skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 33

 

Chapitre 33 : Chu Feng contre Chu Xun

 

« Merde ! Quel est cette situation ? »

Cette fois, sans mentionner la famille Chu, même beaucoup d’étrangers qui n’avaient même pas reconnu Chu Feng lancèrent leur regard vers lui.

« Qui est ce jeune garçon ? Il a actuellement fait abandonner plusieurs adversaires. 1 »

« Je ne sais pas, mais voyant ses vêtements il devrait être un disciple de la cour intérieure de l’école du Dragon Azur, mais je ne pense pas qu’il soit apparu dans les derniers rassemblements de la famille Chu. »

« Il n’est pas simple. Absolument pas simple. Sans même échanger des coups il a terrifié son adversaire. Avec ce genre de d’intimidation, à quoi ressemblera son futur ? »

Quelques observateurs de la foule commencèrent à se concentrer sur Chu Feng, et secrètement, ils sentaient que Chu Feng était une personne assez impressionnante.

« Ha ! À quoi êtes vous-même en train de penser. C’est le déchet de la famille Chu. » Un homme2 de la famille Chu qui était extrêmement détestable envers Chu Feng dit cela de mécontentement.

« Oh ? Tu connais ce jeune homme ? » Une grande personne questionna.

« Bien sûr je le connais. Je suis de la famille Chu donc je sais clairement que cet homme est une personne inutile. »

« Regarde un peu. Ce garçon doit avoir payé les frères Chu Zhen et bluffait simplement. Je garantis qu’il va perdre à son prochain combat. » L’homme de la famille Chu dit avec confiance.

La grande personne sourit et dit. « Ho, tu dois vraiment avoir un a priori sur ce jeune garçon hein ? Sans offense, mais tu es déjà un adulte, donc pourquoi rabaisses-tu cet enfant ? »

« Quoi ? Tu dis que je le diffame3 ? Je dis seulement la vérité. » Cet homme de la famille Chu était extrêmement fâché.

« Alors que dirais-tu de cela, je vais faire un pari avec toi, si c’est comme tu l’as dit, et que ce jeune homme perd au prochain tour, alors cet argent va t’appartenir. Si non, héhé, tu comprends… » Cette grande personne sortit un tael4 d’argent.

« J’abandonne. » Mais juste à ce moment, un autre cri vint du milieu du terrain d’entraînement d’art martial.

Concentrant leur regard, l’homme de la famille Chu ne put s’empêcher d’être choqué. Encore, c’était sur le terrain de Chu Feng, et celui qui avait abandonné était Chu Gao.

« Bon sang. Cette mauvaise chance. » L’homme de la famille Chu était sans voix et son esprit était chaotique.

« Héhé, désolé que tu ais perdu. » Voyant cela, la grande personne se servit lui-même et prit le tael d’argent de la main de l’homme avec un sourire.

Regardant son tael d’argent comme s’il devait payer à la rivière, l’homme de la famille Chu sentit une vague de douleur et il dit, « Oses-tu parier encore ? Cette fois, je vais parier 3 taels d’argent. »

[Tn : payer à la rivière = jeter son argent]

Cette grande personne répondit rapidement. « Pourquoi pas, j’étais juste effrayé que tu ne continues pas. »

« Ahh, compte moi aussi bien sûr. Je parie sur la victoire de ce jeune homme. »
« Compte moi aussi. Je parie aussi sur la victoire de ce jeune homme ! » En même temps, quelques personnes autour s’y mêlèrent et rejoignirent le pari.

« Venez, venez, venez, tout le monde venez ! Qui d’autre ? Je vais continuer de tous vous accompagner ! » L’homme de la famille Chu paniqua, et il sortit directement son sac d’argent5. À l’intérieur, il y avait des douzaines de taels d’agent et versa tout dehors.

Suivant les abandons consécutifs de Chu Cheng, Chu Zhen, et Chu Gao, les observateurs étaient tous distraits.

Sans mentionner la famille Chu, mais même les étrangers le regardèrent avec un regard vide. De plus en plus de personnes regardèrent et essayèrent de deviner qui était Chu Feng.

Ils avaient entendu parler de Chu Guyu et ils avaient entendu parler de Chu Hongfei. Après tout, ces deux garçons étaient les jeunes génies qui étaient entrés dans une école de première catégorie. Mais d’où venait ce Chu Feng ?

Quand les personnes ne pouvaient pas imaginer la réponse, Chu Feng était aussi impuissant. Il voulait utiliser le rassemblement pour montrer ses mouvements, mais il n’avait jamais pensé que quelque chose comme cela se passerait.

Juste quand Chu Feng était déprimé, une jolie personne s’avança sur la scène. Après avoir fixé son regard, il vit que c’était Chu Xue.

« Chu Feng, félicitation pour tes 4 victoires consécutives. » Chu Xue sourit gentiment et dit.

« Chu Xue, pas besoin de plaisanter… » Chu Feng rit sèchement, mais il trouva rapidement que quelque chose n’allait pas, « 4 fois ? C’était seulement 3 fois, Chu Xue, tu n’aurais pas… »

Chu Xue sourit malicieusement tout en regardant l’expression stupéfaite de Chu Feng, ensuite elle cria à la vieille personne sur la scène, « J’abandonne aussi. »

« Hu —»

À ce moment, l’entier terrain d’entraînement était complètement stupéfait. Même quelques jeunes personnes de la jeune génération de la famille Chu ne pouvaient s’empêcher de lancer des regards sur Chu Feng et leurs regards étaient remplis de choc.

Ils étaient remplis de questions et ils ne pouvaient comprendre ce qu’il se passait.

Seules les personnes qui étaient de l’école du Dragon Azur soupirèrent de soulagement et sentaient qu’ils étaient chanceux de ne pas rencontrer Chu Feng. Où sinon ils auraient fait exactement le même choix.

« Haha, merci beaucoup vraiment beaucoup. »
« Tu restes sur tes mots. »
« Tu es la meilleure personne que j’ai même rencontrée. »

À cet instant, dans une certaine zone de la foule observant, un grand nombre de personnes étaient en train d’entourer l’homme de la famille Chu et prenaient l’argent6 de ses mains sans retenue. Avec une saisie, elles devinrent vides.

Cet homme de la famille Chu voulait même pleurer quand il regarda son sac vide. Il sentait profondément qu’il avait été piégé.

Pourquoi tous les disciples de l’école du Dragon Azur abandonnaient quand ils étaient contre Chu Feng ? Il y avait définitivement quelque chose qui n’allait pas, mais il ne pouvait penser que Chu Feng les fasse abandonner de façon aussi obéissante.

*bang*

« Ah ! »
Sur une autre scène, Chu Yue était en train de tomber de la zone de bataille. Si ce n’était pas pour les aînés de la famille Chu qui étaient en dehors du terrain qui l’avaient rattrapé à ce moment, elle aurait sûrement été gravement blessée.

« Chu Yue, il semble bien que rien ne ressorte à propos des techniques de l’école du Dragon Azur. » Chu Xun descendit du terrain et un sourire moqueur était pendu sur son visage.

« Chu Xun, ta cultivation est plus haute que la mienne. Si j’étais également au niveau 5 alors je n’aurais pas nécessairement perdu. » Chu Yue dit avec visage plein d’amertume.

Chu Xun sourit froidement et dit « C’est correct, mais ma cultivation est plus haute que la tienne et cela dépend aussi de mon habileté. »

(Jlou : ET alors cela ne dépend pas des techniques du l’école du dragon azur mais franchement le cerveau de celui-là me dépasse grandement.)

« Toi… » Chu Yue grinça des dents de colère et il y avait un pincement inexplicable dans son cœur. Elle avait déjà atteint le pic du niveau 4 du Spirit Realm, et si le rassemblement avait été quelques jours plus tard, elle serait certainement passée au niveau 5 du Spirit Realm. Mais puisqu’elle avait perdu, elle avait perdu et elle ne voulait pas se défendre contre quoi que ce soit.

« Chu Xun, si je ne me trompe pas, tu es un an plus vieux que Chu Yue. Etant un grand frère, tu gagnes contre la jeune sœur. Est-ce même quelque chose dont tu peux être fier ? » Soudainement, une voix résonna.

Jetant un coup d’œil, Chu Yue était ravie. Elle vit que Chu Feng était calmement en train de s’avancer sous la direction de certains seniors de la famille Chu.

« Chu Feng, tu es mon prochain adversaire ? » Voyant Chu Feng, Chu Xun était évidemment très heureux car la personne à qui il voulait le plus donner une leçon était Chu Feng.

« Terrifié ? Tu peux abandonner si tu as peur. » Chu Feng sourit légèrement et dit.

« Ha ! Si je ne bats la merde que tu es, alors cela veut juste dire que tu as pris un nettoyage hier. » Chu Xun renifla froidement et sauta sur le terrain. Il pointa Chu Feng et dit, « Viens ici. »

« Chu Feng, es-tu confiant ? » Chu Yue était un peu inquiète car elle sentait que Chu Xun voulait blesser grandement Chu Feng.

« Ne t’inquiète pas. J’ai seulement besoin d’attaquer une seule fois contre des personnes comme lui. » Chu Feng sourit faiblement et était en train de marcher vers le stage.

Mais juste à ce moment, Chu Yue retint la main de Chu Feng et demanda silencieusement, « Chu Feng, étais-tu premier dans la cour intérieure à l’examen des disciples ? »

Chu Feng hésita un peu, mais voyant le regard de Chu Yue qui désirait la réponse, il ne pouvait accepter de lui mentir. Il pouvait seulement hocher la tête, et après cela il sauta et atterrit sur le terrain.

À ce moment, l’expression de Chu Yue se raffermit. Sa paire de jolis yeux clignota constamment et même son rythme cardiaque s’accéléra beaucoup.
Bien qu’elle ait déjà la réponse dans son cœur, elle sentait toujours que c’était inconcevable après avoir reçu la confirmation de Chu Feng.

Elle leva la tête et regarda le Chu Xun qui était déterminé à gagner et le coin de sa bouche se leva et forma un sourire gentil. Pour certaines raisons, elle sentait une touche de sympathie pour Chu Xun.

 

 

 

 

  1. Je ne sais pas pourquoi c’est au pluriel ‘continuous opponents’
  2. Juste de sexe masculin.
  3. Dire du mal
  4. Pour rappel c’est la monnaie de ce monde
  5. Dans la version anglaise il y a plus de verbe, il y a ‘juste’, ‘prit directement’, et ‘sortit son sac d’agent’
  6. Sous-entendu les taels d’argent
Cet article comporte 2 commentaires
  1. merci,

    je pense qu’il manque  » que rien » dans cette phrase : « « Chu Yue, il semble bien //que rien// ne ressorte à propos des techniques de l’école du Dragon Azur. » Chu Xun descendit du terrain et un sourire moqueur était pendu sur son visage. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top