux cheveux blonds semblait clairement incapable d’accepter ce résultat.

Les visages de Weiss Porter et de Guillermo devinrent hideux.

– Comment est-ce possible ? Vous êtes des guerriers du neuvième rang ! Le visage de Weiss Porter ne put s’empêcher de devenir pâle en demandant cela.

– J’ai vu Linley et les Guerriers Undying sur les murs de la ville, dit soudainement Guillermo. Au niveau de puissance de Guillermo, même en étant à plusieurs kilomètres de là, il était tout de même capable de voir Linley et les autres sur les murs de la ville.

La voix de Weiss Porter devint sourde.

– Guillermo, penses-tu que Linley soit en train d’ignorer notre accord précédent et qu’il ait agit contre nos guerriers du neuvième rang ?

– Cela ne devrait pas être Linley, répondit Guillermo en secouant la tête. – Si c’était lui, il n’y aurait très probablement pas eu un seul de nos guerriers qui en aurait réchappé. Je pense plutôt qu’il s’agissait de ces Guerriers Undying qui n’ont pas encore atteint le niveau Saint dans leur forme humaine. Avec leur puissance, cela ne devrait pas être trop compliqué pour eux de s’occuper d’un guerrier ordinaire du neuvième rang.

Weiss Porter commençait à froncer les sourcils.

– Tu peux te retirer maintenant, en s’adressant au chanceux survivant.

Il donna ensuite l’ordre suivant,

– Laissons nos soldats qui attaquent battre en retraite pour l’instant. Nous allons faire une pause pour aujourd’hui.

– Bien, monseigneur, s’exclama le messager avant de partir immédiatement en courant.

Guillermo regarda Weiss Porter, interloqué. Ce dernier ferma les yeux. Après un petit moment, il les rouvrit, puis dit calmement,

– Guillermo, une fois la nuit tombée, préparons nos hommes à une nouvelle attaque, tard dans la nuit. Nous devons faire tomber la ville avant le lever du jour demain matin. Nous paierons le prix nécessaire avec leurs vies.

– Tard dans la nuit ? Guillermo fronça les sourcils en regardant son alter ego du Culte des Ombres. – Même sans nous préoccuper des vies de nos guerriers, cela va être difficile de faire tomber la ville.

Ni Guillermo ni Weiss Porter ne se préoccupaient de la vie des soldats ordinaires. Ils commandaient une quantité incroyablement grande de soldats, et cela leur servait aussi en réalité à réduire quelque peu la population grâce à cette guerre. Des soldats ordinaires ne nécessitaient qu’une ou deux années d’entraînement après tout.

Ils ne faisaient absolument pas attention à eux.

Les seuls auxquels ils tenaient un minimum étaient leurs soldats d’élite.

Par exemple, les cent mille soldats qui avaient été envoyés à la porte Est.

– Cette nuit, nous allons attaquer la ville, sans regarder le prix humain. Si à cinq heures du matin, nous n’avons toujours pas réussi à entrer dans la ville, nous utiliserons notre dernier atout secret, proposa Weiss Porter en regardant Guillermo. – Qu’en dis-tu ?

– Notre dernier atout ? Guillermo resta silencieux pendant un moment.

Il savait ce dont Weiss Porter parlait. Guillermo finit par hocher doucement la tête.

– Soit !

En réalité, s’ils se mettaient à attaquer à partir de minuit jusqu’à cinq heures du matin en continue et en combattant comme des fous, même s’ils n’arrivaient pas à entrer dans la ville, ils finiraient par épuiser les forces de Cod. À ce moment-là, l’Église de Lumière et le Culte des Ombres utiliseraient leurs cartes secrètes, et auraient la victoire assurée.

Les innombrables guerriers sous les murs battirent en retraite comme la marée descendante.

Watts se tenait en haut des murs, le visage impassible.

Linley le regardait, à côté de lui, les yeux emplis d’admiration. Juste avant, il avait regardé la totalité du combat se dérouler. L’ennemi avait attaqué à de multiples reprises, aux portes Est et Ouest, mais les ordres de Watts ainsi que la disposition de ses forces avaient toujours été quasi parfaits.

– Watts.

Linley, Barker, Boone, Ankh, et les autres s’avancèrent vers lui.

Watts s’inclina dès qu’il vit ce groupe de personnes.

Linley sourit.

– La bataille d’aujourd’hui s’est déjà terminée. Watts, allons prendre une bonne nuit de repos.

– Pas besoin, monseigneur. Watts avait un air très sérieux sur le visage. – Aujourd’hui, l’ennemi nous a attaqués à plusieurs reprises avec son armée. Ils ont utilisé leurs soldats d’élite pour essayer d’entrer par la porte Est, avant d’envoyer des guerriers du neuvième rang pour franchir la porte Sud. Et ils ont donné l’ordre aux soldats d’attaquer sauvagement… je peux déjà sentir que le commandant ennemi n’est pas une personne très patiente. Je m’attends à ce que sa stratégie suivante arrive soit aujourd’hui soit demain. Cette nuit, ils essayeront probablement de nous attaquer par surprise.

Watts regarda le camp ennemi.

Lorsque deux armées étaient engagées dans un combat, si l’un des deux commandants était capable de comprendre la personnalité du commandant ennemi, il pouvait alors prédire plus facilement les actions de l’ennemi.

– Oh ? Un léger sourire se dessina sur le visage de Linley.

Gates se mit à rire fortement.

– Seigneur Linley, n’ayez aucun doute. Les prédictions de Watts ont au moins 90 % de chances de se réaliser.

Cette nuit, Linley, Barker, et les autres étaient en train de boire du vin dans une cour. Comme Watts avait prédit que l’ennemi allait attaquer par surprise cette nuit, ils attendaient tous.

– Une bulle dimensionnelle secrète ? Boone sembla choqué par les mots de Linley.

Barker hocha la tête lui aussi.

– C’est ça. Même moi, qui ne possède pas vraiment une affinité pour les éléments, j’ai été capable de clairement sentir tous les éléments dans cette pièce mystérieuse. Cette sorte de sentiment… était vraiment très unique. Je me suis senti plus proche que jamais de la nature.

– Ankh, Boone, Gates, Hazer. Vous devez vous entraîner dur. À l’avenir, lorsque vous atteindrez le niveau Saint, vous serez vous aussi capables de vous entraîner à l’intérieur de cette bulle dimensionnelle, dit Linley en souriant.

La pièce faisait dix mètres de large. Elle pouvait en effet permettre à de nombreuses personnes de s’entraîner à l’intérieur en même temps.

Soudainement, de féroces cris de guerres jaillirent de la porte Sud, suivis immédiatement par les rugissements sourds des canons à magycites. Des cris misérables, des flèches sifflant dans les airs… Linley, Barker, et les autres échangèrent un regard, puis se mirent à rire.

– Ce Watts. Il a deviné juste. Venez. Linley commençait réellement à être admiratif devant Watts.

Leur groupe se dépêcha d’arriver devant les portes Sud. Plus ils s’en approchaient, plus les bruits de la guerre devenaient forts et terrifiants. Illuminé par des torches, le sol sous les murs de la ville était empli de corps, tandis qu’un grand nombre de soldats tombait des murs, alors que les soldats sous les murs tiraient à l’aveugle des flèches vers le haut.

– Des beffrois1. Linley vit soudainement une énorme construction avancer doucement vers la ville.

Chaque beffroi faisait plus de quarante mètres de large, et était entièrement fait d’acier et de ciment. Les énormes forts mobiles avançaient lentement vers les murs de la ville. La partie des forts mobiles faisant face aux murs de la ville était entièrement faite d’une épaisse couche d’acier.

*Boum !* Les canons à magycites crachèrent leur fureur.

Les flamboyantes boules de feu ne firent fondre qu’une couche de métal, de la protection d’acier qui faisait plusieurs mètres d’épaisseur. Les tours massives ne tremblèrent pas. Dix beffrois étaient là, et formaient une ligne, qui avançait lentement vers les murs de la ville.

  1. Des tours de siège
Cet article comporte 7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top