skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 1

MGA : Chapitre 1 — Disciple du Cercle Extérieur

 

Par une nuit sans nuages, neuf lumières scintillantes se démarquaient parmi la rivière d’étoiles.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« D’étranges signes apparaissent dans le ciel, un être divin s’apprête à descendre sur terre. »

Au sommet de la cité Impériale des Neuf Provinces, un vieil homme portant des vêtements couleur d’or se tenait debout, les mains dans le dos et les yeux tournés vers le ciel.

Derrière lui, des dizaines de milliers d’experts de la cité Impériale se tenaient agenouillés en attente d’un ordre.

*bzz*

Soudainement, par-dessus les cieux, descendirent les lumières qui se condensèrent en un éclair de neuf couleurs.

À cet instant, le ciel noir devint aussi clair qu’en plein jour. Avant même que l’éclair ne frappe, le sol se mit à vibrer.

Étrangement au moment de la collision l’éclair ne produisit aucun dégât et disparut simplement.

À cet instant, le monde s’assombrit à nouveau. Comme si son essence avait été absorbée, le ciel étoilé devint plus terne.

Les yeux du vieil homme étaient anormalement brillants et son excitation le fit trembler.
Il pointa vers le lieu de collision de l’éclair : » ramenez à la cité Impériale tous les enfants venus au monde cette nuit dans la province d’Azure ! « .

« Oui chef ! « 

Les dizaines de milliers de cris résonnèrent à travers l’horizon comme un coup de tonnerre tandis que les experts se dirigèrent vers la province d’Azure jurant de ramener l’être divin à la cour impériale.

Le temps passa, cinq ans s’écoulèrent en un clin d’œil et malgré le souvenir de cette nuit effrayante, personne ne remarqua l’action de la cour impériale.

Dans la province d’Azure, parmi l’innombrable quantité d’écoles, se trouvait l’école du Dragon Azure.
Aujourd’hui, une fois de plus, a lieu le recrutement annuel de disciple pour l’école du Dragon Azure. Une foule de gens attendant à l’extérieur de l’école.

Et comme chaque année, les plus occupés étaient les disciples du cercle extérieur. Toutes les responsabilités des inscriptions leur incombant.

Les disciples du cercle extérieur, c’est à eux que revenaient les tâches ardues et ingrates. Non seulement leur position au sein de l’école était la plus basse mais en plus même les étrangers les méprisaient.
La raison est simple, être disciple du cercle extérieur signifie n’avoir aucun talent. Par conséquent ils n’achevaient jamais rien et étaient méprisés par tout le monde.

« Hé, c’est quoi cette attitude ? Tu sais qui je suis ?  »
Une dame bien vêtue et accompagnée d’un jeune garçon se mit à pointer du doigt et à crier sur un jeune homme.

« Je suis terriblement désolé. Il est déjà tard et l’école va bientôt fermer. S’il vous plaît, revenez demain.  » L’homme bien que d’apparence jeune, avait un air héroïque.

Il s’appelle Chu Feng, il avait quinze ans et il est l’un des milliers de disciples du cercle extérieur de l’école du Dragon Azure.
Bien qu’étant un disciple du cercle extérieur, Chu Feng était différent des autres. Il ne se sentait pas inférieur aux autres, il n’était pas facilement intimidé et était d’un naturel très calme.

« Revenir demain… Vous me prenez pour une idiote ? On est dans les montagnes ! On est supposé dormir où ? »

« Trouvez-moi un lieu où dormir ou j’irais me plaindre aux responsables. (TN : le mot en anglais est « elders », ne trouvant pas de meilleure traduction j’ai choisi « responsables »)  « . La dame ne voulait pas entendre raison et alla jusqu’à agripper ses vêtements.

« Chu Feng, tu as un souci ?  » À ce moment-là, une douce voix se fit entendre.

Une jeune femme aux vêtements mauves s’approcha. Malgré son léger sourire, son regard était perçant et fixé sur la dame.
En apercevant la jeune femme, le visage de la dame changea de couleur et une expression de peur y apparut.
Cette réaction fut provoquée par la vue des vêtements de la jeune femme. En effet, le mauve se trouvait être l’uniforme d’un disciple du cercle intérieur.

La dame jura intérieurement. Elle imaginait pouvoir user de son statut pour compliquer la vie du jeune homme devant elle.
Comment aurait-elle pu savoir que le jeune homme en face d’elle était soutenu par un disciple du cercle intérieur que la dame ne pouvait pas se permettre d’offenser ?

« Ce n’est rien, ce n’est rien, je lui demandais quelques petites choses.  » Expliqua-t-elle en souriant.

La jeune femme la fixa et ne prononça qu’un seul mot : « dégage ».
À cet instant, la dame se mit à trembler et elle devint pâle de peur. Mais elle n’hésita pas une seconde, elle attrapa le jeune garçon qui l’accompagnait et s’en allait si vite qu’elle en trébuchât.

Assistant à la scène Chu Feng soupira et dit à la jeune femme : « Merci beaucoup Chu Yue. « 

« Pas besoin d’être aussi poli, on est de la même famille non ?  » Elle paraissait contrariée.
Et il était effectivement de la même famille, la famille Chu.

Chu Yue est la cousine de Chu Feng, leurs pères respectifs étant frères, de plus elle n’était plus âgée que lui que d’un an.
Cependant, Chu Yue devint une disciple du cercle intérieur il y a trois ans et elle était au 4ème niveau du spirit realm.

« On doit suivre les règles de l’école. » Dit Chu Feng avec un sourire rayonnant.
(TN : Chu Yue étant du cercle intérieur il la considère comme une aînée ou un ancien d’où la politesse dans les règles de l’école)

En voyant la réaction de Chu Feng, Chu Yue eut mal au cœur : « Chu Feng, tu ne comptes pas participer à l’examen d’entrée au cercle intérieur cette année ? Ou n’as-tu toujours pas atteint le 3ème niveau du spirit realm ? « 

Chu Feng ne lui répondant pas Chu Yue prit un sac de sa taille et le plaça dans les mains de Chu Feng : « Raffine-le, peut-être que ça t’aidera à atteindre le niveau trois. »

Chu Feng ouvrit le sac et immédiatement une forte énergie spirituelle s’en échappa. Une brillante herbe spirituelle sainte de la taille d’un doigt se trouvait au fond du sac.
« Chu Yue. C’est beaucoup trop précieux, je ne peux pas accepter.  » Chu Feng rendit le sac à Chu Yue.

L’herbe spirituelle sainte était comme une manne pour les cultivateurs martiaux et elle était très précieuse. Elle était très utile pour ceux se trouvant dans le spirit realm.

Pour augmenter leur vitesse d’entraînement, la famille Chu fournissait une herbe par personne et par an.
Chu Yue reçut la sienne mais ne l’utilisa pas, préférant l’offrir à Chu Feng ce qui le toucha profondément.

« Quand je te dis que je te l’offre, tu devrais simplement l’accepter, tu es mon petit frère après tout. »

« Ho, depuis quand es-tu si généreuse au point d’offrir des herbes spirituelles saintes à tout le monde. « 

« Dis, je suis ton petit frère aussi et il se trouve que je vais bientôt atteindre le niveau quatre du spirit realm. Pourquoi ne pas me donner l’herbe à moi ? « 

Un jeune homme ayant environ le même âge que Chu Feng s’approcha portant des vêtements du cercle intérieur. Il s’appelait Chu Zhen et il était aussi de la famille Chu. Il a rejoint l’école du Dragon d’Azure il y a cinq ans, en même temps que Chu Feng, cependant il est devenu un disciple du cercle intérieur il y a déjà deux ans.

« Chu Zhen, tu as déjà atteint le niveau trois et tu as réussi à condenser de l’énergie spirituelle. Même si tu n’as pas d’herbe spirituelle sainte tu peux progresser rapidement.  »
« Mais Chu Feng n’a pas encore condensé d’énergie spirituelle, donc l’herbe spirituelle est plus importante pour lui.  » Chu Yue mit le sac de force dans la main de Chu Feng.

« Ouais, tu as raison mais malheureusement il n’en veut pas.  » Chu Zhen railla.

« Qui a dit que je n’en voulais pas ?  » À ce moment-là, Chu Feng sourit et mit l’herbe spirituelle dans sa poche avant de dire : « Chu Yue, je t’emprunte l’herbe spirituelle sainte. Plus tard je te rendrais le double. « 

« Mm, ok. « Voyant que Chu Feng accepta Chu Yue répondit satisfaite.

« Si tu l’acceptes pourquoi le lui rendre plus tard ? Te donner une herbe spirituelle sainte c’est du gaspillage. »

Chu Feng se contenta de sourire et l’ignora. Il dit ensuite à Chu Yue : « Chu Yue, je vais participer à l’examen pour rejoindre le cercle intérieur cette année. « 

« Hmph, toi ? Si tu passes l’examen pour le cercle intérieur, je te donnerais mon herbe spirituelle. » Chu Zhen regarda Chu Feng avec mépris.

« C’est vrai ? » Chu Feng n’y croyait pas vraiment.

« Chu Yue en sera témoin. Mais dans le cas où tu échoues, tu feras quoi ? « 

« Alors mon herbe spirituelle de cette année t’appartiendra. » Sur ces mots, Chu Feng retourna à son travail.

« Chu Zhen, on est de la même famille alors pourquoi faut-il que tu rendes les choses compliquées pour Chu Feng à chaque fois ? « Chu Yue regarda Chu Zhen avec ennuis.

« Famille ? Chue Yue, tu devrais savoir que Chu Feng ne fait pas partie de notre famille.  »
« Après cinq années passées à l’école, il ne fait toujours pas partie du cercle intérieur. Il est la honte de notre famille. »
« Dans la famille qui l’apprécie ? Il n’y a que toi qui le traites bien et en plus tu lui donnes même ton herbe spirituelle. » Chu Zhen ne comprenait pas Chu Yue.

« Tu es vraiment stupide. » Chu Yue s’énerva et s’en alla.

Chu Zhen, lui, était heureux, même s’il n’a pas eu l’herbe spirituelle de Chu Yue il savait que cette année l’herbe spirituelle de Chu Feng serait à lui.

Durant la nuit, dans la zone résidentielle du cercle extérieur, il faisait totalement noir.

Après une dure journée très chargée, tout le monde alla se coucher tôt. Seule la chambre de Chu Feng était encore éclairée.

Il s’assit sur son lit, prit l’herbe spirituelle que Chu Yue lui avait donnée et murmura : « J’espère que cette herbe spirituelle te rassasiera. »

Après avoir dit ça, Chu Feng ferma les yeux, cala l’herbe spirituelle entre ses palmes et forma un sceau étrange.

À ce moment-là, l’énergie spirituelle pénétra les palmes de Chu Feng et se dirigea vers son dantian.
(TN : Désolé je ne sais absolument pas s’il existe une traduction à dantian donc je préfère le laisser comme tel)

Soudainement, un bruit de mastication apparut au niveau de son dantian.
Si l’on pouvait voir à travers Chu Feng, on découvrirait un éclair résidant dans son dantian.
Cet éclair était de neuf couleurs différentes et chaque couleur ressemblait à une énorme bête électrique produisant une aura terrifiante d’un autre monde.

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top