skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 54

Chapitre : 54 Le mendiant fou

 

La pression accablante était comme d’énormes vagues, qui l’une après l’autre surgissaient continuellement dans le corps de Chu Feng.

L’effrayant pouvoir était en train d’écraser et déchirer les organes de Chu Feng, et la douleur, comme si on perçait ses os, donna envie à Chu Feng de hurler.

Mais étrangement, aucun son ne se formait. C’était comme si sa voix lui avait été enlevée. Devant ce pouvoir, il perdit toute capacité à résister.

« C’est toi !!! »

Juste à ce moment, le mendiant hurla de terreur comme s’il était terrifié par quelque chose. Non seulement il lâcha la prise sur le poignet de Chu Feng, mais il continua de reculer jusqu’à ce qu’il fut au coin des murs. Seulement à ce moment, il recroquevilla son corps et il se rapetissa dans le coin.

Occasionnellement, il lançait un regard à Chu Feng. Mais plus il le regardait, plus il était terrifié. A la fin, entourant sa tête avec ses deux mains, il se mit à trembler.

Chu Feng ne savait vraiment pas quoi faire alors qu’il fit face à un tel changement. Après avoir tourné en rond et regardé aux alentours, il ne vit même pas la moitié d’une ombre. Cela voulait dire que le mendiant était en train de lui parler. Mais cela fit sentir à Chu Feng que quelque chose n’allait pas, donc il prit son courage à deux mains, s’avança, et demanda, « Tu me connais ? »

« Ne t’approche pas. Je t’en supplie, s’il-te-plaît pardonne-moi. La chose que tu voulais que je fasse je l’ai déjà faite. S’il-te-plaît pardonne-moi. Je ne veux pas encore mourir ! »

Mais avant même que Chu Feng fut proche, le mendiant commença à hurler. Soudain, il bougea sa grande manche et un vent fort vint balayer le jeune homme. Quand l’étrange vent se dissipa, Chu Feng découvrit avec étonnement que le mendiant avait déjà disparu sans même laisser une seule trace.

A cet instant, l’expression de Chu Feng était extrêmement compliquée. Il était choqué dans son cœur car d’après la scène à l’instant, tout le monde pouvait voir que le mendiant fou était un expert en cultivation. C’était un véritable expert, tellement fort qu’il était imprévisible et incapable de déterminer à quel niveau il était.

Mais la chose qui choqua le plus Chu Feng était que le mendiant semblait le reconnaître et le redoutait. Bien qu’il n’en sut pas la raison, Chu Feng sentait secrètement que le mendiant avait pu connaître son identité.

Concernant sa propre identité, son père Chu Yuan ne l’avait jamais mentionnée avant, et Chu Feng n’avait jamais demandé. Il sentait toujours que depuis que ses parents l’avaient abandonné, il n’avait pas de raison de les chercher. Après tout, les parents comme eux ne valaient pas la peine d’être cherchés.

Mais quand il rencontra le mendiant, sa façon de penser changea complètement. Comment le mendiant qui avait une impressionnante cultivation était devenu fou ? Quelle relation avait-il avec lui ? Qui étaient ses parents ? Ou peut-être qu’il y avait plusieurs années, quelque chose s’était passé ?

Toutes sortes de questions se précipitèrent dans le cerveau de Chu Feng comme la marée, le rendant de plus en plus curieux envers son identité. Il sentait que tout n’était pas aussi simple qu’il le pensait, et que sa propre identité n’était pas aussi simple qu’il le prévoyait.

« Oi, je te cherchais depuis un bout de temps. Pourquoi es-tu venu à cet endroit ? » Mais juste à ce moment, une gentille voix résonna. Jetant un coup d’œil, Su Mei était debout à l’entrée de l’allée et elle était en train de le regarder. Elle alla aussi rapidement vers lui comme si quelque chose d’important s’était passé.

« Qu’est ce qui ne va pas ? » Demanda Chu Feng, voyant cela, tout en souriant, tandis qu’il se dépêchait d’organiser ses émotions.

« La position de la tombe a déjà été annoncée. Maintenant, toutes sortes de puissances se précipitent là-bas. Nous devons nous dépêcher ou sinon nous ne serons même pas capables d’avoir les restes. » Su Mei avait un visage plein d’impatience et elle traîna Chu Feng.

C’était juste comme Su Mei l’avait dit. La carte de la tombe fut finalement annoncée, et bien que personne ne savait qui était l’annonceur de la carte, ils étaient sûrs que juste en vendant les cartes, cette personne fit un énorme profit.

Les puissances venant de toutes sortes de lieux se rassemblaient ensemble majestueusement. Tout le monde allait le plus vite possible vers la tombe. Aussi à ce moment, cela chauffait de plus en plus entre les puissances. Particulièrement entre l’école du Dragon Azur et l’école des Mille Vents. Des conflits de tailles variables apparaissaient sans fin.

Cela fit sentir Chu Feng chanceux. Chanceux qu’il ait écouté les mots de Su Mei et ne portait pas les vêtements de l’école du Dragon Azur. Ou sinon avec leur force, s’ils attiraient l’attention de l’école des Mille Vents, ils étaient plus ou moins morts.

« Regarde par ici, c’est les disciples principaux de notre école du Dragon Azur. »

« Pourquoi sont-ils toujours en train de se battre ? Ils ne sont même pas entrés dans la tombe. Si les trésors étaient vraiment trouvés, cela ne deviendrait-il pas un bain de sang ? »

Dans le désert, Chu Feng et le groupe virent un autre disciple de l’école du Dragon Azur combattant contre une douzaine environ de disciple de l’école des Mille Vents.

Le disciple de l’école du Dragon Azur portait une robe bleue et c’était évident qu’il était un disciple principal. Bien que l’école des Mille Vents eut l’avantage du nombre, ils étaient tous des disciples de la cour intérieure.

Les disciples principaux avaient une cultivation de niveau 8 du Domaine Spirituel, s’entraînaient également dans une Technique Mystérieuse, et connaissaient une technique de rang 4. Donc, devant la bande, il avait l’absolu avantage. Très rapidement, il battit le groupe de disciples des Mille Vents et attira les exclamations de beaucoup d’observateurs.

« Héhé, il semble que le choix de notre école du Dragon Azur était correct. Envoyer l’élite est beaucoup mieux que d’envoyer des troupes inutiles. » En tant que disciple de l’école du Dragon Azur, voyant que leur propre école gagnait, cela les ferait toujours se sentir extrêmement revigorés.

« Ne t’occupe pas de leurs affaires. Nous sommes seulement des passants maintenant ! » Mais, Su Mei, qui habituellement appréciait l’animation avait un comportement à l’extrême opposé à ce moment. Non seulement elle ne s’arrêta pas pour regarder, mais elle accéléra le pas.

« Su Mei ! » Et avec cet appel, les gens savaient que le disciple principal de l’école du Dragon Azur connaissait réellement Su Mei.

Entendant cet appel, Su Mei n’avait pas l’intention de s’arrêter. Au lieu de cela, elle accéléra mais cette personne la rattrapa aussi rapidement et s’arrêta devant Su Mei.

« C’est vraiment toi Su Mei, pourquoi n’as-tu même pas regardé quand je t’ai appelé ? » Dit le disciple principal en souriant.

« Donc c’est l’aîné Zhou ? Quelle coïncidence de te rencontrer ici. » Dit Su Mei en jouant la comédie.

« Hey, pas la peine d’être aussi formelle. Tu peux m’appeler frère Zhiyan et cela sera bien. » Le disciple principal avait un sourire maléfique sur son visage. Et au même moment, une paire d’yeux voleurs et agités scannèrent le corps de Su Mei.

A cet instant, les membres de l’alliance Ailée jurèrent. Tout le monde pouvait dire que le disciple principal voulait conspirer contre Su Mei.

Si c’était n’importe quelle autre personne, l’alliance Aillé y serait allée et aurait fait barrage. Ils l’auraient peut-être même attaqué pour lui donner une leçon. Mais, non seulement ils étaient devant un disciple de la même école, c’était en plus un disciple principal. Face à des personnes dans son genre, les membres de l’alliance Ailée étaient plus ou moins effrayés.

Après tout, pour pouvoir être un disciple principal, leur force doit être très grande. Ils peuvent même être considérés comme des dragons parmi les hommes. Leur position dans l’école était extrêmement élevée, et normalement, quand eux, les disciples de la cour intérieure, rencontraient un disciple principal, ils devaient s’avancer et faire preuve de respect. Comment pouvaient-ils oser les offenser ?

« Su Mei, tu es aussi ici pour la tombe de l’expert du Domaine Profond hein ? Voyant tes vêtements, tu dois être effrayée de rencontrer des problèmes inutiles. Mais, pas besoin d’avoir peur. Suis-moi et je garantis que personne ne va te maltraiter. »

Quand il parla, le disciple principal sourit sans honte et tendit sa main sale, voulant embrasser Su Mei. La vitesse de ce gars était bien sûr très grande. Il ne donna presque aucune chance à Su Mei pour réagir et il voulait évidemment profiter un peu de Su Mei.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top