skip to Main Content
Menu

Chapitre 10 : Danse des Serpents de Feu (Partie 1)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Magycio


PANLONG – LIVRE 1 CHAPITRE 10


– ROAR ! Les flammes jaillissant de la gueule du Vélocidragon entouraient une zone d’une dizaine de mètres de diamètre, les baignant dans une mer de feu.

*Hiss…*

Le feu du Vélocidragon dansait autour du corps des quatre guerriers, mais protégés par leur Armure de Glace respective, et leur propre Dou Qi, ils étaient en mesure de résister à cette chaleur.

Quant à l’archère, elle avait déjà sauté sur le Griffon et s’était envolée, son arc prêt à décocher.

Le Taureau d’Acier Vampirique se tenait immobile, tel un mur d’acier, pour protéger les deux mages.

*Swich !* *Swich !* *Swich !*

Les yeux remplis d’une lueur sauvage et glaciale, les mains aussi stables que la pierre, l’archère montée sur le Griffon décocha trois flèches à la suite. Sa cible : le mage mystérieux sur le dos du Vélocidragon !

*Whoosh !* La queue du Vélocidragon frappa tel un fouet, encore plus rapide que les flèches. En un clin d’œil, les flèches décochées par le triple tir furent brisées. Immédiatement après cela, la queue se balança de nouveau vers les quatre guerriers qui chargeaient. Le son strident créé par ce mouvement fit changer d’expression les quatre guerriers. Ils grimacèrent et essayèrent immédiatement de sauter en arrière pour éviter le coup, agiles comme des singes.

Mais la queue écailleuse ne bougeait pas uniquement en ligne droite ; elle oscillait bizarrement, sans aucun schéma fixe.

*Crash !*

L’un des quatre guerriers ne réussit pas l’éviter à temps, et fut directement frappé à la taille. Son Armure de Glace et son Dou Qi furent réduits à néant, d’un seul coup. D’un rapide mouvement, la queue s’enroula ensuite autour de lui.

– Luke ! Le guerrier roux à ses côtés hurla de fureur, les yeux emplis de douleur.

– Non ! Cria aussi Luke de terreur.

Mais d’une chiquenaude, la queue du Vélocidragon lança Luke directement vers sa bouche. Il ouvrit ses mâchoires, révélant sa gueule sanglante, et croqua bruyamment. Avec un son terrible de mâchoires qui claquent, la dernière chose qui s’échappa de la gorge de Luke fut un cri d’effroi.

Sous les dents tranchantes du Vélocidragon, le corps entier de Luke fut réduit en bouillie. Une moitié sanguinolente de jambe tomba de la bouche du Vélocidragon sur le sol. Le blanc luisant d’un os pouvait être aperçu, dépassant du morceau sanguinolent.

– Ne regarde pas. Hillman couvrit les yeux de Linley.

Cette scène soudaine était tout simplement trop sanglante. Même un homme adulte, face à une scène aussi terrifiante, aurait été paniqué. Linley n’avait que 8 ans.

Mais c’était trop tard. Linley avait déjà tout vu.

*Huff* *Huff* Linley sentit son cœur se comprimer, comme sous le poids d’un immense rocher. Sa respiration se fit laborieuse, et il commença à haleter. Dans son esprit, se rejouait la scène de ce jeune homme, appelé Luke, se faisant manger, encore et encore.

Son ventre était ouvert en deux, ses intestins éparpillés. Son crâne avait été écrasé, et un morceau de sa jambe était tombé sur le sol.

Toutes ces choses rendaient la respiration de Linley erratique, il commençait même à se sentir étourdi.

C’était la première fois que Linley voyait un combat aussi féroce et brutal. C’était aussi la première fois que Linley voyait quelqu’un se faire manger vivant, et pas par n’importe quelle créature, par un énorme Vélocidragon. La jambe à moitié dévorée, en particulier, se figea profondément dans l’esprit de Linley.

Hillman, Roger, et Lorry échangèrent des regards troublés en regardant Linley.

Quels dégâts psychologiques cet événement sanglant pouvait-il causer à un enfant de huit ans ? Cela lui créera-t-il un traumatisme psychologique à vie ? Une fois qu’un jeune devient traumatisé par un combat, son futur en devient dramatiquement impacté.

– Tuer quelqu’un. Ce n’est pas grave. C’est pas grave. Linley se força à répéter ces mots inlassablement.

– Quand je serais grand et que j’aurais rejoint l’armée, moi aussi, je devrais tuer des gens. Je dois rester calme, je dois rester calme.

Linley était réellement intelligent. Il avait lu de nombreux livres, et savait la voie qu’il arpenterait plus tard.

Sur Yulan, lorsqu’un homme grandissait, il était très fréquent qu’il rencontre plusieurs épreuves qui pouvaient le conduire à sa mort. Mais comme Linley n’était qu’un enfant qui n’en avait encore jamais connu, il eut à se répéter de nombreuses fois ces mots pour se calmer. Et petit à petit, la terreur et l’horreur dans son cœur commencèrent à refluer.

En fait, il se passa plutôt l’inverse ; très rapidement, Linley sentit son sang commencer à bouillir.

– Ce combat est vraiment violent. C’est vraiment génial. Pour une obscure raison, cette bataille sanglante faisait maintenant bouillir le sang de Linley, emplissant son cœur de désir : un désir de combattre et de tuer !

– Est-ce que c’est à cause des dracocytes dans mes veines ? Linley n’en avait aucune idée.

Mais il découvrit soudain qu’il avait hâte de participer à des combats comme celui-ci, des combats sanglants. Linley fit un pas de côté, passant sous le bras protecteur de Hillman, et continua à observer le combat qui continuait, une centaine de mètres plus loin.

– Linley, ne regarde pas. Hillman vit que Linley avait l’intention de continuer à regarder, et fut choqué.

– Je n’ai pas peur, Oncle Hillman, lui répondit Linley, tournant la tête pour lui jeter un regard.

Hillman remarqua soudain une lueur d’excitation dans les yeux de Linley. Surpris, il n’essaya plus d’empêcher Linley de regarder. En continuant à regarder le combat depuis cette distance, Linley nota qu’il devenait encore plus sanglant.

– ROAR ! Avec un hurlement, le Vélocidragon tourna sa tête et claqua des mâchoires vers un guerrier, tandis que ses grandes griffes fonçaient vers un autre. Sa queue, vive comme l’éclair, frappa aussi, tel un fouet, vers le troisième guerrier.

Les guerriers étaient en telle difficulté qu’ils abandonnèrent leur assaut, et se replièrent.

Le mystérieux mage, sur le dos du Vélocidragon, n’avait toujours pas bougé. Il laissait le Vélocidragon gérer les atteintes à sa vie, tout en continuant à faire bouger ses lèvres.

– La Danse des Serpents de Feu !

La voix glaciale du mage sonna d’un seul coup, et brusquement, sept énormes serpents de feu, chacun d’eux faisant plusieurs dizaines de mètres de long, apparurent. Hurlants, ils jaillirent du mage dans toutes les directions. Chaque serpent de feu donnait l’impression d’être une créature vivante, et réelle. Avec des écailles distinctes et des corps gigantesques qui inspiraient la peur en quiconque les voyait.

Tous ceux qui regardaient furent stupéfaits.

Un sort de Feu du huitième rang : la Danse des Serpents de Feu !

Il devint clair que pendant tout ce temps, le mage mystérieux marmonnait les mots d’une incantation magique. Il préparait ce sort de Feu du huitième rang : la Danse des Serpents de Feu ! Ce sort pouvait créer sept énormes serpents de feu, chacun d’eux possédant un pouvoir d’attaque stupéfiant. Même les terrifiantes capacités défensives du Vélocidragon n’étaient pas suffisantes face à eux ; s’il se faisait toucher, même s’il pouvait survivre, il en sortirait gravement blessé.

Si le petit groupe d’aventuriers pouvait espérer survivre un peu plus longtemps contre un mage du septième rang, que pouvaient-ils espérer face à un mage du huitième rang, avec en plus un Vélocidragon ? Ils n’avaient tout simplement pas le pouvoir de résister.

C’est seulement maintenant qu’ils comprirent que ce mage mystérieux était un maître du huitième rang !

– C’est la Danse des Serpents de Feu. Fuyez, vite ! Cria d’une voix forte le guerrier roux, alors que son visage se décomposait.

Les six membres restant de la petite équipe étaient maintenant tous complètement terrorisés.

– Trop tard. Préparez-vous à embrasser la mort ! Dit le mage mystérieux d’une voix glaciale et cruelle, qui transperça, tel une dague glacée, les cœurs des aventuriers.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top