skip to Main Content
Menu

Chapitre 16 : Catastrophe (Partie 1)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Magycio


PANLONG – LIVRE 1 CHAPITRE 16


        Visiblement, l’épéiste en vert s’appelait Dillon, tandis que l’homme en gris se nommait Rudi.

Le Dragon Noir, sous l’homme en robe grise, souffla soudain un grand panache de flammes noires qui entourèrent l’homme en robe verte en un tourbillon noir.

À ce moment, les yeux de l’épéiste brillèrent d’une féroce lumière verte et son corps entier se recouvra d’une aura protectrice verte, empêchant ainsi les flammes de le blesser. Au même instant, le tintement d’une épée dégainée put se faire entendre.

Ce son fut encore plus fort et plus pur que le rugissement du dragon, englobant les cieux et la terre.

L’homme en vert dégaina son épée longue et une énorme masse, faisant plusieurs dizaines de mètres de long, apparût ! Il frappa immédiatement de taille avec son arme, attaquant sauvagement le mage en gris. Ce dernier fixa froidement cette épée de lumière. Immobile, il se contentait de marmonner sans s’arrêter des incantations magiques.

– Est-ce que c’est une épée ? La pointe d’une énorme épée ?!

Tout en courant vers le garde-meuble, Linley continuait de regarder, la tête tournée.

– Comment est-ce que l’homme à la robe grise va bloquer ça ? En utilisant le Dragon Noir ?

*Crash !*

Le Dragon Noir ne bloqua absolument rien, et permit à l’énorme épée de s’écraser directement sur le corps de l’homme en gris. La robe de ce dernier explosa immédiatement dans toutes les directions, et une armure de bataille resplendissante fut révélée en dessous. L’armure de bataille était tellement resplendissante ; scintillante à en faire mal aux yeux, comme si elle était faite de diamants.

La collision entre la lame de l’épée et l’armure n’avait manifestement absolument pas blessé l’homme en gris.

– Comment est-ce possible ?! Linley fut effrayé à cette vue.

Linley trébucha soudain sur une pierre et s’écrasa au sol. Son inattention et son choc face à cette scène incroyable l’avaient empêché de voir la pierre. Mais même au sol, Linley continuait de regarder ce combat dans les cieux de l’est.

– Quelle sorte d’armure est-ce donc ? Comment est-ce que ses capacités défensives peuvent être aussi puissantes ?

– Linley, dépêche-toi ! Arrête de rêvasser ! Ne pût s’empêcher de hurler Hogg en voyant Linley.

– Oui, père ! Linley sortit de sa torpeur brutalement. Il se remit directement sur ses pieds, et recommença à courir en direction du garde-meuble.

*Brrrl, Brrrl…* Soudain, un bruit terrifiant put se faire entendre des cieux, suivit par un terrible cri strident qui fit trembler tout le village de Wushan. Linley ne put s’empêcher de tourner une fois de plus la tête vers le ciel pour y jeter un regard. Ce simple regard le statufia une fois de plus.

Le ciel de l’est était devenu d’un seul coup remplit de géants blocs de roche volants, chacun d’eux faisant la taille d’une maison.

*Swooch !* *Swooch !* *Swooch !*

Tous ces blocs de roche géants étaient couverts d’une lumière aveuglante, de la couleur jaunâtre de la terre. Ils volaient à travers l’air à des vitesses hallucinantes en direction de l’homme en robe verte. Chacun de ces blocs devait bien faire des dizaines de milliers de kilogrammes. Chacun d’eux était largement plus lourd et plus grand que les pierres utilisées par les catapultes en temps de guerre.

Même les murs d’une ville ne pouvaient résister à un seul de ces blocs de roche.

Un simple bloc géant possédait une force énorme ! Et là, le ciel entier était rempli de centaines de ces rochers… Toutes les personnes de Wushan observant encore le combat furent stupéfaits à cette vue.

*Crash !*

Alors que le premier bloc frappait l’homme en robe verte, la quantité de lumière verte couvrant son corps se mit à augmenter exponentiellement, le transformant en un soleil vert.

D’innombrables blocs de roche convergeaient vers l’homme vert, tels des gouttes d’eau lors d’une tempête.

En un clin d’œil, il devint complètement encerclé par les blocs. La lumière verte ne pouvait plus être observée qu’à travers de petites craquelures dans ce mur de roche.

– Explosez !

Et avec un bruit tonitruant d’éclat, un rocher après l’autre se mit à exploser, se faisant réduire en petits morceaux par ce puissant et terrifiant Dou Qi. Chacun des blocs de roche, originellement de la taille d’une maison, furent brisés en de bien plus petits morceaux, et envoyé dans toutes les directions.

Dès le départ, ils étaient à des centaines de mètres de hauteur du sol. Lorsque les débris furent projetés avec la force de son Dou Qi, ils partirent avec une puissance phénoménale à une distance extrêmement grande.

– Oh non. Le visage de Hogg devint blanc comme un linge. Hillman, qui était toujours dans les rues de Wushan, vit cela et son visage devint aussi pâle. Ils comprirent tous…

Une catastrophe était en train de s’abattre sur le village de Wushan !

D’innombrables rochers, variant en taille entre trois mètres de diamètre et la taille d’un homme, tombaient du ciel dans toutes les directions, sans aucun rythme ou quelconque schéma fixe. Chaque bloc de roche avait produit des dizaines, si ce n’est des centaines, de morceaux, dont maintenant environ vingt pour cents d’entre eux volaient en direction de Wushan.

– Vite, va à l’intérieur, vite ! Rugit Hogg avec fureur, tellement il était agité.

À ce moment, Linley était encore à quelques dizaines de mètres du garde-meuble. Entendant le furieux rugissement de son père, Linley ne prêta plus attention qu’à sa course, et accéléra jusqu’au maximum de ses capacités. Faisant cela, il put entendre un *crash* après l’autre. Le bruit d’innombrables pierres pleuvant sur Wushan avait commencé.

C’était comme si un tremblement de terre se produisait. Un tableau d’un désastre absolu.

*Whoosh !* Un rocher d’une centaine de kilos passa juste devant Linley, et s’écrasa non loin de ses pieds, créant un énorme cratère. Linley en eut des sueurs froides. Juste une légère différence de trajectoire, et sa petite vie aurait été terminée.

*Crash !* *Crash !* *Crash !* *Crash !*

Le son des pierres détruisant d’innombrables maisons pouvait être entendu. Le son des pierres s’écrasant au sol, le son des pierres réduisant en morceaux le bois, le son des gens hurlant de douleur… Toutes sortes de sons se mélangeaient ensemble, formant une symphonie de désastre.

*Swooch !* Un autre rocher géant s’enfonça dans le sol devant Linley, l’obligeant à rapidement sauter en arrière.

Mais s’il continuait d’esquiver comme cela, comment allait-il pouvoir se réfugier dans le garde-meuble ?

– Jeune maître Linley, dépêchez-vous ! Un homme sortit en courant du garde-meuble. C’était Oncle Hiri, le majordome. Son corps était actuellement couvert d’un Dou Qi rouge, alors qu’il courait vers Linley.

– Grand frère, dépêche-toi !

Sur le seuil du garde-meuble, Wharton, du haut de ses quatre ans, criait à Linley, en pleurant.

– Wharton, rentre à l’intérieur, maintenant ! Rugit en réponse Linley.

*WHOOSH !* Un gros rocher de presque deux mètres de diamètres, arrivait en volant dans leur direction, se dirigeant directement vers le garde-meuble. Linley réalisa immédiatement que lorsque ce rocher géant s’écraserait contre le garde-meuble, Wharton subirait soit de graves blessures, soit mourrait.

– Vite, Wharton, rentre à l’intérieur ! Hurla désespérément Linley, les yeux si grands ouverts qu’ils paraissaient injectés de sang, tout en courant le plus vite possible.

Il ne fit plus du tout attention aux pierres qui pleuvaient, n’essayant même plus de les éviter. Il courut vers le garde-meuble en ligne droite.

Hiri était face à Linley, et ne pouvait tout simplement pas voir le rocher géant se dirigeant vers le garde-meuble. Mais Linley voyait tout cela clairement. Lorsque ce rocher serait tombé et aurait détruit la pièce, comment le petit Wharton pourrait survivre ?

– Jeune maître Linley ? Voyant la réaction de Linley, Hiri ne put s’empêcher d’être choqué.

Trois blocs de plus s’écrasèrent près de Linley, mais bondissant tel une panthère, Linley continua de charger droit devant, le regard fixé sur le petit Wharton alors qu’il entrait enfin dans le garde-meuble. Hiri, se tournant, se rendit, seulement maintenant compte du rocher de deux mètres qui s’abattait sur la pièce. Son visage se décomposa immédiatement.

– Couche-toi ! Cria furieusement Linley, le visage féroce.

Wharton n’avait jamais vu son grand frère aussi en colère auparavant, et fut si terrifié qu’il s’allongea tout de suite par terre. Les yeux remplis de larmes, il regarda Linley et marmotta :

– Grand frère… Mais d’un vol plané, Linley tacla Wharton et le couvrit de son propre corps.

Juste à cet instant…

*CRASH !*

Le son du rocher s’écrasant sur le garde-meuble. L’énorme rocher s’était encastré dans le toit du garde-meuble avec une puissance terrifiante. Et bien que le toit en pierre du garde-meuble soit solide, face à un tel rocher, il ne put tenir le choc. Même le sol du garde-meuble fut réduit en miettes par les vibrations de cette collision.

– Jeune maître, Les yeux de Hiri devinrent instantanément rouge. Le Dou Qi de son corps explosa, et tel un éclair rouge, il vola vers eux. Utilisant son propre corps comme barrière protectrice, il usa de ses deux mains pour pousser un gros morceau du toit qui allait tomber sur le corps de Linley. Hiri et le toit qui s’effondrait tombèrent à côté de Linley quasiment en même temps.

*BRRRMM, BRRMMM…*

En l’espace d’un clin d’œil, Wharton, Linley, et Hiri furent entièrement piégés et pressés sous les débris qui tombaient.

Hogg était dans la cour, brandissant une énorme épée, détournant un rocher après l’autre. Mais lorsqu’il tourna la tête vers Linley, il vit Linley risquer sa vie pour protéger Wharton, puis Hiri voler vers eux pour les protéger tous les deux. D’un seul coup, il ne put penser à plus rien d’autre.

Le garde-meuble s’effondra, et les débris s’accumulèrent.

– Linley ! Les yeux de Hogg tournèrent au rouge.

À ce moment, il n’y avait aucun moyen pour Hogg de savoir si Hiri avait pu se mettre devant Linley à temps, ou si les pierres avaient eu le temps d’écraser Linley et son frère.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top