skip to Main Content
Menu

Long Live Summons! Chapitre 25

<– Chapitre précédent | IndexChapitre suivant –>

Traduction : Crochetcocoking
Check : Kiriate

Chapitre 25 : Une Beauté

Selon les informations que lui avait données son grimoire de bronze, la Tour Tong Tian était un étrange endroit.
De mémoire d’hommes, elle avait toujours été là, et les légendes disent qu’elle aurait été construite par les anciens dieux. Sa position est au centre-même du contient du dragon levant et elle est connue comme étant le chemin que les anciens dieux auraient laissé aux humains pour leur permettre ‘d’accéder aux cieux’. Personne ne sait à quel point la Tour Tong Tian est grande car elle dépasse les nuages et les anciens dieux ont rendu ses environs inaccessibles. Il est impossible de gravir la tour depuis l’extérieur et il est ainsi indispensable de la gravir depuis l’intérieur, niveau par niveau.

Il existe à chaque niveau de la Tour Tong Tian un portail menant à un univers parallèle où tout le monde peut cultiver.
La condition pour accéder à un niveau supérieur de la Tour est de tout d’abord obtenir le symbole du niveau précédant.

« Bing-er va seulement au 1er niveau, ‘le niveau du test d’admission’, de plus, les professeurs de son école les mèneront en groupe donc il ne devrait pas y avoir de danger, mais je m’inquiète quand même pour cette fille têtue. »

La belle femme connaissait très bien la personnalité de sa fille, elle était solitaire et taciturne, n’appréciant guère les activités de groupe, incapable de bien communiquer et sans aucun amis à l’école, et par conséquent souvent en désavantage qu’il s’agisse de la vie de tous les jours ou durant les tests. Si par malchance elle se retrouvait en danger, il se pourrait bien qu’il n’y ait personne pour l’aider et elle se retrouverait ainsi abandonnée.

«Rien ne lui arrivera, ne t’inquiète pas, 7e petite sœur est capable de prendre soin d’elle-même!» Après avoir entendu que Bing-er n’allait qu’au 1er niveau, et que le test qu’elle passait était un examen d’admission, Yue Yang tenta de réconforter la belle femme.

Les deux premiers étages de la Tour Tong Tian ne comportait, en fait, aucun risque envers la vie humaine, c’est seulement à partir du 3e étage que les tests deviennent extrêmement dangereux.
Bien sûr, rien n’est impossible; par exemple, le jeune homme de la famille Fang qui avait un mariage arrangé avec Bing-er décéda au 2e étage, rapidement tué par un monstre de catégorie ‘Roi Doré’ qui rôdait dans les environs. Seulement, ce type d’accident était extrêmement rare, et ce, à un point que les gens fermaient les yeux dessus. La mort du jeune Fang avait été la seule fois qu’un tel incident s’est produit durant ces derniers siècles. La rareté d’une telle occurrence est due au fait que même au 3e étage un ‘Roi Doré’ était une existence rare ne s’occupant uniquement que de son territoire.

Parce qu’elle s’inquiétait pour sa fille, la belle femme avait un air distrait aujourd’hui, et alors même qu’elle est une couturière pleine de talent, elle s’était déjà piqué les doigts plusieurs fois avec ses aiguilles.
En voyant les doigts gouttant de sang de la belle femme, Yue Yang eut soudainement un éclair d’inspiration.

‘Peut-être que mon collier de jade noir a besoin de sang pour confirmer son possesseur!’
Le pendentif était totalement ordinaire durant la journée, personne ne pourrait croire qu’il s’agisse d’un trésor, et Yue Yang était incapable de déterminer comment utiliser le collier.
Une fois que la belle femme et la petite s’en allèrent, Yue Yang détacha immédiatement le collier de son cou, et utilisant une aiguille pour se piquer le doigt versa quelques gouttes de sang sur le collier.

Cependant même après une demi-journée, il n’y avait toujours aucune réaction….
«Ok, ok, je l’admet, j’ai lu beaucoup trop de LN! » Yue Yang avait pensé que le collier était similaire aux objets des LN qu’il avait lues et qui nécessitait une goutte de sang pour reconnaître le possesseur. Après ce rituel, l’objet était lié au personnage et ne pouvait plus être usé ou perdu. L’objet pouvait même être capable d’évoluer avec son possesseur, en faisant ainsi une arme incroyablement puissante.

(TR : je te comprends YY,, moi aussi j’ai versé quelque goutte de sang sur mon stylo-plume en espérant qu’il deviendrait une arme capable d’annihiler les interros… (sans succès je précise))

‘Oublie ça, un jour je le comprendrai!’
Yue Yang allongea alors son bras, se préparant à remettre le collier autour de son cou, lorsque soudainement, il découvrit un point noir sur le collier qui devenait rapidement de plus en plus grand. En un clin d’oeil, le point était devenu un terrible trou noir à la force effrayante. Yue Yang fut pratiquement aspiré. Juste comme ça, Yue Yang avait failli y passer!
Il découvrit que son corps avait presque été déchiré par le trou noir. Durant l’instant où il était aspiré, c’était comme si sa peau, sa chair, ses os et même son âme devenaient juste de la fine poudre, douloureusement annihilés! Quand Yue Yang pensa au fait qu’il était sur le point de mourir, au fond de son esprit, de nombreuses étincelles de vie s’allumèrent soudainement, donnant à Yue Yan un étrange sentiment de résurrection. Il réalisa rapidement qu’il n’avait pas passé l’arme à gauche, en fait, il se trouvait dans un endroit silencieux complètement engouffré dans les ténèbres.

‘Mais qu’est-ce qu’il se passe exactement?! Comment est-ce que je vais pouvoir me sortir de là?!’

Yue Yang se sentit vraiment stupide, il semble que cette méthode d’utiliser une goutte de sang pour reconnaître le possesseur ne pouvait pas être utilisé aussi simplement et était très dangereuse!

«Oh? Tu n’es toujours pas mort? Tu es un étrange humain. Wa! Tu es même un inné! il existe un inné aussi jeune!?!» Alors que Yue Yang était encore confus sur ce qu’il venait de lui arriver, une voix féminine, gracieuse et étonnée résonna.
Avant même qu’il puisse réagir, Yue Yang avait été soulevé par une force irrésistible.
Puis par la suite, une paire de sensuelles, douces et crémeuses lèvres l’embrassèrent sur la bouche.

La beauté l’avait embrassé?!
La première pensée qu’il eut fut qu’il avait finalement été embrassé, mais ensuite il fut tout de suite terrifié lorsqu’il se rendit compte que le baiser passionné de la ‘beauté’ était celui d’un terrible vampire, elle dévorait rapidement son énergie d’inné… Toute l’énergie qu’il avait accumulée ce mois-ci après avoir atteint le 2e niveau fut aspirée en quelques secondes. Si la beauté n’avait pas interrompu son baiser, Yue Yang ne doutait pas une seconde qu’il n’aurait resté de lui qu’un corps desséché.

«C’est la première fois que je me sente aussi bien depuis 10 000 ans! C’est vraiment rafraîchissant! Bien que la quantité soit insuffisante, la pureté est incroyable. Pas mauvais!» La beauté qui venait de l’embrasser dit alors avec admiration depuis les ombres.

«Putain de merde!» Yue Yang découvrit qu’il avait été tellement drainé que son corps était extrêmement affaibli. Ses jambes étaient comparables à de la gelée alors qu’il tentait de rester debout; l’expérience était similaire aux fois où il s’est trop masturbé.

Après quelques vertiges, Yue Yang découvrit qu’il était désormais capable de voir dans le noir.
Même sans la moindre trace de lumière, il voyait désormais suffisamment pour distinguer qu’il était nu comme un ver, sans aucun vêtement pour le couvrir, tel un exhibitionniste! En face de lui se tenait une beauté de plus de 2 mètres de haut. Sa beauté était capable de mener des pays à leur ruine, avec une peau de porcelaine, des yeux similaires à des saphirs le fixant sans cligner et pleins de surprise et de curiosité. La beauté avait une longue crinière de cheveux dorés, cascadant depuis ses épaules pour couvrir les deux pics qui lui servaient de poitrine, poitrine d’un blanc immaculé. Yue Yang résista avec difficulté à l’idée de la toucher, et inclinant sa tête vers le bas, il ne put détourner le regard de sa gracieuse taille, l’un des meilleurs travaux de Mère Nature. Même des statues ciselées par un dieu ne serait capable de rivaliser la perfection et la délicatesse de son corps naturellement sublime.

Même s’il devait en mourir et sombrer au 18e niveau des enfers pour y souffrir pour l’éternité, Yue Yang tenta de voir plus bas….
Il s’agissait d’une chance unique, et s’il n’en profitait pas, s’il était incapable de voir l’entièreté du corps de la sublime beauté alors qu’elle se tenait nue et sans défense en face de lui, Yue Yang pourrait tout aussi bien se renommer Liu Xia Hui!*

(*=> google est votre ami ! Pour ceux qui ont la flemme en gros il dit qu’il pourrait tout aussi bien devenir un moine et se retirer dans un monastère dans les montagnes pour y vivre en réclusion et ne plus jamais toucher le corps d’une femme)

Cependant, alors même que Yue Yang usa de sa vision de prédateur pour regarder plus bas, il cria choqué, «Ô mon Dieu! P-Pourquoi as-tu une queue de serpent à la place de jambes?!»

Entendant cela, la beauté aux cheveux d’or sourit. Son sourire était semblable au ciel d’une nuit illuminée d’étoiles, capable de mener des empires et des royaumes à leur chute et de faire s’effondrer ciel et terre sans distinction. Son sourire causa l’âme de  Yue Yang de sortir de son corps, prête à oublier son séjour sur Terre pour s’envoler au paradis.

Elle avait 6 bras s’étendant depuis derrière sa crinière de cheveux dorés, se balançant avec une incroyable beauté et grâce. Une main aussi blanche que la neige leva légèrement le menton de Yue Yang, et les saphirs qui lui servaient d’yeux étaient remplis d’amusement.
«Mon mignon petit garçon, il n’est pas étrange pour mes jambes d’être ainsi, je suis l’Impératrice-Serpent, bien sûr que je suis différente des humains, mais ne trouves-tu pas que ma queue de serpent est également belle?»

<– Chapitre précédent | IndexChapitre suivant –>

error: Contenu protégé
Back To Top