skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 16

MGA : Chapitre 16 – Refus

 

« Attends, j’ai bien entendu ce qu’il vient de dire ? »

« Impossible, on a dû mal entendre. »

Les mots des jumeaux surprirent la foule et beaucoup crurent avoir mal entendu, la confusion se lisant sur leur visage.

À cet instant, les gens préféraient croire qu’ils avaient mal entendu que de croire que les jumeaux venaient de demander à Chu Feng s’il voulait rejoindre l’alliance Wings.

Ils ne comprenaient pas pourquoi l’alliance Wings voudrait recruter Chu Feng. À l’instant, Chu Feng avait même été rejeté par une petite alliance. Comment avait-il pu gagner le respect de l’alliance Wings ?

« Chu Feng, tu acceptes de rejoindre l’alliance Wings ? »

Les jumeaux savaient que la foule doutait d’avoir bien entendu, il répétât donc sa question.

« Est-ce que c’est possible ? L’alliance Wings veut recruter ce type ? »

« D’où est-ce qu’il vient pour recevoir une invitation de l’alliance Wings ? L’alliance Wings est appelée le rassemblement des génies. Pourquoi ils recrutent quelqu’un d’aussi ordinaire ? »

« Incompréhensible. Vraiment incompréhensible. Est-ce qu’il est spécialisé dans un certain domaine ? Je ne vois vraiment rien ? Même une minuscule alliance ne veut pas de lui. Comment pourrait-il être fort ? »

Toutes sortes de conversations et de commentaires du même genre eurent lieu parmi la foule. Ils essayaient tous de savoir ce qu’il avait de différent pour que l’alliance Wings veuille le recruter.

Ils n’arrivaient pas à comprendre, mais malgré tout, ils se mirent tous à admirer Chu Feng.

L’alliance Wings. Le rêve d’une multitude de disciples qui tout au long de son histoire refusa une myriade de génies. C’était la terre sainte aux yeux des disciples du cercle intérieur.

L’alliance Wings était un rêve dont on ne pouvait que rêver, un but inatteignable.

Mais à cet instant, il y avait une personne qui pénétrait cette terre sainte et accomplissait le rêve inatteignable. Comment ne pas être envieux ?

« Comment c’est possible, Chu Feng, il… »

Mais ceux qui, à cet instant, avaient le plus de mal à accepter ça étaient les membres de la famille Chu.

Particulièrement Chu Wei. Il avait l’impression d’avoir été frappé par un marteau. Son cerveau bourdonnait, le laissant perplexe.

Chu Yue était dans le même état. Elle se tenait à côté de Chu Feng, la bouche bée et ses yeux clignant sans arrêt tout en fixant Chu Feng.

En voyant la réaction du public, les jumeaux Dragon et Tigre étaient très satisfaits. Ils regardèrent ensuite Chu Feng.

Les jumeaux étaient plus soucieux de voir la réaction de Chu Feng que celle du public. Ils voulaient voir Chu Feng sauter de joie en réalisant que son rêve le plus fou devenait réalité.

Mais il était clair que Chu Feng les déçut. Il n’était pas fou de joie. Au contraire, il ne montrait aucune réaction particulière, son visage aussi serein que l’eau. Le plus surprenant étant les mots qu’il prononça ensuite.

« Merci de vos bonnes intentions, mais je ne souhaite pas rejoindre une alliance pour le moment. »

« Quoi ? J’ai bien entendu, il a refusé ? »

Quand la foule entendit les mots de Chu Feng, elle réagit vivement. Le rêve d’innombrables disciples avait été simplement refusé de la sorte. Impensable.

En entendant sa réponse, les deux frères froncèrent les sourcils, visiblement mécontents de sa réponse.

« Chu Feng, si tu rejoins l’alliance Wings, tu n’auras que des bénéfices dans ton développement futur au sein de l’école du Dragon Azur. Tu refuses notre invitation ? »

« Je suis vraiment désolé. »

La réponse de Chu Feng était ferme.

« Tu… »

Bai Hu était énervé, mais avant qu’il ne fasse quoi que ce soit, Bai Long l’arrêta.

Bai Long observa Chu Feng à nouveau pour l’évaluer et lui dit : « Chu Feng, j’espère que tu changeras d’avis. »

Sur ces mots, Bai Long se retourna et s’en alla. Après avoir jeté un regard perçant à Chu Feng, Bai Hu s’en alla aussi à grandes enjambées.

« Ce mec a vraiment refusé une invitation de l’alliance Wings. Il est stupide ? »

« En le regardant, tu vois qu’il n’y a même pas réfléchi donc il y a des chances qu’il n’ait jamais entendu parler de l’alliance Wings. Ha quel dommage. »

« Je suppose que dans le futur, quand il aura compris la force de l’alliance Wings, il le regrettera. »

« Dans le futur ? Si tu insultes l’alliance Wings, d’après ce que j’en sais, c’est comme si tu étais déjà mort. »

À ce moment, toute la foule se remit à discuter sans fin de ce qui venait d’avoir lieu.

Même Chu Yue était confuse et elle demanda à Chu Feng : « Chu Feng, tu sais ce que tu viens de faire ? C’était… »

« Je sais, c’était l’alliance Wings, la légendaire organisation du cercle intérieur. »

« Tu le sais et pourtant tu as quand même refusé, tu… »

Chu Yue n’en trouvait plus ses mots.

« Je ne rejoindrai pas une alliance à laquelle je ne connais rien. Je crains que l’alliance Wings ne fasse pas exception. »

Chu Feng était très calme et il sourit. Ne se préoccupant pas du regard des autres, il se mêla à la foule.

Chu Yue continua de fixer le lieu où Chu Feng avait disparu. Elle était clairement perturbée.

« Chu Feng, j’ai l’impression de te comprendre de moins en moins… »

Chu Feng était également surpris par l’invitation de l’alliance Wings, mais comme elle était inattendue, il la refusa. Après tout, son corps renfermait un secret que les autres ne devaient pas découvrir.

L’éclair aux neuf couleurs. Cette chose effrayante capable de détruire le continent tout entier. Si les gens savaient que cette chose se trouvait à l’intérieur de Chu Feng, qui sait ce que les différents experts de ce monde lui feraient ? L’éventualité qu’il se fasse éventrer n’était pas à proscrire.

Quelques instants plus tard, dans un lieu mystérieux en dehors de la place, les jumeaux Dragon et Tigre se tenaient debout l’air déprimé. En face d’eux se tenait une jeune femme.

La fille avait la peau claire, les sourcils affûtés, de larges yeux, une petite bouche aussi rouge qu’une cerise. Bien que son visage était un peu jeune, elle était néanmoins magnifique, juste un peu sous-développée.
(TN : comprendre qu’elle n’a pas encore les formes d’une femme)

À cet instant, les sourcils de la jeune femme étaient froncés et elle demanda aux deux frères : « Vous me dites qu’il a refusé de rejoindre l’alliance Wings ? »

Les deux frères répondirent à l’unisson : « Senior Su Mei, tout ce qu’on a dit est vrai. »

« Il existe quelqu’un qui ose refuser une invitation de la part de l’alliance Wings. Il ne doit pas tenir à la vie. »

La fille se mordait les lèvres alors qu’on pouvait lire sa colère dans ses yeux.

« Senior Su Mei. Pour être tout à fait franc, on ne sait même pas en quoi ce garçon est spécial. Mais il a été recommandé par ces deux personnes et ils nous ont demandé de l’inviter. Si l’on s’en prend à lui, je crains que… »

« De quoi avez-vous peur ? On fait déjà preuve de considération envers lui en l’invitant dans l’alliance. Mais maintenant, il ose refuser. On lui a tendu la main et il l’a refusée. »

« Si l’on ne le fait pas un peu goûter à la douleur qu’adviendra-t-il de l’honneur de l’alliance Wings ? Je vous laisse vous charger de ça. Ne vous inquiétez pas, avec l’aide de ma grande sœur, je vous garantis qu’il ne vous arrivera rien. »

(TN : Pour ceux qui auraient oublié ou juste pas fait la liaison, allez relire le chapitre deux pour savoir qui est sa sœur)

« Euh… ok. »

Les deux jumeaux n’osaient pas contredire la jeune fille le moins du monde.

« À propos, pour la dernière fois ne m’appelez pas Senior. Je ne suis pas plus vieille que vous. »

Sur cette remarque, elle s’en alla.

Les deux frères l’observèrent s’en aller jusqu’à ce qu’elle disparaisse. À ce moment-là, ils s’autorisèrent à respirer à nouveau comme si un grand poids leur avait retiré.

« Cette petite fille est trop dure à servir. Elle nous traite comme des esclaves… »

Bai Hu se plaignit en essuyant la transpiration sur son front.

Bai Long lui répondit avec amertume : « Peu importe. On ne peut rien faire face à son statut familial. Même en oubliant d’où vient sa famille il y a toujours sa sœur et son influence dans le cercle intérieur. »

« En parlant de ça, je préfère sa sœur. Au moins, elle est plus gentille. »

« Gentille ? Tu ne l’as juste jamais vue s’énerver. C’est encore plus effrayant que Su Mei. »

« Ha le combo des deux sœurs est appelé ‘Roumei’1. Il y a la beauté, mais je ne trouve pas la gentillesse. Mais on fait quoi maintenant ? On doit vraiment s’occuper de ce Chu Feng ? »

« Donnons-lui une leçon appropriée, mais on ne peut pas y aller trop fort. Après tout, à l’exception des deux sœurs, il y a aussi tu-sais-qui qui l’a recommandé. »

La veille, lors d’un rare rassemblement de l’alliance Wings, deux personnes importantes apparurent sans être invitées.

Ces deux personnes eurent la même requête, celle d’inviter Chu Feng à rejoindre l’alliance Wings.

Bien qu’ils fussent récalcitrants à cette idée, les membres de l’alliance Wings acceptèrent la requête puisqu’elle provenait de deux personnes qu’ils ne pouvaient pas se permettre d’offenser.

 

  1. Le ‘Rou’ signifie gentillesse et le ‘Mei’ signifie beauté.
Cet article comporte 12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top