skip to Main Content
Menu

Chapitre 3 : Un Pouvoir qui s’étend


Source : Version anglaise

Traduit par : Zareik
Edité par : Kayorko et MissX
Checké par : MissZareik


PANLONG – LIVRE 10 CHAPITRE 3


        En l’an 10 010 du calendrier Yulan. Le 5 janvier. Le monde était couvert d’une brume grisâtre, et dans quelques endroits plus froids, la neige n’avait toujours pas fondu. À cet instant, la ville de Tours [Tu’er] se trouvait sous une pression impressionnante.

Le gouverneur de Tours était debout sur le chemin de ronde des murs, le regard tourné vers l’extérieur de la ville avec désespoir. Sous ses yeux se trouvait un nombre indéterminé de personnes.

– Combien de personnes possède la ville de Noire-Terre ? cria Delai [De’lei], le gouverneur de la ville, à ses subordonnés.

– Seigneur Gouverneur, les éclaireurs sont revenus nous faire leur rapport dès qu’ils ont aperçu les forces ennemies. Ils n’ont pas été capables de clairement distinguer le nombre de personnes qu’il y avait. Par contre, ils ont l’impression que leur chef est un des cinq légendaires dieux de la guerre de Noire-Terre, rapporta un garde qui se trouvait à côté du gouverneur, légèrement paniqué.

– L’un des cinq dieux de la guerre ? Delai se mit à paniquer à son tour. – Est-ce qu’ils sont vraiment au neuvième rang, juste parce qu’ils le disent ? M*rde, moi aussi je peux dire que je suis un Saint ! Vous tous, soyez prudents. Vous devez tenir vos postes.

– Oui, Seigneur Gouverneur, acquiescèrent à l’unisson l’ensemble des gardes.

La ville de Tours n’osait pas sortir pour recevoir l’armée ennemie sur un terrain découvert. Ils ne pouvaient que rester à l’intérieur de la ville, car après tout, défendre était toujours plus simple que d’attaquer.

Le deuxième frère Barker, Ankh, contemplait froidement la ville lointaine. Noire-Terre était maintenant en mode de totale mobilisation. Des cinq bataillons majeurs, seul l’un d’eux était resté derrière pour garder la ville, tandis que les quatre autres, sous les ordres de Ankh, Hazer, Boone, et Gates, étaient partis assaillir les quatre villes les plus proches.

– Stop ! Cria fortement Ankh en levant la main droite.

Instantanément, les 1 800 soldats s’arrêtèrent. Ils regardaient tous avec adoration la massive silhouette qui se trouvait devant eux. Les cinq frères Barker avaient tous passé autant de temps et d’énergie les uns que les autres à s’occuper des soldats, autant pour les récompenser que pour les punir justement, et avaient donc passé la majeure partie de leur temps avec eux.

Lorsque les soldats s’entraînaient, ils s’entraînaient eux aussi.

Lorsque les soldats faisaient des tours de terrain en portant des charges lourdes, les cinq frères Barker s’entraînaient en portant des rochers qui pesaient des tonnes. Les soldats de Noire-Terre en étaient tout naturellement venus à adorer leurs chefs encore plus.

– Delai, écoute-moi ! Rugit furieusement Ankh.

Cette voix, débordante de Dou Qi Undying, éclata dans la ville de Tours comme un coup de tonnerre. Les cœurs des soldats de Tours se mirent à trembler. Cette grosse voix venait à elle seule de faire tomber leur moral au plus bas. Il semblait que les légendes étaient vraies… Comment allaient-ils pouvoir résister à un expert comme celui-là ?

Le gouverneur de la ville commençait lui aussi à être dans tous ses états. Mais il ne voulait pas abandonner son territoire comme cela.

– Dis ce que tu as à dire. Ne me fais pas perdre mon temps. Après avoir pris son courage à deux mains, Delai répondit en hurlant, mais bien que sa voix soit forte pour les soldats sur le mur, lorsqu’elle atteignit Ankh, sa voix était devenue très douce, et ne portait plus en elle une quelconque menace.

Ankh continua à faire entendre sa voix dure.

– Delai, si tu nous offres la ville de Tours, nous pouvons épargner vos vies. Autrement… ma hache de guerre ne montrera aucune pitié.

Plus Ankh parlait, plus les soldats de Tours commençaient à envisager de trahir leur ville.

De plus, bien avant que Noire-Terre attaque, de nombreuses personnes s’étaient déjà rendues à eux.

– Oh, tu veux te battre jusqu’à la mort ? La voix de Ankh résonna une fois de plus dans les oreilles de tous les soldats de Tours.

– À mort ! Un puissant cri éclata dans le ciel.

Bon nombre de soldats qui se trouvaient sur les murs de Tours furent terrifiés par ce cri. D’en dessous, ils pouvaient entendre d’innombrables guerriers crier avec fureur,

– À mort ! À mort !

…….

Ils chargèrent tous sauvagement vers les murs de la ville, les boucliers levés bien haut. Ces féroces chevaliers rugissants créèrent un mouvement de panique parmi les gardes de la ville.

– Archers ! Tirez-leur dessus ! Tuez-les ! S’écria furieusement Délai, le visage rouge.

Les archers sur les murs bandèrent immédiatement leurs arcs, puis commencèrent à tirer des flèches sur les assaillants. La plupart des flèches de cette première salve frappèrent des boucliers. Quelques-unes blessèrent quelques soldats de Noire-Terre. Et trois malchanceux soldats furent tués sur le coup.

– Tirez-leur dessus jusqu’à ce qu’ils meurent ! Rugit Delai.

Mais avant qu’une deuxième volée soit décochée, Ankh chargea devant, dépassant ses hommes de plus d’une centaine de mètres et arriva jusqu’aux portes de la ville. Avec un puissant hurlement, il brandit sa terrifiante hache de guerre et donna un tonitruant coup dans les portes.

*BANG !*

Les murs de toute la ville se mirent à trembler, et les portes furent instantanément réduites en une multitude de débris qui volèrent partout. Même sous sa forme humaine, Ankh restait un guerrier du neuvième rang. Il n’avait aucun problème à passer outre les défenses de ces soldats.

– Les portes de la ville sont tombées !

– Le dieu de la guerre est entré !

Toutes sortes de cris pouvaient être entendus à l’intérieur de la ville. Même le gouverneur de la ville, Delai, en réalisant que les portes venaient d’être fracassées, devint instantanément pâle.

*Whoosh !* À chaque mouvement de sa hache, les soldats qui l’entouraient se faisaient instantanément réduire en d’innombrables morceaux de chair et de sang, éclaboussant les alentours. Les soldats aux alentours se mirent tous à reculer avec terreur. Ankh, recouvert de son Dou Qi Undying, ressemblait à un véritable démon.

En faisant tournoyer sa hache de guerre, Ankh rugit furieusement,

– Ceux qui se dresseront contre moi mourront !

Ankh faisait tournoyer sa hache comme une tornade, mais cette « tornade » était visible. Et tout ce qui se faisait toucher par cette « tornade » était instantanément réduit en morceaux. Au début, les soldats de Tours avaient essayé de l’attaquer, mais peu de temps après, plus un seul n’osait s’approcher de ce démon.

En quelques instants, les forces de Noire-Terre avaient franchi les portes et étaient entrées dans la ville.

– On se rend ! On se rend !

D’abord, une seule voix fit entendre sa reddition, puis soudain, d’innombrables voix se joignirent à cet appel. Lorsque Ankh et sa hache de guerre dégoulinante de sang arrivèrent sur les murs de la ville, les soldats présents sur les murs avaient tous déposé leurs armes à terre, tandis que le gouverneur de la ville, Delai, était attaché par des cordes et avait été lui aussi déposé au sol. Plusieurs officiers militaires étaient là, attendant l’arrivée de Ankh.

– Monseigneur, je m’appelle Ford [Fu’er’de], dit respectueusement l’un des officiers militaires.

– Oh, alors c’est toi, Ford.

Ankh savait très bien que Ford était l’un des officiers militaires qui s’étaient déjà rendus avant même que le combat démarre. De nombreuses personnes avaient fait de même. Étant donné que la ville de Noire-Terre possédait les cinq frères Barker, comment pourrait-elle perdre ?

Les guerres étaient menées par des hommes, et étaient remportées par des hommes.

Lorsque deux forces se retrouvaient à être de la même puissance, peut-être que des stratagèmes et des leurres étaient efficaces. Mais une fois que les différences de pouvoir atteignaient un certain niveau, comme à cet instant, où Ankh à lui-seul pouvait démolir les forces de Tours ? Un combat comme celui-ci n’avait pas d’autre issue possible. Il n’y avait pas la moindre chance de défaite.

.

Le 5 janvier, ils avaient commencé leurs conquêtes…

Au 6 janvier, Linley possédait déjà le contrôle de cinq villes, et le nombre de personnes que lui et son groupe contrôlaient atteignait maintenant un total de presque trois millions de personnes, en incluant tous les petits villages et hameaux environnants. Cependant, en règle générale, dans les Terres Chaotiques, seule une entité qui contrôlait une ville préfectorale pouvait être considérée comme étant un Duché.

Le groupe de Linley contrôlait cinq villes, mais elles n’étaient que des petites villes, avec seulement quelques dizaines de milliers de citoyens dans chacune de ces villes. Alors qu’une ville préfectorale était capable de contenir des centaines de milliers de citoyens.

Une fois que ces combats, aussi rapides que l’éclair, se furent conclus, le groupe de Linley arrêta temporairement leurs attaques. Ils se mirent à rapidement réorganiser leurs armées. Les cinq bataillons d’origine de Noire-Terre faisaient maintenant partie de la « Première Légion », qui était la légion d’origine. Les quatre autres légions appartenant aux quatre autres villes virent toutes leur salaire militaire augmenter jusqu’à atteindre presque les deux tiers du salaire des militaires de la Première Légion.

Les taxes des citoyens ordinaires furent réduites de moitié pour tout le monde.

Chaque légion comptait maintenant neuf mille personnes dans ses rangs. Sur le continent Yulan, il était commun que les grandes légions contiennent jusqu’à vingt mille personnes. Cependant, dans les Terres Chaotiques, comme les guerres étaient relativement omniprésentes, Linley avait décidé de réduire le nombre de personnes par légion, et de former ainsi cinq bataillons dans chacune des légions.

Les cinq légions commencèrent rapidement à s’entraîner ensemble et à s’organiser.

Les villes aux alentours sentirent toutes la menace, mais elles savaient que les forces de Noire-Terre étaient tout simplement trop puissantes. Alors que les forces de Noire-Terre étaient toujours occupées à s’entraîner et à se réorganiser, une ville voisine se rendit volontairement. La raison ? Le précédent gouverneur de la ville avait pris avec lui toute son énorme fortune et ses gardes personnels avant de fuir la ville.

Barker et Zassler arrivèrent tous les deux au pied du Mont Noir-Corbeau. Ils levèrent le regard vers la petite montagne.

– Barker, dit soudainement Zassler.

Celui-ci regarda Zassler. Ce dernier continua,

– Hazer a atteint le neuvième rang sur le chemin qui nous a conduit jusqu’à Noire-Terre. Et maintenant, vous possédez tous les cinq la puissance d’un Saint. Je devrais très probablement percer au niveau Saint dans un ou deux ans. Réfléchis-y… avec vous cinq qui composez la base de notre puissance militaire, avec moi qui peux vous soutenir, et bien sûr, le plus important, avec Linley et ses deux puissantes créatures magiques… avec une force aussi puissante, nous pouvons ériger notre propre royaume, voire même un empire !

– M. Zassler, quelle est votre intention ? Les yeux de Barker s’étaient mis à briller.

Le Nécromancien dit sérieusement,

– Barker, en ce moment, le continent est divisé en six puissances majeures. Mis à part l’Empire O’Brien, et l’Empire Yulan, les autres forces, c’est-à-dire l’Empire Rohault, l’Empire Rhine, l’Union Sacrée, et l’Alliance Sombre, ne possèdent pas de Déité dans leurs rangs.

Barker hocha la tête pour signifier son accord.

– Quant à l’Empire Rohault et l’Empire Rhine, ils n’ont même pas d’expert au même niveau que Haydson. Et nous n’avons pas seulement Linley, nous avons aussi Bébé. Zassler était extrêmement confiant. – L’aspect le plus important pour fonder un empire repose sur la force de ses plus puissants experts. Plus ils sont puissants, plus il a de chances de prospérer.

Barker commençait aussi à être excité.

– M. Zassler, êtes-vous en train de dire que l’on devrait construire un empire tous ensemble ? Demanda Barker, les yeux brillants.

Zassler se mit à rire.

– C’est juste l’une des choses auxquelles j’ai pris le temps de réfléchir. Notre but actuel est de détruire l’influence de l’Église de Lumière au sein des Terres Chaotiques. Cependant, elle occupe tout de même presque un tiers du territoire total des Terres Chaotiques. Pour les éliminer, nous allons avoir besoin nous aussi d’un grand territoire. Après les avoir détruit et avoir conquis leur territoire… nous contrôlerons plus de la moitié des Terres Chaotiques. À ce moment-là, nous pourrons alors nous occuper du Culte des Ombres… et les Terres Chaotiques seraient à nous.

Barker sentit son cœur s’accélérer.

Les Terres Chaotiques étaient un territoire en constant chaos. Bien que son territoire soit plus petit que l’Empire O’Brien, il était tout de même comparable à celui de l’Empire Rhine et de l’Empire Rohault.

– Créer un empire… Les yeux de Barker brillaient de mille feux.

– Haha, ne nous précipitons pas. Un pas à la fois. Avec notre pouvoir actuel, et en travaillant tous ensemble, ça ne devrait pas être trop compliqué pour nous de récupérer le contrôle d’au moins une dizaine de Duchés, et de fonder au minimum un royaume, déclara Zassler avec confiance.

Barker hocha plusieurs fois la tête, tout excité.

L’Empire Rohault. L’Empire Rhine. Combien de Saints possédaient-ils ? Les racines de ces deux Empires n’étaient clairement pas aussi profondes que celles de l’Empire O’Brien ou de l’Empire Yulan, et ils n’avaient pas non plus l’assistance des Anges Déchus comme le pouvaient l’Église de Lumière ou le Culte des Ombres.

Par exemple, l’Empire Rohault pouvait au maximum produire tout juste une dizaine de Saints.

Le groupe de Linley comptait cinq Guerriers Undying. Une fois que Barker et ses frères atteindraient le niveau Saint dans leur forme humaine, ils posséderaient alors le véritable pouvoir des Guerriers Undying de niveau Saint. Si eux cinq travaillaient de concert avec Linley et Bébé… alors une force comme eux n’aurait plus aucune raison d’avoir peur de l’Église de Lumière.

Alors pourquoi ne pourraient-ils pas fonder leur propre Empire ?

– Contrôler la totalité des Terres Chaotiques sera un peu compliqué. Après tout, il y a beaucoup d’aspects compliqués avec ce territoire, expliqua Zassler en souriant. – Mais je suis quand même très confiant, finit par dire Zassler avant de se tourner et de regarder le Mont Noir-Corbeau. Linley se trouvait là-bas, dans la montagne.

Zassler dit lentement,

– Dans mon esprit, j’ai un but. Un jour, nous allons créer un puissant empire, et Linley… il sera à notre empire ce que le Dieu de la Guerre est à l’Empire O’Brien.

– Le Dieu de la Guerre ? Barker était extrêmement choqué.

Zassler sourit et hocha la tête.

Un énorme, et puissant empire ne pouvait seulement être fondé qu’avec des experts de très haut niveau qui instiguaient un cadre de peur suffisant. L’Empire Rhine et l’Empire Rohault en étaient de parfaits exemples. Ils se reposaient tous les deux sur l’Empire Yulan, précisément parce qu’ils ne possédaient pas suffisamment de combattants de très haut niveau.

Mais dans l’empire dont rêvait Zassler, ce pouvoir de très haut niveau serait Linley.

Tout comme le Dieu de la Guerre surveillait avec bienveillance l’Empire O’Brien, et le Haut Prêtre veillait sur l’Empire Yulan… le futur Linley veillerait aussi sur son futur empire ! Mais bien sûr, Linley ne possédait pas encore à l’heure actuelle une puissance suffisante.

– Il n’a que vingt-huit ans, mais il a déjà atteint un niveau terrifiant. Peux-tu imaginer ce qu’une personne comme lui sera capable d’accomplir dans le futur ? s’exclama Zassler en riant et en regardant Barker.

Ce dernier ne put que hocher la tête.

Barker et ses frères étaient vraiment emplis d’admiration envers les prouesses de Linley.

– Allons-y. Allons voir Linley, finit par dire Zassler pour tirer Barker de sa rêverie.

Zassler, ce vieux renard qui avait vécu pendant plus de huit cents ans, avait maintenant un désir particulier qui le motivait, et l’excitait. Il voulait voir le continent Yulan assister à la naissance d’un nouvel Empire. Qu’est-ce que cela allait être excitant !


Cet article comporte 11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top