skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 38

 

Chapitre 38 : Connu dans une centaine de miles

 

*whoosh*

Chu Feng sauta hors du terrain. Il ne s’occupa pas à apprécier les applaudissements 1 et sortit directement du terrain d’entraînement.

Personne ne savait que faire quand ils voyaient le dos de Chu Feng. Seulement Chu Yuanba sourit et dit à voix basse, « il semble que ce gars a de très profonds ressentiments. »

Après avoir quitté le terrain d’entraînement aux arts martiaux, Chu Feng alla dans la chambre de Chu Guyu. Le coup de poing de Chu Hongfei avait été très féroce et il n’avait vraiment pas été léger quand il avait touché Chu Guyu. Après avoir été inconscient pendant 4 bonnes heures il se réveillait doucement.

« Frère, que s’est-il passé dehors ? Pourquoi est-ce si bruyant, » Chu Guyu ne savait pas ce qu’il s’était passé sur le terrain d’entraînement aux arts martiaux.

« Rien. » Le sourire de Chu Feng était très calme.

« Ahh, peut-être que le 6ème oncle est le maître maintenant. C’est entièrement à cause de moi. Si j’avais gagné, père aurait pu … » Chu Guyu continua de se blâmer lui-même.

« Chu Guyu, vas-tu un peu mieux ? »

Mais juste à ce moment, Chu Yuanba entra. Derrière lui Chu Yuan, Chu Renyi, Chu Nanshan et quelques autres personnes avec un grand statut.

« Grand-père, je vais bien. » Voyant Chu Yuanba, Chu Guyu s’assit immédiatement. Il n’osait pas négliger son grand-père.

« C’est bon si tu vas bien. » Chu Yuanba gloussa légèrement, et sur son visage, une rare bienveillance émergea et il lança un regard à Chu Nanshan derrière lui.

Voyant cela, Chu Nanshan dit avec un peu d’embarras, « Guyu, c’est entièrement la faute de cet enfant, Hongfei a attaqué de façon inappropriée. Mais ne garde pas cela dans ton cœur maintenant, ses blessures sont plus graves que les tiennes. »

« Quoi ? Chu Hongfei est aussi blessé ? » Chu Guyu était un peu étonné.

« Ah… » Chu Nanshan rigola amèrement, mais ne dit rien de plus et regarda significativement Chu Feng.

Suivant le regard de Chu Nanshan, Chu Guyu eut le regard vide au début, mais peu après ce fut comme s’il avait pensé à quelque chose et la couleur de son visage changea comme il était surpris. Juste à ce moment, Chu Yuanba parla aussi.

« Feng’er, merci beaucoup pour aujourd’hui, ou sinon la fierté de la famille Chu aurait vraiment était piétinée par la famille Xu. » Quand Chu Yuanba parla, il sortit 10 Herbes Spirituelles Saintes de sa poche et les donna à Chu Feng.

« C’est… » Voyant cela, tout le monde ne put s’empêcher d’être un peu perdu. La récompense pour être premier dans la compétition était seulement de 2 Herbes Spirituelles Saintes. Mais maintenant Chu Yuanba en sortait 10. Ce n’était pas un petit nombre !

« Grand-père, qu’est-ce que cela veut dire ? » Chu Feng prétendit qu’il ne comprenait pas.
« C’est ce que tu devrais avoir. Prends-les. Si tu le prends, je peux me sentir confortable. » Quand il parla, Chu Yuanba avait un visage plein d’excuse.

Bien qu’il n’avait jamais rendu les choses difficiles pour Chu Feng, il n’avait jamais arrêté non plus les scènes dans lesquelles Chu Feng était maltraité par la famille Chu. Quant à la raison elle était très simple. C’était parce qu’il n’aimait pas Chu Feng dans son cœur aussi.

Mais aujourd’hui, si ce n’était pas pour Chu Feng, sa famille Chu serait devenue la risée de la foule. Aussi grâce à Chu Feng, le prestige de la famille Chu avait augmenté de plusieurs fois.

À présent, il y avait déjà quelques personnes venant de différents pouvoirs qui avaient montré de la bonne volonté envers la famille Chu. Chu Yuanba savait que c’était grâce à Chu Feng, et aussi à cause de cela, Chu Yuanba se sentait encore plus coupable envers Chu Feng.

« Feng’er. » Voyant que Chu Feng était en train d’hésiter, Chu Yuan le pressa rapidement.
« Alors merci beaucoup Grand-père. » Chu Feng accepta les Herbes Spirituelles Saintes mais il n’avait pas de sourire sur son visage.

Chu Yuanba ne garda pas les actions de Chu Feng en mémoire. Plutôt, il était heureux. Il se tourna et dit à Chu Yuan, « Dans le futur, le supplément annuel de Chu Feng va être de 5 Herbes Spirituelles Saintes.

Avec les mots de Chu Yuanba, non seulement les autres personnes, même Chu Yuan était étonné. Il n’y avait jamais eu de tel traitement avant, et Chu Yuanba voulait évidement bien développer Chu Feng.

Bien que, à ce moment, les visages de Chu Nanshan et des autres n’étaient pas bien, ils n’osaient rien dire, car, dans la famille Chu, Chu Yuanba était comme le ciel. Même si la position du maître de famille changeait, Chu Yuanba était toujours le vrai chef de la famille Chu.

« Tous les trois, vous pouvez continuer de discuter. Rappelez-vous de vous occuper des blessures de Chu Guyu. Bien qu’aujourd’hui tu sois le maître, n’ignore pas les relations filiales. » Chu Yuanba instruisit Chu Yuan.

« Je comprends, père. » Chu Yuan répondit.

Chu Yuanba regarda Chu Feng, et voyant le visage de glace de Chu Feng, Chu Yuanba sourit maladroitement, emporta la foule et sortit.

« Père, regarde l’attitude de Chu Feng. Il est vraiment trop… » Juste quand ils sortirent de la pièce, Chu Nanshan commença à critiquer Chu Feng.

« Shut up2 ! » Mais ce qu’il prit au lieu de cela était une réprimande pleine de colère de la part de Chu Yuanba. Il pointa la foule avec un visage de glace et dit avec une expression extrêmement sérieuse.

« Écoutez, vous tous. Je ne veux plus entendre quiconque dire quelque chose de mal à propos de Feng’er. »

« Si j’en entends, peu importe qui c’est, je vais m’en occuper, sans exception, par la loi de la famille. »

Entendant ses mots, les visages de Chu Nanshan et des autres pâlirent. Ils n’osaient rien dire car ils savaient que dans le futur, dans la famille Chu, ils ne pourraient plus jamais offenser Chu Feng.

« Père, tu es le maître maintenant ? » Dans la chambre, Chu Feng était agréablement surpris.

« Yeah, être capable d’obtenir la position de maître est entièrement grâce à vous, mes précieux fils. »
Chu Yuan était aussi tout sourire, « Je n’aurais jamais pensé que tu cachais autant de choses ! »

« Héhé. » Chu Feng souriait aussi très heureusement quand il était face aux louanges de son père. S’il avait travaillé si dur c’était pour devenir la fierté de Chu Yuan, et aujourd’hui, il semblait que son vœu soit atteint.

« Père, frère, que se passe-t-il ici ? » Finalement, la tête dans le brouillard Chu Guyu parla.

Voyant cela, Chu Yuan sourit au début, ensuite il décrivit tout dans les détails sur ce qu’il s’était passé sur le terrain d’entraînement aux arts martiaux après que Chu Feng soit parti. Ce qui incluait les désolantes figures de la famille Xu, l’annonce de Chu Yuanba que Chu Yuan allait prendre la position de maître, montrant sa bonne volonté vers les différents pouvoirs, etc.

Après avoir pris connaissance de tout cela, Chu Guyu avait sa bouche grande ouverte, et il était tellement choqué qu’il ne pouvait rien dire. Son regard vers Chu Feng devint étrangement compliqué. Il n’aurait jamais pensé que son frère aurait été comme cela.

Mais peu importe, il était le grand frère de Chu Feng, et était vraiment heureux pour Chu Feng. Car, il savait, que son frère n’avait plus besoin de sa protection.

Après le rassemblement, Chu Feng devint le sujet des conversations animées dans une zone d’une circonférence de 100 miles. Beaucoup de personnes savaient que la famille Chu avait produit un cultivateur martial de génie qui avait seulement 15 ans.

Quelques personnes exagéraient grandement Chu Feng. Des fois à propos de lui brisant le terrain avec un seul pied, un coup de vent créé avec un souffle et des exagérations simplement devenues des légendes. Quelques personnes commençaient même à avoir des suspicions à propos du fait que Chu Feng soit un humain ou pas. Mais, peu importe quoi, Chu Feng était évidemment le sujet avec le plus d’attention de la zone montagneuse.

Spécialement dans la famille Chu. Sous la pression de Chu Yuanba, personne n’osait dire quelque chose de mauvais à Chu Feng et personne n’osait plus être irrespectueux envers Chu Feng. Ils n’avaient d’autre choix que de faire face à Chu Feng avec une toute nouvelle attitude et le reconnaître différemment.

En ce jour, Chu Feng et les autres retournaient à l’école du dragon azur. Quand ils partirent, Chu Feng donna à Chu Guyu un morceau de papier et lui dit qu’il pouvait l’ouvrir uniquement après qu’il soit parti.

« Tu as quelque chose en dessous de ton oreiller… »

C’était le contenu de la feuille de papier. Regardant Chu Feng et les autres qui étaient en train de chevaucher et s’éloignaient graduellement, Chu Guyu secoua impuissant sa tête. Il ne savait pas dans quel cercle son frère était en train de le placer.
Mais, après être retourné dans sa chambre, il leva quand même curieusement son oreiller. Chu Guyu avait une expression calme quand il leva l’oreiller comme si cela n’était pas important. Mais, son visage changea instantanément comme les vagues car sous son oreiller, il y avait les 10 Herbes Spirituelles Saintes.

Ce nombre n’était pas beaucoup pour Chu Feng qui avait raffiné deux Perles Spirituelles et des douzaines d’Herbes Spirituelles Saintes, mais pour Chu Guyu c’était un grand nombre.

« Ah… » Après avoir été choqué, Chu Guyu rigola soudainement. Il regarda dans la direction de l’école du dragon azur et murmura, « Il semblerait que le grand frère va devoir compter sur le petit frère à partir de maintenant. »

 

 

  1. En anglais ils ont deux mots qui veulent dire à peu près la même chose ‘cherring’ plus le côté pompom girl qui se dit Cheerleader. Et clapping qui est plutôt applaudissement traditionnel.
  2. Il est bien en anglais mais cela veut dire pour les personnes qui ne connaissent pas c’est tais-toi mais bon moi je préfère le bon ta gueule.
Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top