skip to Main Content
Menu

Long Live Summons! Chapitre 04

Chapitre traduit depuis l’anglais : http://shiroyukitranslations.com/2015/06/12/lls-chapter-4-heavenly-sword-goddess/

<– Chapitre précédent | IndexChapitre suivant –>

Chapitre 4 – La Déesse de l’épée divine ?

Pour le moment il pouvait toujours faire semblant, mais si plus tard il rencontre ce Quatrième Oncle ou d’autres connaissances et amis et ne peut pas les reconnaitre, il serait surement découvert. Yue Yang chercha précipitamment les affaires que ce pitoyable type noyé pourrait avoir laissées derrière. Il pourrait y avoir des choses qui lui permettrait d’en savoir plus sur lui, et encore mieux si c’était un journal ou quelque chose du genre.

Après avoir cherché pendant toute la journée, la table, la commode et tout le reste dans la chambre était retourné.

Il y avait un journal, mais il n’aidait pas tant que ça.

Le pitoyable type n’avait écrit qu’à propos de ses méditations et de son entraînement aux Techniques de Lance de la Famille Yue.

Yue Yang réalisa que ce type était plutôt du genre à travailler dur. Il n’était pas capable de faire un contrat avec un grimoire d’invocation, mais son entraînement aux Techniques de Lance de la Famille Yue progressait bien. Cependant, d’après son journal, Yue Yang trouva qu’il ne révélait pas la progression de son entraînement aux autres. Il voulait surprendre sa famille le jour où il réussirait à faire un contrat avec un grimoire d’invocation. C’était à cause de ça que tout le monde pensait qu’il était un bon à rien.

Le pitoyable type avait aussi remarqué que les Techniques de Lance de la Famille Yue était un art martial qui était hérité dans la famille Yue. Et combinées à une puissante Bête Spirituelle de type combat, ces techniques seraient très efficaces.

Il avait aussi écrit dans son journal que la moitié du manuel des Techniques de Lance ait été perdue, à cause d’un vilain qui a tué un ancêtre de la Famille Yue, qui était un artiste martial extrêmement puissant, il y a mille ans. Si la Famille Yue possédait le manuel complet, il pensait qu’ils ne seraient pas classés juste troisièmes parmi les Quatre Grandes Maisons. Ils auraient étés premiers.

Même s’il ne restait que la moitié des techniques, les Techniques de Lance de la Famille Yue étaient toujours un art martial réputé. Même si ce n’était pas les techniques les plus puissantes, elles ont produit beaucoup de puissants guerriers.

Par exemple, le père du pitoyable type était le plus fort des guerriers de la famille Yue, un talent qui apparait une fois tous les cent ans.

C’était dommage qu’il ait quitté ce monde trop tôt, freinant immédiatement l’ascension de la Famille Yue.

« Techniques de Lance ? » Yue Yang pris la grosse tête quand il vit ça.

Bien qu’il n’ait jamais pratiqué aucun art martial, il en savait un peu à propos des techniques. Il y avait un poème qui disait : « Il faut un mois pour apprendre à utiliser un bâton, un an pour une lame, et une vie pour une lance. Mais  une bonne épée ne sera pas maîtrisée en toute une vie. » Parmi les différentes armes, les lances étaient les plus difficiles à maîtriser. Sans un long et rigoureux entraînement, il serait difficile d’obtenir un quelconque résultat. Il y avait beaucoup de techniques de lance, et chaque famille ou école de lance avait sa propre spécialité.

Mais ces Techniques de Lance …

Le pitoyable type les a étudiées pendant plus d’une décennie, et pourtant il en était encore aux premières étapes de l’entrainement.

Yue Yang décida d’oublier ces Techniques de Lance. Ce dont il avait besoin était une capacité, pas un art martial qui lui demanderait une vie d’entrainement. De plus, l’importance des armes et arts martiaux dans le Continent du Dragon Volant s’était réduite. Maitriser un art martial, même un normal, était extrêmement difficile. Il serait difficile de dépasser le 3ème niveau de maîtrise peu importe combien vous vous entrainez. A cause de ça, même les techniques les plus puissantes n’étaient plus aussi utilisées que par le passé. De plus, les Techniques de Lance de la Famille Yue avaient besoin d’être accompagnées d’une Bête Spirituelle convenable pour que sa vraie puissance soit montrée.

Les compétences d’arme étaient comme les anciennes compétences d’arts martiaux chinois, vous pouviez améliorer vos capacités physiques avec l’entraînement.

Cependant, les invocations étaient similaires au tir. Votre pouvoir dépend majoritairement du type de fusil que vous tenez, peu importe combien vous êtes bon au tir.

Il n’y a pas besoin d’un entraînement difficile pour invoquer. Vous serez puissant si votre Bête Spirituelle l’est.

Une personne qui s’est entraînée pendant des dizaines d’années à un art martial pourrait ne toujours pas le maîtriser. Dans une bataille, cette personne pourrait même perdre face à quelqu’un ayant juste réussi à contracter une Bête Spirituelle.

Et ce parce qu’il n’y aurait qu’à invoquer un serpent venimeux ou un Loup de Vent pour tuer la personne qui s’est entraînée aux arts martiaux.

Avec tout ça, personne ne voulait passer tout son temps à s’entraîner dur pour apprendre des techniques d’armes. N’importe qui préfèrerait s’entraîner aux compétences d’invocation.

De plus, les plus puissantes techniques d’armes avaient été perdues dans un feu il y a 3000 ans. Les seules techniques qui avaient survécus étaient soit le genre utilisé dans les cérémonies, soit les simples et faciles à apprendre. Même les Techniques de Lance de la Famille Yue étaient le cinquième plus vieil art martial sur le Continent du Dragon Volant. Cela ne pouvait que prouver combien les arts martiaux étaient tombés bas.

Dans l’histoire du Continent du Dragon Volant, le plus puissant des trois grands pays était la Famille Royale Jun, qui concentrait sa force dans les arts martiaux.

Cependant, parce qu’ils étaient restés concentrés sur leurs arts martiaux, ils étaient devenus les plus faibles parmi les trois grands pays. Il était difficile de se faire au nouvel âge …

« Eh ? Il avait deux rivaux en amour ? »

Même après avoir lu le journal pendant toute la journée, Yue Yang ne comprenait pas vraiment la situation de sa famille.

Mais il avait trouvé les ennemis jurés du pitoyable type.

L’un deux était son cousin Yue Yan, le quatrième fils de la famille. Il était né quelques jours plus tard que le pitoyable type. Mais à cause de ça, il avait raté la chance d’être fiancé avec la fille de la Famille Xue. Avoir perdu cette chance juste à cause d’une différence de quelques jours avait rendu Yue Yan jaloux. Alors il ridiculisa et brutalisa régulièrement le pitoyable type.

L’autre ennemi juré était le fils du maire de Dao Feng, Xue Qian Ren.

Ce Xue Qian Ren était soi-disant un génie. Il a montré une [Compétence Inhérente] alors qu’il avait 6 ans, et il a réussi à faire un contrat avec un grimoire d’invocation à 10 ans. Mais malgré ça, il a été rejeté quand sa famille a essayé d’arranger un mariage diplomatique avec la Famille Xue. Et il était toujours rejeté même après que l’engagement entre le pitoyable type et la fille de la famille Xue ait été annulé. Du coup il était possible de dire que Xue Qian Ren détestait vraiment le pitoyable type.

Ayant lu le journal jusqu’à la fin, Yue Yang pensait que la vie du pitoyable type était vraiment pitoyable.

Il n’a pas pu se marier, mais a quand même gagné deux ennemis jurés à cause de ça.

« Seule une beauté qui a des compétences est une beauté. Si quelqu’un n’a pas de compétences, alors il est juste une personne qui fait du mal aux autres. » Yue Yang décida de ne plus penser du tout à la fille de la Famille Xue. Même si elle était aussi belle qu’une déesse, il l’ignorerait simplement.

Il y avait beaucoup de beautés dans le monde, pourquoi devrait-il se fixer sur l’une d’elles ? Pourquoi devrait-il abandonner la forêt pour un seul arbre ?

S’il avait des compétences, quelle beauté ne voudrait pas de lui ?

La raison pour laquelle la Famille Xue avait annulé l’engagement, n’était-ce pas juste parce que le pitoyable type était un bon à rien ?

Si le pitoyable type était un empereur il pourrait avoir des milliers de beautés dans son harem. S’il était un politicien corrompu il pourrait prétendre faire son travail et avoir une maitresse. S’il était un riche businessman, avoir une maitresse serait normal, et il pourrait avoir un threesome s’il le désirait. Mais s’il n’était personne, par exemple un fermier, il serait bizarre que la fille de la famille Xue ne fasse pas un tapage ou n’essaie pas de couper son petit soldat s’il essayait de la tromper.

Mais bien sûr, le pitoyable type n’en avait plus la chance.

La fille de la Famille Xue avait annulé l’engagement, et le pitoyable type était devenu de la nourriture pour poisson.

Et la leçon à en retenir était que vous devriez commencer par essayer de devenir riche, puis ensuite de choisir avec qui vous voulez partager votre vie.

lls5-2 Alors que Yue Yang se plongeait dans ses fantaisies, il s’endormit lentement.
Vaguement, il sentit qu’il était entré dans l’espace imaginaire dans son esprit, le même qu’au moment où il avait établi le contrat avec son grimoire d’invocation. Et quand il pensa à un moyen d’atteindre l’épée volante, elle brilla et se transforma soudainement en une magnifique déesse portant une divine toge blanche. Sa longue ceinture blanche dansait dans le vent alors que ses fines et magnifiques jambes se déplaçaient avec légèreté. Bougeant gracieusement ses mains, ses longs et délicats doigts dansaient dans les airs. Ses fines hanches bougeaient magnifiquement pendant que la beauté sans pareille dansait en face de Yue Yang. Regardant cette scène magique, la bave de Yue Yang devint presque une chute d’eau, sa bouche grande ouverte.

lls5-6 Déesse de l’Epée Divine ?
Cette épée volante qu’il avait piquée au vieux prêtre Taoïste était en fait une Déesse de l’Epée Divine ?

La déesse en toge blanche continua de danser gracieusement, aussi magnifique qu’une fleur de lotus dans une mare. Alors que des mains dansaient des milliers de mouvements, sa beauté ne pouvait être décrite avec des mots.

Un gros arc-en-ciel apparu soudainement derrière la déesse alors que des milliers de fleurs dérivaient dans le vent tel des papillons. Yue Yang pensa que c’était la fin de la magnifique danse de la déesse et se prépara à l’applaudir, quand la déesse relâcha soudainement une épée de Qi transparente de ses doigts dans l’espace vide. L’attaque était extrêmement puissante, capable de séparer ciel et terre. Voyant ce pouvoir capable de faire trembler la terre, Yue Yang était abasourdi. Etait-ce son pouvoir ? Effrayant !

En fait, la chose effrayante n’était pas encore arrivée. Soudainement, la déesse tourna son magnifique corps, et dans un flash elle apparut en face de l’abasourdi Yue Yang.

Ses mains blanches, qui avaient le pouvoir de détruire le paradis, semblèrent soudainement condenser le pouvoir de milliers d’épées.

lls5-1 Et son doigt était pointé vers le front de Yue Yang …
« Wa ! » Yue Yang était mort de peur, alors qu’il cria de peur il se réveilla soudainement.

Il mit un moment à réaliser qu’il avait rêvé. Il n’y avait pas de déesse pointant une ‘bombe’ vers sa tête. Cependant, quand il essaya de se souvenir de la déesse, il découvrit qu’une mystérieuse technique avait été enfouie silencieusement dans son esprit. Alors que Yue Yang pensa à ce qu’il s’était passé, un nom inconnu flasha dans son esprit : [Inné] Epée de Qi Invisible …

<– Chapitre précédent | IndexChapitre suivant –>

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top