skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 53

 

Chapitre 53 : La carte des symboles

 

Suivant les méthodes de cultivation des « Techniques Spirituelles Secrètes », Chu Feng commença à renforcer son contrôle sur son pouvoir Spirituel.

Mis-à-part manger et dormir, chaque jour et chaque instant, il l’étudiait. Pendant que Chu Feng s’entraînait assidûment, de plus en plus de personnes s’installaient dans l’Ancienne Ville. Et à la fin, l’Ancienne Ville était surpeuplée, et de nombreuses personnes pouvaient uniquement s’installer en dehors de la ville.

Comme Su Mei l’avait prédit, les personnes venant de l’école du Dragon Azur vinrent aussi. Bien qu’il n’y ait pas autant de personnes venant de l’école du Dragon Azur que de l’école des Mille Vents, il s’agissait des disciples et des aînés principaux. L’élite de l’école.

Suivant cela, de plus en plus de personnes vinrent aussi. L’Ancienne Ville devint vraiment l’endroit où tout le monde se mélangeait. Des conflits se produisaient presque tous les jours, et au vu de la situation, Chu Feng savait qu’il y aurait des batailles sanglantes quand la tombe s’ouvrirait.

*bzz*

À cet instant, Chu Feng était debout proche de la fenêtre et regardait un aîné de l’école des Mille Vents dans la rue. Soudainement, ses yeux s’ouvrirent et un petit sourire apparut sur sa bouche, « niveau 9 du Domaine Spirituel. Cet aîné de l’école des Mille Vents est très ordinaire. »

Après quelques jours de cultivation, Chu Feng avait déjà contrôlé efficacement les méthodes de contrôle du Pouvoir Spirituel. Aussi longtemps que le pouvoir entre lui et son adversaire n’était pas trop grand, Chu Feng pouvait voir au travers de leur cultivation.

« Si je mets mon pouvoir Spirituel sur cela, je devrais être capable de le faire bouger, n’est-ce pas ? » Fermant les fenêtres, Chu Feng prit la Boussole du Monde Spirituel.

Durant ces jours, en plus de lire les techniques Spirituelles jusqu’à ce qu’il soit familier avec elles, Chu Feng regarda aussi les autres livres qu’il avait venant du vieil homme. Quelques-uns étaient en réalité les notes d’un World Spiritist, et sur ceux-là, était enregistré l’utilité de la Boussole du Monde Spirituel.

Chu Feng savait aussi que la Boussole du Monde Spirituel était un trésor. Il pouvait trouver une opportunité pour vivre dans une bataille ou trouver la route dans un labyrinthe s’il utilisait la Boussole du Monde Spirituel. Dans des termes plus simples, c’était un objet pour trouver des trésors.

*bzz*Chu Feng bougea son esprit et un brin de Pouvoir Spirituel sans forme déferla de son cerveau. C’était comme un petit serpent invisible qui était en train d’errer dans les airs. À la fin, il fusionna avec la boussole du Monde Spirituel.

* whoosh whoosh whoosh~~~ *

À l’instant où le pouvoir Spirituel fusionna à l’intérieur, les mots sur la Boussole du Monde Spirituel commencèrent à briller légèrement. Ils quittèrent même la Boussole du Monde Spirituel et flottèrent dans les airs. Puis, ils commencèrent à circuler rapidement autour de la Boussole du Monde Spirituel.

« C’est vraiment un trésor ! » Voyant cela, Chu Feng se réjouit. Il savait que le pouvoir de la Boussole du Monde Spirituel était réel. Aussi longtemps qu’il la prenait dans la tombe, il aurait certainement d’inimaginables utilisations pour elle.

Après tout, dans la tombe d’un expert du Domaine Profond, sans même y penser, n’importe qui saurait qu’elle serait remplie de pièges et que le danger serait partout. C’était aussi pourquoi toutes sortes de puissances avaient envoyés leurs meilleurs experts.

Chu Feng avait la Boussole du Monde Spirituel, même si sa force n’était pas suffisante, il aurait au moins quelques opportunités et serait capable de se protéger lui-même dans la tombe.

*whoosh* Chu Feng fourra la Boussole du Monde Spirituel dans le sac Cosmos. Les symboles sur le sac tournèrent et aspirèrent la Boussole du Monde Spirituel qui était plusieurs fois plus large que lui. C’était aussi le mystère du sac Cosmos.

Chu Feng tapota le sac sur sa hanche avec satisfaction et s’allongea sur le lit. Mais, soudainement, ses yeux s’allumèrent et il se rappela des étranges symboles sur sa poitrine qui venaient du cimetière aux mille os.

« Je me demande si je peux utiliser le pouvoir Spirituel pour enquêter sur cette chose. »

Pensant de cette façon, Chu Feng ne le négligea pas et un brin de pouvoir Spirituelle se lança de lui-même vers les symboles de sa poitrine. Ce n’était pas trop important, mais les étranges symboles avaient réellement une trace de mouvement.

Voyant cela, Chu Feng se leva immédiatement et commença à contrôler le pouvoir Spirituel dans son cerveau. Il l’envoya continuellement dans sa poitrine et à cet instant, les étranges symboles qui étaient coincés dans sa poitrine passèrent à travers ses vêtements et flottèrent.

Cela forma un énorme dessin devant Chu Feng. Suivant le pouvoir Spirituel sans fin, le dessin créé à partir des symboles commença à tourner. Bien que ce fût complexe, Chu Feng pouvait toujours dire que c’était une carte.

« Est-ce possible qu’il y ait vraiment des trésors dans le Cimetière aux Milles Os ? Ce serait la carte pour ouvrir le Cimetière aux Milles Os ! »

Chu Feng était extrêmement excité. Cela voulait dire, plus ou moins, que non seulement les étranges symboles étaient inoffensifs pour lui, mais qu’au contraire c’était une bonne chose pour lui.

*bzz* Mais juste quand la carte allait être rassemblée en une seule forme, une vague de souffrance entra dans le cerveau de Chu Feng et il épuisa complètement son pouvoir Spirituel.

« Il semble que si je veux vraiment lire cette carte, j’ai besoin d’un pouvoir Spirituel extrêmement fort. » Massant sa tête, Chu Feng n’était pas déçu et sourit au lieu de cela.

Sa trouvaille du jour était trop grosse. Tout le monde se sentirait excité s’ils pensaient à une carte qui pouvait les conduire à un trésor, et si cette carte était cachée dans leur corps.

Après avoir attendu que son pouvoir Spirituel récupère, Chu Feng essaya de l’utiliser vers son propre Dantian. Il était plus curieux envers la chose qui était cachée dedans.

Mais c’était inutile. Il y avait comme une barrière autour de son Dantian et son pouvoir Spirituel n’avait aucun moyen d’entrer. Ce résultat, au début, désespéra Chu Feng, mais très rapidement Chu Feng devint intensément heureux.

Si son propre pouvoir Spirituel ne pouvait pas voir à travers son Dantian, cela voulait aussi dire que les autres personnes qui avaient le pouvoir Spirituel ne pouvaient pas non plus chercher dans son Dantian ! Avec cela, le secret de la lumière Divine dans son Dantian ne serait pas découvert par quelqu’un.

Son humeur était très bonne, donc Chu Feng voulait prendre une pause en dehors de la taverne. Mais avant de marcher très loin, il fut attiré par une chaîne d’insulte.

« Tu es en train de voler ? Allons voir si tu voles encore ! Foutu mendiant. Je vais te frapper à mort ! »

Dans une certaine allée, deux énormes personnes étaient en bande et frappaient une personne. C’était le mendiant à l’épaisse chevelure et aux vêtements déchirés.

Chu Feng ne voulait originellement pas s’inquiéter avec ce genre de chose. Mais, ce mendiant n’était pas affecté sous les coups de la grande personne. Il était même occupé avec ses affaires et était en train de manger le petit pain dans ses mains.

Par curiosité, Chu Feng étala son pouvoir Spirituel. Quand il passa au travers du mendiant, il eut un résultat. C’était une personne normale qui n’avait pas cultivé avant. Mais, comment une personne normale pouvait avoir un corps aussi solide ?

« Stop ! » Sentant que quelque chose n’allait pas, Chu Feng parla pour les arrêter.

Entendant que quelqu’un criait, les deux personnes s’arrêtèrent rapidement. Particulièrement quand ils virent l’apparence de Chu Feng. Ils sentirent qu’il était une personne qui cultivait, donc leur attitude était très polie.

« Que se passe-t-il ? » demanda Chu Feng.

« Ce mendiant a volé notre pain. » répliqua l’un d’entre eux.

« Je vais payer pour le pain volé. Aussi, ramenez-en 10 de plus par ici. » dit Chu Feng aux grandes personnes en lançant plusieurs pièces de cuivre.

« Oui oui oui… » Les grandes personnes ne bougèrent pas lentement, et achetèrent rapidement 10 petits pains avant de partir avec tact.

À cet instant, dans l’allée, restait seulement Chu Feng et le mendiant. Chu Feng évalua le mendiant en détail.

Il découvrit que son âge n’était pas très grand. Il semblait être sous l’âge moyen et ses yeux montraient le manque de vie comme s’il était confus. Si Chu Feng lui donnait les petits pains il les mangerait, s’il ne donnait pas les petits pains alors il ne les prendrait pas. Mais, il regardait lourdement les petits pains dans les mains de Chu Feng et bavait continuellement.

« C’est… »

Juste à ce moment, les pupilles de Chu Feng s’élargirent soudainement. Il trouva avec étonnement que sur son front de cette grande personne, il y avait une cicatrice bizarre. Si on aurait dit que c’était une cicatrice, cela ne convenait pas vraiment car cela paraissait comme apporté par le ciel et poussant à partir du corps.

La raison pour laquelle il disait que c’était bizarre, était que sa forme était étrange. C’était comme une boule de flamme et cela donnait aux gens un sentiment vif, comme s’il était actuellement en train de brûler.

Par curiosité, Chu Feng tendit son doigt et voulu toucher cette cicatrice ressemblant à une flamme.

« Qu’est-ce que tu fais ? »

Mais juste quand Chu Feng toucha la cicatrice, le mendiant beugla soudainement comme s’il était une personne complètement différente. Une main comme une pince d’acier attrapa fermement le poignet de Chu Feng.

À cet instant, le visage de Chu Feng changea grandement et il se maudit secrètement. Il pouvait clairement sentir que des couches de terrifiante, suffocante pression était en train de surgir de la paume de cette personne. Elle entra dans son corps, et si cela continuait, après un court moment, son corps allait certainement exploser et il mourrait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top