skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 45

 

Chapitre 45 : La tyrannique Su Rou

Su Rou était en train de porter une robe blanche à cet instant. Avec ce vêtement et son visage comme un renard, c’était évidemment différent de la foule et il y avait un type de manière qui semblait différent de la convention.

Mais, quand Su Rou apparut, l’expression des aînés devint plus sérieuse.

La prison de fer était déjà sévèrement gardée. En dehors des personnes du département de punition, personne d’autre ne pouvait entrer. L’action de Su Rou était comme un cambriolage.

« Aînée Su Rou. Maintenant c’est une invité rare. Puis-je vous demander quelle affaire vous amène dans mon département de punition ? »

Bien que Su Rou arrivait avec de mauvaises intentions, après avoir pensé à l’origine1 de celle-ci, même Liu Chengen devait sourire devant elle.

« Juste un petit problème que j’espère, vous pourrez résoudre. » Le charmant sourire de Su Rou avait des milliers de types de grâce et que même le vieil homme trouva difficile de la gérer.

Liu Chengen sourit et dit. « Si vous avez quelque chose dîtes-le, je ferais de mon mieux pour vous aider. »

Su Rou sourit légèrement et dit. « Je veux ramener Chu Feng avec moi. »

Avec ces mots, non seulement les autres personnes, mais même Liu Chengen qui avait un visage plein de sourire eut un grand changement d’expression.

« Su Rou, quelle blague est-ce ? Sais-tu ce qu’a fait Chu Feng ? » L’attitude de Liu Chengen devint sérieuse.

« Peu importe ce qu’il a fait, aujourd’hui, je vais le ramener. » Su Rou mit aussi son sourire de côté.

« Cela ne sera pas. Je le dis tout de suite. Même si Dieu venait, ne pensez pas à ramener Chu Feng. Renvoyez-la. » Liu Chengen bougea sa grande manche, se tourna et ne porta plus attention à Su Rou.

« Aînée Su Rou, s’il vous plaît. » Voyant cela, plusieurs aînés sourirent de façon forcée et marchèrent vers Su Rou, voulant la ramener.

« Ahh »

Or avant même de s’en être approché, une pression sans forme sortit du corps de Su Rou. Cette pression était forte et tournait comme un tourbillon. Instantanément, la prison de fer en fut entièrement remplie.

Presque au même moment, quand la pression fut émise, la douzaine d’aînés tomba sur le sol et une gorgée de sang se vaporisa en sortant de leurs bouches. Seul Liu Chengen pouvait continuer à rester debout.

À cet instant, autour de Su Rou, un tourbillon était en train de tourner et ses cheveux noirs comme le jais2 volaient de haut en bas. Sa longue robe blanc-neige s’agitait de gauche à droite comme si une fée était en train d’atterrir. Mais, son regard était anormalement glacial.

« Je vais aussi le dire maintenant. Tu vas relâcher Chu Feng que tu le veuilles ou non ! »

« Su Rou, ne pousse pas ta chance ! »

Voyant cela, Liu Chengen s’énerva également. La même forte pression explosa et engloutit la prison de fer.

*Tremblement tremblement*

À ce moment, Chu Feng pouvait entendre un tremblement perçant venant de toutes les directions. Il pouvait aussi voir que la solide prison de fer était violemment en train de trembler comme si elle était incapable de résister à la pression venant de ces deux-là.

Sous la pression, même les aînés du Domaine Origine sur le sol tenaient leurs têtes tout en criant comme si c’était dur à endurer.

Mais Chu Feng était complètement bien. Il y avait une chaude aura autour de lui qui était en train de le défendre contre cette force. C’était évidemment la pression de Su Rou qui était en train de le protéger.

« Liu Chengen, ce n’est pas comme si je te sous-estimais, mais tu n’es toujours pas apte à t’opposer à moi ! »

Soudainement, Su Rou fit un pas en avant. Juste quand son pied toucha le sol, une profonde fissure s’étendit doucement comme un serpent bougeant. Cela déferla rapidement vers l’avant sur le sol et alla vers Liu Chengen.

*boom*

« Ahh ! »

Quand la fissure arriva devant Liu Chengen, il se fit repousser instantanément et s’écrasa férocement dans le mur de fer. Quand il s’écrasa, sa bouche s’ouvrit et une gorgée de sang se vaporisa3

« Tu…Tu as actuellement atteint ce stade. Avec cette force, pourquoi es-tu toujours restée dans la cour intérieure en tant qu’aînée ? » Liu Chengen regarda Su Rou avec des yeux remplis de peur car la force de Su Rou excédait de loin son imagination.

« Il y a des choses qui ne devrait pas être demandé ! » Su Rou lança un regard de dédain à Liu Chengen et bougea dans les airs ses mains.4 Avec quelques bang et clang, les chaînes de fer des mains de Chu Feng furent coupées. Avec cela, Chu Feng regagna aussi sa liberté et atterrit de façon stable sur le sol.

Bien que Chu Feng ne sache pas pourquoi Su Rou était venue et l’avait sauvé, il courut quand même vite à côté d’elle. Il savait qu’à ce moment et cet instant, être seulement à côté de cette personne était pour lui la position la plus sûre.

Chu Feng regarda la fissure sur le sol et il ne put s’empêcher d’inhaler de l’air frais. L’intégralité de la prison de fer était composée de ce métal lourd et solide. Être capable de créer une fissure avec un pas sur ce métal, cela démontrait à quel point la force de Su Rou était déraisonnable.

Chu Feng n’était pas trop blessé et Su Rou lui lança un doux sourire. Elle attrapa la main du jeune homme et le tira dehors.

Regardant de plus près, Chu Feng découvrit que Su Rou était assez jolie. Bien que le visage de Su Mei n’était pas pire que celui de Su Rou, elle était toujours un peu jeune et elle avait toujours un peu ce ‘manque de maturité’5.

Mais Su Rou était différente. Elle n’avait rien de cela et tout son corps était en train d’émettre ce charme mature. Même le parfum de son corps était particulièrement enchanteur.

*ta*

Mais juste quand Chu Feng succomba à cette attaque de parfum, Su Rou s’arrêta soudainement, regardant derrière, et dit avec un ton extrêmement froid à Liu Chengen,

« À propos, ne pense même pas t’attaquer secrètement à Chu Feng ou à porter préjudice à la famille Chu. Sinon, cela ne sera pas aussi simple que de blesser ton petit-fils. J’éradiquerai entièrement ta famille Liu de la Province Azure. »

Liu Chengen beugla alors de colère. « Su Rou, ne fais pression sur moi. Si tu fais pression sur moi à ce point, personne n’en profitera. »

« Oh ? Si tu penses que tu en es capable, tu peux aller de l’avant et essayer. Je t’accompagnerai n’importe quand. » Su Rou sourit soudainement, mais son sourire était extrêmement froid. Elle ne parla plus à une ordure comme Liu Chengen et sortit de la prison de fer avec Chu Feng.

Après que Su Rou soit sorti, Lui Chengen était comme un ballon qui n’avait plus d’air et boita doucement sur le sol avec une expression vide.

Après un moment, il sourit avec amertume et ses vieilles larmes commencèrent à tomber. Il savait qu’il avait seulement exagéré à l’instant car en comparant leurs familles6, sa famille Liu et la famille Su, c’était vraiment comme comparer un petit sorcier contre un grand. Elle ne valait même pas la peine d’être mentionnée.

Aujourd’hui, il pouvait seulement ravaler ce déplaisant soufflet dans son estomac. Il était destiné à n’avoir plus d’autre chance…il ne voulait pas que sa famille soit exterminée.

Dans le hall des bâtiments des aînés, Su Rou était occupée à faire du thé…

Chu Feng était assis sur une souche avec une jambe au-dessus de l’autre tandis qu’il regardait secrètement les pics jumeaux de Su Rou et ses fesses lisses et rondes. Regardant en bas de la robe et atterrissant sur ses blanches comme neige, longues et magnifiques jambes, il ne pouvait empêcher une vague de chaleur « démoniaque » de se créer sous son estomac7.

« Héhé, c’est tout à fait une femme. » Chu Feng soupira soudainement dans son cœur. La personne qui pourrait aimer ce magnifique corps aurait une chance exceptionnellement bonne.

Avec une telle figure exotique, s’il était impossible de la déshabiller complètement et de révéler sa parfaite peau blanche comme neige, Chu Feng pouvait seulement penser à cela pour se sentir chanceux.

Mais il ne pouvait qu’y penser car il savait que Su Rou n’était pas une simple personne. Sans mentionner qu’elle était adorée comme une déesse dans le cœur d’innombrables disciples de la cour intérieure, même les disciples essentiels et les aînés déclaraient leurs flammes à Su Rou tout en la poursuivant.

Mais jusqu’à aujourd’hui, personne n’avait mis la main sur elle. Donc, cette femme n’était pas une personne qui pouvait se rendre et être appréciée par des personnes normales.

 

 

 

  1. ‘Background’
  2. https://www.google.fr/search?q=noir+comme+jais&biw=851&bih=802&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjl2onFu5LRAhUNnRQKHUBGDxsQ_AUIBygC
  3. J’ai changé un peu la traduction de cette phrase je trouve que cela fait plus imagé que littérale.
  4. Pour ceux qui sache parler un peu anglais vous pouvez me rassuré et me dire qu’il y a un problème avec cette phrase non : ‘’ ” Su Rou disdainfully shot Liu Chengen a glance’’
  5. Quand j’ai cherché la traduction du mot je suis tombé pour les fruits, fruit vert
  6. ‘background’
  7. Soit excitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top