skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 11

MGA : Chapitre 11 – Se couvrir de ridicule

 

« Technique de rang 1, les Cent Poings Armés, parfaitement maitrisée ! »

Voyant que Chu Zhen était capable de parfaitement utiliser la technique, certaines personnes dans la pièce se mirent à émettre des cris de surprise.

Bien que la technique des Cent Poings Armés ne fût que de rang 1, bien maitrisée, elle était puissante.

En étant au même niveau, sans technique appropriée pour le contrer, Chu Feng n’avait aucune chance. C’est pour cela que tout le monde savait qu’il allait perdre.
N’étant qu’un jeune disciple du cercle intérieur, comment aurait-il pu maitriser une technique aussi vite.

Chu Yue fronça les sourcils et avança discrètement de deux pas. Elle prévoyait d’interrompre l’action malveillante de Chu Zhen.

« Chu Yue, les spectateurs ne peuvent pas aider. Tu es au courant de cette règle, n’est-ce pas ? »

Elle entendit une voix à côté de son oreille. En se retournant elle vit Chu Cheng la regarder tout souriant.

Se sachant observée, Chu Yue sentit que les choses se présentaient mal. Elle savait que les deux frères rendraient les choses difficiles pour Chu Feng, ce qui la préoccupait encore plus.

*Whoosh, whoosh, whoosh*

Les images rémanentes des coups de poing de Chu Zhen obstruèrent complètement la vue de Chu Feng.

Chu Feng pouvait sentir que Chu Zhen ne retenait absolument pas ses coups, au contraire il était sans pitié.

Mais Chu Feng n’avait pas peur et il resta sur place. Il n’essaya pas d’esquiver ou de s’enfuir, il se contenta d’attendre.

« Chu Feng est stupide ? Pourquoi il n’esquive pas ? »

« Il voudrait esquiver, mais en est-il seulement capable ? Avec sa force, il ne peut probablement pas réagir à temps. »

« C’est pas faux. Après tout, il est le déchet qui est resté coincé dans le cercle extérieur pendant cinq ans. »

Ne voyant pas Chu Feng essayer d’esquiver, tout le monde crut que Chu Feng était paralysé de peur face à la puissance de l’attaque de Chu Zhen.

Mais au moment où Chu Zhen s’approcha, Chu Feng, d’un mouvement de main, libéra une énorme aura provenant de son corps.

Quand l’aura rentra en contact avec Chu Zhen, celui-ci ressentit une pulsion meurtrière.

*Whoosh*

Soudainement, Chu Feng frappa la paume en avant. Il était très rapide et avant même que qui que ce soit n’ait eu le temps de réagir, le coup de Chu Feng percuta la poitrine de Chu Zhen.

*Boom*

Après le coup de paume, Chu Zhen sentit son Qi et son sang se déchainer alors qu’une vague de douleur se répandit à travers son corps depuis sa poitrine.

*Swoosh, swoosh, swoosh*

Mais sans même laisser le temps à Chu Zhen de réagir, Chu Feng lui assena une série de coups de paume.

« Haaa ! »

Chu Zhen cria. Ses jambes s’engourdirent et il tomba à genoux devant Chu Feng avant de s’étaler par terre.

« C’est… »

La scène surprit tout le monde. Personne n’imaginait que Chu Feng avait une telle force explosive.

Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que Chu Feng avait retenu ses coups. Autrement, Chu Feng aurait pu tuer Chu Zhen d’un coup de paume.

« Tu es au 4ème niveau du spirit realm ? »

À cet instant, Chu Wei était bouché bée, ses yeux fixant attentivement Chu Feng pleins d’étonnements.

« Quoi ? 4ème niveau du spirit realm ? »

À ces mots, tout le monde comprit. Battre quelqu’un au 3ème niveau du spirit realm sans utiliser de technique martiale n’était faisable qu’en étant au 4ème niveau du spirit realm.

Cependant, ‘Chu Feng’ et ‘4ème niveau du spirit realm’ étaient deux choses qu’ils n’arrivaient pas à mettre ensemble.

Même Chu Yue avait les yeux grands ouverts, la surprise pouvant se lire sur son visage.

Chu Feng ignora la foule puis il prit les herbes spirituelles et se dirigea vers la porte.

Soudainement, quelqu’un cria : « Arrête-toi. C’est un combat entre membres d’une même famille, mais toi tu as attaqué si sauvagement. N’as-tu pas de cœur ? »

En se retournant, Chu Feng vit Chu Cheng relever Chu Zhen, le visage plein de rage. Il ne pouvait pas supporter de voir son petit frère se faire battre de la sorte.

« Quoi ? Depuis quand tu me vois comme un membre de ta famille ? Je ne me souviens pas t’avoir entendu dire ça auparavant. »
Chu Feng sourit puis lui dit : « Et puis même toi tu l’as dit. Les poings et les pieds n’ont pas d’yeux, donc ne viens pas te plaindre si tu es blessé. Maintenant, c’est toi qui te plains ? Tu n’acceptes pas la défaite ? »

Chu Zhen rétorqua : « Je n’accepte pas la défaite ? Il est évident que c’est toi qui as attaqué sauvagement. »

En tant que victime, il était à même de savoir qu’avec la première paume de Chu Feng il était déjà vaincu. Cependant, Chu Feng continua de lui assener des attaques clairement dans le but de l’humilier.

Chu Feng sourit de nouveau et lui répondit : « Je viens seulement d’atteindre le 4ème niveau du spirit realm donc je ne contrôle pas encore bien ma force.

« Et puis ta technique paraissait si impressionnante que je n’ai pas osé la sous-estimer, j’ai donc utilisé toute ma force pour la contrer. »

« Mais qui aurait cru que tu n’étais qu’un tigre fait de papier. Si fragile que tu n’es même pas capable d’encaisser un seul coup. Je t’ai vraiment surestimé. »

« Tu… »

Chu Zhen pâlit. Il était tellement énervé qu’il en cracha presque ses tripes.

Non seulement il avait été battu par le ‘déchet’, mais en plus il était humilié devant tout le monde. Il avait énormément de mal à l’accepter.

Mais, peu importe ce qu’il ressentait, il ne pouvait rien dire, après tout c’était lui et son frère qui avaient établi les règles du duel.

À ce moment, un autre membre de la famille de leva.

« Chu Feng ne soit pas trop arrogant. Si tu en as le courage vient te battre avec moi. »

« Ho ? Tu veux te battre avec moi aussi ? Pas de soucis. Évidemment, on parie une herbe spirituelle. »

« Tu… »

La personne qui venait de parler avait rejoint l’école en même temps que Chu Feng, mais sa force n’était même pas comparable avec celle de Chu Zhen.

Il osait faire un duel avec Chu Feng, mais il n’osait pas parier une herbe spirituelle sur l’issue du combat.

« Un souci ? Si quelqu’un d’autre veut tenter sa chance, qu’il vienne maintenant, mais il doit être prêt à parier une herbe spirituelle. »

Chu Feng observa la foule, mais personne n’osa lui répondre. Ils n’avaient pas peur de lui, mais personne n’osait parier une herbe spirituelle. Après tout, les herbes spirituelles saintes leur étaient indispensables.

Finalement, Chu Wei lui répondit : « Chu Feng n’exagère pas. »

« Quoi Chu Wei ? Tu veux aussi te battre ? Si je ne m’abuse, tu es de cinq ans mon ainé, non ? »

« Si ça ne te dérange pas que tout le monde dise que tu maltraites ceux plus jeunes que toi, je n’y vois pas d’inconvénient. Après tout, si je perds, tu perds la face aux yeux de tout le monde et si je gagne, je gagne gros. »

En entendant ça, Chu Wei serra les poings et se tut.

Chu Feng avait raison. Chu Wei à la différence de Chu Feng ou Chu Zhen était beaucoup plus vieux et donc il y avait une grande différence d’âge entre eux contrairement à la différence d’âge entre Chu Feng et Chu Zhen.

Avec son âge, même s’il gagnait contre Chu Feng, il serait ridiculisé, par conséquent, il ne pouvait pas se battre contre celui-ci.

Voyant que tout le monde évitait son regard, Chu Feng rigola, mais avant de s’en aller il s’adressa encore à tout le monde.

« J’ai deux choses à vous dire avant de partir. La première est ‘croire que vous êtes invincible’, la deuxième est ‘se couvrir de ridicule’. Quant au sens derrière, je vous laisse trouver par vous-même. »

Chu Feng sortit ensuite et l’atmosphère dans la salle devint lourde. Au départ, les membres de la famille Chu voulaient humilier Chu Feng, mais au final, c’est eux qui finirent humiliés, et ce, devant des étrangers.

Malgré tout, le plus dur à accepter était la force de Chu Feng. Chu Feng était normalement le déchet de la famille. Mais maintenant, Chu Feng était au 4ème niveau du spirit realm et, par conséquent, il surpassait la plupart d’entre eux. Beaucoup d’entre eux eurent honte.

Chu Feng sortit de la résidence le cœur léger. Depuis sa tendre enfance, il était malmené par les autres membres de sa famille et aujourd’hui il put leur rendre la pareille.

À la base, ce n’était pas lui qui avait cherché la bagarre. Ils lui ont forcé la main. Mais néanmoins, Chu Feng se sentit grandement soulagé.

« Chu Feng. »

Avant que Chu Feng ne puisse s’éloigner, il entendit une douce voix l’appeler, c’était Chu Yue.

 

 

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top