skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 32

Chapitre 32 : J’abandonne

 

« Chu Feng, je vais te tuer. »

Quand l’incomparablement dépressif Chu Xun vit Chu Feng, ce fut comme si une bombe avait rencontré le feu. La colère féroce qui avait rempli son cœur explosa instantanément.

Il rependit sa pression qui était celle du niveau 5 du Spirit Realm, il ignora le regard des autres, il leva son point et se précipita vers Chu Feng. Avec son pouvoir, il voulait vraiment tuer Chu Feng en un seul coup de poing.

« Qui ose toucher à mon frère ? »

Mais avant que Chu Xun puisse même se rapprocher, il entendit un cri de rage dans ses tympans. Au même moment, un fort vent arriva vers son visage et continua dans son dos, le faisant presque tomber sur le sol.

« Chu Guyu ! »

Regardant vers l’origine du cri, Chu Xun était alarmé car à côté de Chu Feng était un jeune homme incroyable c’était le grand frère de Chu Feng, Chu Guyu.

À cet instant, le feu qui habitait Chu Xun s’éteignit instantanément. Il ne pouvait pas être plus familier avec Chu Guyu car il était reconnu comme la première personne dans la jeune génération de la famille Chu et il n’était pas une personne qu’il pouvait se permettre d’offenser.

« Chu Xun, écoute. Je vais te réduire en miette1 si tu oses encore attaquer mon petit frère. » Chu Guyu pointa Chu Xun et le prévint.

Le cœur de Chu Feng se réchauffa devant cette scène et il était le même que quand il était jeune. À chaque fois que quelqu’un le maltraitait, la première personne qui se tenait devant lui pour le protéger était son grand frère Chu Guyu. Voyant qui il était aujourd’hui, son grand frère semblait encore plus fiable.

« Hey, quelle manière imposante ! Vous les deux frères êtes devenus encore plus arrogants en quelques années que je ne vous ai pas vus. »

Soudainement, une voix piquante résonna. Tournant leurs têtes pour regarder, ils virent plusieurs personnes de la jeune génération de la famille Chu qui s’avançaient. Celui qui menait était un jeune qui avait un visage blanc et extrêmement sinistre.

Voyant cette personne, les visages de Chu Feng et Chu Guyu changèrent et une vague de haine s’agita dans leurs cœurs.

Bien qu’ils ne se fussent pas vu l’un l’autre pendant des années, Chu Feng le reconnut toujours d’un seul regard. Il était la personne qui les avaient vaincus sur le terrain et les avaient fortement humiliés, Chu Hongfei.

« Chu Hongfei. Tu es vraiment revenu, et je pense que cette fois c’est l’heure de régler quelques dettes. » Chu Guyu dit froidement et de la colère vacillait de façon cachée dans ses yeux.

« Ahh, rester dans l’école Linyun pendant quelques années a rendu ton tempérament un peu trop pauvre. Tu penses que tu es vraiment le n°1 dans la jeune génération de la famille Chu ? Tu penses que tu peux me battre ? » Chu Hongfei regarda Chu Guyu avec mépris.

« Tu vas aussi savoir si je suis le n°1 dans la jeune génération de la famille Chu ou pas. » La voix de Chu Guyu devint de plus en plus froide. Les personnes pouvaient même sentir la froideur émise par son corps comme s’il se forçait à endurer la haine dans son cœur.

« Pas mauvais, tu as l’esprit. Quand est-il de toi Chu Feng ? » Chu Hongfei regarda Chu Feng. « J’ai entendu que tu es resté dans la cour extérieure pendant 5 ans dans l’école du Dragon Azur ? »

« Je vous préviens. Vous feriez mieux de ne pas me rencontrer dans la compétition ou sinon je vais vous écrasez jusqu’à ce que ne puissiez plus ramper juste comme il y a 7 ans. »

« Je vais aussi te dire que la position du maître va appartenir à mon père, Chu Nanshan, car il a un excellant fils comme moi, Chu Hongfei. »

Après avoir dit cela, Chu Hongfei amena le groupe de personnes vers le point d’enregistrement de la compétition.

Chu Guyu voulait originellement s’avancer et dire quelque chose, mais il sentit que quelqu’un tirait ses vêtements. Il regarda derrière, et c’était Chu Feng.

« Frère, il n’y a pas besoin de trop parler avec ce genre de personnes. Le faire s’allonger sur le terrain de compétition est le meilleur moyen. » Chu Feng dit calmement.

Regardant vers Chu Feng, Chu Guyu ne put s’empêcher de regarder dans le vide2. Il y avait un sentiment incroyable dans son cœur et il sentait que son frère était différent. Quant aux spécificités, il ne savait pas où, mais il semblait que son entière personne avait changé en une profonde et imprévisible personne.
Après que Chu Yuanba eut dit quelques mots polis, la jeune génération de la famille Chu s’avança sur la scène, quelques voix humiliantes vinrent par la même occasion.

« Ce n’est pas Chu Feng ? Ce n’est pas la personne qui est restée comme un disciple de la cour extérieure pendant 5 ans dans l’école du Dragon Azur ? Il est finalement entré dans la cour intérieure cette année ? »
« Même s’il est entré dans la cour intérieur il est toujours un déchet. Comment ose-il entrer dans la compétition ? Il ne connaît vraiment pas à quelle hauteur est le ciel et quelle est l’épaisseur du sol3. »
« N’est-ce pas la grande pensée ? Cela va lui donner une bonne leçon et aussi laisser Chu Yuan savoir ou pas si son fils est un déchet. »

La plupart des personnes qui connaissaient Chu Feng étaient de la famille Chu, et les autres personnes qui osaient humilier Chu Feng étaient aussi des personnes qui avaient pas mal de statut dans la famille Chu. Non seulement ils voulaient embarrasser Chu Feng, mais ils voulaient embarrasser Chu Yuan encore plus.

« Chu Feng, c’est toi. » Juste à ce moment, une autre personne arriva sur la scène.

Chu Feng était sans voix quand il vit la personne proche, c’était son vieil ennemi, Chu Zhen.
Mais comparé à Chu Feng, le visage de Chu Zhen était encore plus moche. Le coin de sa bouche se tordit et il maudit sa mauvaise chance sur le fait de rencontrer Chu Feng à son premier tour.

« Chu Zhen, si je me rappelle correctement, je pense que cette personnes est entrée dans le niveau 4 du Spirit Realm il y a deux jours. Il semble que Chu Feng va recevoir un peu de souffrance. »

Les membres de la famille Chu qui ne connaissaient pas la vraie situation voyait que Chu Zhen était contre Chu Feng, et ils étaient secrètement enchantés. Ils sentaient tous que c’était du gâteau pour Chu Zhen de s’occuper de Chu Feng.

Les frères de Chu Zhen n’aimaient pas Chu Feng depuis qu’ils étaient petits. Ils croyaient que si Chu Zhen attaquaient il ne se restreindrait pas. Donc, ils attendaient tous la scène dans lequel Chu Feng se ferait durement massacrer.

« Je concède ! »

Mais juste à ce moment, Chu Zhen sur la scène leva sa main droite et cria fortement. Il abandonnait.

« Chu Zhen toi crapule, qu’est-ce que tu dis ? Tu n’as pas encore commencé et tu abandonnes déjà? » Un cri féroce tout proche, c’était le père de Chu Zhen.

Face au regard aiguisé de son père, l’expression de Chu Zhen fluctua, mais à la fin il grinça des dents, se tourna, et descendit du terrain.
« Que… Qu’est-ce que cela ? »

La scène choqua tout le monde, un abandon ? C’était quelque chose que tu ne voyais pas souvent dans la compétition de la famille Chu, et celui qui abandonnait était Chu Zhen, et son adversaire était Chu Feng ?
Comment c’était possible ? Est-ce que Chu Zhen est un idiot ? Avait-il un problème avec son cerveau ? Que s’était-il passé ?

Les membres de la famille Chu qui ne connaissaient pas la vérité étaient sans voix. Bien qu’ils ne sachent pas pourquoi Chu Zhen avait fait cela, ses actions les avaient vraiment assez surpris.

Même Chu Yuanba était intrigué par les actions de Chu Zhen. Il fronça les sourcils et son regard âgé, une personne pouvait dire que même lui était confus.

« Chu Feng gagne ce combat. »

Peu importe la raison, Chu Feng avait vraiment gagné. Bien que cela donne un sentiment insondable aux personnes, Chu Feng était vraiment devenu la première personne à atteindre une victoire dans la compétition.

Après le premier combat, Chu Cheng avait le visage pâle et les lèvres vertes. Il maudit dans son cœur : « Nous les deux frères avons la plus mauvaise chance depuis 8 générations. Comment a-t-on rencontré ce démon ? »
Bien qu’il ne veuille absolument pas dans son cœur, il avait trop souffert contre Chu Feng et il ne voulait échanger aucun coup avec lui. Après quelques pensées, il fit une action qui stupéfia à nouveau la famille Chu.
« J’abandonne !!! »

 

  1. Cripple
  2. C’est plus une trad littérale c’est en gros bugger. Tu vois quelque chose mais tu ne sais pas comment réagir.
  3. Un expression un peu chelou mais j’aime bien. Le sommet est très difficile à atteindre.
Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top